Captain Future    Fans Forum Index du Forum
Captain Future Fans Forum
The definitive Captain Future forum for the fans community all over the world !
FAQ Rechercher Membres Groupes S’enregistrer Connexion
Captain Future Fans Forum Index du Forum
Captain Future Fans Forum Index du Forum Captain Future Fans Forum
Captain Future Fans Forum Index du Forum FAN CLUB
Captain Future Fans Forum Index du Forum Fan fictions [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Sujet précédent :: Sujet suivant
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Sam 4 Jan 2014 - 10:19
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou les filles !

je vous envoie la recette par mail, dans la journée, promis !

longue journée encore aujourd'hui pour nos tourtereaux et le petit monde qui les entoure. Je vous livre en deux fois !

bizz, vizz et belle journée à vous flower

Limeye


4 janvier. New York. Fin de matinée

Joan met un certain temps à se réveiller, Curtis est debout depuis longtemps quand elle le rejoint enfin dans la cuisine. Il ne le lui montre pas, mais il a hâte de retourner sur Tycho. Il prend cependant une décision dont il s'empresse de lui faire part :

- Je vais aller à l'aéroport récupérer Ken, Ezra et tes parents. Je suppose qu'ils vont dormir chez Ezra à nouveau. Je vais les y accompagner, je ramènerai Ken. Pendant ce temps, tu vas commencer à préparer tranquillement tes affaires pour Ixio. Mais tu te reposes aussi.
- Je pourrais venir avec toi, ça me ferait du bien de sortir un peu...
- Ttt, pas question. Je veux que tu récupères. Le voyage sera un peu fatigant.
- On s'organise comment ce soir ? Je n'y ai même pas songé...
- Raison de plus pour que tu te reposes. Que tu n'aies pas prévu alors qu'ils sont quatre à débarquer, ça me prouve s'il en était besoin que tu n'y es pas. Je verrais avec eux. On peut manger en ville, ça ne leur fait pas trop loin pour rentrer et nous non plus. Ou alors, j'appelle le traiteur, on se retrouve tous ici...
- Ezra sera peut-être fatigué du voyage...
- On verra. Je t'appelle pour te tenir au courant. Allez, j'y vais. A tout à l'heure, ma douce, dit-il en l'embrassant légèrement et en glissant tendrement sa main dans ses cheveux.

Joan termine de déjeuner rapidement, passe sous la douche, puis entre dans sa chambre. Elle songe que dans quelques semaines, ce ne sera pas une valise qu'elle devra préparer, mais faire tous ses cartons. Heureusement qu'elle n'a pas entassé trop d'affaires ! Elle se rassure en se disant que Grag et Otho seront ravis de leur donner un coup de main pour tout emballer et tout charger à bord du Comète.

"Il faudra peut-être que je trouve une solution pour certains meubles... Le frigo commence à être bien vieux... si ça se trouve, il intéressera Jelle pour la cuisine d'été..."

Elle sort son grand sac de voyage, ouvre son armoire et commence à choisir ses vêtements. Cela lui fait un peu bizarre de préparer des vêtements d'été alors qu'il fait si froid dehors. En pliant soigneusement quelques robes légères, elle sourit, s'imagine les portant, puis c'est comme si elle pouvait sentir la chaleur des rayons de Calenda sur sa peau, les sensations des premiers pas dans la mer, l'écume sur ses pieds, les vagues contre ses jambes. Enfin, rien qu'à l'idée de pouvoir passer quelques nuits à la belle étoile, son sourire s'élargit encore.

"Ne pas oublier le maillot de bain, surtout ! Il faudrait que je m'en rachète un... celui-là, il commence à être franchement usé par la piscine..."

Elle entre ensuite dans sa salle de bain, avec l'intention de commencer à préparer ses affaires de toilette, puis retourne dans la chambre pour ranger soigneusement tout son matériel de dessin. Elle a l'intention de tout emmener, dès ce voyage, sur Ixio. Elle est en train de sortir ses différentes feuilles de papier, lorsqu'un appel retentit. Elle récupère son téléphone dans son sac, c'est Curtis.

- Ca va ma douce ?
- Oui, je termine de préparer mes affaires. Tu as récupéré tout le monde ?
- Oui, aucun souci. Je les accompagne chez Ezra. Il a dit qu'il allait assez bien, et qu'en faisant une petite sieste cet après-midi, il sera en forme pour qu'on dîne tous ensemble au restaurant. Tu as une préférence ?

Elle réfléchit quelques secondes, puis propose :

- Je pense que cela plairait à papa et à maman, quant à Ken, il va adorer, et Ezra aimera aussi. J'avais dit à Ken qu'on aurait pu aller manger au restaurant libanais, Le Cèdre, en centre-ville, pour ton anniversaire, et finalement, nous ne l'avons pas fait... alors, cela pourrait être bien pour ce soir, qu'en dis-tu ?
- Ca me convient. Je demande aux autres.

Quelques secondes plus tard, elle entend à nouveau sa voix :

- Ils sont enthousiastes. Tu réserves ?
- Je m'en occupe.
- Bien, je rentre avec Ken. A tout à l'heure. Je t'embrasse.
- Moi aussi...


4 janvier. New York. Milieu d'après-midi

- Pas de bruit, Ken, vu l'heure, il est possible que Joan se repose.
- Elle est fatiguée ?
- Oui, encore. Je crois qu'il va falloir lui faire un deuxième traitement contre la bactérie.
- C'est grave ?
- Non, ne t'inquiète pas, c'est seulement que ça lui "pompe" toute son énergie et elle a du mal à récupérer. Cette semaine, on s'est quand même couché tard deux fois, et c'est vrai qu'elle a eu des journées assez tendues pour ces derniers jours. Mais Simon va s'en occuper sur Tycho.

Ils entrent silencieusement dans l'appartement, Joan s'est en effet assoupie dans sa chambre. Avec délicatesse, Curtis referme les portes, puis s'installe avec Ken dans le salon.

- As-tu du linge à laver, Ken, avant la rentrée ?
- Non, je m'en suis occupé avec Jelle. C'est bon. Je ne vais même pas défaire mon sac, comme ça, il sera prêt. J'ai quelques fringues ici pour ces deux jours, ça ira.
- Ok. Ken, je sais que ça va t'obliger encore à retourner en pension, mais je veux vraiment ramener Joan au plus vite sur Ixio.
- Je comprends, ça va lui faire du bien ! Des vacances avec toi !

Curtis sourit.

- On va partir dès lundi après-midi, une fois qu'Ezra en aura terminé à l'hôpital. J'espère sincèrement qu'il sera autorisé à voyager, car à lui aussi, ça fera du bien de retourner sur Ixio.
- Victor et Salomé en ont parlé, oui. Il est d'accord pour aller avec vous.
- Sur Ixio, les vacances d'été viennent tout juste de commencer. J'ai réfléchi pour toi, Ken. Pour l'heure, tu vas reprendre les cours au lycée, ici. Mais nous irons Joan et moi à Ixiopolis pour visiter les différents lycées, rencontrer les équipes. Joan m'a dit que pour les premières semaines d'été, il est toujours possible de joindre la direction des différents établissements, car ils préparent la prochaine rentrée. On leur parlera de toi, de ton cas, avec le fait que tu as commencé une année sur Terre.
- Je vais redoubler ?
- Je n'en sais rien, Ken, pas forcément. L'enseignement sur Ixio n'est pas le même non plus qu'ici. Je ne sais pas exactement d'ailleurs comment cela y est organisé. Bref, on va très vite s'occuper de ton cas, et si on trouve un accord avec un lycée, tu pourras venir nous rejoindre là-bas très vite, quitte à ce que je fasse le voyage avec toute l'équipe pour venir te chercher, et laisser Joan là-bas.
- Waouh ! Ca veut dire...
- Ca veut dire, petit veinard, que d'ici peu, tu te retrouves à nouveau en vacances, et pour plusieurs semaines d'été, à Glenogan. Il y a pire comme perspectives, non ?
- Ca me botte !
- A une condition quand même, Ken.
- Je la vois venir ta condition : que je travaille quand même sérieusement tout le temps qui me restera à faire au lycée ici.
- Je vois que tu comprends vite...
- Je sais où est mon intérêt, Curt...
- Oh, vous êtes rentrés, déjà ? Je ne vous ai pas entendus !, dit Joan en passant la porte du salon.
- Ca ne fait pas très longtemps qu'on est arrivé, dit Curtis.

Ken saute sur ses pieds et se précipite vers Joan pour l'embrasser sur les deux joues. Elle sourit à son enthousiasme.

- Curt m'a dit que je vous rejoindrai bientôt sur Ixio !
- Ah, je vois que vous avez parlé sérieusement...
- Je te promets, je serai sérieux ici durant votre absence. J'ai hâte d'aller là-bas !
- Tu as envie de continuer à grandir sur une autre planète ?, demande doucement Joan.
- Bien sûr ! Et puis refaire des expéditions avec vous, et...
- On n'ira pas tout le temps sur le deuxième continent, Ken, tu sais, dit Curtis qui sait combien il faut parfois le freiner.

Joan s'assoit dans le sofa, Curt, assis sur le fauteuil à côté, lui prend tendrement la main :

- Ca va ?
- Oui, oui. J'ai dormi un bon moment cet après-midi. Mais mes affaires sont prêtes. J'ai un carton en plus de mon sac, par contre. Je veux emmener tout mon matériel de dessin dès ce premier voyage.
- Aucun souci, lui répond-il en souriant. Ca te dit un petit goûter ? Il est encore tôt...
- Moi, ça me tente !, s'exclame Ken. Qu'est-ce qu'il y a à manger ?
- Pas forcément grand-chose pour un goûter, répond Joan.
- Alors, je m'en occupe, dit-il et avant même qu'ils puissent ajouter quelque chose, il est déjà dans l'entrée, remet ses chaussures et son manteau et file sans demander son reste.
- S'il pouvait être autant enthousiaste à l'idée d'aller au lycée..., soupire Joan.
- Il l'est plus que l'an dernier. Et ce que je lui ai expliqué de notre organisation pour les semaines à venir lui convient.
- Il ferait vraiment le difficile autrement... hum, Curt ?
- Oui ?
- J'ai hâte d'être sur Ixio, tu sais.

Il se lève, vient s'asseoir à ses côtés, la prend dans ses bras et l'embrasse longuement.

- Moi aussi.
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Dernière édition par limeye le Ven 21 Fév 2014 - 02:22; édité 1 fois
Back to top
Sam 4 Jan 2014 - 10:19
Auteur Message
Publicité

Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Sam 4 Jan 2014 - 12:25
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 775
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou Limeye!

Petit passage rapide ce matin!

On sent que le départ pour Ixio est proche... C'est agréable comme perspective, sans danger, sans risque, sauf peut-être cette fameuse bactérie qu'il faudra bien éradiquer....

J'ai bien hâte de "revoir" Salomé et Victor ainsi qu' Ezla !

Bizz Vizz, bonne journée!
Flamme
Very Happy
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Sam 4 Jan 2014 - 12:51
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou Flamme !

les voilà !

je poste vite fait ! Ah oui, prévois ta louche ! Je pense que tu vas aimer certain passage... Wink

bizz vizz

Limeye


4 janvier. New York. Le soir

En ce début d'année, même pour un samedi soir, il y a peu de monde au restaurant, et ils s'installent avec plaisir dans une des deux salles, la plus petite et la plus conviviale. Un grand feu a été allumé dans une belle cheminée. Les tables sont dressées avec des couleurs chaleureuses, nappes rouges et serviettes joliment décorées. Curtis, Joan et Salomé ont pris place sur une longue banquette, Ken, Victor et Ezra sont assis en face d'eux, sur des chaises rembourrées, très confortables. Ken jette des coups d'oeil curieux sur les tableaux accrochés au mur.

- Tu nous as emmenés dans un restaurant des plus chics, Joan !, dit Salomé.
- Maman, c'est le meilleur restaurant libanais que je connaisse sur New York. Vous allez vous régaler. Tu es d'accord avec moi, Ezra ?
- Bien entendu, Joan ! C'est un excellent choix ! Et ça m'a ragaillardi rien qu'à l'idée de venir là ce soir.
- On prend un mezze ?, dit Ken. C'est super bon ! Et y'a plein de trucs différents à manger, j'adore !
- Tu ne nous laisses pas le choix, répond Curtis avec amusement.
- Avoue que tu aurais choisi cela, toi aussi !
- C'est vrai, reconnait-il.

La serveuse commence à leur apporter les différents petits plats, décrivant chacun, expliquant dans quel ordre les manger. Le repas est délicieux, Salomé s'extasie sur les différentes saveurs, Victor apprécie le taboulé et les bouchées aux épinards. Ken ne se fait pas prier pour finir les plats de purée d'aubergine et de pois chiche.

- Je ne savais pas que tu aimais autant les légumes, dit Ezra, amusé, au jeune garçon.
- Sous cette forme-là, j'en ferais des ventrées !
- J'espère que tu ne seras pas trop difficile, quand tu nous rejoindras à Glenogan, dit Salomé, maintenant au courant de leurs projets pour lui. Car à la maison, tu auras souvent des légumes ! A chaque repas !
- Même au petit déjeuner ?, demande-t-il avec des yeux ronds, ce qui fait rire toute la tablée.
- Ce sont des légumes du jardin, dit Joan pour le rassurer. Tu pourras même aider à les cultiver et les récolter. Tu vas adorer.

Ken sourit, déjà impatient de pouvoir aller à son tour sur Ixio.

- Tiens, ma douce, dit Curtis en lui tendant le dernier plat, dans lequel il reste deux petites ailes de poulet marinées au citron. Je sais que tu adores cela. Termine.
- Je suis repue, c'était délicieux. On partage ?
- Si tu veux... personne n'en veut ?
- Non, dit Ezra, il faut garder une place pour le dessert. Leurs pâtisseries sont excellentes !

Les petits gâteaux ne tardent pas en effet à remplacer les plats vides. Ken félicite chaleureusement la serveuse, qui lui sourit avec gentillesse et le remercie du compliment. Mais le jeune garçon va trouver de sérieux concurrents pour les pâtisseries en la personne du colonel et de Victor. Alors qu'ils se disputent gentiment les derniers gâteaux, Joan appuie doucement sa tête sur l'épaule de Curtis, puis pose sa main gauche sur celle du jeune homme, qu'il a laissée sur la table. Salomé n'a pas encore osé poser une question, mais elle se dit que le moment est bien choisi.

- C'est une très belle bague que tu portes là, Joan. Un cadeau de fin d'année ?, demande-t-elle en se tournant vers Curtis.

Face à eux, Ezra a un temps suspendu sa main au-dessus du plat, et Ken en a profité pour se saisir du dernier loukoum.

- Oui, répond Joan en souriant et en levant un regard amoureux vers Curtis.

Le regard de Curtis pétille un bref instant, puis il dit :

- J'ai tout simplement demandé Joan en mariage, et réciproquement.

On entend un gling, Victor a laissé échapper son couvert. Ken reste la bouche ouverte avec son gâteau à la main, et Ezra toussotte. Mais la plus émue est Salomé, dont les yeux s'embuent de larmes.

- Oh, mes enfants ! Mais vous avez décidé de nous faire combien de surprises de ce genre pour ces fêtes ?
- On s'arrête là. Pour le moment, répond Curtis avec malice. C'est déjà pas mal, non ?
- Jelle n'est pas encore au courant, ajoute Joan.
- Et bien, dit Victor. Pour une fois que nous sommes au courant avant elle...
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Dernière édition par limeye le Dim 5 Jan 2014 - 05:55; édité 1 fois
Back to top
Sam 4 Jan 2014 - 15:20
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 458
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou Limeye!

J'écris vite moi aussi. De retour aujourd'hui pour Toronto! Smile

L'annonce de leur mariage: Wow Kiss Globlaugh Hug Youpi

A+

Frégo Cool
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Back to top
Sam 4 Jan 2014 - 19:41
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 775
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou les filles!

Pas besoin de prévenir, Limeye, j'avais apporté le kit de nettoyage, le grilpoline et le trampogril à l'hôtel aussi!
Mr. Green

J'essaie d'imaginer la réaction de Jelle quand elle va apprendre la nouvelle de la demande en mariage... va-t-elle battre son record d'incapacité à dire un mot sous l'effet de la surprise ou de l'émotion? Mort de Rire

Curtis dit "pour le moment" à propos des surprises... qu'y a-t-il d'autre au programme? On peut s'en douter? jump jump jump (pas de Smiley bébé...) Si Elaine voyait ça!... Laughing

Bizz Vizz
Flamme
Wow
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Sam 4 Jan 2014 - 21:15
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou Flamme !

je ne sais pas encore quand, ni comment Jelle va apprendre la nouvelle, mais je pense en effet qu'elle va être mûre pour un record d'incapacité à prononcer le moindre mot Mort de Rire !

quant au bb, je ne grille pas toutes mes cartouches d'un coup, c'est quand même le propre de celui (ou celle) qui écrit que se garder quelques munitions, surtout pour une chronique... annuelle Wink

dis-donc, ça devait prendre un peu de place, grillpoline, trampogrill et kit de nettoyage dans la chambre d'hôtel Mr. Green ?

bizz vizz !

la suite demain !

Limeye
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Dim 5 Jan 2014 - 10:02
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
5 janvier. New York. L'après-midi

Curtis et Ken sont retournés juste après le repas chez Ezra, pour conduire Victor et Salomé à la clinique White Butterfly. Ezra est resté se reposer chez lui, Ken va passer l'après-midi avec lui. Tous les trois retrouvent Joan à l'entrée de la clinique, pour une dernière visite à July avant leur départ pour Ixio. Ils ont convenu de simplement informer l'équipe médicale de leur absence, et de revoir plus tard le Docteur Montgomery pour que July puisse les suivre là-bas. Mais comme le disait Curtis à Joan durant le petit déjeuner, ils prendront le temps de s'occuper du déplacement de sa mère une fois sur Ixio, reste à voir aussi s'il existe une clinique où elle pourrait être admise et si un suivi aussi sérieux que celui dont elle a bénéficié ici pourra se faire.

Quand ils arrivent, July est dans le salon, avec plusieurs résidents. Quelques autres familles sont venues en visite, il y a du monde, pas mal de bruit. Curtis suggère à Joan de ramener sa mère à sa chambre, où ils pourront s'installer tranquillement.

- Oh, Joan, tu as amené un nouveau dessin ?, dit Salomé.
- Oui, je l'ai terminé récemment. J'avais envie de mettre quelque chose de nouveau sur les murs de la chambre de maman. J'ai aussi apporté une photo de nous tous, à Noël, qu'on a prise chez Jelle et que j'ai encadrée. Elle nous verra tous ainsi.

Curtis entreprend rapidement de poser le dessin au mur, il s'agit d'un des paysages du deuxième continent, un mélange des gorges et des montagnes, avec quelques fleurs endémiques au premier plan.

- Il est très réussi, dit Victor. Tu as vraiment été bien inspirée par votre expédition là-bas !
- J'aimerais y retourner, dit Curtis. L'hiver prochain, pour faire des comparatifs. Le professeur Quinn était très intéressé par cette idée.
- Il y a encore tant à découvrir sur le deuxième continent, dit Victor. Cela te fera du travail...
- C'est un projet qui me réjouit, en effet, dit Curtis en s'appuyant contre le mur.

Ils passent une petite heure avec July, qui ne manifeste aucun signe d'intérêt pour eux tous, pour leur conversation. Au moment de partir, comme à chaque fois, Joan lui prend les mains, cherche à forcer son regard et lui dit avec douceur :

- Maman, nous allons nous absenter quelques temps, Curtis et moi. Nous retournons sur Ixio avec Victor et Salomé. Nous viendrons te voir à notre retour et si tout va bien... bientôt, tu pourras venir avec nous sur Ixio.

Un instant, le regard de July se fait plus clair, comme si elle avait saisi le sens des paroles de sa fille et Joan sent la main de sa mère se serrer légèrement autour de ses doigts. Emue, elle lève les yeux vers Curtis qui n'a rien perdu de la scène et s'approche aussitôt, lui posant la main sur l'épaule. Mais l'instant a été fugitif, et July retombe dans sa léthargie. Victor et Salomé échangent un long regard, embrassent leur amie sur les deux joues en lui disant simplement au revoir, et laissent un instant les deux jeunes gens seuls avec elle.

- Maman..., maman, murmure Joan, les larmes aux yeux.
- Viens, ma douce. Elle est repartie. Mais elle a été avec nous un instant.
- Tu crois ? Je n'ai pas rêvé ?
- Non. Je l'ai vu, moi aussi.

Curtis la fait se lever, il salue July à son tour, puis il entraîne Joan dans le couloir. A peine sortie, elle se blottit contre lui, et laisse couler ses larmes sans chercher à les retenir. Victor et Salomé sont restés à les attendre, juste à côté, et Salomé ne peut s'empêcher elle aussi d'avoir les larmes aux yeux et de s'appuyer contre l'épaule de son mari qui lui tapote doucement la main.

- Allez, ma douce. On va rentrer.

Ils gagnent le hall en silence, y patientent quelques minutes le temps que leur taxi viennent les chercher. Le début du trajet jusque chez Ezra se fait sans un mot, Joan pleure toujours un peu, Curtis a passé son bras autour de ses épaules.
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Dernière édition par limeye le Lun 6 Jan 2014 - 13:36; édité 1 fois
Back to top
Dim 5 Jan 2014 - 14:21
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 458
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou Limeye!

Suite très touchante avec July! Kiss Wow Comme on l'a vu dans un de tes passage durant l'an 1, c'est quand on approche les éléments affectif que July devient présente, ne serait-ce qu'un moment! Good Master

A+

Frégo Cool
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Back to top
Dim 5 Jan 2014 - 15:18
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou Frégo !

j'ai en effet repris cette idée pour July. Je pense qu'il y aura quelques autres moments comme ceux-là, même s'ils de courte durée.

bonne journée !

bizz

Limeye
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Dim 5 Jan 2014 - 22:13
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou Limeye,

Merci de continuer a nous offirir notre dose de douceur quotidienne! jump jump

Quels changements! Et j'ai bien aime quand Joan a decide de lui demander de l'epouser, excellent!
C'est une femme de tete ca...J'espere que Curtis s'en souvient....

O-tho jump jump jump

Back to top
Lun 6 Jan 2014 - 07:13
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Bonjour O-tho, bonjour à toutes et tous !

je pense que Curtis s'en souvient... parfaitement Wink

à nouveau, je n'ai plus beaucoup d'avance pour cette histoire, je me suis consacrée à l'autre... J'espère pouvoir m'y remettre dans la journée, mais c'est la reprise Rolling Eyes ! Fort heureusement, longue "coupure" à midi... ça me laisse quelques possibilités.

livraison en deux fois pour cette journée, la suite plus tard !

bizz vizz

Limeye


6 janvier. New York. 15H


- Joan ?
- Ah, maman ! Ca va pour vous ?
- Oui, je voulais te dire qu'on est encore à l'hôpital avec Ezra. Ne te fais pas de soucis, simplement, son chirurgien a pris du retard avec une opération, donc on attend toujours pour qu'il puisse le voir. A priori, on en a pour encore une bonne heure d'attente avant de pouvoir le rencontrer.
- Oh ! Ca va aller ? Ezra n'est pas trop fatigué ?
- Ca va. Il a bien supporté les différents examens. D'après le radiologue, c'est en bonne voie. On n'a pas eu par contre les résultats des analyses. Avec un peu de chance, le médecin pourra lui en communiquer certaines. Mais Ezra pense qu'on ne va pas pouvoir partir ce soir. Ca pose un souci à Curtis ?
- Je ne pense pas. Il faut juste qu'on prévienne rapidement nos amis sur Tycho, qu'ils viennent seulement nous chercher demain. Je vais voir cela avec lui.
- Il n'est pas avec toi ?
- Il n'a pu voir la directrice du lycée qu'en tout début d'après-midi. Il ne devrait pas tarder à rentrer.
- Bien. N'hésite pas à me rappeler en cas de problème. Nous vous tenons au courant pour Ezra.
- D'accord ! A plus tard, maman.
- A plus tard, ma chérie.

Joan repose son combiné, soulagée qu'Ezra ne soit pas allé seul à l'hôpital et que ses parents l'aient accompagné.

Curtis rentre peu après, il réfléchit un instant.

- Les affaires de tes parents, sont prêtes, c'est certain. Celles d'Ezra, à ton avis ?
- Il m'a dit qu'il s'en était chargé hier, tranquillement, Ken l'a aidé. Pourquoi ?
- Parce que je partirai bien pour Tycho quand même ce soir. Quitte à dormir là-bas tous les quatre, et nous partirions de là-bas.
- C'est à cause de moi que tu dis ça ?
- Oui. Je ne veux pas qu'on traîne, je veux vraiment que Simon t'examine.
- Tu crois qu'Ezra ne sera pas trop fatigué pour le voyage ?
- Sinon, on part ce soir tous les deux, et je reviens les chercher demain avec Grag, puis on te récupère avec Otho, Simon et les bestioles sur Tycho et on décolle ensuite.
- On peut rappeler maman, je lui avais dit qu'on la tiendrait au courant à ton retour.
- Ok, je m'en charge.

Joan se rassoit dans le fauteuil, pendant que Curtis compose le numéro de Salomé. Il lui expose rapidement sa proposition, mais s'inquiète d'Ezra. Le colonel fait savoir qu'il se sent tout à fait capable de supporter le vol jusqu'à Tycho, pas plus long que celui qui les a menés de Vancouver à New York, deux jours plus tôt. Sous réserve de l'avis du médecin.

- Ok, bon, on va faire comme ça. Dès que mon équipe est là, j'emmène Joan au Comète, puis je reviens vous chercher, dit-il.

Moins de deux heures plus tard, Grag pose le Cosmolem sur le toit de l'immeuble de Joan et les rejoint à l'appartement. Eek et Oog l'accompagnent et font la fête à la jeune femme. Le grand robot se saisit des sacs, Curtis prend le carton de dessin de Joan, et ils embarquent peu après dans le petit vaisseau.

- Le Comète est fin prêt, chef, dit le robot alors qu'ils approchent de l'aéroport. Les moteurs tournent comme sur des roulettes, à croire que même le vaisseau est impatient de partir !

Joan rit légèrement de cette remarque.

- Alors c'est parfait. Tu es venu tout seul ?
- Non, la stupide pâte à modeler a voulu m'accompagner. Pour m'aider à piloter, a-t-il dit.
- Je ne vois pas pourquoi le meilleur pilote de la galaxie a besoin d'un assistant de vol, déclare Joan avec un étonnement feint.
- Moi non plus, Joan, mais va faire entendre raison à cet imbécile d'androïde.
- Je sens que le voyage va être plein d'imprévus, murmure Curtis à l'oreille de Joan.
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Lun 6 Jan 2014 - 13:01
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Et hop, la fin de cette journée !

Bizz et bonne journée à vous !

Limeye


6 janvier. Tycho. Le soir

Le vol n'a pas impressionné Victor et Salomé, qui ont déjà voyagé à bord du Comète, mais l'arrivée sur Tycho, elle, les laisse stupéfaits. La base est plus grande que ne l'imaginait Salomé, mais elle est heureuse de pouvoir y entrer et de découvrir l'univers dans lequel Curtis a grandi et vécu depuis sa plus tendre enfance. Ils sont accueillis par Simon qui s'inquiète de la santé d'Ezra.

- Un peu fatigué par cette attente à l'hôpital, professeur, dit-il, mais bien heureux de pouvoir partir avec vous ! Une bonne nuit de sommeil et je pourrais presque prendre les commandes du Comète demain !
- Simon, je veux que tu t'occupes de Joan sans tarder. Je crains vraiment que la bactérie n'ait survécu au traitement. Elle est à nouveau très fatiguée.

Joan suit Simon jusqu'à l'infirmerie où il lui fait une première prise de sang, pendant que Curtis conduit Victor et Salomé jusqu'à une des chambres d'amis, et enfin au salon. Ils admirent tous les deux la vue qui s'offre à leurs yeux depuis les grandes fenêtres, vers la Terre.

- On voit le continent nord-américain, ma chérie, dit Victor en désignant la grande sphère bleue.
- On dirait qu'il fait beau à Vancouver, sourit-elle. Par contre, il fait déjà nuit sur New York. Peut-on prévenir Jelle que nous sommes sur Tycho, Curtis ?
- Bien entendu. Venez dans mon bureau, le transmetteur est là-bas.

Salomé appelle rapidement sa fille, bien occupée avec le bain d'Aziliz, lui promet de la rappeler à leur arrivée sur Ixio.

- Chef !
- Oui, Otho ?
- Joan et Simon veulent te voir.
- J'arrive.

Alors que Victor et Salomé retournent au salon, un peu inquiets pour Joan, Curtis gagne rapidement l'infirmerie. Un sourire de Joan le rassure, alors qu'il s'approche d'elle.

- Mon garçon, je veux te rassurer pour Joan. Mais il était temps de refaire un examen, car en effet, la bactérie récidive. Elle est cependant beaucoup moins virulente que lors des précédents examens. Je vais lui confectionner dès maintenant un nouvel antibiotique et elle pourra commencer le traitement avant le repas. Je craignais un peu que le traitement précédent n'ait été trop court, mais enfin, d'après les données, il n'y avait plus rien.
- Tu sais combien elles sont insidieuses...
- Oui, c'est pour cela que je ne voulais pas tarder à revoir Joan, et vous avez bien fait de venir sur Tycho dès ce soir, nous avons gagné 24heures dans le traitement, et ainsi, Joan pourra récupérer durant le vol jusqu'à Ixio. D'ici notre arrivée là-bas, elle devrait déjà se sentir mieux.
- Bon, parfait. Je crois qu'on peut maintenant aller rassurer tes parents.

La soirée ne s'éternise pas, car tous ont hâte de rejoindre leurs lits, mais Salomé n'oublie cependant pas de féliciter Grag pour le repas qu'il avait préparé avec soin.
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Dernière édition par limeye le Lun 28 Sep 2015 - 00:42; édité 3 fois
Back to top
Lun 6 Jan 2014 - 13:29
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 775
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou Limeye!

J'ai pris du retard dans mes commentaires, avec ce WE chargé... Ashamed

Merveilleux passage que celui avec July! Master Master Master Je suis bien contente que Joan en ait été témoin, cette fois, même si cela l'a fait pleurer, il y avait certainement, parmi ses larmes, des larmes de joie! Good

Les compliments de Salomé pour son repas auront sûrement été appréciés à leur juste valeur par Grag !
Good

Bizz Vizz
Flamme
Wink
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Lun 6 Jan 2014 - 13:44
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou Flamme !

oui, il y avait beaucoup d'émotions pour Joan face à la réaction fugitive de sa mère. Et en effet, cette fois, elle a pu y assister.

quant à Grag, il a une alliée de poids à la cuisine avec Salomé Very Happy !

bizz et vizz

Limeye
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Lun 6 Jan 2014 - 15:11
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 458
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Coucou Limeye!


J'aime la façon que tu représente Simon! Wow Sa compassion est toujours présente! Il est beaucoup plus qu'un cerveau désincarné! Good

A+

Frégo Cool
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Back to top
Aujourd’hui à 01:44
Auteur Message
Contenu Sponsorisé

Sujet du message: [chronique et fan fiction] : Just in Your Dreams
Back to top
Page 2 sur 16
Aller à la page: <  1, 2, 3, … 14, 15, 16  >
Sauter vers:  
Montrer les messages depuis:
Back to top
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure