Captain Future    Fans Forum Index du Forum
Captain Future Fans Forum
The definitive Captain Future forum for the fans community all over the world !
FAQ Rechercher Membres Groupes S’enregistrer Connexion
Captain Future Fans Forum Index du Forum
Captain Future Fans Forum Index du Forum Captain Future Fans Forum
Captain Future Fans Forum Index du Forum FAN CLUB
Captain Future Fans Forum Index du Forum Fan fictions [fan fiction] Actualiser les romans
Sujet précédent :: Sujet suivant
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Dim 17 Fév 2008 - 15:47
Auteur Message
Pascal
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2007
Messages: 829
Localisation: Cratère de Tycho (Lune)
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] Actualiser les romans
Ben, là encore je ne vois pas trop de changements à apporter sur ta version. A noter que ces scènes ont été plutôt bien respectées dans le DA, la scène de Jupiter se passe bien sur Mégara.
_________________


Visiter le site web du posteur
Back to top
Dim 17 Fév 2008 - 15:47
Auteur Message
Publicité

Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Dim 17 Fév 2008 - 15:53
Auteur Message
Pascal
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2007
Messages: 829
Localisation: Cratère de Tycho (Lune)
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] Actualiser les romans
cateline a écrit:
Premièrement comment faites-vous pour répondre à un post et que ce post se retrouve encadré ?


C'est facile, il suffit d'appuyer sur le bouton "Quote" (Citer) et tu verras les balises (entre crochets) apparaître entre le texte que tu souhaites citer.

cateline a écrit:
Ca serait plutôt à mettre dans la proposition de Pascal qui m'a l'air fort interessante : Capitaine Nature, hum.... Devil

Tu as déjà une trame Pascal ? ou tu voudrais faire comme pour l'attaque des clones ? se laisser emporter par la vague Run


Ca pourrait être marrant comme idée, mais pas forcément très respectueux...

_________________


Visiter le site web du posteur
Back to top
Lun 10 Mar 2008 - 12:48
Auteur Message
Céline
Sergeant Saturn
Sergeant Saturn

Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 45
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] Actualiser les romans
Bon, j'avoue que je n'ai lu que le premier paragraphe du premier chapitre pour l'instant (mais jusqu'au bout hein Wink ) Et je trouve que c'est vraiment du bon boulot cateline Good

Back to top
Mar 25 Mar 2008 - 23:17
Auteur Message
Skynet
Sergeant Saturn
Sergeant Saturn

Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2008
Messages: 35
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] Actualiser les romans
Désolé pour l'absence prolongée... (petit soucis perso), je vous poste ma prose en fin de semaine, promis !! Embarrassed

Back to top
Sam 29 Mar 2008 - 10:29
Auteur Message
Skynet
Sergeant Saturn
Sergeant Saturn

Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2008
Messages: 35
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] Actualiser les romans
ça y est, j'ai terminé le chapitre 2.

J'ai changé pas mal de termes qui me semblait inappropriés aujourd'hui, des tournures de phrases et tous les "bordel" Very Happy

Je me suis permise de changer le système d'appel (mon dieu un projecteur à la batman !!! c'est kitch mais tellement marrant) par un émetteur qui clignote sur le tableau de bord de la comète. Bien sur, n'hésite pas à apporter vos critiques, elles sont les bienvenus.
Il y a des passages que je n'ai pas modifié, il me semblait correct. Là encore, libre à vous de me faire part de vos modifications.

L’ARRIVEE DES FUTURISTES

Fonçant vers le Soleil majestueusement, une puissante comète traversait le Système Solaire. Sa vaste coma éblouissante, son noyau brillant et sa queue de millions de kilomètres étaient un étrange spectacle, ce vagabond céleste complétait son orbite parabolique autour du Soleil. Des vaisseaux spatiaux contournaient précautionneusement le monstre étincelant.
Mais un vaisseau spatial, une petite navette, profilée bizarrement comme une larme allongée, s’approchait audacieusement du bord de la magnifique coma. Ces réacteurs à la puissance maximale permettaient au petit vaisseau d’accompagnait hardiment la magnifique comète dans sa ruée folle vers le Soleil.
La navette en forme de larme s’appelait elle-même la Comète. C’était le vaisseau des Futuristes, les plus célèbres de tous les aventuriers interplanétaires.
Dans la cabine principale, le Capitaine Futur, chef de l’étrange équipe des Futuristes, étudiait la magnifique comète.
-Un peu plus près de la coma, Otho, ordonna-t-il, sans même lever la tête de l’analyseur spectral portatif high tech qu’il avait devant lui.
Une voix sifflante répondit de la salle de contrôle à l’avant du vaisseau.
-C’est bien assez prêt ! Nous presque à l’intérieure de cette damnée coma, chef.
Curt Newton, le jeune homme connu de tout le Système Solaire comme le Capitaine Futur, ne fit aucune réponse. Il manœuvrait intensément l’analyseur spectral.
-Il y a un noyau solide dans cette coma, Simon ! s’exclama-t-il finalement, relevant la tête excité. Nous allons dedans !
Le corps de Curt Newton était baigné de la lueur de la coma, une radiance blanche qui filtrée était maintenant inoffensive.
Il était mince et faisait un mètre quatre-vingt dix, il avait les larges épaules et les hanches étroites d’un guerrier. Sous sa tignasse de cheveux roux, il y avait un visage bronzé. Ses traits étaient séduisants et ses yeux gris perçants portaient la marque d’une intelligence brillante, une volonté de fer, mais aussi une lueur de moquerie joyeuse.
Curt portait une combinaison à fermeture magnétique resserrée à la taille par un ceinturon en aluminium. Un lourd pistolet à protons sortait de son étui en carbone chromé. Sur sa main gauche il portait un anneau dont les neuf « joyaux- planètes» tournoyaient doucement autour d’un « joyau-Soleil » central. C’était l’unique insigne qui permettait d’identifier le Capitaine Futur.
-Qu’en penses-tu, Simon ? demanda avidement Curt au Futuriste à ses côtés. Tu crois que nous pouvons pénétrer la coma sans nous fracasser ?
Simon Wright, le Futuriste auquel il s’adressait, répondit d’une voix métallique râpeuse.
-Ce sera dangereux, mon garçon. Mais nous pouvons toujours essayer.
Simon Wright était connu dans le Système comme le Cerveau. Puisque c’était précisément ce qu’il était, un cerveau humain vivant en symbiose avec un ordinateur qui lui fournissait un milieu proche du liquide céphalo-rachidien nécessaire à sa survie. Devant son ordinateur, il y avait des yeux lentilles en verre, montés sur fibres optiques et un micro avec lequel il parlait. Sur les côtés se trouvaient des capteurs sensoriels.


Un jour, il avait été un célèbre scientifique terrien. Son cerveau avait été retiré de son corps mourant. Maintenant il vivait et pensait grâce à un processeur, pourtant seul le Capitaine Futur pouvait rivaliser en science avec le Cerveau.
-Nous devrions pouvoir nous glisser à travers une ouverture dans la coma, dit-il à Curt. Mais si la coma touche notre vaisseau, c’est la mort à coup sûr.
-Ok, on essaye, déclara Curt Newton. Une fois à l’intérieur, nous pourrons atterrir sur ce noyau solide et l’explorer. Je le dis à Otho.
Le jeune magicien de la science aux cheveux roux alla de la cabine principale qu’était le laboratoire vers la salle de contrôle à la proue. Otho, l’androïde, manoeuvrait les dispositifs de contrôle. Grag, le robot, jouait avec un petit animal gris perché sur ses épaules métalliques.
-Je prends les commandes, Otho, annonça Curt. Nous allons essayer de nous glisser dans la coma.
-ça alors ! jura Otho. Cette coma est lourdement chargée, si elle nous touche, nous serons réduits en miettes !
Otho était un androïde, un homme artificiel dans un laboratoire des années auparavant. Son corps était formé d’une chair synthétique caoutchouteuse. Sa tête et son visage était glabres mais définitivement humains, et on pouvait remarqué une lueur d’intelligence dans ses yeux bridés. Le plus fou de tous les casse-cou, le plus agile et le plus rapide de tous les hommes existant, c’était Otho.
-La dernière fois que nous sommes allés trop près d’une comète, nous avons presque été désintégré par les nuages électriques, rappela-t-il à Curt.
Grag, le robot, parla de sa voix retentissante.
-Si Otho a peur, nous pouvons le laisser ici, Maître.
-Peur ? postillonna Otho furieusement au robot. Quoi ! toi espèce de batterie ambulante…
Grag jaillit à cette remarque. Le robot était énorme, un corps de métal humanoïde de deux mètres dix de haut armé de bras et jambes puissantes et d’une tête protubérante métallique. Son visage semblait étrange avec ces yeux électroniques et ses cordes vocales synthétiques.
Grag, le robot, était la créature la plus forte de tout le Système, mais il était aussi intelligent. Il ressentit vivement la référence railleuse de Otho sur le fait qu’il était fait de métal. C’était la seule chose par laquelle Grag ne pouvait supporter d’être injurié.
-Je vais étirer ton cou de caoutchouc de deux mètres et faire un noeud avec, retentit-il furieusement. Je…
-Ca suffit vous deux ! ordonna le Capitaine Futur. C’est suffisamment dangereux d’être suspendu à cette comète, sans que vous en rajoutiez encore. Je me demande comment je peux être assez fou pour parcourir le Système avec une panoplie de siphonnés de l’espace comme ces deux-là.
La voix de Curt était sévère mais il y avait une lueur d’amusement dans son regard gris alors qu’il regardait sévèrement le robot et l’androïde.
Le petit animal gris sur l’épaule de Grag regardait Otho avec une hostilité clinquante dans les yeux. Eek le petit chiot du satellite terrien était une créature anaérobie de silice, un mangeur de métal, que Grag avait adopté. Eek était télépathe. Maintenant il renvoyait la fureur de son maître vers Otho.
Le Capitaine Futur avait pris les commandes amenant le petit vaisseau plus près de la comète flamboyante.
-Accrochez-vous, tous les deux, commanda-t-il par-dessus son épaule alors que les réacteurs hurlaient. Nous fonçons dans cette coma.


La comète était un spectacle épouvantable au fur et à mesure que s’approchaient les Futuristes, à une allure régulière. Tout le firmament devant eux formait un nuage parcouru d’électricité.
Malgré la protection de la coque de leur vaisseau, la radiance électrique traversait le vaisseau faisant hérisser les cheveux de Curt lorsque des étincelles jaillirent des murs et particulièrement du corps métallique de Grag.
-Regardez le potentiel électrique de Grag s’emballe ! s’esclaffa Otho. Nous devrions le mettre dans un coin et l’utiliser comme batterie électrostatique.
-Je n’aime pas ça, Maître, se plaint le robot. Et Eek est effrayé. Il caressa le petit chiot lunaire froussard.
-Eek est toujours effrayé, la petite chouchoute, rétorqua Otho. Puis il regarda plus loin, alarmé. Bon sang regardez ce spectacle.
Une mer bouillante de force électrique rutilait devant eux. Les étincelles violacées et les courants électriques jaillissant dans la salle de contrôle devenaient insupportables. Ils ressentaient la force magnifique de la comète.
Pourtant le Capitaine Futur maintenait l’allure du petit vaisseau vers l’effrayante coma. Cherchant une ouverture dans ce maelström , ses yeux perçants refusaient d’être aveuglés par la lueur.
Il y avait un sourire bizarre sur le visage tanné de Curt. C’était dans les moment de danger extrême comme celui-ci, en défiant audacieusement les forces aveugles de l’Univers que le Capitaine Futur se sentait le plus en vie.
-Je crois voir une ouverture, dit-il calmement. Tenez-vous, les gars. Je vais devoir passer à travers elle à vitesse maximale.
-Curtis, attend ! le cri du Cerveau était urgent ; il venait du laboratoire. Viens ici et regarde l’émetteur. Curt fit faire un écart au vaisseau. Bloquant les contrôles, il fonça dans le laboratoire suivi des deux autres. Le Cerveau leva ses yeux lentilles de l’émetteur afin que le Capitaine Futur puisse y regarder.
Un des bouton du tableau de contrôle clignotait avec insistance. C’était l’émetteur qui permettait aux dirigeant terrien d’appeler le capitaine future.
-C’est le signal, retentit Grag de sa voix profonde. Le Président t’appelle, Maître.
-Arrêtez tout, dit Curt déçu. Juste quand nous étions sur le point d’entrer dans la comète. Et maintenant nous devons tout abandonner.
Simon regarda intensément le Capitaine Futur de ses yeux lentilles impénétrables.
-Ca doit être important, mon garçon, dit le Cerveau. Le Président n’allume jamais ce signal sans une bonne raison.
Curt acquiesça en sourcillant. « Je sais. Nous devons foncer sur Terre et trouver de quoi il s’agit. Mais pourquoi au nom des mille Soleil a-t-il fallu que ce soit juste maintenant ? »
Transportant Simon, il les mena à nouveau dans la salle de contrôle.
Il fit faire demi-tour au petit vaisseau, d’un coup virulent sur les commandes. Puis, poussant tous les réacteurs à leurs limites, il envoya la comète foncer à toute allure vers la Terre.
Otho était le plus excité des quatre.
-Des troubles dans le Système. Je sens l’action droit devant. Espérons que c’est quelque chose de sérieux.
-Espèce d’idiot, frappé de l’espace, grommela Curt Newton. Je peux te renvoyer sur cette comète si tu veux de l’action à ce point.
Grag grogna d’acquiescement.


-Otho est toujours assoiffé de danger. Mais quand ils surgissent, c’est nous qui devons l’en sortir.
-Et quand m’as-tu déjà sorti d’un quelconque pétrin ? rétorqua Otho dédaigneux.
-Aurais-tu oublié cette fois sur Pluton ? demanda Grag.
Curt Newton cessa d’écouter leur chamaillerie. Son visage se ferma et lui et le Cerveau observèrent la planète bleue vers laquelle ils fonçaient.
-J’aimerais savoir ce qui se passe, murmura Curt. Les choses semblaient assez tranquilles depuis que nous avons régler ce conflit sur Neptune.
Le petit vaisseau en forme de larme, la Comète, fonçait à toute allure vers la Terre et sans signal de sommation. Le Capitaine Futur pensa gravement à toutes les fois où il avait répondu à cet appel. Chaque fois, lui et les Futuristes s’étaient retrouvés au milieu d’une bataille mortelle. Etait-ce ce qui allait encore arriver cette fois-ci ?
-Nous ne pouvons pas toujours gagner, pensa-t-il lugubrement. Nous avons eu de la chance, mais les statistiques finiront par nous rattraper.
Ses pensées retournèrent en arrière sur la carrière stupéfiante qui avait été la sienne ces dernières années. Et la carrière du Capitaine Futur avait vraiment été stupéfiante !
Des années auparavant, à la naissance de Curt Newton, cette carrière avait été toute tracée, inévitablement par une accumulation d’évènements. Tout semblait avoir été combiné pour produire le plus grand aventurier de toute l’histoire interplanétaire.
Le père de Curt s’appelait Roger Newton un jeune scientifique terrien brillant. Mais Roger Newton avait été bien trop brillant pour son propre bien. Il faisait constamment des découvertes que des hommes peu scrupuleux convoitaient. Pour leur échapper, Newton et sa jeune épouse avaient trouvé refuge sur la Lune, aride et privée d’atmosphère. Ils avaient pris avec eux le cerveau vivant qui avait un jour été Simon Wright.
Roger Newton et le Cerveau rêvaient de créer des êtres vivants intelligents. Dans le laboratoire qu’ils construisirent sous le cratère Tycho de la Lune, les deux scientifiques travaillèrent dans ce but. Ils réussirent. Ils créèrent d’abord Grag, le robot intelligent puis Otho, l’androïde. A peu près au même moment, Curt lui-même était né.
Curt était encore enfant quand ses parents avaient été assassinés par des comploteurs peu scrupuleux qui les avaient suivis sur la Lune. Le Cerveau, Grag et Otho avaient rapidement appliqué leur vengeance sur les meurtriers. Et, agonisante, la mère de Curt leur avait confié l’orphelin.
Les trois inhumains élevèrent Curt sur la Lune isolée. C’était l’enfance la plus étrange qu’un homme ait jamais eu. Cependant, ils lui donnèrent l’éducation la plus complète que l’on puisse concevoir. Il apprit les secrets scientifiques du Cerveau jusqu’à ce qu’il surpasse son professeur dans la science. Il apprit l’agilité, les talents et la ruse d’Otho l’androïde. Sa force et capacité d’endurance furent précautionneusement entretenues par le géant Grag.
Ainsi Curt Newton atteignit l’âge adulte. Il était un homme tel que le Système n’en avait jamais vu auparavant. Sa force, sa célérité et son endurance étaient inégalées par aucun autre être humain. Il connaissait toute une panelle de matières scientifiques mieux que n’importe quel spécialiste. Il avait parcourut les chemins du Système depuis l’enfance, bravé tous les périls des mondes lointains avec ses trois tuteurs inhumains. De la manière la plus dure possible, il apprenait les langages et les dangers des mondes, astéroïdes et satellites les plus redoutés.
Curt Newton vit alors la tâche qui serait la meilleure utilisation de ses incroyables capacités. Les peuples du Système avaient besoin d’un défendeur contre les hommes mauvais et ambitieux qui faisaient usage des pouvoirs immenses de la science pour poursuivre leurs


propres buts malveillants. Un champion était nécessaire, un champion qui pourrait surpasser de tels scientifiques criminels. Curt Newton, se souvenant comment ses parents étaient morts, avait été résolu à devenir ce champion.
Ainsi était né…Le Capitaine Futur !
Ainsi Curt avait d’abord volé jusque la Terre depuis sa demeure lunaire et offert ses services au Président, il s’était lui-même donné ce nom. Ce nom était maintenant célèbre dans tout le système solaire. A chaque fois, le Capitaine Futur et les Futuristes étaient venus de la lune en réponse à l’appel du Président, pour combattre les criminels qui utilisaient à mauvais escients leurs pouvoirs scientifiques. Et à chaque fois, Curt et ses camarades avaient, grâce à la pure magie de la science et à leur bravoure, vaincu ces comploteurs diaboliques.
-Nous ne pourrons pas toujours gagner, pensa encore Curt en regardant la Terre. Puis il grimaça. Mais tant que ça marche, c’est jubilatoire.
Plusieurs heures plus tard, la Comète perçait à travers l’obscurité vers les lumières criantes de New York, du côté droit de la Terre. Curt n’avait pas fait d’arrêt sur leur Lune. L’urgence devait sûrement être vitale.
Il amena le petit vaisseau vers le toit de la Tour du Gouvernement et le fit atterrir adroitement sur son sommet tronqué. Seuls deux vaisseaux étaient autorisés à atterrir là, celui du Président et la Comète du Capitaine Futur.
-Venez, dit Curt vivement. Apporte Simon, Grag.
Ils prirent lascenceur privé qui menaient au bureau du Président. Les gens à l’intérieur se relevèrent immédiatement. Curt aussitôt reconnut le Président, Halk Anders, Ezra Gurney et Joan Randall.
Ces quatre personnes, en retour, poussèrent des exclamations de soulagement. Ils contemplèrent l’étrange quartet, le grand et jeune scientifique aux cheveux roux, le robot métallique portant le Cerveau et l’androïde souple.
-Vu votre signal, Monsieur, je suis venu immédiatement dit Curt vivement au Président. Bonjour, Joan, Ezra.
-Vous êtes fichtrement le bienvenu, Capitaine Futur, déclara Ezra Gurney. Nous sommes au beau milieu d’un sacré casse tête, je n’ai sûrement pas à vous le dire.
Les yeux noisettes de Joan étincelaient de plaisir en accueillant le grand et élancé aventurier qu’elle avait assisté en de nombreuses occasions.
-Nous sommes sans ressource face à cet horrible et mystérieux trafic, Capitaine Futur, cria-t-elle impulsivement. Le trafic de l’Elixir de Vie…
-L’Elixir de Vie ? Les sourcils de Curt se froncèrent. Qu’est-ce que c’est ?
-C’est un terrible poison qui se répand partout dans le Système, Capitaine Futur, répondit le Président Carthew, effondré.
Carthew rapidement relata le mystérieux trafic qui avait commencé des mois auparavant. Il expliqua l’étrange Elixir de Vie qui pouvait rendre temporairement leur jeunesse aux personnes âgées. Mais il raconta comment il rendait aussi les personnes dépendantes à cette eau de jouvence insidieuse.
Les yeux gris de Curt se rétrécirent en écoutant. Joan et les autres le regardaient plein d’espoir.
-Ainsi la Police des Planètes n’arrive pas à détruire le syndicat qui vend ce poison mortel, finit Carthew. Ils ne peuvent pas trouver le coeur de ce terrible réseau, la source du poison.
-Nous avons appris que l’homme à la tête de ce syndicat se fait appeler le Maître de Vie, ajouta Joan. Mais qui est-ce ? Sur quel monde est-il basé ? Où se procure-t-il cet Elixir de Vie ? Nous ne pouvons répondre à aucune de ces questions.
Le visage tanné du Capitaine Futur se durcit. Il sentait la froide amertume qui se levait toujours en lui quand il croisait la piste de ceux qui osaient utiliser la science à mauvais escient.


Le trafic d’Elixir de Vie était l’un des plus abominables trafics qu’il ait jamais rencontrés. Jouer avec le désir de jeunesse des personnes âgées le dégoûtait. Il était horrifié par la dure promesse de rajeunissement qui les rendait esclaves du mystérieux élixir.
Il se tourna vers le Cerveau.
-Cet Elixir de Vie, Simon. Pourrait-il être relié à la légende de la Fontaine ?
-J’étais en train d’y penser, dit le Cerveau. C’est possible, mon garçon, même si la Fontaine a toujours été considérée comme un mythe.
-De quoi parlez-vous, Capitaine Futur ? demanda le Président, désorienté. De quelle Fontaine parlez-vous ?
-Depuis les premiers jours du voyage spatial, il y a eu une légendes dans tout le Système. Chaque race fait mention d’une merveilleuse Fontaine qui est supposée exister sur un monde. La Fontaine déverse une eau qui est présumée avoir le pouvoir de rendre la jeunesse. N’avez-vous jamais entendu cette histoire ?
-Si, j’en ai entendu parler, je l’avais oubliée ! déclara soudain Ezra Gurney. Quand j’étais un gamin et que je suis parti pour la première fois dans l’espace, beaucoup de gens croyaient encore à cette histoire. Des rêveurs fous qui partaient constamment à la recherche de la Fontaine de Vie.
Curt acquiesça. « C’est cette histoire. Nombreux croyaient que la Fontaine de Vie était sur Mars, d’autres qu’elle était sur Saturne, Neptune ou Pluton. A peu près tout le monde aujourd’hui considère cette histoire comme un mythe. Mais supposez que ce ne soit pas un mythe ? Supposez que quelqu’un ait récemment trouvé la Fontaine de Vie et qu’elle soit la source de l’Elixir de Vie empoisonné.
-Ca semble incroyable, qu’une vieille légende comme ça puisse être vraie, dit Joan Randall pensive. Pourtant si elle l’est…
-Jetons un oeil sur le corps de Webber, l’interrompit le Capitaine Futur. Nous devrions apprendre quelque chose du corps d’un homme qui a soudainement vieillit et est mort quand les effets temporaires de l’Elixir de Vie ont expiré.
Le Président le conduisit au corps recouvert dans un coin. Curt se pencha dessus.
-Apporte Simon ici, Grag.
Les yeux gris du Capitaine Futur et les yeux lentilles en verre du Cerveau inspectèrent scrupuleusement le cadavre racorni de Wilson Webber.
Otho et Grag s’étaient aussi penchés sur le corps pitoyable. Les autres dans la pièce maintenaient un silence qui aurait été qualifié de mal à l’aise, en regardant les quatre étranges compagnons travailler ensemble de leur si rapide et si efficace façon.
-On dirait que les effets de l’Elixir de Vie étaient d’augmenter furieusement les capacités métaboliques de son corps, murmura Curt. Quand un corps humain vieillit ses processus métaboliques ralentissent et affaiblissent son corps. Je pense que les effets de l’Elixir de Vie sont d’accélérer les processus métaboliques à la fois l’anabolisme et le catabolisme. Ce qui cause un rajeunissement temporaire mais finit par épuiser les cellules plus rapidement.
-Ouais, mon garçon, agréa le Cerveau. Et quand les effets de l’Elixir de Vie expirent, l’anabolisme, ou processus de construction des tissus, retourne à son faible niveau précédent. Mais le catabolisme, le processus de destruction, reste au niveau artificiellement accéléré. Ainsi les tissus humains sont brûlés rapidement quand les effets de l’Elixir de Vie ne sont pas renouvelés.
-Comment l’Elixir de Vie peut-il faire exploser le métabolisme comme ça ? demanda Otho vivement. Quel agent chimique pourrait avoir cet effet ?
-Nous allons devoir mener des recherches sur ce corps dans le laboratoire de la Comète pour le découvrir, répondit Curt. Nous pouvons le faire en chemin.
-Où allons-nous, Maître ? demanda Grag.
-Oui, par où allez-vous commencer vos recherches après le Maître de Vie, Capitaine Futur ? répéta le vieil Ezra Gurney.
Curt Newton parla crispé. « Vous étiez dans le vrai quand vous avez qualifié ce trafic d’empoisonné. Il doit être démasqué rapidement et complètement. Ca ne peut être fait qu’en trouvant le Maître de Vie et sa source secrète d’élixir dévastatrice. Le moyen le plus rapide est de pénétrer le syndicat du Maître de Vie de l’intérieur en tant que client. C’est le plan que nous allons suivre.
« Nous commencerons sur Vénus. Cela pourrait éveiller des soupçons de commencer ici sur Terre, où se trouvent les quartiers généraux de la Police des Planètes. Nous irons sur Vénus. Otho se déguisera en millionnaire vénusien vieillissant cherchant à rajeunir. Il y a des chances pour que le syndicat essaye de vendre à Otho l’Elixir de Vie. »
-Et alors nous refermerons notre piège sur eux, hein ! dit Otho vivement. Ses yeux bridés étincelaient. Une fois que nous aurons mis la main sur ces vendeurs d’Elixir de Vie, nous pourrons trouver leur base.
-C’est l’idée. Curt observa lugubrement le corps racorni. Les hommes derrière cet horrible trafic souhaiteront ne l’avoir jamais entamé, si je peux mettre la main sur eux.
-N’avez-vous pas besoin de nous, Capitaine Futur ? demanda avec enthousiaste Joan Randall. Ne voulez-vous pas que nous allions sur Vénus, aussi ?
Curt secoua la tête. « Je veux que vous et Ezra alliez sur Jupiter. Faites une grande démonstration d’enquête là-bas. Le Maître de Vie en entendra parler, et pensera que je suis quelque part autour de Jupiter. Cela baissera sa garde. »
Il se retourna sur les Futuristes.
-Nous partons maintenant. Il n’y a pas de temps à perdre. Grag, prends Simon. Otho, amène ce corps pour une autopsie.
Quelques minutes plus tard, la Comète transperçait l’atmosphère de la Terre. Vivement elle fonçait vers Vénus pour construire un piège contre les émissaires du mystérieux Maître de Vie.

Back to top
Ven 4 Avr 2008 - 11:49
Auteur Message
cateline
Lieutenant Randall
Lieutenant Randall

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2007
Messages: 73
Localisation: vénus
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] Actualiser les romans
Salut,

Désoéle d'avoir été si longue !! C'est génial, très beau travail Skynet !!
J'aime beaucoup toutes les modifications dans le langage technique....
J'avoue n'avoir rien fait depusi un mois de mon côté, sorry Embarrassed

A+

Back to top
Ven 4 Avr 2008 - 19:37
Auteur Message
Skynet
Sergeant Saturn
Sergeant Saturn

Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2008
Messages: 35
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] Actualiser les romans
Merci beaucoup Cateline !!

Je suis de nature scientifique donc ça me plait d'enrichir et modifier ce coté là pour rendre ça plus "futuristes" Very Happy

Pas grave sinon, on a tous nos vies à côtés à s'occuper. J'ai pas été là non plus pendant un petit moment.

Back to top
Dim 6 Avr 2008 - 21:42
Auteur Message
Pascal
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2007
Messages: 829
Localisation: Cratère de Tycho (Lune)
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] Actualiser les romans
Clap Clap Clap Vous allez être toutes les deux embauchées sur le film de Vivian comme conseillères techniques ! Bon, de mon côté enormément de retard aussi, le nouvel édito d'avril n'est toujours pas en ligne...
_________________


Visiter le site web du posteur
Back to top
Jeu 10 Avr 2008 - 21:01
Auteur Message
Skynet
Sergeant Saturn
Sergeant Saturn

Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2008
Messages: 35
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] Actualiser les romans
Ouah ! conseillère technique ! avec plaisir .

Je suis contente que ça vous plaise, c'est pas facile de respecter l'oeuvre originale tout en l'adaptant.
Je commence à jeter un oeil au chapitre 3 à moins que quelqu'un d'autre l'ais déjà commencé.

Back to top
Dim 13 Avr 2008 - 14:27
Auteur Message
Pascal
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2007
Messages: 829
Localisation: Cratère de Tycho (Lune)
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] Actualiser les romans
Euh non, je viens à peine de terminer de mettre en ligne 16 e-books (voir nouvel édito) Wink ...
_________________


Visiter le site web du posteur
Back to top
Aujourd’hui à 20:43
Auteur Message
Contenu Sponsorisé

Sujet du message: [fan fiction] Actualiser les romans
Back to top
Page 3 sur 3
Aller à la page: <  1, 2, 3
Sauter vers:  
Montrer les messages depuis:
Back to top
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure