Captain Future    Fans Forum Index du Forum
Captain Future Fans Forum
The definitive Captain Future forum for the fans community all over the world !
FAQ Rechercher Membres Groupes S’enregistrer Connexion
Captain Future Fans Forum Index du Forum
Captain Future Fans Forum Index du Forum Captain Future Fans Forum
Captain Future Fans Forum Index du Forum BOOKS Hamilton, Hubbard...et la scientologie
Sujet précédent :: Sujet suivant
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Lun 10 Oct 2016 - 15:58
Auteur Message
Lady Flam
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2014
Messages: 277
Répondre en citant
Sujet du message: Hamilton, Hubbard...et la scientologie
Pascal a écrit:
Il faut bien comprendre que les récits de Captain Future, ce sont des commandes auprès d'un jeune écrivain qui démarre et qui est soumis à forte pression (un contrat de 4 romans par an tout de même, payé des cacahuètes en plus. Hamilton dira plus tard qu'il les écrivait d'une traite sans relecture) car ll y a beaucoup d'attentes de la part de l'éditeur (le pulp a été annoncé en grandes pompes à la première convention de SF). Le personnage, il ne l'a pas créé et il ne lui appartient pas. Il ne sera d'ailleurs pas le seul auteur de Captain Future.


Dire que le "dieu" Edmond Hamilton aurait pu s'en mettre plein les poches...tel l'auteur le plus prolifique du monde selon le record Guinness (1,084 publications entre février 1934 et sa dernière en mars 2006) : le "dieu" Ron Hubbard, connu comme l'un des auteurs les plus productifs de SF - notamment pendant les années 30-40-50 (et sous le nom de plume de Rene Lafayette), avec Hamilton (mais apparemment beaucoup mieux payé que ce dernier !), et aussi comme le fondateur de... l'Eglise de Scientologie... Psychedelic

Je ne sais pas si Ron Hubbard a écrit pour le perso de CF -a priori non- mais j'ai vu son nom apparaître dans certaines éditions de Startling Stories, ex :

-Juillet 1948 : "The Valley of Creation" (Edmond Hamilton) -
"When Shadows Fall" (L. Ron Hubbard)

-Janvier 1950 : "The Return of Captain Future" (Edmond Hamilton) -
"The Last Admiral" (L. Ron Hubbard sous le nom de plume de Rene Lafayette)

Novembre, 1950 : "Pardon My Iron Nerves" (Edmond Hamilton) -
"Tough Old Man" ( L. Ron Hubbard)


Il est question de Hubbard, Brackett et Hamilton dans les liens suivants :


https://seanmunger.com/2015/10/16/celebrating-leigh-brackett-a-journey-from-pulp-sf-to-star-wars/

http://www.tangentonline.com/interviews-columnsmenu-166/1270-classic-leigh-brackett-a-edmond-hamilton-interview


Extrait :
"Writers who made their living by SF had to be prolific by definition. Indeed, another one of these sort of pulp SF writers was a fellow called L. Ron Hubbard, who famously said once that “writing for a penny a word is ridiculous”; he finally got out of the pulp SF business by founding his own religion, now called Scientology."

(=> Ron Hubbbard déclarant qu'"être payé au nombre de mots, pour des clopinettes est ridicule"). Et a fini par créer une religion reconnue légalement, aux US et ailleurs.

Le magazine « Forbes » a estimé les revenus d'Hubbard provenant de la scientologie en 1982 à plus de 40 millions de dollars US.

J'ai commencé à regarder un documentaire sur le sujet, intitulé "Going Clear: Scientology and the Prison of Belief" (2015) : wow le gars (Hubbard) était bien barré... Attention, la SF (trop de SF ?) ça peut embarquer loin ! Crazy Le lien SF - Scientologie y est évident...mais ça peut aussi rapporter gros Unbelievable
_________________
Lady Flam (aka Carlise)

Visiter le site web du posteur
Back to top
Lun 10 Oct 2016 - 15:58
Auteur Message
Publicité

Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Mer 16 Nov 2016 - 22:36
Auteur Message
LunaticLaura
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juin 2014
Messages: 275
Localisation: Suisse
Répondre en citant
Sujet du message: Hamilton, Hubbard...et la scientologie
Frégolo Sympa cette interview dans (euh la revue?) Tangent. Aucune idée si on la trouve déjà ailleurs dans le site ou pas. Pascal doit savoir.

Fouet Ainsi donc, dans le couple Hamilton/Bracket, c'est monsieur qui fait dans la romance et madame qui fait dans la violence. Héhé, ce n'est pas pour me déplaire cette inversion des rôles (enfin, jusqu'à un certain point, mais ne débordons pas du sujet). Et ça répond à mes interrogations sur "qui influence qui de quelle manière" dans la rédaction des Captain Future. Pas du tout ce à quoi on peut s'attendre…

Alien 6 Quant à la scientologie, je n'ai pas regardé. Pour moi la dérive en SF n'est pas là. Ce sont plutôt les fictions ratées la conséquence. Il y en a un paquet et du coup si on aime la SF on passe pour des demeurés. La faute à ceux qui lisent, regardent, vendent des navets auxquels on a attribué des lauriers pas mérités.

Les dérives de la science, de la technologie, de l'économie, de l'homme, les charlatans et les sectes, c'est un sujet ENOOOORME. D'autres auront des choses plus intéressantes à dire que moi…

Visiter le site web du posteur
Back to top
Aujourd’hui à 23:39
Auteur Message
Contenu Sponsorisé

Sujet du message: Hamilton, Hubbard...et la scientologie
Back to top
Page 1 sur 1
Sauter vers:  
Montrer les messages depuis:
Back to top
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure