Captain Future    Fans Forum Index du Forum
Captain Future Fans Forum
The definitive Captain Future forum for the fans community all over the world !
FAQ Rechercher Membres Groupes S’enregistrer Connexion
Captain Future Fans Forum Index du Forum
Captain Future Fans Forum Index du Forum Captain Future Fans Forum
Captain Future Fans Forum Index du Forum FAN CLUB
Captain Future Fans Forum Index du Forum Fan fictions [fan fiction] Et si...
Sujet précédent :: Sujet suivant
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Mar 28 Jan 2014 - 04:45
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 511
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] Et si...
Coucou les filles! Wink Mort de Rire

C'est vrai que la Joan du D.A. n'avait pas beaucoup d'applomb face au "trop dangereux pour toi" sauf pour le départ sur la Balkan. Mais il y a d'autres exceptions comme le 1er épisode des semeurs de givre où elle fait une scène de jalousie à Curtis à cause de Quiara et lui pince la main; et celui de l'Empreur de l'espace où elle décide d'aller emquêter dans les usines Beloires derrière son dos en le traitant de Capitaine de mon coeur! Devil Mais c'était toujours pour se jeter tête première dans la gueule du loup et appeller au secours après! Angry

On peut toutes s'envoyer des fleurs d'enfin se venger de Toeï dans nos histoires! Naughty Game Mr. Green

A+

Frégo Smoke
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Back to top
Mar 28 Jan 2014 - 04:45
Auteur Message
Publicité

Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Mar 28 Jan 2014 - 09:24
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 051
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] Et si...
Coucou à toutes !

merci pour vos avis ! C'est vrai que ce n'est pas simple à manier du coup, et comme je vous le disais hier, j'ai avancé dans le récit, mais je n'en suis pas satisfaite. Ca part en vrille et ça ne me va pas. Il faut que je retravaille tout cela. Je veux faire jouer un rôle à Elaine, mais j'ai un peu de mal à l'amener. Je continue à réfléchir... d'autant que je veux amener l'épisode suivant... ça fait beaucoup de choses à faire tenir ensemble Question

oui, il y a quelques (rares) scènes dans le DA où Joan "répond" à sa façon au "trop dangereux pour toi". J'aime évidemment le début de la révolte des prisonniers, où Joan réussit une belle entourloupe, mais c'est dans l'ensemble de l'épisode des Semeurs de givre qu'elle est vraiment au top ! Entre la scène de jalousie, sa réponse quand ils sont envoyés dans l'espace "je me sens très bien Capitaine - et lui de répondre : jamais vu une fille aussi têtue !", et le fait que ce soit elle qui trouve l'appareil pour "tuer" les semeurs... sans compter qu'elle pilote le Cyberlab lors de la première attaque ennemie Clap Je l'aime vraiment beaucoup dans cette histoire !

bon, faut que je me mette à bosser... et hélas Wink , pas pour vous pour le moment...

bizz vizz !

Limeye
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Mer 29 Jan 2014 - 15:41
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 051
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] Et si...
Hello !

je vais me remettre dans l'écriture, mais je peux déjà vous livrer le passage suivant. Le scénario se clarifie dans ma tête, reste à coucher cela sur le papier !

bizz et bonne lecture !

Limeye


Tous sont bien occupés et il faudra un certain temps à Ezra comme à Grag et Otho pour se rendre compte que les amoureux se boudent. Quand le Colonel tente de discuter avec Joan, elle coupe court dès qu'il aborde le sujet et Curtis n'est pas plus bavard avec lui ou avec ses amis, qui commencent à regretter sérieusement l'absence d'Elaine et de Simon.

- Dis-moi, tas de ferraille, ils vont se faire la tête encore longtemps tous les deux ? Ca fait trois jours qu'on est là et ils se parlent à peine, et Joan n'est même pas venue dormir à bord !
- Ca m'inquiète, moi aussi, gomme balloune. Ils ont dû se disputer, si ça se trouve pour une bêtise et je ne sais pas quoi faire ! J'ai aidé Joan tout à l'heure, mais elle n'a pas décoincé un mot !
- Ouais, ça m'a l'air d'être une dispute sérieuse.
- Si seulement Elaine et Simon étaient là..., soupire le grand robot, désemparé par l'attitude des deux jeunes gens.

Les deux amis espèrent que les choses iront mieux une fois passées les funérailles de Qu'Lur, mais il n'en est rien. Et bientôt arrive l'équipe venue de Pluton chargée d'assurer la relève d'Ezra et de ses trois subordonnés, rappelés sur Terre.

Cette dernière soirée, Joan se dit qu'elle va la passer encore chez No'ir, car Curtis n'a toujours pas daigné lui présenter la moindre excuse. Elle l'évite aussi soigneusement, ne laissant pas non plus au jeune homme l'opportunité de lui parler.

C'est ainsi qu'ils vont se séparer, Curtis, Grag et Otho restant encore quelques temps sur Styx, alors que les quatre policiers regagnent New York. L'ambiance du voyage est assez tendue, Joan restant toujours silencieuse, ce qui, après avoir inquiété Ezra, commence à l'agacer. Il tente de lui parler, mais elle s'enferme dans sa cabine pour la fin du voyage, n'en sortant que pour les repas durant lesquels elle ne décroche pas un mot.

Ezra abandonne toute tentative, Elisabeth et Beckan s'interrogent, mais n'osent rien demander au Colonel, et c'est avec soulagement qu'ils voient tous arriver la Terre. A l'aéroport interplanétaire les attendent Elaine, Simon, William et Lydie. Ezra les a prévenus et William est soucieux. Même si son vieil ami n'a rien voulu lui dire, il devine qu'il est arrivé quelque chose de grave à sa fille.

C'est en voyant ceux qui lui sont si chers que Joan sent quelque chose éclater en elle. Comme lorsqu'elle était petite fille, soudain, c'est comme une douleur qui ne voulait pas sortir qui déferle. Elle tombe dans les bras de son père en pleurant, et Elaine s'enquiert aussitôt auprès d'Ezra de ce qui est survenu.

- Une mission sous haute tension, la mort d'amis chers, un combat très violent et une bête dispute d'amoureux qui se sont conduits comme des gamins sans vouloir écouter la sagesse des adultes, grommelle le Colonel avec un rien d'agacement qui aurait pu faire sourire Elaine s'il ne s'était pas agi de son fils et de Joan.
- Curtis lui a manqué de respect ?
- Je n'ai pas réussi à savoir, Elaine, soupire Ezra. Impossible de leur faire décrocher un mot à l'un comme à l'autre ! Je pensais réussir à parler avec Joan durant le voyage, mais elle s'est enfermée... peut-être que vous réussirez mieux que moi, je suis vraiment désolé...
- Je suis certaine que vous avez fait au mieux, Ezra, dit Elaine en posant doucement sa main sur son bras. Savez-vous si mon fils a l'intention de revenir bientôt ?
- Il voulait rester encore un peu sur Styx, les blessures sont profondes et Th'Thaan a besoin de soutien pour redonner espoir à son peuple. Il sera un bon chef, chacun le sait, mais ils sont tous encore tellement marqués par la mort violente de Qu'Lur et l'attaque de Valdane et de ses hommes !
- C'est une si triste nouvelle, intervient Simon. Nous appellerons Th'Thaan et Curtis dès notre retour à l'hôtel, Elaine.
- Oui, Simon, et je crois qu'il est temps que j'ai une sérieuse discussion avec mon fils, répond-elle en regardant Joan qui n'a pas quitté les bras de son père.
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Dernière édition par limeye le Jeu 30 Jan 2014 - 09:30; édité 1 fois
Back to top
Mer 29 Jan 2014 - 20:23
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 511
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] Et si...
Coucou Limeye!

Il est temps en effet qu'Elaine secoue les puces de son fils! Rolling Eyes Et William a sa fille! Rolling Eyes Car, ils sont deux a ne pas vouloir se parler! Mad Mr. Green Je tend a etre d'accord avec, Crag, Otho et Ezra sur ce coup la! Mr. Green

De retour sur le grillpoline!

jump jump jump jump jump jump

Vizz!

Frego Cool
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Back to top
Mer 29 Jan 2014 - 23:26
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 789
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] Et si...
Coucou les filles!

Si ce n'était de la gravité de la dispute, l'attitude touchante d'Otho et de Grag pourrait presque être comique... Mr. Green Laughing Mais malheureusement, on a ici affaire à deux têtes de mule! Mad

Je crois que tout repose maintenant entre les mains d'Elaine et de William... Ça ne doit plus durer, ces enfantillages! Confused Ezra a bien raison de qualifier ainsi leur attitude! Unbelievable

Limeye, qui est Lucy? Est-ce la compagne de William? Elle ne s'appelait pas Lydie?

Heureusement que les disputes entre Flam et Joan sont rares dans l'univers limeyesque, parce que quand ça arrive, c'est terrible! horified

Vivement la réconciliation! jump jump jump jump jump jump jump

Bizz Vizz
Flamme
flower
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Jeu 30 Jan 2014 - 06:02
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] Et si...
Coucou Limeye,

Oui je suis bien d'accord les filles, il est temps que maman Newton prenne les choses en main... Mr. Green
Voila ce qui arrive quand on se tombe dans les bras trop vite avant de se connaitre! Wink
Et Curtis qui est habitue a des relations de passage (oserais-je meme dire des one night stands... Mr. Green ), donc ne semble pas savoir ce que c'est que d'etre dans une relation....Et puis faut dire aussi que c'est un sujet tres sensible pour Joan! Confused

O-tho jump jump jump

PS: si je me souviens bien dans le livre des semeurs de givre, Joan ne part pas du tout avec l'equipe, Curtis ne veut pas l'emmener (trop dangereux...) et elle n'insiste pas pour ne pas lui creer de problemes..Aaaaaargh! Mad

Back to top
Jeu 30 Jan 2014 - 09:37
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 051
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] Et si...
Coucou les filles !

merci de vos avis ! Je vais en effet tenter de mettre fin à la dispute, mais vous soulignez toutes des aspects importants... Entre les deux parents qui vont devoir s'employer, le sens du mot "relation" pour Curtis, l'entêtement des deux, et la désolation des deux affreux Grag Mala ! Merci Flamme pour ta relecture attentive... déjà que j'ai du mal à imaginer des noms, mais si en plus j'en donne deux à un même personnage, comment puis-je m'en sortir Mr. Green !

journée "off" pour moi aujourd'hui, donc je vais enfin avoir quelques heures tranquilles pour remettre le nez dans tout ça ! mais déjà un tiboutte pour vous faire patienter...

bizz vizz

Limeye


A peine sont-ils de retour qu'Ezra est convoqué par le Président. Il lui rend compte du déroulement de la mission et regrette de ne pas avoir pu mieux anticiper l'attaque de Valdane, causant ainsi la mort de Qu'Lur.

- Vous avez fait du bon travail, Colonel. Ni vous, ni nous, ne pouvions imaginer que Valdane se serait posé avec autant d'hommes sur Styx ! Et qu'ils s'étaient préparés à combattre si les Stagyans ne leur laissaient pas l'accès aux filons de diamants ! Vous avez bien combattu et vos trois agents aussi. A ce titre, vous allez d'ailleurs tous les quatre pouvoir bénéficier d'une promotion ou du choix d'une nouvelle affectation.
- Merci, Monsieur, de votre confiance. Beckan, Elisabeth et Joan se sont en effet bien battus et pris bien des risques. Je suis fier d'eux. Mais pour ma part, je souhaite rester à mon poste et poursuivre les missions spéciales.
- Je suis heureux de votre réponse, Colonel. Maintenant, allez soigner votre blessure.
- Oh, elle n'est pas bien sérieuse et déjà presque guérie. Me voilà maintenant avec une cicatrice sur chaque main, c'est tout, dit-il d'un ton léger.
- Je vais prendre contact avec le Capitaine Futur pour savoir où ils en sont, mais j'aimerais aussi entendre sa version de la situation actuelle sur Styx. J'espère que les Stagyans nous feront toujours confiance...
- Je pense que oui, Monsieur, et il s'y emploie ainsi que ses hommes.
- Le procès de Korvo s'achève bientôt, Madame Newton et le professeur Wright vont pouvoir retrouver toute l'équipe.

Ezra opine simplement, mais se demande ce qu'il va advenir de Joan...

Il rejoint William, Lydie et Joan à l'hôtel où William a fait réserver une chambre pour sa fille en apprenant qu'elle arrivait sur Terre. Ezra les retrouve dans un petit salon. Joan a toujours le visage fermé, mais il devine qu'elle a fait quelques confidences à son père et cela le rassure un peu. Il leur rapporte rapidement les propos du Président et informe Joan de la mesure que ce dernier lui propose. Elle répond alors d'une voix ferme :

- Penses-tu Ezra qu'il me serait possible de travailler avec toi, désormais ? De participer moi aussi à des missions spéciales ?
- Tu commences à avoir de l'expérience, Joan, au vu de tes états de service, c'est envisageable, mais...
- Mais quoi ?

Ezra hésite à poursuivre, quand elle prend ce ton-là... c'est finalement William qui prend la parole :

- Tu sais que les missions d'Ezra sont dangereuses, et nous serions alors tous inquiets pour toi. Mais enfin, ma petite fille, si c'est ce que tu veux faire, même mon vieux cœur de père ne pourra pas t'en empêcher, je le sais. Je te demande juste de bien réfléchir avant de donner ta réponse.

Joan soupire légèrement, et ses traits se détendent un peu. Elle sait que son père a raison. Elle ne doit pas s'emporter, et doit bien réfléchir avant de prendre une décision, ne pas se laisser aller à vouloir à tout prix prouver à Curtis de quoi elle est capable. "Si je veux me rendre utile, toujours, je dois le faire au poste qui me conviendra le mieux, celui qui sera le plus adapté à mes compétences et mes connaissances."

- Tu as raison, papa. J'ai un peu de temps devant moi pour réfléchir et poser une candidature. Je te promets de le faire.

William échange un long regard avec Ezra. Il n'est pas dupe des propos de sa fille, mais sait aussi qu'elle tiendra parole : elle va peser le pour et le contre et ne se décidera pas sur un coup de tête, même si elle souhaite travailler sous les ordres de son parrain. William sait qu'elle a toujours rêvé de cela, partir en mission avec lui, comme Mary le faisait autrefois. Et cela, même lui ne pourra l'en empêcher. Et quand cette pensée l'effleure, il se demande si Curtis Newton pourrait être le seul homme à être capable de la faire revenir sur sa décision.
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Jeu 30 Jan 2014 - 12:35
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 789
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] Et si...
Coucou les filles!

Quel contraste entre la Joan limeyesque, qui ne veut pas se laisser aller à vouloir à tout prix prouver à Curtis de quoi elle est capable, et celle du DA! Un point de plus pour celle de Limeye.... Good

J'aime beaucoup la relation si proche de Joan avec son père Hug : il est le seul à avoir eu droit à certaines confidences, et il peut se permettre de lui dire certaines choses en usant de douce persuasion, alors qe même Ezra semble avoir de la difficulté à savoir comment s'y prendre... Shocked

Chose certaine, cela ne servira à rien de la confronter! Mad Curtis a dû en prendre bonne note, sinon même lui ne sera pas capable de la faire changer d'avis! Il doit d'abord se faire pardonner, de toute façon! Confused Et comme le dit si bien O-tho, apprendre toutes les subtilités inhérentes à une véritable relation! Globlaugh Il a du pain sur la planche! Clap

jump jump jump jump jump

Bizz Vizz
Flamme
Wink
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Jeu 30 Jan 2014 - 16:36
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 051
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] Et si...
Coucou Flamme !

ça y'est, je suis bien repartie pour cette histoire, et les choses se remettent en place d'une manière qui me convient mieux. Je peux donc vous livrer un nouveau tiboutte !

bizz vizz

Limeye


Durant les jours suivants, Elaine reste discrète, mais présente et disponible, mais, alors qu'ils sont en attente de la décision des juges concernant la peine de Korvo, elle espère surtout le retour prochain de son fils. Si elle a pu lui parler, et qu'elle le sait prêt à quitter Styx dans les jours à venir, elle n'a pas réussi à en savoir plus en ce qui concerne Joan. A aucun moment non plus, il ne lui a posé de questions concernant la jeune femme, tout au plus s'est-il borné à demander si Ezra et son équipe étaient bien rentrés.

- Il va falloir attendre qu'il soit là pour lui parler, Elaine, en conclut Simon. Et ça ne va pas être facile.
- Peut-être, mais il faudra bien qu'il m'écoute !
- Tu es la seule, je crois, à pouvoir lui tirer les vers du nez. Mais nous en saurons aussi peut-être un peu plus grâce à Grag et Otho.
- Je compte sur eux, en effet..., soupire Elaine. Ce serait bien le diable s'ils ne sont pas au courant de quelque chose ! Ou s'ils n'ont pas leur petite idée de ce qui a pu survenir. Mais je crains une chose, Simon...
- Laquelle ?, demande doucement le cerveau alors qu'Elaine a suspendu sa phrase.
- Que ce ne soit très difficile pour Joan et Curtis. Voire impossible...
- Cela me causerait beaucoup de chagrin, répond le professeur.
- A moi aussi.

C'est donc avec impatience, mais aussi appréhension, qu'Elaine et Simon voient se poser le Comète une semaine après la fin du procès. Korvo a été condamné à une peine perpétuelle sur Cerberus et conduit là-bas sous haute protection. Les procès de ses complices vont démarrer, et notamment celui de Molémos. Mais un autre procès attire aussi l'attention de tous les observateurs, celui du redoutable chef pirate, Kim Ivan. Curtis est cité à comparaître, car il l'a arrêté.

En le voyant descendre l'escalier du Comète et traverser le tarmac, suivi par Otho et Grag, Elaine et Simon comprennent tout de suite que ce qui est survenu entre Joan et lui sur Styx l'a marqué profondément. Et qu'il sera d'autant plus compliqué de le faire parler, voire de lui faire entendre raison. Elaine s'attend à vivre des moments difficiles, et pense que William a connu lui aussi quelques heures agitées avec Joan. "Que ce n'est pas simple d'être parents !", songe-t-elle. "Moi qui pensais que notre ciel s'éclaircirait maintenant que Korvo n'est plus une menace, je crois que j'avais tout faux..."

Curtis s'avance vers eux deux, le visage sérieux, l'allure décidée. "Un homme accompli, maintenant", pense Simon de son côté, "et peu enclin à revenir sur ses décisions, et comme Joan est du genre têtue aussi... ça promet !"

Grag et Otho sont heureux de retrouver Elaine et Simon, et Eek saute dans les bras d'Elaine pour lui manifester sa joie de la revoir. Curtis embrasse sa mère et salue le professeur, s'inquiète d'eux. Très vite, Elaine le met au courant des décisions judiciaires concernant Korvo et lui fait savoir que les autres procès doivent débuter dans deux jours.

- Nous arrivons donc à temps. Je dois voir le Président, l'informer de ce qui se passe sur Styx à l'heure actuelle. Nous nous retrouverons tout à l'heure, dit-il.
- Tu nous rejoins à l'hôtel ? Veux-tu que l'un d'entre nous vienne avec toi ?, demande Simon.
- Merci, Simon. Grag et Otho peuvent rester avec vous, j'irai seul.

Et il s'éloigne pour prendre le premier taxi à se présenter pour le conduire au siège du gouvernement intersidéral.

- Bien, dit Elaine, rentrons de notre côté. Et vous deux, vous allez nous raconter ce qui s'est passé sur Styx !

Otho et Grag échangent un regard, puis se tournent vers elle et hochent la tête avec une symétrie parfaite.

**


Le robot et l'androïde se retrouvent vite sous le feu des questions d'Elaine et de Simon, mais à leur grand désarroi, ne sont pas en mesure de leur apprendre grand-chose.

- Ils se sont disputés, c'est certain, mais on ne sait pas pourquoi, répond Otho en laissant retomber ses épaules de dépit. On a essayé de savoir pourtant, mais on était face à deux murs. Des têtes de mules, Elaine, voilà ce qu'ils sont tous les deux ! Des têtes de mules !

Grag rapporte le plus en détails possibles leur intervention et les retrouvailles entre les deux jeunes gens.

- Tout allait plutôt bien, enfin, une fois qu'on avait pris la situation en main. Joan était légèrement blessée, je l'ai soignée. Elle n'a pas voulu se reposer un peu à bord du Comète, car elle voulait être avec les Stagyans, et veiller un moment Qu'Lur. J'ai pensé que c'était normal, même si elle avait besoin de repos. Je pense qu'ils se sont disputés après...
- Et lors du vol retour ? Curtis ne vous a rien dit ?
- Non..., gémit le robot. Et on n'avait pas intérêt à poser la moindre question, parce qu'il nous regardait d'un air noir ! Il aurait été capable de me débrancher !
- Vous imaginez un peu..., poursuit Otho, tout autant désolé que son ami. Quand je pense que Joan n'a pas passé une seule nuit à bord !
- C'est désolant, ajoute encore Grag.
- Bon, dit Simon. Merci de vos précisions. Elaine, je crois que seuls Curtis et Joan détiennent la vérité.
- Est-ce que Joan vous a raconté quelque chose ?, demande Grag plein d'espoir.
- Elle a parlé un peu à son père, mais elle a surtout dit que ça avait été très dur, qu'elle ressentait beaucoup de chagrin du fait de la mort de Qu'Lur, et qu'elle avait besoin de prendre du recul.

Grag et Otho se regardent, de plus en plus inquiets.

- Ca, c'est pas bon quand on commence à dire ce genre de choses...
- C'est mon sentiment aussi, dit Elaine, le front barré par une ride soucieuse. J'espère pouvoir profiter que Curtis soit là pour les faire se parler et clarifier les choses. Mais nous ne pourrons pas décider à leur place... et s'ils choisissent de mettre un terme à leur relation, nous ne pourrons que nous incliner !
- Oh, non, Elaine !, s'écrie Grag. Ne dis pas ça ! Ne dis pas ça !

Elaine fixe le grand robot avec tendresse. Tout être de métal qu'il est, il est profondément touché par ce qui arrive à son protégé. Ou plutôt, à ses deux protégés.
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Jeu 30 Jan 2014 - 17:21
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 511
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] Et si...
Coucou Limeye!

AAAARRRRRRRRRGH! Mad Mr. Green

Je me demande comment Elaine va s'y prendre pour lui parler à sa tête de mule de Curtis? Angry

La situation a vraiment l'air désespérée! Sad

Le grillpoline va vraiment finir par défoncer! Mr. Green

jump jump jump jump jump

A+

Frégo Cool
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Back to top
Ven 31 Jan 2014 - 02:14
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 789
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] Et si...
Coucou les filles!

Limeye, tu fais vraiment monter la tension! horified jump jump jump jump

Otho, Grag, le professeur et Elaine (je n'oublie pas William) veulent tellement le bonheur de Flam et Joan que c'en est touchant! Hug Good

Bon, alors là, Joan et Flam , c'est fini les enfantillages! Angry Vous allez vous conduire comme des adultes et vous réconcilier avant que mon trampogril explose (il est chauffé au rouge) Evil et que mon grilpoline subisse le même sort que celui de Frégo... Angry Sans parler de l'équipement d'O-tho, qui doit être dans le même état... Mort de Rire Va-ty falloir que j'ajoute un extincteur et un kit de couture à tout mon arsenal communautaire? Ça commence à prendre de la place, tout ça, avec le kit de nettoyage!

Pas d'temps à parde, allez zou, on "déguedine"!
Flamme
Confused
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Ven 31 Jan 2014 - 06:54
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 051
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] Et si...
Coucou les filles qui jump jump jump !

Je pense que vous avez du matériel de bonne qualité Mort de Rire

mais voici déjà la conversation entre maman Elaine et son grand fiston de Flam

bizz vizz

Limeye


Lorsque Curtis rejoint sa mère et ses amis à l'hôtel, le soir n'est pas loin. Par un accord tacite, William, Lydie et Joan ont rejoint Ezra pour dîner en ville. Elaine a fait réserver une table dans une des petites salles discrètes du restaurant de l'hôtel, afin de pouvoir dîner avec son fils sans être dérangés. Curtis passe dans sa chambre avant de l'y retrouver, pas mécontent de pouvoir s'accorder une petite heure de repos, douche et détente avant le repas. Elaine est déjà attablée quand il arrive, et elle remarque qu'il est plus détendu que dans l'après-midi, à l'aéroport. Elle se demande s'il ne craignait pas de revoir Joan à leur arrivée.

Tout en choisissant leur menu, il lui fait part de son entrevue avec le Président et lui donne quelques nouvelles de leurs amis stagyans, mais il évite soigneusement de reparler de la mort de Qu'Lur et du combat contre Valdane. Elaine devine que ce n'est pas tant pour éviter de parler de Joan que pour la peine qu'il ressent à ce décès. Il s'était engagé auprès du vieux chef et quelque part, il a le sentiment d'avoir failli à sa parole. Elle sait qu'il lui faudra un peu de temps pour accepter le fait qu'il ne pouvait pas être à courir après Kim Ivan et sur Styx en même temps et qu'il a fait au mieux, et que sans son intervention, la situation aurait pu devenir catastrophique. "Il acceptera cela, j'en suis certaine, par contre, accepter de parler de Joan, je ne sais..."

Ils commencent à dîner, il lui demande comment s'est déroulée la fin du procès de Korvo, et finalement, lui fait part de son désir de retourner rapidement sur Tycho dès qu'il aura fait sa déposition devant le juge chargé du cas de Kim Ivan.

- Le Comète a besoin d'une sérieuse révision, maman. Il est temps qu'on lui consacre un peu de temps.
- Il y a peut-être quelqu'un à qui tu devrais aussi consacrer un peu de temps, Curtis, dit Elaine en le fixant avec fermeté.

Sans ciller, il soutient son regard et répond :

- Je ne vois pas de qui tu veux parler.
- Espèce d'idiot ! Tu sais très bien que je parle de Joan et...
- Tu n'as pas à me parler de Joan, maman.
- Et pourquoi donc ne pourrais-je pas le faire ? demande-t-elle d'un ton très calme.

Si seulement sa mère s'était mise en colère, il n'aurait rien répondu. Mais ce calme, cette pondération, ont toujours été des atouts d'Elaine pour le faire fléchir. Même enfant, elle n'avait pas besoin de se mettre en colère pour le faire obéir.

- Parce que cela ne regarde que moi.
- Hum. Tu n'as pas tort, mais puis-je quand même te donner mon avis ?

Il repose ses couverts, croise les bras devant sa poitrine, la fixe et opine simplement de la tête. Alors Elaine poursuit :

- Tu peux me et te raconter ce que tu veux, Curtis, mais tu ne me feras pas croire que Joan n'est qu'une passade pour toi.
- Je n'ai pas dit que c'était le cas.
- Alors, peux-tu me raconter ce qui s'est passé ?
- C'est absolument sans intérêt.
- Ca, c'est ton avis. Mais je ne pense pas qu'une jeune femme qui revient d'une mission difficile et qui se jette dans les bras de son père en pleurant ce soit si négligeable que cela. Et tu ne le sais sans doute pas encore, puisque tu ne t'es guère préoccupé d'elle ces derniers temps, mais elle a bénéficié d'une promotion et va intégrer le service des missions spéciales avec Ezra Gurney.

Curtis encaisse le coup. Lui qui aurait voulu que Joan prenne moins de risques, c'est totalement raté... Elaine continue :

- Et tu as l'intention de faire quoi, maintenant ? A part repartir sur Tycho pour t'occuper du Comète ?
- Ca ne me ferait pas de mal non plus de faire le point.
- Et lui parler ? Ca ne te vient pas à l'idée ?
- ...
- Non, mais quelle tête de mule ! Et le pire... c'est qu'elle n'est pas mieux que toi !
- Maman ! Est-ce que tu peux imaginer ce qu'elle a fait sur Styx ? Ils n'étaient que quatre, armés, à faire face à près de deux cents assaillants ! Les Stagyans se sont défendus, à leurs côtés, avec des pierres, des bouts de bois... c'était David contre Goliath !
- Et David a gagné... comme dans la légende. Elle a fait son métier, son devoir, Curtis. Tu ne peux pas la blâmer pour cela.
- Tu parles comme elle !, lui lance-t-il.
- Ah oui ?
- Oui. Maman, dit-il plus calmement, elle aurait pu mourir ou se retrouver aux mains de Su Thuar et de ses hommes, et je n'ai pas besoin de te faire un dessin de ce qu'elle aurait alors subi. Quand nous sommes arrivés, que j'ai vu la scène... les canons qui tiraient, qui visaient le mur d'enceinte et la porte, eux qui s'abritaient derrière les murs, lançant de temps en temps une grenade pour retarder les tirs... Maman, j'ai vraiment eu très peur pour elle.
- Et tu lui l'as dit, au moins ?, poursuit Elaine toujours sur le même ton.
- Pfft... je n'ai pas réussi. Elle m'a balancé sa fierté à la figure, que c'était son devoir, sa conscience, qu'elle avait fait ce qu'elle devait faire, c'est à dire rester auprès des Stagyans, qu'elle avait été mandatée pour cela, etc... Et que j'aurais fait la même chose si j'avais été à sa place, sauf que...
- Sauf que tu penses que ce n'est pas la même chose.
- En effet.
- Et peux-tu m'expliquer en quoi c'est différent ?

Le jeune homme reste silencieux. Puis dit :

- Maman, je ne veux pas qu'elle prenne autant de risques, c'est tout. Je ne pourrais pas supporter qu'il lui arrive quelque chose.
- Et tu ne t'es jamais demandé ce qu'elle pourrait ressentir à te savoir, toi, prendre des risques bien plus grands ? Alors, Curtis, s'il te plait, cesse de faire le gamin et va lui parler. Explique-lui ce que tu m'as expliqué. Ta peur. Il n'y a pas de honte à avoir peur pour ceux qu'on aime.

Il se lève, marche un peu à travers la salle de restaurant, se dirige vers une des fenêtres, puis revient, pensif. Il se rassoit face à Elaine, mais ne retouche toujours pas à son dîner.

- Maman, je me demande simplement si ce n’est pas une erreur.
- Quelle erreur ?
- D’avoir rencontré Joan. De… enfin, d’essayer d’avoir une relation avec elle… je me demande si ce n’est tout simplement pas impossible.
- Tu es partagé entre tes sentiments et ton sens du devoir, c’est cela ?
- Pas uniquement. Car il y a son sens du devoir à elle aussi. Et tout cela se télescope au point que… que je me pose vraiment des questions. C’est pour cela aussi que j’ai besoin de retourner sur Tycho.

Elaine s’enfonce dans son fauteuil. Curtis lui a parlé très posément. Elle se met à regretter amèrement de ne pas avoir été présente sur Styx. Mais les regrets sont inutiles, et elle ne dit plus rien, termine son repas en silence.
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Ven 31 Jan 2014 - 07:26
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] Et si...
Coucou Limeye,

horified Eh ben...non seulement il se conduit en enfant gate petulant et obstine, mais en plus il baisse les bras a la moindre anicroche dans sa relation!

On espere que son temps de reflexion sur Tycho sera utilise a bon escient (mais faudrait pas non plus qu'il deregle le Comet! Mr. Green )

O-tho

Back to top
Ven 31 Jan 2014 - 07:39
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 511
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] Et si...
Ah mais il n'y est pas encore rendu sur Tycho! Devil Bien des choses peuvent se passer de l'hôtel au tarmac. Les rencontres fortuites, Crag et Otho qui lui font un croc en jambe! Il trouve la pierre de lune de Joan! Naughty

Je déraille! Very Happy

A+

Frégo Cool
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Back to top
Ven 31 Jan 2014 - 13:33
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 789
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] Et si...
Coucou les filles!

Limeye, même si Elaine semble découragée à la fin de l'entretien, je crois qu'à sa manière douce et réfléchie, telle l'eau qui creuse son chemin petit à petit dans la roche, elle a commencé à ébranler la barricade de Curtis...

Il a tout de même peu d'expérience en amour, et c'est le domaine où il excelle le moins quand surgit une difficulté... Confused

Flam a vraiment besoin de faire le point... et c'est vrai que la pierre de Lune de Joan pourrait l'y aider, quelle excellente idée, Frégo... Idea Ça pourrait accélérer le processus de mise au point... Mr. Green Wow

J'ai rajouté l'extincteur et le kit de couture à mon arsenal, Limeye semble prendre plaisir à nous faire trépigner d'impatience! Et à faire durer ce plaisir! Mort de Rire

Bizz
Flamme
jump jump jump jump jump jump
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Aujourd’hui à 14:47
Auteur Message
Contenu Sponsorisé

Sujet du message: [fan fiction] Et si...
Back to top
Page 13 sur 18
Aller à la page: <  1, 2, 312, 13, 1416, 17, 18  >
Sauter vers:  
Montrer les messages depuis:
Back to top
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure