Captain Future    Fans Forum Index du Forum
Captain Future Fans Forum
The definitive Captain Future forum for the fans community all over the world !
FAQ Rechercher Membres Groupes S’enregistrer Connexion
Captain Future Fans Forum Index du Forum
Captain Future Fans Forum Index du Forum Captain Future Fans Forum
Captain Future Fans Forum Index du Forum FAN CLUB
Captain Future Fans Forum Index du Forum Fan fictions [fan fiction] Actualiser les romans
Sujet précédent :: Sujet suivant
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Dim 3 Fév 2008 - 15:56
Auteur Message
cateline
Lieutenant Randall
Lieutenant Randall

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2007
Messages: 73
Localisation: vénus
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] Actualiser les romans
ouaip si ça vous dit !
ou autrement si tu veux ....

Back to top
Dim 3 Fév 2008 - 15:56
Auteur Message
Publicité

Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Lun 4 Fév 2008 - 14:17
Auteur Message
Céline
Sergeant Saturn
Sergeant Saturn

Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 45
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] Actualiser les romans
Bon bah ok pour moi alors ... Tous à vos lectures Hello

Back to top
Ven 8 Fév 2008 - 11:40
Auteur Message
Pascal
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2007
Messages: 817
Localisation: Cratère de Tycho (Lune)
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] Actualiser les romans
Il faudrait peut être faire un copié-collé par chapitre, ce serait plus simple. Qu'en pense Cateline, notre maître d'oeuvre ?
_________________


Visiter le site web du posteur
Back to top
Ven 8 Fév 2008 - 12:21
Auteur Message
cateline
Lieutenant Randall
Lieutenant Randall

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2007
Messages: 73
Localisation: vénus
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] Actualiser les romans
je vous prépare ça ce we j'ai fait un petit morceau du premier chapitre

Back to top
Ven 8 Fév 2008 - 17:17
Auteur Message
Skynet
Sergeant Saturn
Sergeant Saturn

Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2008
Messages: 35
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] Actualiser les romans
ça m' intéresse beaucoup, je veux bien participer !

chacun choisi un chapitre alors ?

Back to top
Sam 9 Fév 2008 - 18:01
Auteur Message
cateline
Lieutenant Randall
Lieutenant Randall

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2007
Messages: 73
Localisation: vénus
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] Actualiser les romans
Bien sûr Skynet, tout le monde peut mettre la main à la patte Good

Par contre je n'ai aucune idée de comment présenter la chose , je vais faire juste un copié collé si qq'un a une idée pour la mise en page je suis preneuse Mad Mad

Back to top
Sam 9 Fév 2008 - 18:04
Auteur Message
cateline
Lieutenant Randall
Lieutenant Randall

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2007
Messages: 73
Localisation: vénus
Répondre en citant
Sujet du message: Elixir Mortel ,
Voici le premier paragraphe du premier chapitre :

Je mets d'abord ma version réécrite puis l'originale


Un ciel noir constellé d’étoiles scindé en deux par ces magnifiques Anneaux qu’une seule planète possédait, une forêt ténébreuse surprenante, un petit bâtiment composé de lourdes portes en métal gris et de fenêtres hermétiques, une lumière tamisée donnant à la pièce un étrange aspect, ainsi commence la nouvelle aventure du Capitaine Futur.
Il allait percer le cœur d’un trafic monstrueux qui s’étendait telle une pieuvre à travers les neuf mondes du Système Solaire.
Un homme était assis devant un bureau chromé. Son visage et son corps tout entier étaient recouverts d’une lumière bleue, c’était un champs de force qui émanait d’une petite boîte accrochée à sa ceinture, un gadget scientifique bien connu dans le Système : un nuage de force anti-spores, il permettait aux hommes de traverser, indemnes, une région qui contenait un fort taux de cellules mortelles.
-Est-ce que les gars sont arrivés, maintenant ? demanda-t-il sèchement.
-Oui, leurs navettes atterrissent en ce moment même, répondit l’autre homme qui regardait par la fenêtre. Ils sont exactement dans les temps.
Le deuxième homme était un Mercurien, l’un de ces natifs à la peau cuivrée, cette race un peu féline appartenant à la planète la plus proche du Soleil. D’un mouvement souple il se retourna, ses yeux jaunes brillaient.
-Les voilà, Lifelord, dit-il, excité.
Baigné dans son aura bleutée, l’homme appelé Lifelord ne daigna pas répondre. Il attendait dans un silence pesant.
Les portes du sas s’ouvrirent largement. Une douzaine d’hommes entrèrent. Ils étaient recouverts eux aussi de l’aura bleue étincelante. Ils l’éteignirent en entrant. Sans le nuage de lumière leurs visages étaient révélés : des Vénusiens à la peau blanche, des Martiens rouges et glabres aux torses puissants, un Plutonien chevelu, et un Saturnien dégingandé à la peau bleue.
Le grand Saturnien s’avança vers le bureau et posa une mallette devant le Lifelord. En jaillirent des pièces de platine, des joyaux étincelants et des billets de banque blancs du Gouvernement du Système.
-J’ai vendu quatre cent flacons de l’Elixir de Vie sur Vénus cette fois, dit-il au Lifelord. Voici les bénéfices. Nous pourrons en vendre six cent la prochaine fois.
-Recompte-les tout de suite, ordonna sèchement le Lifelord au Mercurien.
-Trois cent vingt flacons sur Mars, rapporta un autre, attablant encore plus d’argent et de joyaux rares. Et nous pourrons en vendre plus la prochaine fois, aussi.
Un par un, les voyageurs rapportèrent au Lifelord le produit de leur trafic illicite sur Mars, Vénus, la Terre et tous les autres mondes. La pile d’argent, de joyaux rares et de petits lingots de métaux précieux s’agrandissait.
Les gains frauduleux du trafic de l’Elixir empoisonné affluaient des neuf mondes vers cette pièce secrète ! Le Mercurien comptait et enregistrait les sommes rapportées par chaque homme. Puis un tiers de la somme apportée par chaque dealer lui était rendue.
-Voici votre commission, dit le Lifelord d’une voix dure. Donne-leur leur nouveau chargement d’Elixir de Vie, Ybor.
Le Mercurien obéit. D’une pièce adjacente il rapporta des douzaines de caisses carrées en métal. Chacune contenait des dizaines de petits flacons en verrite opalescents contenant un fluide visqueux et légèrement scintillant, le puissant et mystérieux Elixir de Vie !
Les dealers se hâtèrent de transporter les caisses vers leurs navettes. Mais un Vénusien regarda sournoisement leur chef.
-Vous ne voulez toujours pas nous dire d’où vient l’Elixir de Vie ? demanda-t-il, avec espoir.
La silhouette dissimulée de leur chef se raidit. Sa voix couvait de menace sous son aura.
-Essaye de le découvrir et tu trouveras la mort. Le secret de la source de l’Elixir de Vie est mon secret. Tant que je garde ce secret, je suis le maître de ce trafic.
Les dealers furent effrayés par la terrible menace contenue dans cette voix. Rapidement ils branchèrent leurs auras et traînèrent les caisses d’Elixir de Vie à travers le sas.
De dehors vinrent les grondements des réacteurs des vaisseaux spatiaux.
Encore enveloppé de son aura, le Lifelord se leva et alla regarder à la fenêtre. Dans le ciel étoilé et dans toutes les directions, s’étalaient les traînées brillantes des réacteurs.
-Maître du trafic d’Elixir de Vie, chuchota-t-il. Aucun homme avant moi n’a jamais eu autant d’argent et de pouvoir !
Les traînées divergentes dans le ciel ressemblaient à des tentacules brillants à l’assaut de tous les mondes du Système. Cette pensée le fit frissonner de triomphe.



Voici la version originale :
La pièce faiblement éclairée était étrange. Un sas à deux portes d’un lourd métal gris empêchait l’air extérieur de rentrer. A travers ces fenêtres fermées hermétiquement on pouvait voir une forêt sombre et bizarre. Le ciel noir constellé d’étoiles était scindé en deux par le cimeterre colossal et éblouissant de ces magnifiques Anneaux qu’une seule planète possédait.
Un observateur aurait vraiment trouvé la pièce bizarre. Mais il n’aurait pu imaginer qu’elle était le coeur du trafic monstrueux qui s’étendait telle une pieuvre à travers les neuf mondes du Système Solaire.
L’un des deux hommes de la pièce était assis à un bureau chromé. Son visage et son corps tout entier étaient complètement recouverts d’une vive lumière bleue, comme un champs de force, qui émanait d’un petit mécanisme cubique vibrant à sa ceinture. Sa voix semblait cruelle dans le nuage qui le recouvrait.
-Est-ce que les lieutenants sont arrivés, maintenant ? demanda-t-il sèchement.
-Oui, leurs vaisseaux atterrissent en ce moment même, répondit l’autre homme, regardant par la fenêtre. Ils sont exactement dans les temps.
Le deuxième homme était un Mercurien, l’un de ces natifs à la peau cuivrée, cette race un peu féline de la planète la plus proche du Soleil. D’un mouvement souple, il se retourna ; ses yeux jaunes brillaient.
-Les voilà, Maître de Vie, dit-il, excité.
Baigné de son aura bleutée, l’homme appelé « Maître de Vie » ne daigna pas répondre. Il attendait dans un silence pesant.
Les portes du sas s’ouvrirent largement. Une douzaine d’homme entrèrent. Ils portaient, eux aussi, une aura bleue étincelante.
L’aura était une invention scientifique bien connue dans le Système. Un nuage de force anti-spores, il permettait aux hommes de traverser, indemnes, une région qui contenait un fort taux de cellules microscopiques mortelles.
Ils éteignirent leurs auras en entrant. Sans le nuage de lumière leurs visages furent révélés : des Vénusiens à la peau blanche, des Martiens rouges et glabres, aux torses puissants, un Plutonien chevelu, et un Saturnien dégingandé bleu.
Le grand Saturnien s’avança vers le bureau et vida un petit sac en soie synthétique devant le Maître de Vie. En jaillirent des pièces de platine, des joyaux étincelants et des billets de banque blancs du Gouvernement du Système.
-Quatre cent flacons de l’Elixir de Vie vendus sur Vénus cette fois, dit-il au Maître de Vie. Voici les bénéfices. Nous pourrons en vendre six cent la prochaine fois.
-Recompte-les tout de suite, ordonna sèchement le Maître de Vie au Mercurien attentif à proximité.
-Trois cent vingt flacons vendus sur Mars cette fois, rapporta un autre arrivant, attablant encore plus d’argent et de joyaux rares. Et nous pouvons en vendre plus la prochaine fois, aussi.
Un par un, les voyageurs rapportèrent au Maître de Vie le produit de leur trafic illicite sur Mars, Vénus, la Terre et tous les autres mondes. La pile d’argent, de joyaux rares et de petits lingots de métaux précieux s’agrandissait.
Les gains frauduleux du trafic de l’Elixir de Vie empoisonné affluaient des neuf mondes vers cette pièce secrète ! Le Mercurien comptait et notait les sommes rapportées par chaque homme. Puis un tiers de la somme apportée par chaque lieutenant lui était rendue.
-Voici votre commission, dit le Maître de Vie d’une voix dure. Donne-leur leur nouveau chargement d’Elixir de Vie, Ybor.
Le Mercurien obéit. D’une pièce adjacente il rapporta des douzaines de caisses carrées d’un métal solide. Chacune contenait des dizaines de petits flacons en verrite opalescents contenant un fluide visqueux et légèrement scintillant, le puissant et mystérieux Elixir de Vie !
Les lieutenants se hâtèrent de transporter les caisses vers leurs vaisseaux en attente. Mais un Vénusien regarda malicieusement leur chef.
-Vous ne voulez toujours pas nous dire où vous vous procurez l’Elixir de Vie ? demanda-t-il, avec espoir.
La silhouette cachée de leur chef se raidit. Sa voix couvait de menace sous son aura.
-Essaye de le découvrir et tu apprendras ce qu’est la mort. Le secret de la source de l’Elixir de Vie est mon secret. Tant que je garde ce secret, je suis le maître de ce trafic.
Les lieutenants furent effrayés par la terrible menace de cette voix. Rapidement ils allumèrent leurs auras et continuèrent à traîner les caisses d’Elixir de Vie à travers le sas.
De dehors vinrent les grondements des réacteurs des vaisseaux spatiaux qui s’envolaient vers leur voyage de retour sur d’autres mondes.
Encore enveloppé de son aura, le Maître de Vie se leva et alla regarder à la fenêtre. Dans le ciel étoilé, dans toutes les directions, s’étalaient les queues brillantes des réacteurs.
-Maître du trafic d’Elixir de Vie, répéta dans un soupir la silhouette dissimulée. Aucun homme avant moi n’a jamais eu autant d’argent et de pouvoir !
Les traînées divergentes dans le ciel ressemblaient à des tentacules brillants à l’assaut de tous les mondes du Système. Cette pensée le fit frissonner de triomphe.

Back to top
Sam 9 Fév 2008 - 18:10
Auteur Message
cateline
Lieutenant Randall
Lieutenant Randall

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2007
Messages: 73
Localisation: vénus
Répondre en citant
Sujet du message: explications
Félicitations et merci si vous avez eu le courage d'aller jusqu'au bout !


Je pense que le premier chapitre qui est traditionnellement la mise en place du sujet et qui en fait quasiment jamais intervenir les Futurmen ne sera pas le meilleur exemple de réactualisation.

Il n'y a pas beaucoup de technologies à modifier.

Bien sûr vous pouvez modifier ce que j'ai écrit. J'ai essayé d'alléger certaines descriptions.
Comment peut-on faire est-ce que sur cette base on travaille tous sur ce paragraphe pendant une semaine et ensuite on passe au suivant.
Ou comme le proposait Skynet chacun fait un chapitre à sa sauce ?

Back to top
Dim 10 Fév 2008 - 11:36
Auteur Message
Pascal
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2007
Messages: 817
Localisation: Cratère de Tycho (Lune)
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] Actualiser les romans
Tu as fait du bon boulot je trouve, on pourrait toujours chercher à peaufiner le style, mais ça prendrait beaucoup de temps pour un résultat qui ne me paraît pas forcément significatif. Cette adaptation en DA est en plus assez fidèle au roman je crois. En gros, un suspect en moins et la scène marrante où Grag se fait récupérer dans l'espace par un saltimbanque (et où il se fait passer pour un stupide droïde déréglé pour s'échapper en pleine représentation sur Mars) qui a été coupée dans le DA. Il y aura peut-être plus de technologies à revoir dans les prochains chapitres...
_________________


Visiter le site web du posteur
Back to top
Dim 10 Fév 2008 - 18:27
Auteur Message
Skynet
Sergeant Saturn
Sergeant Saturn

Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2008
Messages: 35
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] Actualiser les romans
félicitations, c'est vraiment sympa !

Je pense que l'on peut tous se concerter et en même temps amener notre propre sauce.
Soit chacun fait un chapitre, on se concerte et on modifie éventuellement. Ou on se fait chacun des parties de chapitre pour avoir le même type d'action, on les met ensemble et on se concerte.

Je vais essayer cette semaine de commencer le chapitre 2 pour voir ce que ça donne. Pas facile d'actualiser et moderniser un texte tout en gardant l'oeuvre originale.

Tu comptes aussi changer le comportement des personnages en fonction de la culture actuelle ou non ? (je pensais à des réflexions, des réactions et des jeux de mots)

Back to top
Dim 10 Fév 2008 - 20:14
Auteur Message
cateline
Lieutenant Randall
Lieutenant Randall

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2007
Messages: 73
Localisation: vénus
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] Actualiser les romans
Je pense que ça va être difficile de se concerter régulièrement, nous ne sommes pas assez fidèles au forum je pense !
Skynet Si tu veux tu peux tenter le chapitre 2 pendant que je finis le premier et ensuite on verra si cela concorde.

Je pense aussi qu'on peut tout actualiser les technologies, les dialogues, les réactions, les décors....
Tant que l'on respecte la trame de l'histoire
Perso je ne suis pas douée pour les dialogues percutants, rien n'empêche que qq'un modifie un texte après un autre s'il a une meilleure idée

Ce que j'ai fait je ne sais pas si vous avez remarqué, c'est de regrouper des phrases différentes Edmond a parfois tendance à s'étaler sur un truc qui n'en vaut pas le coup, donc j'ai fait des coupés-collés pour rendre le texte plus fluide, moins lourd

Il vaudrait quand même mieux ne pas trop faire de chapitre différents tant que les précédents ne sont pas finis on peut se donner une marge de manoeuvre de N+2 par exple
Et ensuite on compile

Qu'en pensez-vous ?
Je sens que Pascal va se réserver le chapitre du cirque !!!

Et tu as raison Pascal ils ont retiré un suspect dans le DA ce qui rend l'intrigue un peu bancale, c'est bien mieux dans le bouquin

A vos claviers Futuristes et Futurettes Run

Back to top
Lun 11 Fév 2008 - 22:33
Auteur Message
Skynet
Sergeant Saturn
Sergeant Saturn

Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2008
Messages: 35
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] Actualiser les romans
J'ai commencé le chapitre 2 et voici une dérive comique qui m'est venu (mais que j'ai bien sur remplacé mais sur le coup ça m'a bien fait rire) dans la description du capitaine futur : D’un étui en peau de bébé phoque sortait la crosse usée d’un lourd pistolet à proton... Laughing

En tout cas c'est pas évident.

Back to top
Mar 12 Fév 2008 - 09:32
Auteur Message
Pascal
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2007
Messages: 817
Localisation: Cratère de Tycho (Lune)
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] Actualiser les romans
Mais tu tiens là un concept rigolo : faire une parodie comme cela a été fait avec Major Venture. Mr. Green

J'avais déjà pensé en faire une un jour, dont le titre aurait été : Capitaine Nature et ses naturistes (contre l'Empereur de Saint Tropez). Ashamed

Je vous laisse imaginer le potentiel comique d'une telle parodie. Ca vous tente ?

_________________


Visiter le site web du posteur
Back to top
Mer 13 Fév 2008 - 15:41
Auteur Message
cateline
Lieutenant Randall
Lieutenant Randall

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2007
Messages: 73
Localisation: vénus
Répondre en citant
Sujet du message: petites choses
Premièrement comment faites-vous pour répondre à un post et que ce post se retrouve encadré ?

Sinon c'est génial que tu aies commencé le chapitre 2, Skynet ça me fait plaisir de voir que ce concept interesse des fans
Effectivement la phrase que tu voulais mettre est très drôle mais ce n'est peut-être pas ce qu'on cherche dans cette rubrique, Very Happy
Ca serait plutôt à mettre dans la proposition de Pascal qui m'a l'air fort interessante : Capitaine Nature, hum.... Devil

Tu as déjà une trame Pascal ? ou tu voudrais faire comme pour l'attaque des clones ? se laisser emporter par la vague Run

Bon je retourne à mon chapitre 1 !!!

Back to top
Mer 13 Fév 2008 - 15:57
Auteur Message
cateline
Lieutenant Randall
Lieutenant Randall

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2007
Messages: 73
Localisation: vénus
Répondre en citant
Sujet du message: chapitre 1 paragraphe 2
ma version, (pas de gros changement cette fois)

Un des tentacules du trafic insidieux d’Elixir de Vie se dirigeait vers l’une des petites lunes de Jupiter.
C’était la nuit sur le petit satellite, un minuscule globe de seulement quelques centaines de kilomètres de diamètre. Dans les cieux resplendissait la vaste sphère nuageuse de Jupiter, le point rouge de la Mer de Feu brillait comme un rubis lugubre sur son cœur. La puissante planète reflétait une lumière blanche blafarde.
Sous un champ électromagnétique permettant de conserver une atmosphère respirable, un bois de fougères énormes entourait une demeure palatiale en pierres de lune blanche. Des jardins bien entretenus, des piscines et des courts de jeux étaient visibles. C’était la demeure de Avul Kuun, un Jovien âgé, un magnat du radium, le seul propriétaire de cette lune.
Avul Kuun était assis, anxieux, dans son bureau, une petite pièce lambrissée de bois écarlate. Il avait la peau verte, une tête protubérante, un visage carré et ces étranges mains et pieds sans doigts qui étaient les caractéristiques de sa race. Mais son visage était parcheminé et usé par les années. Ses yeux ronds et sombres étaient diaphanes. Son dos courbé était chaudement enveloppé dans une lourde robe de chambre en laine synthétique violette.
Kuun avait renvoyé ses domestiques. Il attendait avec fébrilité à la fenêtre ouverte sur les jardins.
Il entendit le doux grondement assourdi d’une petite navette spatiale. Quelques instants plus tard, un Uranien apparut à la fenêtre. Ses yeux globuleux balayèrent vivement la pièce.
-Vous êtes seul ? demanda-t-il au vieil homme.
-J’ai renvoyé tous les serviteurs, comme le précisait votre message, répliqua Avul Kuun rapidement.
Le petit Uranien entra.
-Je ne peux courir aucun risque, dit-il. Les flics essayent plus que jamais de casser le marché de l’Elixir de Vie. Ils sont loin d’y arriver. Mais cela rend les choses plus difficile pour nos clients.
-Vous l’avez ramenée ? demanda le vieillard enthousiaste.
L’Uranien acquiesça. Il sortit une petite fiole de verrite remplie d’un liquide laiteux et lumineux.
-L’Elixir de Vie ! cria Avul Kuun.
Ses yeux diaphanes se firent avides en avançant ses mains tremblantes et parcheminées vers le flacon.
-D’abord l’argent, lui rappela le petit Uranien. Deux cent mille dollars du Système.
Avul Kuun stoppa. « Mais c’est de l’extorsion ! »
L’homme jaune haussa les épaules.
-Notre syndicat fixe le prix de l’Elixir de Vie en fonction des capacités de nos clients.
-Les dépouille de tous leurs biens, vous voulez dire, rétorqua Kuun. Mais je le dois l’avoir. Je veux être jeune à nouveau, être en bonne santé.
Il prit un paquet de billets de banque du Système. L’Uranien les compta, puis lui tendit le flacon.
-Buvez-le maintenant, ordonna-t-il.
De ses mains tremblantes, Avul Kuun déboucha le flacon et le porta à ses lèvres. L’Elixir de Vie brillant lui brûla la gorge.
Le vieux Jovien fut parcouru de frissons et de halètements alors que son corps tout entier était à l’agonie, en proie à de terribles convulsions. Il vacilla, toussa, tituba, s’accrocha à une chaise.
Doucement, les minutes s’écoulèrent, le corps flétri d’Avul Kuun se redressa. Son visage vert parcheminé devint souple. Ses yeux ridés et voilés s’éclaircirent. Les années semblèrent l’abandonner minutes après minutes.
L’Elixir de Vie rendait la jeunesse au vieux Jovien !
Il chancela vers un miroir, contempla incrédule l’image de ses traits, de ses yeux clairs, de son corps à nouveau vigoureux.
-J’ai l’air jeune et je me sens jeune, souffla-t-il. Alors sa voix devint plus forte et résonna de joie. Je suis jeune à nouveau ! Je vais enfin pouvoir profiter des richesses que j’ai accumulées.
Le revendeur d’Elixir de Vie le regarda d’un air énigmatique et sarcastique.


L'originale :
Un tentacule du trafic insidieux d’Elixir de Vie se dirigeait vers l’une des petites lunes de Jupiter.
C’était la nuit sur le petit satellite, un minuscule globe de seulement quelques centaines de kilomètres de diamètre. Dans les cieux dominait la vaste sphère nuageuse de Jupiter, le point rouge de la Mer de Feu brillait comme un rubis lugubre sur son coeur. La puissante planète conférait une lumière blanche blafarde.
Au milieu d’un bois de fougères énormes, une demeure palatiale de pierres de lune blanche s’élevait fièrement. Des jardins bien entretenus, des piscines et des courts de jeux l’entouraient. C’était la demeure de Avul Kuun, un Jovien âgé, magnat du radium, le seul propriétaire de cette lune.
Avul Kuun était assis, anxieux, dans son bureau, une petite pièce lambrissée de bois écarlate. Le magnat jovien avait la peau verte, une tête protubérante, un visage carré et ces étranges mains et pieds sans doigts qui étaient les caractéristiques de sa race. Mais son visage était parcheminé et usé par les années. Ses yeux ronds sombres étaient diaphanes. Son dos courbé était chaudement enveloppé dans une lourde robe de chambre de laine synthétique violette.
Kuun avait renvoyé ses domestiques. Il était maintenant assis en attente, observant avec fièvre la fenêtre qui était ouverte sur les jardins.
Il entendit le doux grondement assourdi d’un petit vaisseau spatial atterrissant quelque part dans la nuit. Après quelques instants, un Uranien jaune apparut à la fenêtre. Ses yeux globuleux balayèrent vivement la pièce.
-Vous êtes seul ? demanda-t-il au vieux magnat jovien.
-J’ai renvoyé tous les serviteurs, comme le demandait votre message, répliqua Avul Kuun rapidement.
Le petit Uranien entra.
-Je ne peux courir aucun risque, dit-il. La Police des Planètes essaye plus que jamais de briser le marché de l’Elixir de Vie. Ils sont loin d’y arriver. Mais cela peut rendre les choses plus difficile pour nos clients.
-Vous l’avez ramenée ? demanda le vieillard enthousiaste.
L’Uranien acquiesça. Il sortit une petite fiole de verrite remplie d’un liquide laiteux et lumineux.
-L’Elixir de Vie ! cria Avul Kuun.
Ses yeux diaphanes se firent avides en avançant ses mains tremblantes et parcheminées vers le flacon.
-D’abord l’argent, lui rappela le petit Uranien. Deux cent mille dollars du Système.
Avul Kuun stoppa. « Mais c’est de l’extorsion ! »
L’homme jaune haussa les épaules.
-Notre syndicat fixe le prix de l’Elixir de Vie en fonction des capacités de nos clients.
-Les vole de tous leurs biens, vous voulez dire, rétorqua Kuun. Mais je le dois l’avoir. Je veux être jeune à nouveau, être en bonne santé.
Il prit un paquet de billets de banque du Système. L’Uranien les compta, puis lui tendit le flacon.
-Buvez-le maintenant, ordonna-t-il.
De ses mains tremblantes, Avul Kuun déboucha le flacon et le porta à ses lèvres. L’Elixir de Vie brillant chatouilla sa gorge.
Le vieux Jovien fut parcouru de frissons et de halètements alors que son corps tout entier était à l’agonie en proie à de terribles forces. Il vacilla, toussa, tituba, s’accrocha à une chaise.
Doucement, les minutes s’écoulèrent, le corps flétri d’Avul Kuun se redressa. Son visage vert parcheminé devint souple. Ses yeux ridés et voilés s’éclaircirent. Les années semblèrent l’abandonner minutes après minutes.
L’Elixir de Vie rendait la jeunesse au vieux Jovien !
Il vacilla vers un miroir, contempla incrédule l’image de ses traits, de ses yeux clairs, de son corps à nouveau vigoureux.
-J’ai l’air jeune et je me sens jeune, souffla-t-il. Alors sa voix devint plus forte et résonna de joie. Je suis jeune à nouveau ! Je peux enfin profiter des richesses que j’ai accumulées. Désormais j’ai des années de bonheur devant moi.
Avec un air énigmatique et sarcastique dans ses yeux globuleux, le revendeur uranien d’Elixir de Vie le regarda.

Back to top
Aujourd’hui à 23:39
Auteur Message
Contenu Sponsorisé

Sujet du message: [fan fiction] Actualiser les romans
Back to top
Page 2 sur 3
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Sauter vers:  
Montrer les messages depuis:
Back to top
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure