Captain Future    Fans Forum Index du Forum
Captain Future Fans Forum
The definitive Captain Future forum for the fans community all over the world !
FAQ Rechercher Membres Groupes S’enregistrer Connexion
Captain Future Fans Forum Index du Forum
Captain Future Fans Forum Index du Forum Captain Future Fans Forum
Captain Future Fans Forum Index du Forum FAN CLUB
Captain Future Fans Forum Index du Forum Fan fictions [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Sujet précédent :: Sujet suivant
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Mer 22 Jan 2014 - 23:58
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 789
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou Limeye!

Cher et adorable Ezla , qui commence déjà les préparatifs pour la noce en envoyant Curtis puiser dans sa cave... il pense à tout! Good

Contrairement au Dr Montgomery, qui aurait pu penser à féliciter Curtis (et Joan, par la même occasion)! Confused

Bizz Vizz
Flamme
Wink
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Mer 22 Jan 2014 - 23:58
Auteur Message
Publicité

Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Jeu 23 Jan 2014 - 06:35
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 051
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
23 janvier. Entre la Terre et Ixio

Curtis a décidé d'octroyer à tout son équipage une nuit de repos sur Terre et de ne quitter New York qu'au petit matin. Ken est impatient de partir et il assiste à toutes les manœuvres. Il espère que, bientôt, Curtis commencera à lui apprendre à piloter le Comète. Une fois lancés à pleine vitesse, il rejoint Simon dans le laboratoire et lui demande s'ils vont mener prochainement une autre expédition sur le deuxième continent.

Cela ne fait qu'une poignée d'heures que le Comète a quitté la Terre, le vaisseau n'est pas encore sorti du Système Solaire qu'un appel retentit dans le cockpit. Otho lance un cri joyeux :

- Capitaine ! C'est Kim !
- Ah, parfait, Otho. Je prends l'appel.

Il se tourne vers l'écran du vidéo-transmetteur et accepte le code. Le visage buriné de Kim Ivan apparaît.

- Alors, Capitaine ! Quel bon vent vous a poussé à venir prendre des nouvelles d'un vieux pirate sur le retour ?
- Ne me faites pas croire que vous avez déjà un pied dans la tombe, Kim. Vous m'avez l'air en pleine forme !
- C'est que... le métier se perd, voyez-vous.
- Ce n'est peut-être pas une mauvaise chose...
- Devenir honnête est loin d'être une sinécure ! Mais enfin, je me débrouille... Mais dites-moi, ce n'est pas pour cela que vous m'avez appelé. Comment va Miss Randall ? Et Ken ? Et toute l'équipe ?
- Toute l'équipe vous salue, ainsi que Ken, qui est avec nous à bord. Nous nous rendons sur Ixio. Ou plutôt, nous y retournons. Nous revenons de Terre où nous avons récupéré Ken. Joan se remet là-bas d'une difficile mission sur Venus où elle a attrapé une bactérie qui l'a bien fatiguée, mais elle en vient à bout.
- Ouais, j'ai entendu dire qu'il y avait eu un sacré ménage de fait sur Venus. Ainsi, elle y a participé ! Vous aussi ?
- Non, Kim, nous étions dans le même temps à la poursuite d'Ul Quorn. Il est mort, laisse tomber Curtis d'une voix grave.
- Ah ça ! Vous aussi alors, vous avez fait le ménage...
- Je vous raconterai tout en détails plus tard, Kim, si vous souhaitez entendre le récit de la fin de cette crapule. Joan était avec le colonel Ezra sur Venus, mais Ezra a été très grièvement blessé et il est à l'heure actuelle en convalescence sur Ixio. Il va mieux, je vous rassure, mais il a failli y rester.
- Vous m'annoncez des nouvelles bien graves, répond Kim en fronçant ses épais sourcils.
- Je vous appelais cependant pour vous en donner une bonne, et en particulier à la demande de Joan. Elle souhaiterait votre présence sur Ixio pour... le début mars. Est-ce possible pour vous ?
- Le début mars ? Ma foi, ça me laisse le temps de m'organiser et de venir, hum... je pense que c'est possible, oui. Et que me veut Miss Randall à cette date ?
- Simplement que vous soyez présent pour le jour où elle deviendra Madame Newton.
- Oh, oh, Capitaine ! Ah ça ! Ah ça, pour une nouvelle !!! Tonnerre de Mars ! Pour sûr que je serai là !
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Jeu 23 Jan 2014 - 17:43
Auteur Message
Tachioniumfinder
Space Soldier
Space Soldier

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2014
Messages: 1
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Salut, Limeye!

Quels développements.....enfin le mariage souhaité! Flam Joan Kiss
Grosses bises
Tachi, ta fan allemande
_________________
For the world is hollow and I have touched the sky.....

Back to top
Ven 24 Jan 2014 - 02:35
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 789
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou les filles!

J'ai adoré cette conversation entre Kim et Curtis! Je croyais presque entendre sa voix éraillée qu'il avait dans le DA, que j'aimais beaucoup et qui lui collait si bien! Very Happy Ses allusions au ménage m'ont bien fait rire aussi! Frégo et Limeye, vous en connaissez un bout en la matière... Mr. Green Laughing horified

C'est vraiment touchant et attachant de voir comment il affirme qu'il sera là! Et je suis certaine que rien ne l'empêchera d'être là! Good Best Clap

Bizz Vizz
Flamme
flower
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Ven 24 Jan 2014 - 06:44
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 051
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou Tachi, Flamme et les autres !

ravie de ton passage ici, Tachi. J'espère que cette suite te plaît ! C'était difficile d'arrêter d'écrire cette histoire Embarrassed

Flamme, je pense en effet que rien n'empêchera Kim d'être présent Very Happy !

voici la suite ! Retour sur Ixio.

bizz vizz

Limeye


24 janvier. Ixiopolis


Joan et Salomé ont quitté de bonne heure Glenogan et déambulent dans les rues commerçantes d'Ixiopolis. Les petites boutiques se succèdent, tout au long d'une large avenue piétonne, agrémentée à intervalles réguliers par de jolis parterres fleuris. Elles ont prévu de se rendre dans trois boutiques spécialisées en robes de mariée. Elles ont déjà arpenté les rayons de l'une d'entre elles, mais Joan n'a rien trouvé qui lui plaisait. Les robes étaient trop sophistiquées à son goût et elle avait bien du mal à imaginer comment les simplifier. La présence de Salomé à ses côtés lui est précieuse pour cela. La deuxième boutique est située à l'étage d'un bâtiment tout en rondeur, à un carrefour. Elles y entrent vers 11h. Une vendeuse s'approche et s'intéresse à leur choix, posant des questions précises à Joan, avant de lui montrer des modèles.

- J'ai fait une petite sélection sur catalogue, explique Joan, et j'aurais aimé d'abord les essayer si vous les avez.
- Cela va vous donner une première idée en effet. Vous avez du temps ?
- Oui, bien entendu.

La vendeuse dispose de trois des cinq modèles retenus par Joan, et qui sont à peu près à sa taille. Les essayages commencent et cela donne déjà une petite idée à Joan de ce qui va l'attendre pour plusieurs longues heures dans la boutique de Soizic Lantec. Elle qui n'aime pas traîner à essayer sans fin des vêtements se dit qu'elle va être mise à rude épreuve ! Mais la patience, le professionnalisme et la gentillesse de la vendeuse, sa disponibilité aussi l'aident considérablement.

Salomé observe, fait quelques petites remarques, mais attend que Joan ait passé les trois modèles pour donner son avis. La vendeuse en apporte d'autres, et au final, le choix de Joan s'arrête sur deux modèles.

- Vous me faites essayer des modèles en blanc, dit-elle, mais la mienne sera grise. Cela ne change rien ?
- La couleur dans les plis donnera un autre effet, mais ce ne sera pas gênant. Vous avez déjà choisi la matière ? Le satin, en gris, rend très bien.

Elles ressortent finalement vers 13h et Salomé entraîne Joan vers un petit restaurant où elles déjeunent d'une bonne salade copieuse et reposent leurs jambes.

- Veux-tu que nous allions dans la dernière boutique, Joan ?
- Qu'en penses-tu ? Sincèrement, je suis assez satisfaite de ce que nous avons vu à l'instant, dit la jeune femme.
- Celle assez courte sur le devant t'allait vraiment bien. Et j'aimais beaucoup l'effet du volant qui retombe sur l'arrière. Cela rappelle les traînes, mais en beaucoup plus simple. Ca reste dans l'esprit d'une robe de mariage, mais sans certains côtés trop "tapageurs".
- Par contre, j'aime mieux le bustier de l'autre, pas toi ?
- Oui, il soulignait bien mieux tes formes. Et tu auras la possibilité de porter un petit caraco pour le soir, il faut y penser.
- Par contre, je ne sais pas où je pourrais accrocher une fleur...
- Dans tes cheveux, ma chérie. Tu te souviens ce que j'avais fait pour Jelle ?
- Oui, c'était magnifique !
- Même si tu as les cheveux beaucoup plus courts qu'elle, surtout qu'à l'époque elle les laissait pousser exprès, comme si elle avait voulu les avoir jusqu'aux genoux !, il sera possible de te faire quelque chose de très joli.
- Je pourrais te confier ma coiffure ?
- Bien sûr ! On choisira les roses avec soin, dans les jours précédents, et on surveillera la maturité des fleurs.
- Pourquoi dis-tu des roses ?
- Tu veux d'autres fleurs ? Je ne sais pas... une idée comme cela, elles seront superbes à cette période de l'année, et vraiment, Joan, on pourra faire quelque chose de très joli.

Joan reste songeuse un instant, prend quelques bouchées. Salomé lui demande peu après :

- Tu ne m'as pas dit pourquoi tu voulais du gris ? C'est très joli, ça ira très bien avec ton teint, surtout si tu bronzes un peu, et avec les fleurs, ce sera forcément réussi. Un beau gris perle, ça peut vraiment s'harmoniser avec toutes les couleurs, si tu voulais par exemple ajouter une ceinture colorée ou une broche...
- Pourquoi du gris, maman ? J'aime cette couleur depuis que j'ai rencontré Curtis... je n'en veux pas d'autre, je veux que ma robe soit en harmonie avec son fichu regard...
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Dernière édition par limeye le Sam 22 Fév 2014 - 05:32; édité 1 fois
Back to top
Ven 24 Jan 2014 - 08:47
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou Limeye,

Ah evidemment...du gris pour sa robe...On aurait parie! Wink
Est- ce que Curtis va se faire un complet veston en...bleu ocean? Ou juste la cravate? Wink Mr. Green

J'aurai bien vu dans le futur un essayage virtuel ou tu entres tes mensurations et tu essayes des robes de mariee sur ce mannequin virtuel...ou tu la dessines toi-meme! Je suis sure que Joan pourrait la dessiner tiens! Very Happy


O-tho

Back to top
Ven 24 Jan 2014 - 11:57
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 789
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou les filles!

O-tho, c'est toujours amusant de lire tes remarques et tes idées, ça ajoute énormément au plaisir de lire l'histoire! Mr. Green Laughing

Quant à moi, ça m'a fait sourire de voir que Joan n'est pas une adepte du magasinage interminable! Mr. Green Elle l'a démontré en ne passant que deux heures dans le salon... Mais quand on sait ce qu'on veut (et ce qu'on ne veut pas), ça va plus vite! Laughing

J'aime beaucoup aussi comment Salomé amène ses idées, donne son avis, pense aux moindres détails... Joan a en sa maman une alliée précieuse! Good Clap flower

Bizz
Flamme
Wow
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Ven 24 Jan 2014 - 12:35
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 511
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou!

Joan veut à nouveau une robe grise. Naughty Devil La nuit de noce promet! Mr. Green Wow Globlaugh Kiss

A+

Frégo Smoke
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Back to top
Ven 24 Jan 2014 - 17:43
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 789
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou Frégo!

J'ai de grandes attentes pour la nuit de noces moi aussi... Naughty Devil Wow Kiss Hug

jump jump jump jump jump jump

Bizz
Flamme
flower
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Ven 24 Jan 2014 - 19:22
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 051
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou les filles,

la nuit de noces, on n'y est pas encore Mr. Green

O-tho, tu sais que tu m'as fait avoir des regrets ? Je n'ai absolument pas pensé que Joan aurait pu dessiner sa robe... quant à ton idée de mannequin virtuel, c'est vrai, dans le futur, il y aura plein de trucs comme ça, mais c'est nettement moins romantique et poétique... et puis, si ça va trop vite, qu'est-ce qui me reste à écrire, hum Question Mr. Green ?

à demain pour la suite de cette chronique !

bizz vizz

Limeye
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Sam 25 Jan 2014 - 11:23
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 051
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Hello tout le monde !

suite promise...

belle journée à vous tous flower !

Limeye

25 janvier. Le matin. Arrivée sur Ixio.

A peine le Comète posé, Ken se précipite au-dehors. L'air chaud, la lumière, lui font oublier bien vite l'hiver nord-américain. Le voilà en vacances ! Au bout de la piste les attend Joan, qui a, une fois de plus, emprunté la voiture de Peter pour les ramener. Ken se précipite vers elle, lui saute au cou.

- Salut, grande soeur ! Me voilà !
- Bonjour, mon Ken, alors, en pleine forme ?
- Du tonnerre ! Je vais super bien ! Qu'est-ce qu'il fait beau, c'est génial ! On va se baigner ?
- En fin de journée. Le voyage s'est bien passé ?
- Ouais, comme d'hab. Le Capitaine hyper sérieux, Grag et Otho qui s'enguirlandent pour un rien, et Simon qui a disparu dans le laboratoire. C'est morne quand tu n'es pas avec nous.

Elle sourit, vraiment amusée, puis reporte son regard vers le long vaisseau, qui a atterri sur une piste, un peu à l'écart. Elle a discuté un peu avec un des responsables de l'aéroport, de laisser là le vaisseau. Il lui a assuré qu'il n'y avait aucun souci. "Ordre du ministère !", avait-il ajouté avec un clin d'oeil.

Toute l'équipe descend pour se détendre un moment, Joan ne sait pas ce que Curt a décidé concernant leurs amis. Qui viendra avec eux, qui restera à bord... Elle le voit traverser la piste, de son pas décidé, en jeans et t-shirt. De le voir ainsi la réjouit, et elle en oublie Ken qui lui raconte... elle ne sait déjà plus quoi. Seul compte ce regard gris qui la fixe avec amour, et ce visage souriant, ses mains qui l'enlacent et cette bouche qui l'embrasse passionnément.

- Mouais, j'aurais pu lui raconter n'importe quoi, elle s'en moque..., dit Ken en levant les bras et les yeux vers le ciel, d'un air totalement désespéré.
- Laisse donc les amoureux se retrouver, Ken !, dit Otho, et allons boire un verre. L'atterrissage en catastrophe du tas d'ferraille m'a donné soif !
- Qu'est-ce que tu racontes, abruti de pâte à modeler ? Non, mais je rêve... je n'ai jamais aussi bien posé le Comète !

Et ils continuent ainsi, sous le regard amusé de Curtis et Joan qui se sont un instant écartés l'un de l'autre.

- Alors, ma douce ? Tout va bien ?
- Moi oui... mais nos amis semblent avoir un petit problème...


25 janvier. Fin d'après-midi. Plage d'Aelned

Otho et Simon sont finalement restés au Comète, Otho se disant qu'il va en profiter pour découvrir Ixiopolis, pendant que Grag sera de corvées dans le jardin, mais comme ça semble lui convenir, après tout...

Après une journée bien occupée à la maison, Ezra, Victor et Salomé ont plaisir à accompagner les "jeunes" sur la plage. Grag promet de préparer le repas. Sur la plage, ils retrouvent les parents de Davies, avec leurs deux petits-fils, Stéphane et Mathieu. Les deux garçons sont ravis de revoir Ken et tous les trois commencent à jouer ensemble dans l'eau.

Curtis n'est pas mécontent de se baigner lui aussi, et de se détendre un peu après cette semaine de vol et de pilotage. Alors que Joan joue avec les garçons, il vient s'installer sur la plage auprès de Salomé et des parents de Davies, Ezra et Victor discutant tout en marchant dans l'eau.

- Alors, ce court séjour sur Terre, Curtis ? As-tu pu faire tout ce que tu voulais ?
- Oui, Salomé, pour Ken, tout est réglé, le voilà désormais avec nous. La semaine prochaine, il viendra avec moi à Ixiopolis pour rencontrer le directeur de son futur lycée, découvrir les locaux. Et j'ai pu voir July et le professeur Montgomery, avec Simon.
- Comment va July ?
- Comme la dernière fois que nous l'avons vue... Simon a été assez impressionné. Il l'a trouvée plus fermée qu'il ne l'imaginait. Je lui ai expliqué qu'en cette saison, du fait du manque de sorties, elle était en effet ainsi.
- Joan a pu prendre deux rendez-vous pour la semaine prochaine à Ixiopolis. L'un avec l'équipe qui l'avait prise en charge avant qu'elle ne soit hospitalisée sur Terre, et l'autre, sur les conseils d'une amie, dont le gendre fait suivre son père dans ce nouveau service, qui a ouvert il y a peu. C'est une jeune équipe, assez dynamique, d'après les renseignements que Joan a pu obtenir. Elle est très curieuse de les rencontrer.
- Nous resterons en contact avec Montgomery, j'espère sincèrement que nous pourrons trouver une solution pour elle ici. Ce sera plus facile et je crois que Joan n'aimerait pas laisser sa mère derrière elle.
- Non, elle ne le voudrait pas.
- J'ai demandé aussi à Montgomery si July pouvait voyager d'ici un mois, pour être avec nous pour le mariage. Il y réfléchit. Mais si on peut la faire hospitaliser ici dans la foulée, alors, ce serait l'idéal. Quand Joan a-t-elle obtenu les rendez-vous ?
- Pour mercredi. Lundi, je crois qu'elle a prévu autre chose... avec Peter et John, si tu vois ce que je veux dire...
- Hum, oui, je vois... petite sortie en bateau ?
- Elle a dit que cela tombait bien avec la marée et l'arrivée de Ken ! Et vous pourrez emmener aussi les deux garçons, juste pour la remontée de la rivière...

A cet instant, Joan sort de l'eau et rejoint Ezra et Victor. Elle parle un moment avec eux, ses cheveux, humides, gouttent le long de son dos, sur ses épaules. Puis elle remonte vers la grève, s'allonge simplement sur le ventre, sur sa serviette pour laisser les rayons de Calenda la sécher. Elle se tourne vers Curtis, lui sourit. Il se penche vers elle, dépose un léger baiser dans son cou et lui murmure :

- Il est ravissant ce nouveau maillot de bain...
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Dernière édition par limeye le Sam 22 Fév 2014 - 05:39; édité 1 fois
Back to top
Sam 25 Jan 2014 - 13:34
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 789
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou Limeye!

Curtis et sa fixation sur les maillots de bain... Mr. Green Laughing Mort de Rire

Ça m'a fait sourire, cette finale de passage! Mais il ne pourra pas lui enlever, ils ne sont pas seuls... Ashamed pour l'instant! Devil

Bizz et bonne journée!
Flamme
flower
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Dim 26 Jan 2014 - 10:03
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 051
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Hello les filles !

le "coup" du maillot de bain, chez moi, on appelle ça du "comique à répétition". Si c'est drôle au début, ça peut devenir vite lassant... je ne sais pas si je vais continuer en cette voie Question

ça vous dit un dimanche à Glenogan ? Alors, c'est parti...

bizz et belle journée flower

Limeye


26 janvier. Ael Vraz

Après un bon repas sous la tonnelle, Joan s'installe sous le pommier. L'air devient de plus en plus chaud, et pour la première fois depuis leur arrivée, elle ressort ses crayons. Bien vite cependant une légère torpeur les lui fait reposer sur le côté et elle s'endort dans l'herbe, allongée sur le flanc.

Grag s'est remis avec plaisir à la cuisine avec Salomé. Après les confitures, c'est le tour des bocaux de légumes. La veille, Victor a acheté un poisson ressemblant au thon et ils s'activent à le préparer en sauce, avec des tomates du jardin. Curtis leur donne un coup de main.

- Demain, j'arracherai des pommes de terre, dit Victor. Et il faut surveiller les haricots, ils vont commencer à donner.
- Heureusement que les fruits marquent une petite pause, dit Salomé. Même avec l'aide de Grag, je n'arriverais pas à suivre. L'année prochaine, il ne faudra pas qu'on reste aussi longtemps sur Terre pour les fêtes. Si seulement Jelle daignait venir...
- Elle va déjà devoir venir pour le mariage.
- Maintenant que vous vous installez sur Ixio, dit Salomé en s'adressant à Curtis, peut-être que ça la déciderait à revenir ici aussi... Davies pourrait facilement trouver du travail, après une bonne expérience sur Terre comme il l'engrange.
- Nous pouvons toujours l'espérer, ma chérie, ajoute Victor, mais nous ne pourrons pas l'y obliger.
- J'aimerais tellement pouvoir profiter plus des petites...
- J'aimerais bien moi aussi, intervient Grag.

A cet instant, un bip léger se fait entendre en provenance du petit salon.

- J'ouvre les paris que c'est ta fille..., dit Victor, amusé.

C'est en effet Jelle qui vient aux nouvelles.

- Comment allez-vous ?, demande-t-elle.
- Bien. Curtis et toute l'équipe sont de retour depuis hier, avec Ken, lui répond son père.
- Le petit veinard, j'espère qu'il mesure sa chance ! Ils ont donc trouvé une solution pour lui à Ixiopolis ?
- Oui. Alors, et vous, ma puce, comment ça va ?
- Bien, bien. J'ai peaufiné les dates pour notre voyage, mais je voudrais voir un détail avec Joan, et éventuellement Curtis.
- Je vais les chercher, il aide ta mère et ta soeur dessine.
- Hum, belle répartition des tâches !

C'est le visage de Curtis qui s'affiche en premier sur l'écran.

- Bonjour, Jelle, comment vas-tu ?
- Très bien, futur frangin !

Il rit.

- Méfie-toi ! A ce jeu-là...
- Je pourrais perdre ?
- Je peux être redoutable.
- C'est ce qu'on verra, répond-elle avec aplomb. Bon, sérieusement, je voulais voir un détail avec vous. Joan m'a dit que la date cruciale était le 8 mars. Avez-vous l'intention que July soit là ?
- J'ai vu Montgomery cette semaine, Jelle, répond Curtis soudain très sérieux lui aussi. Je lui en ai parlé, et je lui ai aussi parlé de notre souhait de faire venir July sur Ixio, avec nous. La semaine prochaine, Joan a obtenu deux rendez-vous avec les équipes qui pourraient la suivre.
- Comment fera-t-elle le voyage ?
- Si Montgomery estime qu'elle peut le faire, je pense que le mieux sera d'aller la chercher avec le Comète. La faire voyager sans accompagnement... est impossible.
- Tu viendrais donc la chercher quelques jours avant le mariage ? Tu n'as pas peur de t'absenter juste avant ?
- Pourquoi aurais-je peur ? Tu crains un accident ?
- Non, pas ça. Mais tu vas voir, tu vas avoir mille détails à régler auxquels tu n'aurais jamais pensé... je veux dire, tu n'aurais JAMAIS pensé que ça pouvait être important...
- Là, c'est toi qui commences à me faire peur... on a dit qu'on faisait simple, Jelle.
- J'en connais deux autres qui ont dit aussi qu'ils faisaient simple, si tu vois de qui je veux parler, et bien... je peux t'assurer que Davies en tremble encore !
- Non ?
- Si, si. Donc, franchement, ce serait mieux que tu restes à Glenogan avec Joan juste avant. Mais nous, nous pourrions nous occuper de July, la faire voyager avec nous.
- Tu pourrais t'occuper d'elle alors que toi... ?
- Oui, je sais, remue pas le couteau dans la plaie. Qu'est-ce que je ne vais pas faire pour ma soeur...

Curtis reste pensif un instant. Au-delà des extrapolations de Jelle qu'il trouve fort exagérées, il entrevoit une solution pour simplifier la vie de tout le monde et le voyage de July.

- Jelle, j'ai une idée.
- Je t'écoute.
- Je pourrais demander à Grag et Otho de faire l'aller-retour avec le Comète. Grag peut piloter sans s'arrêter, ils mettront un peu plus de deux jours à rallier la Terre. Ils pourraient vous récupérer tous à New York, avec July, et vous ramener ici. Ainsi, July voyagerait avec des gens qui la connaissent, Davies et toi en l'occurrence, et vous mettriez moins de temps à faire le voyage, ce qui d'une part vous ferait gagner autant de journées ici, avec nous, que...
- ... que réduire mon temps d'exposition au mal de l'espace.
- C'est fort joliment dit.
- Parfois, je suis prise d'inspiration poétique, tu sais !
- Coucou ma Jelle !
- Ah, ça y'est, ma soeur a abandonné ses crayons ! Tu vas bien ? Hum, je retire ma question, elle était stupide. A voir ta tête, tu vas très bien. Cette bactérie, c'est fini ? Et ta robe, tu as choisi ? T'en es où des essayages ? Et la couleur, dis, tu me dis la couleur ? A moi, tu peux bien la révéler, non ? Promis, je dirai rien à Curtis !

Joan sourit, laisse Jelle débiter ses questions avec philosophie. Elle sait pertinemment qu'il ne sert à rien de tenter de l'interrompre tant qu'elle n'a pas terminé. Quand enfin, la question : "Ben, tu dis rien, t'es muette ou quoi ?" fuse, elle se permet de prendre la parole :

- Je vais bien, oui. J'ai arrêté le deuxième traitement de Simon, et il me refait une prise de sang la semaine prochaine. Pour vérification. Pour la robe, c'est top secret, tu la verras le jour J, pas avant.
- Ah non ! Toi, tu as vu la mienne avant !
- Parce que tu étais trop impatiente de la montrer !

Joan jette un coup d'oeil à Curtis, qui lui a laissé le siège devant le transmetteur, mais qui lève les yeux au plafond d'un air désolé. Elle pouffe.

- Qu'est-ce qu'il y a de drôle ?, demande Jelle.
- La tête de ton futur beau-frère ! Bon, comment vont Davies et les filles ?
- Ca va. Davies est impatient, je ne l'ai jamais vu comme ça !
- Là, tu te moques. L'impatiente de la famille, je te rappelle que c'est toi...

Jelle ne relève pas et continue :

- Bon, j'ai encore rien dit à Narna, tu t'en doutes. Pourtant, c'est pas l'envie qui m'en manque, mais je sais qu'elle va me rendre la vie impossible... heureusement que maman a trouvé une solution pour sa robe, déjà, ça m'évite des essayages et des questions...
- Vous avez pris vos billets pour venir ?
- J'appelais justement pour ça et on a une solution qui nous arrive sur un plateau.
- Ah oui ?
- Oui, dit Jelle en se regardant les ongles d'un air pensif, j'ai réglé cela avec le Capitaine Futur...
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Dim 26 Jan 2014 - 11:58
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 789
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou Limeye!

Ah, Jelle... Mr. Green

Je l'imagine si facilement débiter son avalanche de questions à Joan sans lui laisser le temps de répondre à aucune... jusqu'à ce qu'elle réalise que Joan ne dit rien, ce qui lui permet de prendre finalement la parole! Laughing

Elle me fait vraiment rire avec son côté impatient et direct! Mais c'est l'une des choses qui fait son charme! Good

Bizz et bonne journée!
Flamme
Very Happy
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Lun 27 Jan 2014 - 11:16
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 051
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Je passe vite fait les filles... voici la chronique du jour !

belle journée à vous !

bizz vizzzzzzzzzzzzzzzz

Limeye


27 janvier. Rivière d'Abain Uaine


Les cheveux dans le vent, Joan tient la barre du petit voilier de John. Ken, Stéphane et Mathieu sont sagement assis sur les bancs de bois. John et Peter se font face à face, et Curtis est à côté d'elle. La marée descendante leur a permis de faire un petit tour en mer après déjeuner, et ils profitent de la remontée pour rentrer au port. Elle manoeuvre avec habileté pour entrer dans le chenal, dans la ria. Après l'océan, ce sont les rives douces qui se dessinent sous leurs yeux. C'est la fin d'après-midi, le vent et la fraîcheur qui monte de l'eau rendent la navigation très agréable.

- Va falloir choquer un peu, dit-elle, et John s'empare du cordage de la grand-voile.
- Je pense qu'on va pouvoir remonter la rivière à la voile, dit-il. Il y a assez de vent.
- Ce serait génial, dit-elle. On est juste à la bonne heure, pour la marée et pour les couleurs.

Comme l'an passé, Curtis la regarde faire avec admiration. Un peu comme quand elle nage, elle fait corps avec la mer. Il devine qu'elle est capable d'anticiper le mouvement des vagues, du bateau, qu'elle mesure la force du vent, comment il fera avancer le voilier. Elle semble guider le bateau aussi aisément que lui-même ou Grag pilotent le Comète. Et il se dit qu'il profiterait bien d'être désormais sur Ixio pour apprendre à naviguer.

"Ce serait une bonne idée d'avoir un petit bateau pour nous...", pense-t-il.

L'une des rives, celle sur leur gauche, est plus ou moins dans l'ombre, c'est la plus boisée pour le début de la remontée. Elle est couverte de pins maritimes et de pins parasols. En face, la pente est plus raide, comme une petite falaise, et son sommet est couvert d'herbes rases et de fougères. L'été qui s'avance commence à leur donner une couleur oscillant entre le vert foncé et le jaune. L'eau de la ria est encore d'un bleu sombre, mais au fil de la remontée, elle va devenir plus claire et surtout, plus verte.

Ils arrivent en vue du port de Glenogan, mais ne s'y arrêtent pas. Le chenal longe les alignements de petits bateaux, quelques voiliers et des bateaux de pêche. Sur le quai, des pêcheurs raccommodent des filets, ils se saluent d'un signe de la main.

Devant eux, un léger tournant, puis en arrière, le port disparaît. A leur gauche, la rivière a creusé une grande anse, où se trouve une petite grève. On y distingue aussi quelques maisons de pêcheurs. Les garçons s'extasient en voyant des poissons remonter le courant.

- Ce sont des truites océanes, dit John. En papillottes, elles sont délicieuses.
- Ou dorées à la poêle aussi, dit Joan. Salomé les réussit très bien.
- Dis-moi donc ce que Salomé ne sait pas cuisiner !, lance Peter.
- Les hamburgers, dit Ken en prenant un ton à se faire plaindre.
- Je pense que si on la met au défi... tu ne voudras plus jamais manger au snack de ta vie !
- Est-ce qu'il y a au moins un snack à Ixiopolis ?, demande-t-il un peu inquiet.
- Il y a des snacks à Ixiopolis, et des petits restaurants où l'on mange très bien, je peux te l'assurer, lui répond Joan.
- Très bien pour toi..., marmonne-t-il.
- Tu veux retourner à New York ?, suggère Curtis en échangeant un regard avec Joan.
- J'ai rien dit...

Au fil de l'eau, la rivière se rétrécit et Curtis comprend soudain pourquoi on l'appelle Abain Uaine, la rivière verte. Avec les lumières qui deviennent de plus en plus rasantes, elle devient d'un beau vert sombre.

- Au printemps, tu verras, dit Joan, c'est encore plus beau, car les rives ont ce vert tendre qui se reflète dans l'eau. Mais j'aime les lumières du soir de l'été. Elles sont si douces après la chaleur de la journée !

Ils atteignent enfin un petit débarcadère, situé tout près du pont sur lequel passe la route qui mène vers Ixiopolis, y accostent pour manoeuvrer le bateau et repartir dans l'autre sens. Il n'est pas possible de remonter plus haut. Peter explique :

- Le pont marque symboliquement la fin de la ria, la partie naviguable, mais en fait, géologiquement, la ria se poursuit encore un peu au-delà, sur environ deux cents mètres.
- C'est quoi la maison à côté du pont ?, demande Ken.
- Un moulin à marée, continue Peter qui en explique le fonctionnement aux trois garçons, soudain très attentifs. Il est toujours en activité bien entendu et produit un peu d'énergie, mais surtout c'est un vrai moulin pour la farine. La force du courant et de la marée est suffisante pour le faire fonctionner.
- Et pas besoin d'électricité ou d'autres énergies, dit Curtis.
- En effet.

Le jeune homme ne dit rien, il sait seulement que les Ixiens n'ont pas fini de le surprendre pour utiliser à bon escient toutes les ressources de la nature sans les épuiser.

"Et pourtant", songe-t-il, "ces gens ne vivent nullement de manière arriérée ou obsolète. Ils ne manquent de rien, maîtrisent parfaitement des technologies très pointues. Et dire que sans Joan, j'aurais ignoré tout de l'existence de ce monde..."
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Dernière édition par limeye le Mer 5 Fév 2014 - 05:45; édité 2 fois
Back to top
Aujourd’hui à 14:54
Auteur Message
Contenu Sponsorisé

Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Back to top
Page 6 sur 16
Aller à la page: <  1, 2, 35, 6, 714, 15, 16  >
Sauter vers:  
Montrer les messages depuis:
Back to top
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure