Captain Future    Fans Forum Index du Forum
Captain Future Fans Forum
The definitive Captain Future forum for the fans community all over the world !
FAQ Rechercher Membres Groupes S’enregistrer Connexion
Captain Future Fans Forum Index du Forum
Captain Future Fans Forum Index du Forum Captain Future Fans Forum
Captain Future Fans Forum Index du Forum FAN CLUB
Captain Future Fans Forum Index du Forum Fan fictions [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Sujet précédent :: Sujet suivant
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Dim 9 Mar 2014 - 15:04
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 775
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou Limeye!

Pour être savoureux, c'était savoureux... Du début à la fin! Master Master Master

C'était si di-vi-ne-ment romantique, tu devines probablement l'effet que ça m'a fait! Wow Wow Wow Ainsi que l'opération ramassage subséquente... Mr. Green

J'ai adoré comment Joan sent peser le regard de Curtiss sur elle, quand il se dirige vers elle avec sa grande détermination sous une apparente nonchalance, avec l'intention de voir l'aube avec elle, et seulement elle... Kiss Hug

Cet "enlèvement" sous les regards entendus, attendris et malicieux de tous... flower flower flower

L'opération déshabillage... Naughty J'imaginais bien Joan faire travailler un peu Curtis, non seulement avec le délaçage du corset, mais aussi avec la jarretière... Devil

Ainsi, le complot de Curtis et Davies visait bien l'aménagement de la crique... L'essentiel y était, rien ne manquait, soupiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiirrrrrrrrrrrrr! Good

Et le petit bouton de rose déposé sur le sable par la vague, à l'aube naissaante... ça, c'était le summum du romantisme, la "Limeye's touch" qui fait terminer cette nuit d'une façon unique, comme personne d'autre n'aurait su le faire! J'en ai été quitte pour me resolidifier à nouveau... Ashamed

C'était tout simplement au-delà des mots!

Bizz Vizz
Flamme
flower flower flower
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Dim 9 Mar 2014 - 15:04
Auteur Message
Publicité

Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Mar 11 Mar 2014 - 03:10
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 458
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou Limeye!

Moi aussi j'ai adoré le champagne, le bain et le calin! Wow Naughty Devil
pour ce qui est de la jaretelle, il y a des traditions qui méritent l'hérésie! Naughty Good Master Encore une fois bravo pour ton romantisme! Wow

A+

Frégo Cool
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Back to top
Jeu 13 Mar 2014 - 21:07
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Hello les filles !

déjà merci de vos avis sur la nuit de noces...

et vous vous demandez peut-être (peut-être pas, aussi Wink ) où ils en sont...

ben, les héros sont fatigués et l'auteure aussi Mr. Green

donc je marque une petite pause... je peux cependant vous faire un bref résumé de leur semaine :

départ de Grag, Otho, Carie et Henry pour Saturne.
Ken reprend le lycée à Ixiopolis (eh oui, les vacances, c'est terminé !)
Jelle se prépare à un difficile retour vers la Terre... (no comment...)
Narna ne veut pas rentrer à Vancouver, et veut rester à profiter de la fin d'été (on la comprend...)
July est rentrée sans problèmes à l'hôpital
Le calme revient peu à peu à Ael Vraz, au fur et à mesure que les invités s'en vont...
Curtis et Joan préparent leur voyage de noces sur Saturne et reviendront d'ici peu (c'est à dire quand l'auteure de ces lignes aura retrouvé un peu d'inspiration Mr. Green )

bizz à toutes !

Limeye
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Ven 14 Mar 2014 - 02:11
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 775
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou Limeye!

Et Kim? A-t-il réussi à obtenir le nom du fournisseur de champagne d'Ezra? Secret Mr. Green

Merci de nous donner des nouvelles! Le "No comment" au sujet de Jelle m'a bien fait rire... Mort de Rire

Flam et Joan ont de beaux projets en tête, maintenant, j'en suis certaine!| Wow

Bizz Vizz
Flamme
flower
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Mar 18 Mar 2014 - 23:07
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou Limeye,

On se doutait bien que l 'auteure voulait marquer une petite pause....C'est qu'un mariage, c'est fatigant! Mr. Green

Alors on dira que nos 2 tourtereaux sont en voyage de noce et que ca dure..et ca dure... et ca dure encore.... Wink


O-tho

Back to top
Mer 19 Mar 2014 - 10:29
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou O-tho !

oui, j'ai décidé de les envoyer en voyage de noces, histoire de me reposer un peu, surtout que je suis partie sur un projet très différent qui m'occupe bien en ce moment, et que je commence à publier sur Futurecrew. Une histoire à la guimauve Wow et au gripoline jump qui fait un peu voyager aussi, mais qui n'a rien de SF !

je reprendrais JiYD dans quelques semaines... pour le retour sur Ixio de nos héros !

bizz vizz

Limeye
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Ven 16 Mai 2014 - 08:49
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Hello !

j'avais dit que je reprendrai dans quelques semaines... les semaines ont passé, un peu plus que ce que j'imaginais après la noce, mais... voilà, j'ai beau être multi-tâches, il y a des moments où je ne peux mener qu'une seule histoire de front, et c'est ce qui s'est passé avec De couleurs en parfums (pour les lecteurs intéressés, c'est une histoire non CF, inspirée par un super film dont je tais le nom parce qu'il y a un "petit" concours pour le deviner et qui est publiée en ce moment sur futurcrew.de). Donc, bref, j'avais laissé Curtis, Joan et toute l'équipe en vadrouille...

mais... l'inspiration m'est revenue et eux aussi reviennent...

je vous souhaite une belle journée flower !

bizz vizz

Limeye


16 mai. En approche d'Ixiopolis

- Capitaine ! Nous serons en vue de l'astroport dans un quart d'heure, annonce Otho.
- Bien, Grag, tu diminueras progressivement notre vitesse. Approche par 15 degrés sud.
- A tes ordres, Capitaine !

Assise dans le cockpit, Simon à ses côtés, Eek et Oog sur les genoux, Joan voit se dessiner depuis un moment les formes bien caractéristiques des deux continents d'Ixio. Après un long voyage à travers le système saturnien et un séjour des plus agréables chez Henry et Carie, ils ont entamé quatre jours plus tôt le retour vers Ixio. Elle est heureuse de revoir sa planète, de retrouver dans quelques heures, Victor, Salomé et Ezra, et avant tout, Ken. L'adolescent les attend à l'astroport. Les premiers jours de leur voyage, Joan s'était inquiétée de lui, se demandant comment se passeraient ses premières journées au lycée. Ils avaient décollé juste après sa rentrée. Mais Ezra était resté avec lui, car lui aussi avait des choses à faire à Ixiopolis, et notamment quelques rendez-vous médicaux. Il avait donc vu Ken chaque jour et avait rassuré Joan et Curtis : ils pouvaient poursuivre leur voyage de noces sans inquiétude, Ken se plaisait au lycée et le rythme des cours, une façon différente de travailler et d'enseigner, lui convenaient bien.

Bientôt, la jeune femme voit se dessiner la plaine et le fleuve qui traverse Ixiopolis, puis la ville dresse ses petites tours devant eux. Grag place le Comète dans le bon axe, et quelques minutes plus tard, ils atterrissent. C'est l'automne, sur le premier continent et Joan se réjouit de passer cette saison sur sa planète. Ils ont profité de belles journées sur Saturne et sur le satellite où vivent l'oncle et la tante de Curtis, les siens désormais, et elle n'est pas en manque de soleil et de chaleur. Elle sait aussi que l'hiver sera plus propice à leur installation. Curtis et Simon ont aussi beaucoup affiné le projet de laboratoire, reste maintenant à le soumettre aux autorités ixiennes et à obtenir les autorisations de construction. Si tout va bien, d'ici quelques mois, le nouveau lieu de travail de toute l'équipe sera érigé et ils pourront repartir en expédition sur le deuxième continent, dans la vallée d'Aigues, lorsque ce sera l'hiver là-bas.

Tous les moteurs et les cyclotrons se sont éteints, elle se détache de son siège. Là-bas, déjà se dessine au bout de la piste les silhouettes de Ken et d'Ezra.

- J'ai l'impression que nous sommes attendus avec impatience, sourit Curtis en se détachant à son tour et en se levant. Je me change, et je vous rejoins.

Il gagne rapidement leur cabine, abandonne sans regret sa combinaison spatiale pour revêtir pantalon et pull. Il fait 5 degrés à Ixiopolis, le ciel est couvert, le vent est léger, mais régulier. De la pluie est annoncée en fin de journée. Joan lui a d'ailleurs fait remarquer qu'il pleuvait déjà certainement à Glenogan.

Quand il quitte le bord, il voit Grag et Otho discuter avec animation avec Ezra, Ken s'accrochant à Joan. Il sourit. Il ressent le même sentiment que lorsqu'ils rentraient sur Tycho, après une mission. Le sentiment de rentrer chez lui, sauf que là, ils sont attendus. Alors que sur Tycho, personne ne les attendait jamais. Il sait que Grag, Otho et même Simon ressentent quelque chose de semblable, même s'ils ne l'exprimeront jamais. Il les rejoint rapidement.

- Capitaine !

Le cri de Ken lui parvient et il voit le jeune adolescent s'élancer vers lui.

- Salut, mon bonhomme ! Je rêve, ou tu as grandi durant notre absence ?
- Je crois que j'ai pris un ou deux centimètres encore... bientôt, je dépasserai Joan !
- Tu n'en es plus loin, en effet..., sourit Curtis. Alors, tout va bien ?
- Oui ! J'ai plein de trucs à vous raconter... mais vous aussi, non ?
- Bien entendu. Heureusement qu'il y a une bonne heure de route jusqu'à Glenogan.
- Une heure ne suffira pas !
- Certainement, rit Curtis. Alors ne tardons pas. Bonjour, Ezra. Tu sembles avoir retrouvé la forme ?
- Parfaitement. Je suis bon pour le service. Bonjour, Curtis. Heureux d'arrivé, n'est-ce pas ?
- Oui. Le voyage s'est bien passé, mais il est bon de se retrouver tous ensemble.
- J'ai réservé un taxi... il nous attend.
- Grag, tu vas aller chercher nos affaires, s'il te plaît. Les sacs sont prêts, dans le couloir. Il n'y a rien d'autre à prendre.
- Bien, attendez-moi.
- Ne t'inquiète pas, on n'a pas l'intention de t'oublier, vieille boîte métallique !, lance Otho.
- Vous n'avez vraiment pas changé !, s'exclame Ezra.
- Pourquoi changerait-on ?, demande Otho d'un air innocent.

Curtis enlace Joan, et ils s'engagent vers la sortie de la piste. Il lui jette un oeil, le sourire de la jeune femme s'est figé et il a remarqué un petit éclat de tristesse lorsqu'Ezra a dit qu'il était bon pour le service. Son parrain a été l'autre de ses soucis durant leur absence. Même si elle lui a fait peu de confidences à ce sujet, il sait qu'elle se préoccupe de sa santé.

Grag les rejoint bien vite, portant les sacs et un grand carton. Puis ils montent tous à bord, quittant rapidement la ville. Ken commence à leur raconter comment se passent ses semaines. Son enthousiasme fait plaisir à toute l'équipe. Joan se doutait que les méthodes d'enseignement ixiennes lui auraient convenu, mais elle ne s'attendait pas cependant à ce qu'il soit autant emballé. "C'est un souci de moins... j'espère que ça va durer, maintenant !"


16 mai. Le soir. Glenogan

- Tu vois, Joan, les nouvelles sont bonnes, conclut Salomé en reposant ses couverts dans son assiette.

Ils achèvent le repas du soir, et Salomé vient de donner les dernières nouvelles de la santé de July à Joan. Sa mère est bien suivie, elle s'est adaptée aisément à son nouvel environnement. Le temps plus doux et plus clément d'Ixiopolis, par rapport à New York, lui convient bien aussi. Et même si l'automne s'avance, et qu'il fait plus froid et souvent humide, elle se promène presque tous les jours. Salomé assure à Joan qu'elle n'a pas retrouvé ce teint gris et fermé qu'elle avait à New York, en hiver.

- Nous irons passer quelques jours à Ixiopolis la semaine prochaine, dit doucement Joan. On en profitera pour aller la voir et faire le point avec les médecins.
- Nous irons dès lundi, dit Curtis en posant sa main autour de ses épaules. Il me tarde de la revoir aussi.

Elle lui sourit avec tendresse.

- Allez, Ken, c'est ton tour de débarrasser la table !, lance Ezra avec malice.
- Hé, je l'ai déjà fait dimanche dernier !
- Et bien, justement, depuis dimanche, tu ne l'as pas fait, donc c'est ton tour...

Ken soupire, affiche un air grognon, mais ses yeux pétillent de malice. Personne n'est dupe. Victor se lève, remet du bois dans la cheminée. Un bon feu y brûle, Joan retrouve avec plaisir les odeurs de l'automne. En dessert, Victor a fait griller des châtaignes, ils se sont régalés, et l'odeur emplit encore la salle à manger.

- Comment vont Jelle, Davies et les filles ?, demande-t-elle enfin.
- Bien. Le printemps est en route. Ta filleule a fêté son premier anniversaire en sortant une nouvelle dent. Il paraît qu'ils ne dormaient plus depuis trois jours, tellement elle pleurait, la pauvre pitchoune..., dit Salomé. Mais enfin, cette fichue dent est sortie.
- Trois jours ?, s'étonne Curtis. Je suis certain que Jelle exagère un peu...
- A peine, soupire Salomé. Si Aziliz est comme Jelle pour les dents, elle n'a pas fini de souffrir pour les faire sortir... C'est un des mauvais souvenir que je garde de la toute petite enfance de ma fille ! Dire que Joan ne ressentait rien, a contrario ! J'enviais July bien des fois, à cette période...

Joan sourit :

- Nous les appellerons demain. Ils seront plus tranquilles.
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Dernière édition par limeye le Sam 17 Mai 2014 - 03:05; édité 1 fois
Back to top
Ven 16 Mai 2014 - 11:55
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 775
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Bonjour Limeye!

Quelle autre bonne surprise ce matin, Unbelievable Best Youpi jump je suis très heureuse de retrouver nos amoureux et toute l'équipe! Very Happy Et de les retrouver dans leur nouvelle vie...

Ils vont en avoir des choses à se raconter... et nous à apprendre! jump jump jump

Bonne journée!
Vizz Bizz
Flamme
flower
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Ven 16 Mai 2014 - 12:23
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou Flamme !

et oui, j'ai repris... je ne sais combien de temps je vais tenir le rythme, je ferai au mieux pour la poursuivre sous la forme quotidienne !

ils ont en effet pas mal de choses à raconter, à se raconter. Ce qui me permet de rédiger assez aisément les premières journées.

bizz vizz et bonne journée itou !

Limeye
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Sam 17 Mai 2014 - 09:31
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Hello !

je vous livre le début de cette journée et je vous souhaite un bon samedi ! La suite plus tard...

bizz vizz !

Limeye


17 mai. Glenogan

Le doux bruit de la pluie contre les vitres de la fenêtre de sa chambre réveille Joan. Curtis dort encore. Elle ouvre les yeux, ne bouge pas. Elle sent le souffle léger du jeune homme dans ses cheveux. Hier, ils sont arrivés trop tard pour aller jusqu'à la grève, mais elle a prévu de s'y rendre dans la matinée. Comme à chacun de ses retours à Glenogan, elle ressent le besoin de revoir sa plage. Elle sait aussi que si tout s'enchaîne rapidement, ils ne demeureront pas longtemps à Glenogan. Si le projet de Curtis est accepté par les autorités ixiennes, ils devraient en effet passer beaucoup de temps à Fain Idich dans les prochaines semaines. Elle est heureuse que le choix de l'équipe se soit porté sur la petite cité portuaire. Ils seront près de la mer, contrairement au projet d'Ixiopolis, et proches de Glenogan, alors qu'à Doban, ils en auraient été très éloignés.

Sa main reposée sur le torse de Curtis, elle voit briller doucement l'éclat de son alliance. Lui aurait-on dit tout ce qu'elle allait vivre quand elle a quitté Glenogan, après le lycée, qu'elle ne l'aurait pas cru... Toutes ces aventures, toutes ces enquêtes, et cet homme merveilleux qu'elle aime plus que tout. Combien de fois n'a-t-elle pas douté, aussi, de voir un jour ses sentiments partagés, et pouvoir enfin les vivre avec cette profondeur et cette sérénité. Se sentir aussi choyée, recevoir autant d'amour de lui, d'attentions... Et tous ces projets, ces envies qu'ils ont...

- Puis-je savoir pourquoi tu pleures, ma douce ?, demande Curtis sans avoir bougé.
- Je ne pleure pas, s'étonne Joan.

Il bouge légèrement, elle s'écarte de lui et le regarde. Une larme a pourtant roulé sur la joue de la jeune femme. Il sourit et l'essuie d'un geste tendre. Elle se rallonge contre lui en caressant son torse, faisant remonter ses mains vers ses épaules.

- Des fois, on pleure un peu juste parce qu'on est heureux..., murmure-t-elle contre sa bouche avant de l'embrasser longuement.

**


Malgré une pluie fine, ils sont sortis après le petit déjeuner pour se rendre à la petite plage de Joan. Puis ils ont repris le sentier côtier pour aller jusqu'à la grande plage.

- Crois-tu que Ken sera levé quand on va rentrer ?, demande Joan à Curtis.
- Difficile à dire... il est toujours adepte des grasses matinées le week-end !
- Et maman le laisse dormir... Hier, Victor m'a dit qu'elle les empêchait Ezra et lui de le réveiller !
- Alors, il était temps que l'on revienne, sinon, elle va trop le couver et on aura du mal à le reprendre en main...

Joan sourit. Pour Salomé, avoir eu le jeune garçon en garde le week-end, puisqu'il restait au lycée en pension en semaine, était un rêve secret. Elle qui a toujours regretté de ne pas avoir de fils, et pas encore de petit-fils, a profité aussi de la présence de Ken pour combler ce manque maternel.

- En tout cas, tout s'est bien passé durant notre absence, et j'ai félicité Ken, hier soir, poursuit Curtis.
- Il a mûri, tu sais, et je pense qu'un simple rappel d'un retour sur Terre le fera suffisamment réfléchir...
- Je suis d'accord avec toi. Et il sera plus facile de suivre son travail aussi pour moi, désormais. On rentre ?
- Oui. Je vais aider un peu maman...
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Sam 17 Mai 2014 - 11:55
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 458
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou Limeye!

Youppi, c'est reparti! Best Youpi Good Master . Ce récit quotidien m'a manqué! Je bosse aujourd'hui. Je reprendrai Les visages de mon ennemie demain! Angel

A+

Frégo Cool
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Back to top
Sam 17 Mai 2014 - 16:38
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou Frégo !

je compatis pour le travail du samedi... c'est mon cas aussi ! Je te souhaite donc bon courage !

voici la fin de cette journée, avec une importante conversation entre Joan et Jelle... je suis certaine qu'elle aussi, elle vous a manqué Mort de Rire

bizz

Limeye


Joan profite de la fin d’après-midi toujours pluvieuse pour contacter Jelle.

- Bonjour, ma Jelle !
- Oh, Joan ! Quelle bonne surprise ! Vous êtes rentrés ?
- Oui, nous sommes arrivés hier en fin d’après-midi à Ixiopolis. Comment allez-vous ?
- Bien. Il fait très beau… ça sent l’été ! Narna passe son temps à essayer toutes ses robes, mais sa préférée reste celle de votre mariage ! Je suis obligée de la lui laver dans la nuit, car elle veut toujours la remettre le lendemain !
- Et Aziliz ?
- Ca va… elle rampe. Un vrai ver de terre. Il paraît que Davies était ainsi. Je ne m’en souviens pas. Et toi ?

Joan rit. Jelle reprend :

- Alors, et vous tous ? C’était bien ce voyage sur Saturne ?
- Extraordinaire ! Tu sais que Saturne est une des planètes préférées de Curtis, et je partage son avis ! Avec les anneaux, les lumières y sont fabuleuses. Tu devrais y aller, tu y ferais des photos magnifiques…
- Certainement, mais il y a un hic : il faut y aller. Même avec le Comète…, je ne me sens pas capable d’effectuer un autre voyage spatial cette année. Bon, et sinon, quand est-ce que vous venez nous voir ?
- Sans doute durant l’été… Je ne peux rien affirmer pour l’instant, et Curtis de même. Il faut qu’on se mette sérieusement au travail maintenant, pour le laboratoire. On a plusieurs rendez-vous la semaine prochaine, à Ixiopolis et à Fain Idich.
- C’est donc votre choix définitif ?
- Oui. Maintenant, il faut que le projet soit accepté dans son ensemble. Du côté des autorités locales, nous ne nous faisons pas trop de souci, par contre, reste à ce qu’il soit validé par le ministère de la recherche et le Service d’Aménagement du Premier Continent. Curtis et Simon ont travaillé comme des fous, avec Carie, pour le projet, pour être en conformités avec toutes les normes en vigueur.
- Que faisais-tu pendant ce temps ?
- De superbes randonnées avec Grag, Otho et Henry ! Ils vivent dans un très bel endroit, montagneux et découpés. Ca me faisait penser un peu à la baie d’Along par endroits.
- Tu as bonne mine en tout cas. Mais là, vous revenez avec l’hiver à Glenogan.
- C’est le bon moment aussi. Pour nous consacrer vraiment à notre installation.
- Seulement ?
- C’est déjà pas mal, tu sais, sourit Joan.

Jelle soupire :

- Bon, et bien entendu, tu n’as absolument rien à m’annoncer…
- Comment ça "rien" ? Je t’annonce que nous sommes rentrés, qu’on s’installera à Fain Idich si tout va bien, que…
- Je m’en fiche un peu de tout cela. Je veux dire, c’est secondaire. Tu sembles oublier que j’ai fait une demande très sérieuse.
- Hum, oui… je crois me souvenir de quelque chose comme… veiller au nombre de chambres de notre futur logement, c’est bien ça ?

Jelle lève les yeux au plafond.

- Et surtout, n’oubliez pas la chambre d’amis !, grogne-t-elle.
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Dim 18 Mai 2014 - 09:29
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Hello !

Et maintenant, un peu plus de nouvelles concernant Ezla !

Bon dimanche à vous !

bizz vizz

Limeye


18 mai. Glenogan

Le vent s'est levé en fin de matinée et une bonne tempête s'annonce. Elle va être la première de l'hiver sur la péninsule. L'après-midi s'étire, Ken a sorti ses dossiers pour les montrer à Curtis, puis il est monté dans sa chambre pour préparer ses affaires. Il retourne à Ixiopolis le soir même. Joan et Curtis également.

Ils sont tous installés dans le salon, près de la cheminée. Salomé a préparé un thé, du café. Ezra repose doucement sa tasse sur la table et commence à parler :

- Vous nous avez raconté un beau voyage, dit-il, mais moi aussi, j'ai quelque chose à vous dire. Victor et Salomé sont déjà au courant, bien entendu, ajoute-t-il en adressant un petit sourire à ses amis. J'ai revu le général Brandt, le responsable de l'unité de la police interplanétaire sur Ixio. Il n'avait pas de poste à me proposer, mais il m'a mis en contact avec son homologue de la police ixienne. J'ai pu le rencontrer à deux reprises. Je vais commencer à travailler pour eux au début du mois prochain. Les médecins m'autorisent à reprendre, mais seulement à mi-temps. Je serai en poste à Ixiopolis.
- Qu'est-ce qu'il te propose exactement ?
- Un poste assez intéressant. Administratif, certes, mais de coordination des différentes unités de la police ixienne, entre les services d'Ixiopolis, ceux de Doban et ceux de Blendoran.
- Où est-ce ?, demande Curtis.
- C'est l'autre grande ville du premier continent, précise Victor, située complètement vers le sud. C'est de là-bas que partent les explorations vers le pôle sud. C'est une ville de la taille de Doban, mais plus jolie, dans son architecture. A l'origine de la colonisation d'Ixio, ce sont plutôt des gens originaires du Moyen Orient qui s'y étaient installés, même si aujourd'hui, le brassage est important. L'architecture rappelle de ce fait plus celle d'Istanbul. C'est une belle ville.
- Hum, je me disais... ce nom me rappelait quelque chose, en effet, précise Curtis. Et donc, cela te tente, Ezra ?
- Oui. Tu vas me dire que cela reste un poste administratif, mais je serai amené à me rendre régulièrement à Doban et à Blendoran. Sans faire du "terrain" à proprement parlé, je ne serai pas non plus enfermé dans un bureau à faire le rond-de-cuir, comme ce que me propose Anders.
- Il t'a rappelé ?, demande Joan.
- Oui, soupire Ezra. Il veut me faire revenir dans son giron... oh, il a de très bons arguments ! Et si la situation avait été un peu différente, il est possible que cela m'aurait plu. Mais je connais les arcanes du gouvernement interplanétaire, et je n'ai pas envie de m'épuiser pour un maigre résultat... même si les équipes pour lesquelles je serais amené à travailler méritent qu'on s'occupe d'elles et qu'on les aide aussi. Mais... même avec le soutien d'Anders et du Président, je ne me vois pas porter toute cette réorganisation, tout seul.
- La tâche est importante, en effet, reconnaît Curtis. Et même si un poste administratif paraît moins fatigant sur le papier... celui que te propose Anders n'est pas une sinécure !
- Voilà pourquoi aussi je vais accepter le poste qu'on me propose ici. Pour finir ma carrière. La situation de la police ixienne est totalement différente de celle de New York. Et quelque soit l'endroit où vous vous installerez finalement, dit-il en regardant Joan et Curtis, je ne serai pas loin pour Ken. Ca pourra aussi être pratique.
- Et comme tu seras à mi-temps, tu pourras revenir aisément passer les fins de semaine ici, sourit Salomé.
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Lun 19 Mai 2014 - 05:28
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Hello !

je livre rapidos... je vous souhaite un bon début de semaine et un bon jour férié pour certaines !

bizz vizz

Limeye


19 mai. Ixiopolis

Curtis, Ken et Joan ont quitté Glenogan la veille, pour rejoindre Grag, Otho et Simon qui étaient retournés à Ixiopolis dès samedi. Ils ont tous dormi à bord du Comète, et Ken est parti au lycée tôt le matin. Curtis a prévu de rencontrer le directeur de l'établissement en fin d'après-midi. Mais pour ce jour, ils ont rendez-vous à l'hôpital Pasteur, avec la docteur Mignot. Simon les accompagne.

Revoir sa mère est un moment un peu difficile pour Joan. Elle se souvient de quelques remarques que lui faisaient parfois le docteur Montgomery, quand il lui reprochait à mots couverts ses longues absences. Elle n'a pas vu sa mère depuis leur départ pour Saturne, une dizaine de jours après leur mariage. Cela va faire deux mois. Ils ont été en contact chaque semaine avec l'équipe qui l'entoure, et ils savent qu'elle va bien, qu'elle s'est bien faite à son nouveau cadre de vie. Joan et Simon se demandent cependant si July a perçu un changement d'environnement, de personnes autour d'elle ou pas.

Lorsqu'ils arrivent, July est encore en soins, avec une kinésithérapeute. Ils attendent un peu, la docteur Mignot ne peut les recevoir qu'en fin de matinée. Le temps est couvert, toujours venté, mais il ne pleut plus, et ils décident de faire sortir un peu July dans le parc, une fois les soins terminés. Après la promenade, ils la ramènent à sa chambre, avant de rencontrer la médecin.

- Madame, Monsieur Newton, Professeur Wright, excusez-moi de n'avoir pas pu vous recevoir plus tôt dans la matinée..., commence-t-elle en les saluant.
- Aucun souci, docteur, nous ne sommes rentrés que vendredi soir de notre voyage, merci à vous plutôt d'avoir pu nous voir ce matin, répond Joan.
- Comment avez-vous trouvé votre maman ?
- Hé bien..., réfléchit Joan, comme sur Terre. Mais... détendue aussi. J'ai comme l'impression...

Elle suspend sa phrase, mais la médecin l'encourage à poursuivre :

- Vos impressions sont très importantes pour nous, Madame Newton, surtout, faites-nous en part ! Nous les prendrons toutes sérieusement en considération. Aucune n'est ridicule.

Curtis retient un petit sourire. Il connait les réticences de Joan, ses hésitations à ce sujet. Mais les encouragements de la docteur Mignot aident aussi la jeune femme.

- Oui, docteur, j'ai l'impression qu'elle a déjà des repères ici. C'est ainsi que j'ai perçu les choses lorsque nous l'avons menée au-dehors, pour faire un petit tour.

La docteur Mignot acquiesce, prend note.

- Et puis... vous lui avez refait une coupe de cheveux, n'est-ce pas ?
- Oui, sur le conseil de Madame Morgon, qui trouvait que celle qui avait été faite pour votre mariage lui allait bien et qu'elle devait la garder. C'est aussi plus facile pour nous, pour la toilette, les soins... même si nous nous adaptons, bien entendu, sourit-elle.
- Quels soins apportez-vous au quotidien ?, demande Simon.
- Elle bénéficie chaque jour de séances de kinésithérapie, pour l'entretien de sa musculature, pour sa circulation sanguine aussi, car même si nous la faisons se promener le plus possible, elle reste aussi beaucoup assise ou allongée, il faut bien le reconnaître. L'hiver arrive, mais nous nous efforçons de la faire marcher un bon moment à chaque sortie. Il y a aussi un petit jardin d'hiver, au sein de l'hôpital, situé près de l'unité de cardiologie, c'est un peu loin - si on peut dire - de notre unité, mais nous l'y accompagnons quand le temps ne permet pas de sortir dehors. Cela lui fait une bonne marche et elle garde le contact avec la nature, avec des plantes. Nous tenons à maintenir ce contact chaque jour. C'est aussi pourquoi nous avons accepté la proposition de Madame Morgon d'installer quelques plantes devant sa fenêtre, en pot.
- Oui, Salomé nous a parlé de son idée, dit Joan. Elle va chercher des plantes adaptées pour l'hiver, quitte à les changer à la belle saison.
- Sinon, poursuit la médecin, nous lui assurons un suivi régulier, du même type que ce dont elle bénéficiait dans le service du Docteur Montgomery. Voici d'ailleurs une copie des résultats des différentes prises de sang que nous avons faites ces deux derniers mois. Elle a bon appétit également, et dort plutôt bien. Nous n'avons pas eu besoin de lui donner de calmants, une fois qu'elle s'est adaptée au changement d'heure, à son arrivée.
- Ceci est très encourageant, intervient Simon.
- Je le pense aussi, dit la docteur Mignot. Je peux en conclure, sous réserve bien entendu, que son adaptation ici est réussie.

Joan sourit à ses mots. Curtis perçoit qu'elle est soulagée et qu'elle se détend.

Ils discutent encore un moment avec la médecin, puis quittent l'établissement pour retourner au Comète.
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Mar 20 Mai 2014 - 11:26
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 775
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou Limeye!

J'ai rattrapé mon retard dans la lecture de JIYD ... Il s'en est passé des choses durant l'absence de Flam et Joan , fallait s'y attendre...

Ezra a bien tiré son épingle du jeu, il a bien fait les choses! Good

Quant à July... elle semble s'être très bien adaptée à son nouvel environnement! Qui n'est pas si nouveau que ça, je crois bien qu'elle a ses repères sur Ixio, comme dit la Dre Mignot... Very Happy

Bonne journée!
Flamme
Wink
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Aujourd’hui à 23:45
Auteur Message
Contenu Sponsorisé

Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Back to top
Page 15 sur 16
Aller à la page: <  1, 2, 3 … , 14, 15, 16  >
Sauter vers:  
Montrer les messages depuis:
Back to top
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure