Captain Future    Fans Forum Index du Forum
Captain Future Fans Forum
The definitive Captain Future forum for the fans community all over the world !
FAQ Rechercher Membres Groupes S’enregistrer Connexion
Captain Future Fans Forum Index du Forum
Captain Future Fans Forum Index du Forum Captain Future Fans Forum
Captain Future Fans Forum Index du Forum FAN CLUB
Captain Future Fans Forum Index du Forum Fan fictions [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Sujet précédent :: Sujet suivant
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Dim 12 Jan 2014 - 21:53
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou Flamme !

pour ne pas te laisser avec une si cruciale question, voici la réponse ! Franck est le frère de Davies, et Rosie sa femme. Ils ont fait une courte apparition au moment du baptême d'Aziliz, puisque Rosie est la marraine de la petite... Ils ont deux petits garçons.

il y a en effet beaucoup de choses à régler et à envisager pour les prochaines semaines et j'essaye de ne pas me laisser déborder par les envies de décrire des journées de farniente ! Pour faire avancer les choses aussi... Wink

bises et Snore

Limeye
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Dim 12 Jan 2014 - 21:53
Auteur Message
Publicité

Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Lun 13 Jan 2014 - 01:46
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou Limeye,

Hmmm ce ne sera pas facile d'oter le Capitaine Flam de Curtis Newton.... Mr. Green
Ca planifie, ca cogite, ca remue...mener une petite vie pepere a long terme? j'emets des doutes.... Mr. Green
Faut qu'il se le construise ce labo, et vite! Wink

O-tho

Back to top
Lun 13 Jan 2014 - 07:57
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou O-tho et toutes !

ça ne va pas être simple tous les jours, je pense aussi ! Et pour moi qui écris non plus Very Happy !

voici cette nouvelle journée...

bizz vizz !

Limeye


13 janvier. Glenogan

Ce matin-là, Curtis et Joan sont allés saluer Peter et Anita, ravis de les revoir et d'apprendre qu'ils vont s'installer sur Ixio. Ils sont invités à dîner un soir, en fin de semaine, mais Peter promet également de voir John pour une sortie en mer.

- On attendra que les petits Ashton soient là, dit-il. Ils avaient beaucoup aimé la dernière sortie qu'on avait faite avec eux.
- Il faudra s'arranger pour pouvoir remonter la rivière, précise Joan. L'autre fois, ça avait été impossible.
- Tu veux le faire à quelle heure de la journée ?, demande Peter.
- Plutôt en fin, ou alors tôt le matin, si on ne peut faire autrement. J'aime les couleurs de fin d'après-midi sur les collines et la rivière prend des teintes vertes à cette heure...
- C'est delà que lui vient son nom... A mon avis, ce ne sera possible qu'à la fin de la semaine prochaine. Je vous tiendrai au courant.
- Aucun souci ! Allez, on va rentrer. Ca donne du travail à maman d'avoir tout ce monde à la maison, et puis on attend des amis pour le début d'après-midi...
- Des amis ?
- Oui, dit Curtis, une partie de mon équipe. Un robot et un androïde qui passent leur temps à se disputer, mais sont les meilleurs amis du monde. Ils vont nous aider dans les jardins.
- A bientôt !, dit Joan.

Ils sont repartis, pour rentrer à Ael Vraz.

**


L'arrivée de Grag et Otho fait en effet sensation dans le hameau. Tous les enfants s'approchent, mais les grands sont aussi curieux. Très vite, leurs gags et facéties amusent les habitants et les enfants se disputent le droit de grimper sur les épaules de Grag. C'est finalement Salomé qui parvient à les arracher à leurs nouveaux amis pour les embaucher. Tous deux se prêtent au jeu et en fin d'après-midi, tous les fruits mûrs du jardin de Mamik sont ramassés et les deux pelouses ont été tondues. Grag est déjà prêt à passer les prochaines heures à faire des confitures de cerises et se montre très intéressé par la préparation des bocaux de poires.

- Il va se transformer en robot ménager, le meilleur pilote de l'espace, dit Otho avec gouaille. Mais on n'est pas venu que pour cueillir des cerises, ajoute-t-il en lançant un clin d'oeil à Joan. Il paraît qu'on peut se baigner ici ?
- Tu as encore besoin d'exercices, Otho ? Tu n'as pas arrêté de l'après-midi !, s'étonne Ezra.
- Le plus dur, c'était de supporter le tas de ferraille qui passait ton temps à compter les cerises qu'il ramassait et à évaluer le poids du panier. Des fois, j'aimerais le débrancher...
- Le problème, c'est qu'avec toi, on ne peut pas faire pareil !, rit Joan. Mais allons, tu as raison sur un point : c'est l'heure du bain !
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Dernière édition par limeye le Mer 5 Fév 2014 - 04:43; édité 2 fois
Back to top
Lun 13 Jan 2014 - 12:36
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 775
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou Limeye!

limeye a écrit:
Coucou O-tho et toutes !

- Oui, dit Curtis, une partie de mon équipe. Un robot et un androïde qui passent leur temps à se disputer, mais sont les meilleurs amis du monde.



C'est une excellente présentation et définition pour Grag et Mala ! Mr. Green

Grag en robot ménager et la possibilité de débrancher Mala , c'est fameux! Mort de Rire

Je me rappelle un peu de Peter et Anita... Peter est un ami de Victor avec qui il a travaillé, c'est bien ça?

Bizz
Flamme
Wink
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Lun 13 Jan 2014 - 12:47
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou Flamme,

réponse expresse à ta question ! Peter et Anita sont les instituteurs du village, qui ont eu Jelle, Davies et Joan comme élèves. Et ils sont en effet amis avec Victor et Salomé, et étaient aussi très proches de William et July... à la rigueur, remets-toi en tête leur premier séjour sur Ixio, pour te remémorer certaines personnes et aussi des lieux !

bises flower

Limeye
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Mar 14 Jan 2014 - 06:45
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
14 janvier. La crique. Le soir

Après une nouvelle journée bien remplie et le dîner, Joan et Curtis ont rejoint la petite crique, but d'une longue promenade sur la côte. La nuit est proche, mais le ciel est encore clair. Une première étoile s'allume, c'est Sirius. Calenda lance ses dernières lueurs dans le ciel et les couleurs se font plus douces. La mer étale lentement ses vaguelettes sur le sable. C'est marée basse. Ils se sont assis sur le sable sec, Joan entre les jambes de Curtis, tous deux regardent vers la mer, par moments, il sent ses cheveux lui caresser doucement le visage.

- Je vais rejoindre Ixiopolis pour deux ou trois jours, ma douce, dit Curtis. J'ai rendez-vous jeudi avec les autorités d'Ixio. Simon sera avec moi. C'est une première rencontre, pour leur faire part de nos projets.
- Tu vas aussi t'occuper de Ken ? Tu veux que je vienne avec toi ?
- Je préfère que tu restes ici, que tu récupères. Demain matin, je te fais une prise de sang et Simon fera les analyses à bord du Comète. On verra où en est ton traitement, et il l'adaptera si nécessaire. Je reviendrai alors avec ce qu'il te faut.
- D'accord. Mais nous retournerons à Ixiopolis bientôt. Je voudrais revoir mes amis...
- Aucun souci. Ils ne viendront pas à Glenogan durant l'été ?
- Mary-Ann viendra, mais pas avant le mois prochain. Quand le climat devient vraiment lourd à Ixiopolis, que c'est très orageux.
- Il faudra peut-être envisager de passer quelques jours à Doban également. Mais là encore, je pourrai y aller seul. Enfin, j'aviserai après mon rendez-vous de jeudi.
- Tu penses qu'on pourra récupérer Ken bientôt ?
- Oui. En fait, c'est aussi pour lui que je veux vraiment aller à Ixiopolis cette semaine. Qu'on règle son cas rapidement et que l'on puisse organiser un vol ensuite pour aller le chercher.
- Tu iras ou tu enverras les deux affreux ?
- Je ne sais pas encore.

Joan se tait, se blottit plus encore entre ses bras.

- Je vais profiter de ton absence pour appeler Jelle. On lui a juste dit qu'on était bien arrivé. Mais je veux pouvoir parler un moment avec elle.
- Avant que ta mère ne vende la mèche ?, demande-t-il avec un léger sourire.
- Tout à fait. Pour l'heure, maman ne songe qu'à s'occuper de nous et de sa cuisine, de son jardin, mais ne t'inquiète pas qu'elle a bien en tête nos projets. Et je m'étonne qu'elle ne m'ait pas encore demandé à quelle date nous comptions nous marier et si nous voulions le faire ici ou sur Terre, car je la connais ! Elle va alors s'activer pour tout préparer...
- Un peu comme pour le baptême d'Aziliz ?
- En pire.

Il éclate de rire.

- Elle est adorable. Mais je ne veux pas qu'elle se fatigue. Et puis, on fera simple, non ?
- Je n'ai pas l'intention de faire compliqué... mais pour la date, je ne sais pas. Nous avons tant de choses à voir et à faire pour notre installation ici !
- Certes, mais on peut aussi s'occuper de ce mariage d'abord, et voir le reste ensuite. Ca prendra du temps de toute façon d'installer le laboratoire, il faudra faire plusieurs voyages avec le Comète pour ramener certaines choses, certains appareils de Tycho... si je commence à m'occuper de cela maintenant, j'en ai pour plusieurs mois. Alors, autant penser à nous d'abord.
- Maintenant que c'est possible...
- Maintenant que nous le voulons.

Et il l'embrasse.

- On pourrait envisager cela pour la fin de l'été ? Ici. Nous pourrions avoir Mary-Ann et quelques autres amis, facilement, et puis ça laisserait le temps à Jelle et Davies de s'organiser pour venir.
- Tu tiens à inviter beaucoup de monde ?
- Non, mais... il y a quand même un certain nombre de personnes que je serai heureuse d'avoir avec nous ce jour-là. A commencer par... un certain Kim Ivan !
- Ah, ça... après Grag et Otho, je pense que sa venue ne passera pas inaperçue par ici. Mais il faudra le prévenir tôt. Je te laisse décider de cette date avec ta mère, et on en parlera à mon retour.
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Dernière édition par limeye le Mer 5 Fév 2014 - 04:48; édité 2 fois
Back to top
Mar 14 Jan 2014 - 12:19
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 775
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou Limeye!

Très agréable façon pour moi de commencer la journée (et eux de la finir) que cette discussion sur l'organisation du mariage (et des invités...) Shocked

Je m'imagine déjà la réaction de Jelle à la nouvelle... ça aurait pris le Smiley qui ouvre la bouche jusqu'à terre!

Bizz et bonne journée!
Flamme fleur bleue
Wow flower
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Mar 14 Jan 2014 - 15:19
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 458
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou Limeye!

AHHH! Domestic bliss, quand tu nous tiens! Mr. Green

Wow Kiss Naughty Mort de Rire

A+

Frégo Cool
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Back to top
Mer 15 Jan 2014 - 11:23
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Hello les filles !

voici l'échange entre Jelle et Joan...

je vous souhaite une belle journée flower

bizz vizz

Limeye


15 janvier. Ael Vraz

C’est en fin d’après-midi, avant de partir pour la plage que Joan s’isole un moment pour appeler Jelle. A cette heure, à Vancouver, les filles font la sieste et son amie est tranquille. Celle-ci prend rapidement l’appel et affiche un grand sourire en voyant Joan.

- Quelle belle mine, ma Joan ! Tu as pris des couleurs en quelques jours ! La plage te fait du bien, ça se voit !
- Bonjour, ma Jelle. Comment ça va chez vous ?
- Bien, bien. Pas de rhume, pas d’angine, pas d’otite… un vrai bonheur. Mais bon, je ne le dis pas trop haut. C’est toujours au moment où tu dis que tout va bien que les catastrophes te tombent dessus !

Joan sourit. Jelle poursuit :

- Alors, tu es guérie ?
- Presque. Curtis m’a refait une prise de sang ce matin, que Simon va analyser. Il est parti pour deux jours à Ixiopolis et reviendra vendredi avec un traitement modifié, si nécessaire. Mais je me sens mieux, je dors bien et le beau temps fait qu’on est tout le temps dehors, je refais le plein de vitamines fraîches aussi…
- C’est clair que ça aide ! Quelle chance vous avez de vous retrouver en plein été…
- Pourquoi ne viendriez-vous pas ? Tant que Narna va à la petite école, vous pourriez vous offrir deux semaines de vacances ici…
- T’es dingue, Joan ! Il faudrait que je reprenne cette maudite navette… non, c’est vous qui reviendrez quand ce sera l’été ici. Il faudrait vraiment une bonne raison pour que je retourne sur Ixio. Bon, sans parler de choses graves, mais si papa ou maman étaient malades par exemple…
- Vraiment une bonne raison ? , demande Joan d’un air malicieux.
- Oui… Qu’est-ce que ça veut dire pour que tu insistes comme ça ? T’es enceinte ?
- Non !

Joan éclate de rire.

- Alors, grogne Jelle, pourquoi voudrais-tu qu’on vienne ? Tu veux m’infliger un voyage en navette ? M’imaginer en train de vomir mes tripes et mes boyaux et même plus ?
- Pas du tout, ma Jelle, ça ne m’amuse pas du tout que tu sois autant malade, excuse-moi. Je te faisais marcher. Parce que je crois que j’ai trouvé une très bonne raison pour que tu affrontes le mal de l’espace avec courage.
- Han han ?
- Oui, dit Joan soudain redevenue très sérieuse. Parce que tu es la seule personne à laquelle je puisse demander d’être la témoin de mon mariage.

Jelle ouvre des yeux aussi ronds qu’elle ouvre grand la bouche et reste quelques secondes sans rien dire.

- Tu peux répéter, là ?
- Oui, je peux répéter. Je te demande d’être ma témoin. Pour mon mariage.
- Quand ? Donne-moi la date ? Je réserve les billets. Tout de suite. On aura des tarifs préférentiels. Je vais me débrouiller pour négocier. En classe supérieure. Intérêt supérieur de l’état. Mariage de Capitaine Futur et …
- Stop, Jelle. Nous n’avons pas encore décidé de la date.
- Alors, t’es gonflée. Tu me demandes un truc pareil, et au final j’ai droit à "nous n’avons pas encore décidé de la date". Non, mais, il fiche quoi, Curtis ? D’habitude, avec lui, tout est planifié, organisé, vérifié, prêt…
- Je voulais voir avec toi d’abord. Non pas si tu acceptais d’être à nos côtés pour ce jour, parce que je sais que tu vas dire oui, mais que tu me dises si début mars ça irait pour vous.
- Oui, oui, bien entendu. J’en parle avec Davies ce soir. Je te tiens au courant. Mais…

Jelle marque une légère pause, et dit, d’un ton enjoué :

- Je peux poser une condition ?
- Ca dépend… je t’écoute.
- Que tu aies un petit ventre rebondi ce jour-là !
- Oh, Jelle… si j’ai un petit ventre rebondi comme tu dis, ce sera la faute de maman et de sa cuisine trop copieuse ! Pas celle de Curt…
- Vous êtes à désespérer…
- Mais non ! La preuve, nous allons nous marier !
- Ouais, ouais, bon ok… ok. Vous allez vous marier. C’est bien. Mais dis-donc, si tu m’en racontais un peu plus ?
- Quels détails veux-tu entendre ?
- Raconte-moi sa demande !
- Et bien disons que ce fut une demande mutuelle…

Jelle fronce le nez, ne fait pour une fois aucun commentaire et attend la suite.

- Oui. C’était pour notre nouvel an. On a eu la même idée. Il m’a offert la bague de fiançailles de sa mère alors que moi, je lui demandais s’il voulait bien m’épouser.
- Ah, c’est trop mignon ! Je fonds ! J’adore ! Si on m’avait dit que Curtis Newton pourrait être un jour si romantique…, dit-elle en levant les yeux vers son plafond d’un air béat.

**


Après cette conversation avec Jelle, Joan se rend comme chaque soir à la plage. Depuis deux jours maintenant, Ezra les accompagne. Marcher dans l’eau lui fait du bien. En le voyant discuter avec Victor, alors qu’elle et Salomé sortent de l’eau, Joan se dit que c’est une bonne chose qu’il ait pu venir avec eux ici. Il reprend des forces et du moral plus sûrement qu’à New York. "Que va-t-il décider, maintenant ?", pense-t-elle. "Pour la fin de sa carrière ? Va-t-il accepter ce poste presque sur mesure qu’Anders lui concocte ? Voudra-t-il continuer ? Le connaissant, il va vouloir encore donner de lui-même, tant qu’il se sentira utile… J’espère que ce ne sera pas trop dur pour lui, maintenant, tout seul à New York…"

Tous les quatre s’installent un moment sur le sable, profitant de ces heures si agréables de la fin de journée. Ils rentrent pour dîner, sous la tonnelle, et Joan regarde avec plaisir les premières étoiles s’allumer. Elle a pris un air songeur, qui n’échappe pas à Salomé, mais elle en est tirée par un appel de Curtis. Il veut la tenir au courant de ses rencontres de la journée pour Ken, estime qu’une solution se dessine sans difficulté dans un des lycées de la capitale. Simon a, de son côté, réalisé les analyses de sang de Joan et il préconise de poursuivre le traitement encore 5 jours. Le professeur est heureux de lui annoncer que ses taux de vitamines ont remonté, ce qui est pour lui un très bon signe.
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Dernière édition par limeye le Dim 24 Aoû 2014 - 20:10; édité 1 fois
Back to top
Mer 15 Jan 2014 - 12:46
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 775
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou Limeye!

Vraiment savoureux, le dialogue avec Jelle! Elle veut vraiment leur faire faire un bébé, encore plus que de les voir se marier! Laughing J'imaginais plein de petits smileys oranges, en train de dire tout ce qu'ils ont sur le cœur! J'ai toujours associé ce petit smiley à Jelle, il semble fait pour elle (et Jelle est faite pour ce smiley!)

Alors si c'est pour début mars, on va se préparer nous aussi... mentalement! Wow Kiss Hug Clap jump Youpi

Mort de Rire
Bizz Vizz
Flamme
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Jeu 16 Jan 2014 - 03:27
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou Limeye,

Ah..c'est pas souvent que Jelle reste sans rien dire! Wink Mr. Green

Je me demande bien pourquoi Joan a un air songeur moi aussi...A quoi peut-elle bien penser? A un bebe? Mr. Green

O-tho

Back to top
Jeu 16 Jan 2014 - 12:15
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou les filles !

Jelle est un électron libre... mais il est souvent plaisant d'écrire des passages avec elle, un peu comme avec les deux affreux !

j'ai un gros souci, cependant... C'est que je n'ai plus aucune avance dans la rédaction de JiYD, je vous livre un tiboutte pour aujourd'hui, j'aurais voulu faire mieux. Je voudrais notamment rédiger la rencontre entre Curtis et les autorités ixiennes. Je vais voir si j'ai le temps, sinon, j'utiliserai une pirouette d'auteur !

je vous souhaite une belle journée flower !

Limeye


16 janvier. Glenogan

Après le petit déjeuner, ce matin-là, Joan part au village à vélo. Elle a déjà fait plusieurs promenades à pied, nage tous les jours, mais elle veut aussi tester sa résistance physique à un effort plus soutenu. Elle promet à Salomé de ramener du pain. Mais elle veut aussi passer un moment sur la tombe de Mamik. Le petit cimetière est bien ensoleillé à cette heure. Elle le traverse et s’approche de la tombe. Elle enlève les fleurs fanées, personne n’étant passé là depuis plusieurs semaines. Souriante, elle s’active et dit quelques mots :

- Mamik, je reviens te voir. J’ai beaucoup de choses à te dire, tu sais. Tellement que je ne sais par quelle nouvelle commencer… Mais elles vont te réjouir. Curt et moi allons nous marier, et nous avons aussi pris la décision de venir vivre sur Ixio. Je ne dis pas qu’il ne repartira jamais en mission dans l’espace, mais il veut vraiment se consacrer à la recherche dans les prochaines années. Il a tant aimé notre exploration il y a six mois sur le deuxième continent. Et moi… moi, je l’aime, et je veux vivre avec lui. Je ne veux plus être séparée de lui. Je ne veux plus trembler pour lui. Je me sens si heureuse de ces choix, jamais, tu sais, je n’aurais imaginé qu’un jour, je pourrais vivre ici, avec lui. Si tant est que je me projetais dans l’avenir, je me voyais plutôt sur Tycho, au mieux… Et puis, tu sais… Il veut un bébé. Oh, pas tout de suite, mais… on va y penser.

Elle sourit en regardant la petite tombe, simple, dispose les fleurs avec soin. Puis s’occupe de la tombe des parents de Salomé. Elle ressort, ne faisant que jeter un œil à la plaque des péris en mer. Ce n’est pas là qu’elle pense à son père.

Elle prend plaisir à revenir jusqu’à Ael Vraz. Se sentant bien, elle s’offre même quelques détours par d’autres petits chemins et revient par la côte. L’air est bon, déjà un peu chaud. Un vent léger souffle depuis la mer. Elle se remplit les yeux de ces paysages, de ces lumières qu’elle a admirés depuis son enfance. Une sensation de plénitude l’envahit.
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Jeu 16 Jan 2014 - 12:43
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 775
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou Limeye!

J'ai été touchée par cette petite conversation de Joan avec Mamik! Master
Good Elle lui a si bien dévoilé ses états d'âme!

Bizz vizz et bonne journée!
Flamme
Wow
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Jeu 16 Jan 2014 - 21:07
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou Flamme,

je pensais faire un peu plus long pour cette scène, mais j'ai manqué de temps. Voici la suite de cette journée, je suis quand même parvenue à la rédiger. Par contre, pour demain, je ne promets rien...

bizz vizz et bonne soirée !

Limeye


16 janvier. Ixiopolis

C’est en ce début d’après-midi que Curtis et Simon quittent le Comète pour se rendre au siège du gouvernement planétaire d’Ixio. Ils sont attendus par le Ministre de la Recherche, mais ils doivent également, au cours de cette première rencontre, avoir une visio-conférence avec le directeur de l’Institut du Deuxième Continent, le professeur Brown.

- Bonjour, monsieur le Ministre, le saluent Curtis et Simon.
- Bonjour, Capitaine Futur, bonjour professeur Wright.

Curtis fait un simple geste de la main :

- Je viens ici en tant que Curtis Newton, monsieur le Ministre, même si je ne renie pas ce que j’ai fait en tant que Capitaine Futur, mes projets sont désormais différents.
- Il est difficile d’ignorer ce que vous êtes… et avez été, lui répond l’homme avec un léger sourire.

Agé d’une bonne quarantaine d’années, Jim Patterson, est d’emblée sympathique, mais Curtis comprendra bien vite qu’il est aussi extrêmement rigoureux et pointilleux, ce qui n’est pas pour lui déplaire.

- C’est vrai, et je comprends qu’il faudra un peu de temps pour cela… mais je voulais tout d’abord vous remercier de pouvoir nous recevoir si vite, alors que nous ne sommes sur Ixio que depuis peu de temps. J’ai à vous faire part de plusieurs projets.
- Vous aviez demandé la possibilité d’être en contact avec le professeur Brown également ?
- En effet.
- Nous pourrons avoir une conversation avec lui dans une demi-heure environ. Mais prenez place, dit-il en désignant les fauteuils face à son bureau, je vous écoute.
- Monsieur le Ministre, je suis sur Ixio avec mon équipe en ce moment pour des raisons privées, ma compagne étant originaire de Glenogan, un petit village située sur la côte ouest, où réside toujours sa famille. L’an passé, nous avions pu effectuer une très belle exploration sur le deuxième continent. J’ai découvert grâce à elle votre planète, mais aussi toute votre organisation, votre Constitution, votre philosophie de vie. J’ai tout de suite adhéré à cette démarche, et c’était aussi une des raisons de notre expédition. J’étais curieux de pouvoir, moi aussi, participer à la connaissance de votre deuxième continent.
- Vous avez fait du bon travail là-bas, de ce que j’ai entendu dire. Notre projet est vaste et pour l’heure, comme vous le savez, seuls environ 30% du deuxième continent nous sont bien connus. Nous avançons petit à petit, et les chercheurs sont toujours heureux de recevoir de l’aide extérieure, même si elle est rare, de la part de collègues venant d’autres planètes.
- J’aimerais poursuivre ce travail, dans les années à venir, si cela était possible.
- Bien entendu ! Vous pouvez toujours demander des autorisations pour y retourner. Je pense que vous les obtiendriez sans difficultés.
- Merci, monsieur le Ministre, mais j’entendais par-là aussi quelque chose d’un peu différent. Voilà… Sans faire nullement concurrence à l’Institut du Deuxième Continent de Doban, je souhaiterais pouvoir travailler ici, sur Ixio, autant à l’approfondissement des connaissances de votre planète, en partenariat avec tous ceux qui y travaillent déjà, mais aussi à mes propres recherches, comme je le faisais dans mon laboratoire jusqu’à présent, sur la Lune.
- Vous voulez installer un laboratoire sur Ixio ? Comme celui de Tycho ?
- Quasiment oui. Je vous rassure cependant, sur Tycho resteront des choses qui ne peuvent aller ailleurs, certaines découvertes disons… dangereuses ou à ne pas mettre entre toutes les mains. Ce que je ferai ici sera de la recherche pure.
- Pour quelles raisons exactement avez-vous choisi Ixio pour ce projet ?
- Autant des raisons personnelles que professionnelles, si je peux les qualifier ainsi. Comme je vous le disais, ma compagne est Ixienne, et nous souhaitons vivre sur Ixio. Vivre sur Terre n’était pas une solution facile pour nous, quant à Tycho… je ne tenais pas à l’enfermer sur Tycho. Quant aux raisons professionnelles… je vous les ai exposées et les deux se concilient parfaitement dans mon esprit.
- Je comprends. Pardonnez ma surprise, mais… je peux exprimer que c’est un honneur pour nous ! Que vous portiez intérêt à notre petite planète, au-delà des raisons personnelles qui vous poussent à vous y intéresser.
- Voilà, monsieur le Ministre, les raisons de ma démarche auprès de vous aujourd’hui. Vous faire part de ce projet, afin de voir, tranquillement, quelles sont les possibilités d’implantation d’un laboratoire. Je sais que Doban est une grande ville scientifique, que l’Institut du Deuxième Continent y est implanté et que sans doute, il sera plus facile de s’y installer…
- Certes, les grands centres de recherches sont concentrés sur Doban, mais pas uniquement. L’université d’Ixiopolis est aussi de grande valeur, les recherches y sont plus générales. Quant à l’observatoire astronomique, il est situé plus près d’Ixiopolis, pour des raisons géographiques.
- Je sais que vous prenez grand soin de l’espace disponible, que vous étudiez, vous et les autres ministres, avec soin, chaque projet d’extension, de construction. J’aimerais donc pouvoir déposer un dossier précis et complet concernant ce projet de laboratoire, et déterminer ensuite le lieu le plus approprié pour le construire.
- Aucun souci. L’étude de ce type de dossiers se fait devant une commission, avec des représentants des ministères concernés, voire des autorités des communes où le projet pourrait se réaliser.
- Comment connaître les lieux où ce serait possible ?
- Je vais vous mettre en relation avec le service de l’Aménagement du Premier Continent. C’est lui qui est en charge de l’équivalent du cadastre, qui supervise toutes les implantations, les projets d’envergure, que ce soit des bâtiments publics, des routes, des extensions d’entreprises… Ce sera avec eux d’abord que vous pourrez déterminer plusieurs sites, en fonction aussi de votre projet.
- Merci.

A cet instant, la secrétaire du ministre lui fait savoir que la communication peut s'établir avec le professeur Brown, Curtis fait signe qu'il est prêt à parler avec le directeur de l'Institut du Deuxième Continent.

- Professeur Brown, bonjour à vous. Merci de pouvoir m'accorder cet échange.
- Bonjour, monsieur le Ministre, c'est moi qui vous remercie...
- Je vous présente le professeur Curtis Newton qui a sollicité un entretien avec nous. Il vient de me présenter son projet d'implantation d'un laboratoire sur Ixio, dans le but de pouvoir y mener ses propres recherches, mais aussi de collaborer avec vous.
- Professeur Newton, ravi de faire votre connaissance. Le professeur Quinn est dithyrambique à votre sujet ! Il m'a beaucoup parlé des éléments que vous aviez ramenés avec vous il y a quelques mois... vous aviez d'ailleurs émis le souhait de retourner sur le même site, en hiver, pour effectuer des comparaisons.
- Bonjour, professeur Brown. C'est exact. Mais ce ne sera pas possible cet hiver... il est déjà trop tard. Et si je suis ici aujourd'hui, avec le professeur Simon Wright, c'est en effet pour parler d'un autre projet, comme vous l'a présenté monsieur le Ministre.

Curtis développe quelques points de ce projet, comme il l'a fait précédemment avec le ministre, mais en insistant sur un souci de coopération avec les chercheurs de l'Institut. Il évoque aussi l'idée de mener des explorations sur les deux autres planètes du système stellaire de Calenda.

- J'aime faire de la recherche avec une vision d'ensemble, je ne me limite pas à une branche en particulier. La connaissance globale, générale, d'un milieu, d'une planète, c'est ce qui m'intéresse le plus. Que ce soit l'histoire de son peuple, sa ou ses langues, son environnement, ses connaissances... ou que ce soit de la recherche fondamentale en physique, chimie, médecine, géologie... C'est dans cet esprit que je souhaite construire ce laboratoire, avec la possibilité de mener, ponctuellement, d'autres explorations sur le deuxième continent, soit uniquement avec mon équipe, soit en renfort d'autres équipes, en fonction aussi de vos besoins et de vos angles de recherche.
- Votre aide nous sera précieuse. Ce que vous imaginez est palpitant ! Ce laboratoire sera-t-il ouvert à d'autres chercheurs ?
- C'est tout à fait possible. Je suis en effet très intéressé par la collaboration et la mutualisation des données.
- Vous avez déjà une idée d'un lieu d'implantation ?
- Aucune, répond Curtis avec franchise.
- J'ai expliqué rapidement les démarches au professeur Newton, intervient Patterson.
- Doban serait le lieu idéal, mais... la qualité des communications aujourd'hui permet aussi de travailler à distance. Toujours est-il que je suis prêt à vous aider dans vos démarches et votre choix.
- Merci, professeur. Vous saluerez le professeur Quinn et la professeur Farrow de notre part.
- Je n'y manquerai pas. Bonne fin de journée à vous.
- Merci de votre attention, professeur, le salue Patterson avant de couper la communication.

Curtis et Simon discutent encore un moment avec le Ministre avant de prendre congé et de retourner au Comète. Une fois à l'aéroport, ils reprennent contact avec les autorités de vol pour convenir d'une piste où laisser le vaisseau dans les prochains jours.
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Dernière édition par limeye le Mer 5 Fév 2014 - 04:57; édité 1 fois
Back to top
Ven 17 Jan 2014 - 18:21
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou Limeye,

Ca le demange fort le Curtis de construire son labo! Wink Pas de temps a perdre! Very Happy
Pas de doute qu'il y soit bien recu, mais faudrait pas qu'il en oublie Joan... Mr. Green

O-tho

Back to top
Aujourd’hui à 01:46
Auteur Message
Contenu Sponsorisé

Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Back to top
Page 4 sur 16
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 514, 15, 16  >
Sauter vers:  
Montrer les messages depuis:
Back to top
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure