Captain Future    Fans Forum Index du Forum
Captain Future Fans Forum
The definitive Captain Future forum for the fans community all over the world !
FAQ Rechercher Membres Groupes S’enregistrer Connexion
Captain Future Fans Forum Index du Forum
Captain Future Fans Forum Index du Forum Captain Future Fans Forum
Captain Future Fans Forum Index du Forum FAN CLUB
Captain Future Fans Forum Index du Forum Fan fictions [jeu] Anthologie des Histoires avec 10 mots imposés
Sujet précédent :: Sujet suivant
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Jeu 19 Déc 2013 - 04:26
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Anthologie des Histoires avec 10 mots imposés
O-tho: [master] [master] [master] [master] [master]

Coquin et romantique à souhait! J'en ai encore des frissons, ;D c'était tellement agréable de les imaginer! [naughty]

Je ne me lasse pas de te lire, O-Tho, et j'a-d-o-r-e tes idées, toutes plus originales les unes que les autres! Le mélange d'humour et de romantisme est TRÈS réussi, ça me rejoint à chaque fois!

J'ai hâte de voir ce qu'Elaine et Frégo ont pondu... [jump] [jump] [jump]

Flamme

Back to top
Jeu 19 Déc 2013 - 04:26
Auteur Message
Publicité

Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Jeu 19 Déc 2013 - 04:27
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Anthologie des Histoires avec 10 mots imposés
Coucou! Et une histoire coquine, une! :-[ [angel] [devil]

Après ce séjour périlleux sur le planétoïde et leur retour non moins périlleux vers le système solaire. Joan, Curtis, Maëva et Andrew décidèrent d'aller passer des vacances méritées à la planète des plaisirs. C'était PLAGE DE SABLE BLANC avec jeux APHRODISIAQUES et HUILE à bronzage le jour; et l'expérimentation des jeux de hasards la nuit (à prendre à double sens).

Curtis avait peut-être un DIPLOME en roulette de radium truquée mais Joan avait le sien comme tricheuse professionnelle au pocker. Ne voulant pas ruiner tous les établissements de la planète parce que ce serait trop facile et malhonête, nos quatres amis décidèrent de se louer deux chambres au Lutin Vert, Un Hotel réputé de la planète avec PUB IRLANDAIS, pour y jouer au pocker striptease en s'envoyant quelques bières.

Pendant que les filles battaient les gars à platte couture, elles pouvaient comtempler avidement Curtis et Andrew pendant qu'ils révélaient peu à peu leurs beaux corps si sensuellement musclés. Les deux femmes devinrent tellement folles de désir que leur SUEUR faisait fondre la COUCHE de VERNI de la table.

Lorsque les hommes furent complètement dévêtus, les deux couples allèrent chacun dans leur suite terminer une nuit qui s'annonçait torride.

Curtis et Joan se regardaient dans les yeux.

-Je crois que nous avons tous les deux besoin de nous rafraîchir dans un bon bain mon amour. Dit Curtis, la voix enrouée par le désir.

Chacun baigna l'autre, faisant durer chaque caresse, explorant avidement à nouveau toutes les parcelles sensibles de leurs corps. Ils se sechèrent et se conduirent mutellement vers le lit sous des baisers passionés.

Ils commencèrent par se masser sensuellement avec une moufle en vison. Leur sens en ébullition firent de cette nuit d'amour une nuit où ils se prirent et se donnèrent tout, ne se cachant plus rien. Leur plaisir leur fit pousser un long cri d'amour.

A+

Frégo Fleur bleue à la guimauve aussi.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Frégo, fleur bleue à la guimauve...rôtie! [master] [master] [master]

Quelle merveilleuse idée de les faire voyager ensemble, ces quatre-là... et d'imaginer les filles tricher au strip-poker pour battre les gars à plate couture... [devil] Ça donne des chaleurs de voir qu'ils se sont tournés du côté torride de la Force, hé, hé, hé... [naughty]

En tout cas, Frégo, les scénaristes de la TOEI peuvent aller se rhabiller (au sens figuré, bien sûr! ) [devil]
parce qu'avec toutes tes idées, tu aurais le potentiel de réécrire les 13 aventures (et même plus)! ;D

Quel talent!
Flamme
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------
Coucou les filles !

je renchéris... et vous félicite toutes pour votre imagination ! On n'attend plus qu'Elaine, feras-tu aussi torride ;D [devil] ?

Flamme, je te prépare un petit envoi, j'ai voulu le faire ce matin, je m'étais plantée... je croyais avoir réduit mes photos, mais pas du tout... pas geek pour deux sous, la fille [rollsmile]

quant à réécrire les treize aventures, on a dans l'idée Elaine et moi de réécrire les Semeurs de givre... qui est une de nos histoires préférées ! On aime aussi beaucoup les "hommes animaux" que mon fils s'est rematé hier (avec la fameuse scène de la soupe que je ne vois désormais plus du tout d'un même oeil ;D)

bizz à toutes !

Limeye
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Coucou Limeye!

J'écris vite car je suis au boulot. Les hommes-animaux c'était dans La Caverne de Vie et non les Semeurs de Givre. Mais la réécriture de l'un où l'autre de ces voyages serait vraiment passionante à lire! ;D

A+

Frégo

Back to top
Jeu 19 Déc 2013 - 04:27
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Anthologie des Histoires avec 10 mots imposés
Bonjour les filles,

Très bien [goodjob] [goodjob] [goodjob] , difficile de venir derrière des histoires aussi inventives et de défendre sa réputation ;D...

Vous me direz [devil]!

Curtis avait hâte de rentrer, invité d’honneur à la remise de diplômes de l’université de Columbia, il s’était juré de s’eclipser au cocktail. Il n’aimait pas les mondanités et c’était bien parce qu’il admirait son ancien professeur d’Histoire et que le professeur Wright avait insisté, qu’il avait accepté de se prêter à ce rôle. Le conseil universitaire comptait sur son soutien pour faire venir Carthew, qui effectivement l’avait assisté, et obtenir de nouveaux moyens financiers. Le discours de clotûre du doyen ne tarissait pas d’éloges sur son action, faisant tiquer Carthew :
- Bon , on a compris pourquoi on est là, n’est-ce pas capitaine ? Il en met une couche !
- Oui, cela manque un peu de finesse, je suis d’accord avec vous, président, je pense que je ne vais pas m’attarder ce soir.
- Quel dommage, j’espérais votre compagnie pour rendre cette soirée intéressante,
- Je ne crois pas pouvoir faire grand-chose, désolé, président,
- Laissez moi vous présenter mon épouse au moins, jusque là vous êtes mon sauveur, d’accord ?Je vous libère ensuite… fit-il d’un air malicieux.
- Dans ce cas de force majeure…
Le reste de son équipe était tranquillement sur Tycho mais la compagnie du président était toujours instructive et grâce à lui Curtis rencontrait d’intéressantes personnalités politiques ou scientifiques. Lorsque la remise fut finie, ils saluèrent le doyen quand il eut soudain le choc de sa vie : Joan accompagnait Madame Carthew et lui souriait, elles venaient à leur rencontre. Sa vue lui fit l’effet d’un puissant aphrodysiaque, elle était splendide sans son uniforme de la police. Il salua poliment la présidente mais ne quitta pas des yeux Joan, Eleonore Carthew s’éclipsant discrètement avec son mari d’un air entendu, ils restèrent ensemble. Le verni des mondanités leur parut à tous les deux superflu, en un regard ils s’étaient compris et s’éclipsèrent subrepticement dans une petite pièce à l’écart. Dès que la porte fut fermée, il l’attira vers lui et l’embrassa passionnément, ravie, Joan n’en revenait pas et rendait ses caresses avec fougue, sa jambe l’enserrant de manière suggestive, il ne tint pas plus longtemps et prit possession d’elle contre le mur. Leur échange fut intense mais bref, ils se séparèrent en sueur, essoufflés, satisfaits et sidérés mais complices.
-ça fait du bien !
-oui, on va ailleurs ?
Quelques minutes plus tard le cosmolem décollait. Durant deux jours ils ne donnèrent aucun signe de vie à l’équipe, qui s’inquiétait , jamais les disputes de Mala et crag n’avaient autant exaspéré le professeur. Lorsqu’Ezella avait révélé que le capitaine avait enlevé Joan, tous s’étaient regardés d’un air satisfaits mais tous voulaient en savoir plus.Ils cherchaient à les localiser sans éveiller l’attention car ils ne voulaient déranger le jeune couple. Mala se calmait les nerfs en mettant de l’huile dans les circuits des robots, à la pipette, Crag ne pouvait s’empêcher de se moquer :
« mets des mouffles, tu en mettras moins à côté, gros balourd !
- Arrête, j’ai les idées ailleurs, tu crois qu’il leur est arrivé quelque chose ?
- Mais ,non, laisse les donc vivre !
- J’ai capté un signal en Europe de l’ouest…
- Ah ouais ? qu’est-ce qu’ils iraient faire là bas ? Je les vois bien dans les pays chauds se faire bronzer !Pas dans un coin froid, humide et venteux !
- Ben si justement ! comme cela ils se réchauffent…
Le bip retentit, Crag se précipita,
- Allo, chef ? T’es où ?
- Ne vous inquiétez pas, je vous appelle d’un pub irlandais, Joan est avec moi,
- En Irlande ?
- Non, je ne vous dirais pas où, mais elle voulait me faire goûter la bière ! Donc pas la peine de m’attendre avant 8 jours, ok ?
- Hein ? 8 jours ? et si Carthew ?... la communication coupa. Rapidement l’androïde et le robot pistèrent le signal mais évidemment leur chef avait tout prévu.
Il rejoignit Joan et ils sortirent du troquet, se baladant bras dessus, dessous, ravis d’échapper à leurs amis, enfin seuls, dans une vie normale.
Au loin la vue de la plage de sable blanc leur ouvrait de nouveaux horizons de liberté, ils s’embrassèrent en savourant cette tranquillité.
- Je n’ai pas envie d’y retourner Curtis,
- Moi non plus, madame Newton.

Elaine

Back to top
Jeu 19 Déc 2013 - 04:32
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Anthologie des Histoires avec 10 mots imposés
Coucou Elaine !

j'adore la curiosité des deux affreux ! Ils sont vraiment impayables [rolllaugh]

bon, on remet un autre en route ? Wink

je propose :

bastion / fugace / cerise

à vous !

Limeye qui vous souhaite une bonne fête du travail Smile mais qui va travailler à son défi de retard... ;D
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Coucou!

Elaine, tu n'as rien à craindre pour ta réputation, avec la prise de possession contre le mur, dans la petite pièce à l'écart... [devil]

Moi aussi, j'ai apprécié la "tendre sollicitude" des deux lascars, surtout qu'ils vont en avoir pour 8 jours à patienter... et s'imaginer des choses... [naughty]

Pour le défi, j'ajoute: pistolet, courage

Donc: bastion / fugace / cerise/pistolet/courage

Bonne journée! Si c'est la fête du travail, vous avez donc congé aujourd'hui? Alors profitez-en, celles qui sont concernées! La nôtre, elle est au début de septembre...

Bizz
Flamme
----------------------------------------------------------------------------------------------------------
Bonjour Flamme, bonjour à toutes !

voici donc le dernier défi que j'avais de retard, celui du dragon... j'ai repris en fait la suite d'un ancien défi, dans lequel nous avions déjà le mot dragon d'imposé...

bizz à toutes !

Limeye Smile

Ils avaient fini par trouver le petit restaurant français qu'ils recherchaient, dans le dédale des rues de Guangzhou. La balade avait été un peu longue, mais avait permis à Joan de se remettre de ses émotions. Dire qu'elle avait failli finir dans le lit de cet horrible bonhomme ! Elle admira encore une fois la dextérité de Curtis, tout en se demandant s'il était aussi habile de ses mains pour autre chose...
Plusieurs fois, ils avaient croisé les défilés de gens costumés, du grand dragon ondulant parmi la foule. Le spectacle était joyeux et coloré et elle en aurait presque oublié la petite faim qui la tenaillait. Ils s'arrêtèrent un instant pour écouter un vieil homme à la longue barbichette, qui avait un faux air d'Ho-Chi-Minh, et qui racontait diverses légendes du calendrier chinois. Enfin, malgré un impressionnant dispositif de sécurité, ils purent gagner le quartier français. Ils trouvèrent rapidement le petit restaurant qu'on leur avait conseillé et se retrouvèrent attablés devant deux pintes de bières alsaciennes et une flammenküche.
- Désolée pour la quiche lorraine, mais ce n'est pas le jour..., répondit la serveuse d'un air contrit. Néanmoins, pour nous excuser, nous vous proposons la carte de fidélité du restaurant, après dix tartes ou quiches, vous avez droit à une dixième gratuite. Pareil pour la bière.
- Merci, mademoiselle.
- Curtis, je suis myope ou quoi, mais il est bien mentionné qu'on peut avoir droit à un dessert surprise ?
- Oui, apparemment... ça te tente ?
- Bien sûr ! J'adore les surprises ! Il est proposé en part individuelle, médium ou couple. On tente la dernière ?
Il eut un petit sourire amusé, mais accepta.
Après avoir dégusté leur repas, et reprit chacun une deuxième bière, ils virent arriver l'étonnant dessert. Une grande coupe de fruits et de boules de glaces, avec un service à fondue au chocolat. Avec des baguettes, ils commencèrent à plonger les fruits dans le chocolat chaud. C'était délicieux et Joan se demandait si c'était un effet second des bières, du chocolat ou du regard de Curtis qui la faisait ainsi fondre.
Ils sortirent tous deux un peu "pompette" du petit restaurant, retrouvèrent sans difficultés leur hôtel, ce qui était un peu surprenant après le parcours du combattant qu'ils avaient dû mener pour déjeuner. Prise d'un soudain élan de confiance en elle, Joan l'invita dans sa chambre. Alors qu'ils étaient proches du moment suprême, la montre de Curtis bipa. Il jura, répondit un peu hagard et haletant :
- Désolé, Président, je suis occupé, votre jamborée peut se dérouler sans moi, j'en suis certain. Par contre, pour ce que je suis en train de faire, je n'ai pas le droit à l'erreur... Veuillez m'excuser.
Et il lui raccrocha au nez.

Limeye
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------
coucou les filles

rapidos je propose,:

bastion / fugace / cerise/pistolet/courage / mariage/ divorce /

à vous, à plus pour les commentaires....

bizz

Elaine
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ah Elaine et Limeye, la chute de vos histoires!.... ;D :P [goodjob] [devil]
Vous n'etes certainement pas en manque d'inspiration!

Pour les mots, je propose:
metis/griffe

Ce qui fait pour resumer:
bastion / fugace / cerise/pistolet/courage / mariage/ divorce / métis/griffe

A Frego!

O-tho
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Coucou à toutes !

allez, hop hop hop, Frégo ! On veut tes mots ! Wink

bizz et bonne journée à toutes !

Limeye
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Coucou!

Désolée d'avoir tardé. Alors disons mécréant et matusalem.

Ça fait donc,

bastion / fugace / cerise/pistolet/courage / mariage/ divorce / métis/griffe/
mécréant et matusalem

Bizz

Frégo
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Back to top
Jeu 19 Déc 2013 - 04:33
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Anthologie des Histoires avec 10 mots imposés
Coucou les filles !

merci Frégo pour ta proposition, deux vrais cadeaux pour mon histoire ! Il me manquait tes deux mots pour écrire ce que j'ai en tête depuis hier. Je me suis d'ailleurs permise de m'inspirer de ton défi coquin, avec la suite de la partie de strip-poker... ;D J'ai juste du "jongler" un peu avec métis... Wink

bonne journée à toutes ! bizz

Limeye Smile


Curtis réprima à grand peine une grimace de douleur. Il n'avait pas encore ouvert les yeux qu'un violent mal de crâne lui ceignait les tempes. Dans la pièce voisine, Joan n'était pas en meilleur état. Toujours dans les brumes du sommeil, elle avait machinalement tourné le dos à la fenêtre pour ne pas souffrir de la lumière éclatante du matin. Elle avait l'impression que de petits démons caracolaient dans sa tête, comme voulant prendre d'assaut le bastion de son esprit.
Le jeune homme finit par ouvrir un œil et un fugace sentiment de malaise s'ajouta à sa céphalée. Une belle chevelure brune s'étalait sur l'oreiller voisin. "Depuis quand Joan s'était-elle teinte en brune ?"
Après quelques minutes à lutter contre les petits démons, Joan se redressa un peu dans le lit, repoussa une mèche de ses cheveux blonds et fixa le visage endormi qui reposait sur l'oreiller rouge cerise. Ce n'était pas celui de Curtis.
Elle referma les yeux, se disant qu'elle faisait un vrai cauchemar, les rouvrit, mais non. C'était Andrew qui dormait à côté d'elle. "Qu'est-ce qui s'était donc passé ?"
Elle tenta de rassembler ses souvenirs, ignorant que dans la chambre à côté, Curtis faisait difficilement de même. La veille au soir, les garçons avaient voulu effacer leur défaite du jour précédent au strip-poker en arguant que les filles avaient forcément triché. Ils avaient ajouté un défi supplémentaire : à chaque partie perdue, non seulement, le perdant devait retirer l'un de ses vêtements, mais en plus, il devait descendre une canette de bière. La partie dura assez longtemps. Joan se demandait encore comment elle avait fait pour en perdre trois d'affilée. Maëva buvait, même si elle ne perdait pas, sous prétexte que la vue de plus en plus torride des deux corps masculins devant elles lui donnait de plus en plus soif. Joan frémit en revoyant le regard sombre de Curtis lorsqu'il avait dû ôter son t-shirt. Il ne lui restait plus que son caleçon et il risquait une fois encore d'être le premier perdant, comme la veille.
Après... après, ils eurent bien du mal à se souvenir de l'après. Le rire de Maëva avait fusé quand Andrew avait eu une tirade bien caractéristique de son humour anglais au sujet d'un certain pistolet qui lui posait quelques soucis pour ôter son pantalon. Goguenard, Curtis se disait qu'Andrew était bien parti pour le coiffer au finish et emporter la mise. "Au fait, qui de lui ou moi a perdu ?"
Prenant courage, il fouilla un peu plus dans sa mémoire. Joan s'était levée de la table pour aller chercher de nouvelles provisions de bière. Il se souvenait de sa démarche plus chaloupée encore que d'habitude, de son sourire enjôleur quand elle lui avait tendu une nouvelle canette de bière. Il lui sembla se souvenir que c'était à ce moment-là que Maëva avait eu comme un léger malaise. "Oui, c'est ça, Andrew était déjà cuit. J'ai voulu l'aider à gagner la salle de bain... et... et si je comprends bien... on a fini dans la chambre. Bon sang ! Mais... où est Joan ? Et... Andrew ?..."
Joan avait sensiblement les mêmes souvenirs que Curtis. Elle fixait sans y croire encore le visage d'Andrew. "Dire qu'on est à deux semaines de leur mariage ! Si Curtis me trouve au lit avec le Major, il va demander le divorce illico ! Bon prétexte pour retourner faire le fanfaron dans les étoiles sans moi !"
"Est-ce qu'on a consommé ou pas ?" s'inquiétait cependant Curtis. "Comment faire pour retomber sur nos pattes ?" Il finit par décider de se lever, réussit à ne pas réveiller la jeune docteur étendue à ses côtés, gagna la salle de bain et réalisa un savant cocktail de médicaments. "Hum, je ne devrais pas trop forcer la dose sur le mélange ibuprofène - aspirine, ça donne un métis pas sage à l'arrivée..."
Il revint dans la chambre, regarda le beau corps de Maëva à peine recouvert d'un drap et crut qu'il allait devoir s'avaler une deuxième préparation. Oui, il avait caressé ses jolies formes... et pas seulement. Cela lui revenait clairement maintenant. "Et flûte ! Je suis certain que Joan va sortir ses griffes quand elle saura ça..." Car il ne doutait pas un instant qu'elle finirait par apprendre TOUTE la vérité sur cette nuit de bamboula, ils avaient été de vrais mécréants.
Joan s'était glissée hors du lit, Andrew s'était retourné sans se réveiller et ronflait légèrement. L'abus d'alcool le faisait toujours ronfler, lui avait dit Maëva. La jeune agent s'inquiétait désormais de retrouver Curtis. "Où a-t-il dormi ? Est-il dans le salon à côté ? De toute façon, je meurs de soif, il faut que je boive au moins un litre d'eau..." Cela devait remonter à Mathusalem d’avoir connu pareille soif. Tout était silencieux autour d'elle, elle se leva nue et gagna la pièce voisine. Les traces de leurs folies de la veille étaient bien visibles. Les verres sales portant des traces de mousse, les vêtements éparpillés au sol, les cartes étalées sur la table. Elle se dirigea d'un pas peu assuré vers le petit réfrigérateur, l'ouvrit et grimaça : "Il ne reste plus qu'une malheureuse Guinness ! Alors, on a dû sérieusement attaquer, Maëva et moi, et même boire plus que les garçons... s'il ne reste pas la moindre Smithwick au frais ! Heureusement, la fidèle bouteille d'eau pétillante est toujours là". Elle se pencha pour la sortir, mais resta figée. Derrière elle, une porte s'était ouverte. Curtis se figea lui aussi devant le charmant spectacle des jolies fesses de Joan, penchée devant le réfrigérateur.
"Hum, vile tentatrice... mais... après tout, voilà peut-être l'occasion rêvée d'effacer mon écart de la nuit...", se dit-il. Mais quand Joan lui fit face, il comprit aussitôt qu'elle aussi avait un petit écart à effacer...

Limeye

Back to top
Jeu 19 Déc 2013 - 04:34
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Anthologie des Histoires avec 10 mots imposés
Coucou Limeye,

[goodjob] Eheheh...c'est de traduire Meuterei qui te fait faire tromper Curtis et Joan dis donc? ;D [naughty]

Bon je viens juste de voir les mots de Frego....Je cogite... [mindoubt]

A plus!

O-tho
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Bonsoir Limeye,

[goodjob], mais j'ai dit chiche alors voici mon défi, chacun trompe l'autre et se marie... [wallbash] Pas facile, tu me diras !

bonne lecture, bizz

***
***

bastion / fugace / cerise/pistolet/courage / mariage/ divorce / métis/griffe/
mécréant et matusalem


Le palais de la reine d’Assur était un bastion imprenable et rien n’y avait fait, aucun membre de l’équipe n’avait pu l’approcher : le capitaine avait épousé la princesse Saraya et Joan avait dû se faire une raison. Mala et Crag avaient fait une tentative pendant la nuit de noce, ils en étaient revenus extrêmement embêtés, visiblement Curtis savourait sa jeune femme. Joan ne s’était jamais sentie aussi seule.
Même aujourd’hui, surtout aujourd’hui, Joan était seule, face au miroir, dans sa robe blanche. Sa famille se réjouissait, Ezzra racontait à qui voulait l’entendre que c’était grâce à lui qu’elle l’avait rencontré il y a deux mois et demi au retour de la mission. Le lieutenant Peter mac Clinton, un bon garçon, franchement amoureux d’elle et heureusement naif. Un fugace regard à sa montre, déjà, bientôt Jelle viendrait la chercher. Jelle savait. Personne d’autre. La cerise sur le gâteau : elle était enceinte de trois mois et allait épouser un homme qu’elle n’aimait pas. Elle avait songé à son pistolet mais le courage lui avait manqué. L’enfant, sa dernière preuve d’un amour qui lui était désormais interdit, c’était tout. L’enfant qui lui avait fait choisir le mariage comme suicide personnel. Heureusement elle savait rêver et lorsqu’elle était avec Peter, elle savait simuler, oublier la réalité, le divorce entre son cœur et son corps chaque fois qu’il venait vers elle était devenu une habitude plus facile avec le temps.
Jelle la conduisait comme une somnambule vers l’autel, son futur époux souriant devant elle puis tout se brouilla brutalement. Une main de fer l’empoigna et elle perdit connaissance.
Elle se réveilla dans un lit, toujours en robe de mariée, dépitée elle essaya de défroisser le beau coton métis blanc cassé qu’elle avait choisi et décida d’en avoir le cœur net. Elle se trouvait dans une belle maison familiale d’ambiance coloniale, la végétation tropicale et la décoration lui étaient inconnues. Par réflexe de défense elle se saisit d’une griffe d’animal qui servait de coupe papier sur le bureau et continua son inspection, visiblement aucun garde, elle pouvait sortir de la demeure. Elle continua dans le parc jusqu’au lac. Une petite embarcation « le mécréant » était ammarrée, elle semblait vieille comme matusalem et l’eau qui croupissait au fonds fit hésiter la jeune femme.
« Ne pars pas« Impossible, une voix qu’elle n’avait pas entendue depuis trois mois…Tremblante, elle se retourna, Curtis était là, sérieux, face à elle. Elle était sur le point d’exploser, la griffe serrée dans sa main à la faire saigner, lorsqu’elle fit l’erreur de le regarder dans les yeux. Elle s’y perdit , à jamais.

Elaine

Back to top
Jeu 19 Déc 2013 - 04:36
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Anthologie des Histoires avec 10 mots imposés
Bonsoir Elaine,

[goodjob] pari bien relevé, tu avais compliqué la tâche en plus ! J'ai fait plus simple... appareil Wink

à vous les filles, maintenant ! On attend vos versions [work] [sm]

Limeye
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Coucou les filles,

Hmmm... aurais-je rate un episode? Je ne savais pas que le defi etait "chacun trompe l'autre et se marie", a moins que ce ne soit encore un de vos petits paris de derriere les fagots.... ;D Wink (Ceci dit, j'aurai peut-etre eu du mal a l'ecrire celui-la, pour ce coup-ci je crois que je rejoins le camp des fleurs bleues guimauvees... ;D)

Alors voici ma reponse au defi...une petite lecon d'archeologie....coquine?....

“Il etait magnifique! “ s’extasia Joan devant l’impressionnante statue grandeur nature du Roi Mathusalem.

Toute l’equipe des Futuremen accompagnee de Ken etait partie sur Thetis, afin d’approfondir leurs connaissances sur une ancienne civilisation qui s’etait etablie sur cette planete. Joan les avait rejoints sous couvert d’etre l’agent de liaison officiel entre le Gouvernement des 9 Mondes et les autorites locales. Ils avaient enfin recu l’autorisation d’entreprendre des fouilles archeologiques dans le bastion principal, qui comprenait entre autre les palais royaux et les chambres funeraires.

“Mais il etait bien plus que cela, Joan” lui repondit en souriant le Capitaine, tout en passant un bras autour de ses epaules.

“D’apres ce que nous avons pu deja traduire, c’etait un sacre personnage, qui a tenu un role extremement important dans leur histoire. Metis d’origine, tres ambitieux, il a fait preuve d’un incroyable courage pour braver tous les defis. Les textes ne tarissent pas d’eloges sur ses prouesses et nombreuses qualites: excellent homme d’Etat, fin politicien, habile stratege. Et sa vie personnelle a ete tout aussi mouvementee: 4 mariages, 2 divorces…”

“C’est tout de meme vexant que nous n’arrivons pas a localiser sa tombe. Aucune n’a revele sa griffe royale jusqu’a present. Les ecrits disent qu’elle devrait posseder des richesses extraordinaires !“ rencherit Crag.

“Les tombes ont ete edifiees de maniere tres precise: les plus anciennes en bas, les plus recentes en haut” affirma Simon.

“Donc theoriquement, la tombe de Mathusalem devrait se trouver au-dessus de celle de la reine Amissa, qui a regne juste avant lui , si des pilleurs de tombe ne sont pas venus avant nous…” ajouta Curtis d’un ton frustre.

Ils etaient tellement perdus dans leurs reflexions, qu’ils ne remarquerent meme pas Ken , qui apres avoir perdu le concours du jete de noyaux de cerises, etait en train de poursuivre Mala avec son pistolet a eau.

“Peut -etre que vous ne regardez pas au bon endroit?” suggera Joan , le sourcil leve. “Moi si javais ete un tel roi, pour dejouer le saccage de ces mecreants, j’aurais ruse pour batir ma derniere demeure…”

Tous la regarderent , soudain attentifs et curieux.

“..Je pense plutot qu’elle est au-dessus et lui au-dessous” declara Joan, un petit sourire fugace eclairant son visage.

“J’aime bien votre facon de penser Joan …” repliqua Curtis les yeux petillants…


O-tho
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Bonjour O-Tho §

Ohhhh, elle est mimi Smile !!! Et j'adore l'image de Ken avec le pistolet à eau ;D, genre "mouche du coche" qui asticote tout le monde Very Happy

il n'y avait pas de thématique imposée, jusqu'on s'est fait un délire avec Elaine l'autre soir sur le tchat, ce qui nous arrive parfois, et elle s'est retrouvée avec le mariage et le divorce sur les bras, et moi, le thème échangiste ;D

[rolllaugh] [rolllaugh]

bizz et belle journée à toutes !

Limeye
----------------------------------------------------------------------------------------------------------
Coucou Limeye, Élaine, O-tho et Flamme!

Aïe, aïe, aïe, Limeye! ;D

C'est ce qui arrive quand on leur fait jouer au strip-poker et qu'on ajoute un concours de callage de bière! ;D Je suis sure que leurs conseillers matrimoniaux vont leur recommander à tous les quatre d'aller aux réunions des Alcooliques Anonymes! ;D

Bon hop, le défi:

Avalon est un satéllite de grandeur moyenne, faisant parti d'un des innombrables anneaux de Saturne. Il est devenu le siège social du gouvernement intersidéral en exil, dernier BASTION pour ceux qui défendent encore les idéaux de la démocratie et de la paix. C'est un véritable DIVORCE de sa vocation première de planque et lieu de repos pour pirates et MÉCRÉANTS en tous genres.

Ces hommes avaient fait un choix judicieux. Ce satellite était un véritable paradis, un MATHUSALEM de beauté, invulnérable aux GRIFFES de la corruption humaine; avec des cerisiers qui donnaient des fleurs ou des CERISES dans une alternance perpétuelle. La poputation de ce satellite était un mélange MÉTIS entre officiels, policiers fidèles, travailleurs civils et leurs familles...et pirates repentis ainsi que leurs familles. Devant la menace commune des usurpateurs et leur junte de ripoux, un accord sans précédant d'aide mutuelle eu lieu avec les pirates en échange d'un pardon inconditionnel pour ceux d'entre eux qui voulaient prendre un nouveau départ.

Kim Ivan et sa bande faisaient désormais parti de ceux là. Une des bonnes choses de leur séjour sur Astarfall avait été d'avoir eu l'opportunité de savoir ce que c'est de travailler pour le bien commun de la survie. Kim avait espérer une autre occasion de le faire, mais pour la vie cette fois, et pour prendre un nouveau départ. On découvrit certaines caches où des pirates avaient caché leur butin et ces richesses furent redistribuées aux moins nantis pour leur permettre de s'éduquer, acquérir des compétences et de prendre leur place.

-Étrange qu'on arrive à faire tout cela malgré ce qui nous menace depuis ce nid de serpents qu'est devenue New York. Pensa Kim.Il ne se perdit pas plus longtemps en pensées FUGACES. Aujourd'hui était un jour heureux. C'était le jour du MARIAGE entre Joan Randall et Curtis Newton.

La cérémonie était sur le point de commencer. Curtis était à sa place près de l'autel, nerveux, impatient, amoureux. Joan fit son entrée au bras d'Ezra en compagnie de sa mère, Isabella et Maëva Sanchez. Du côté de curtis, il y avait Simon Wright et Andrew Barrett qui lui servaient de père et témoins. Joan était absolument rayonnante, les étoiles étaient revenues dans ses yeux maintenants que ses semaines d'enfer étaient terminés. Jennings (Un sacré PISTOLET dans son genre, avait dit Kim) tenait les alliances. James Cartew présidait le cérémonie.Curtis et Joan échangèrent leurs alliances, prononcèrent tendrement leurs voeux en enveloppant l'autre d'un regard les atteignant jusqu'à l'âme. Ils s'embrassèrent tendrement sous les applaudissements et les sifflements exubérants des invités éclectiques qui étaient présents.

Kim sentit un regard se poser sur lui, c'était celui d'Isabella, la mère de la mariée. C'était un regard curieux mais bienveillant. Kim devrait se décider à aller lui parler. Tellement étrange de pouvoir penser à la romance après tant d'années d'errance.


Et voilà!


Frégo, fleur bleue à la guimauve (à la cerise!)

Back to top
Jeu 19 Déc 2013 - 05:56
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Anthologie des Histoires avec 10 mots imposés
Coucou Frego,

Eheheh...tres chouette...est-ce un avant-gout pour la fin de ton cadavre exquis? Ou un seulement un petit exercice de defoulement! Very Happy

J'aime beaucoup le personage de Kim, un voyou qui a du coeur et le sens de l'honneur...jusqu'a devenir le beau-pere de Joan?? ;D

Au plaisir de lire la suite de ton histoire,

O-tho
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
AAAAARRRRRGGGHHHH!

Quel enfer que de passer en dernier, surtout après vos... euh, comment dire... incroyables histoires? [bigeek]

Je vous donne d'abord mes commentaires, après m'être bien tordue de rire [rolllaugh] , avoir été presque scandalisée [blush], avoir été incrédule, >Sad, m'être attendrie, :-*etc, etc.

Limeye: tu t'es déchaînée, dis donc! J'ai retenu mon souffle, et particulièrement à la fin... [naughty] [devil]

Elaine: tu as eu un véritable défi, mais tu l'as remporté haut la main! J'ai tellement aimé la fin, j'ai fondu... [loveu]

O-Tho: bienvenue dans le camp des fleurs bleues guimauvées! [flower] On reconnaît tout de même ton humour coquin à la fin, j'aime tellement! ;D

Frégo: je parie que tu te demandes ce qui va encore découler de tes idées: ça a donné des aventures à la fois comiques et osées, à date! Il faut que ça continue... [devil] J'ai VRAIMENT aimé la fin de ton histoire, ça vaut encore la peine d'être exploité, je le sens... Wink

Une dernière remarque avant de vous dévoiler mon histoire: continuez de vous défier sur le tchat, Limeye et Elaine! Pour notre plus grand plaisir à toutes (tous, peut-être, on ne sait pas...)

Bizz,
Flamme [hello]

Curtis reprenait lentement conscience. Il avait un violent mal de tête et se sentait étourdi. N’entendant aucun bruit autour de lui et ne percevant aucune présence, il ouvrit prudemment les yeux. Il put constater qu’il était étendu sur une table basse; il y était enchaîné par les quatre membres. En tournant la tête vers la seule fenêtre de la pièce, il put constater qu’il se trouvait dans une forteresse qui semblait imprenable, perdue dans les montagnes.

Il tenta de se remémorer comment il avait pu aboutir en cet endroit. Il se rappelait avoir posé le Cyberlabe à l’orée d’une forêt, dans une vallée rocheuse voisine d’une chaîne de montagnes, peut-être celles qui abritaient ce bastion? Il avait quitté le vaisseau avec Joan, laissant le Professeur à bord, avec Crag et Mala, pour aller chercher des échantillons de plantes rares. Elle le suivait sur l’étroit sentier rocailleux qui menait à la forêt; il s’était retourné pour lui demander de lui passer la gourde d’eau, mais n’avait pas eu le temps de compléter son mouvement. Son dernier souvenir avait été la vision fugace d’une matraque l’atteignant à la tête.

Qu’est-ce qui s’était passé? Où était Joan? La curiosité fit place à l’inquiétude pour celle qu’il aimait. Celle qu’il aimait et qui ne le savait pas, puisqu’il n’avait jamais osé lui avouer. Quand se déciderait-t-il? Quand il serait trop tard? Il n’eut pas le temps de faire davantage son mea culpa : il avait entendu des pas légers dans le corridor, des pas qui lui semblaient familiers.

Lorsque Curtis reconnut qui entrait dans la pièce, il se sentit rougir comme une cerise, sans pouvoir détourner les yeux de la vision qui s’offrait à lui : Joan était devant lui, simplement vêtue d’une tunique transparente qui laissait deviner ses formes ravissantes plus qu’il ne les dissimulait. Mais quand il réussit à faire remonter ses yeux jusqu’à son visage, il put constater que son regard bleu était chargé de colère et de ressentiment; ses paroles, son sourire machiavélique et le pistolet qu’elle avait pointé vers lui achevèrent de le persuader qu’il se passait quelque chose d’absolument…anormal.

-Curtis Newton, cracha-t-elle, tu vas enfin comprendre et regretter ce que tu m’as fait subir durant toutes ces années! Il est temps que tu réalises le mal que tu m’as fait!

Curtis fut un instant sidéré par ses paroles. Puis, prenant son courage à deux mains, il lui demanda :

-Joan! Qu’as-tu? Qu’est-ce qui se passe? Peux-tu m’expliquer calmement de quoi il s’agit?

-Comme si tu ne le savais pas! Je vais te dévoiler ce que tu as manqué depuis si longtemps!

Curtis essayait de gagner du temps et réfléchissait : il se doutait que Joan l’aimait et pensait qu’elle avait deviné les sentiments qu’il avait pour elle. Il avait cru qu’elle comprenait les raisons qui l’avaient empêché de se déclarer, et qu’elle ne s’attendait pas à une demande en mariage, de toute façon…. Mais là, il faisait face à un tel revirement de situation qu’il comprit qu’elle était dans un état second : ses yeux avaient un étrange éclat, sa voix était devenue métallique et coupante. Il se fit même l’étrange réflexion que s’ils avaient été mariés, il n’aurait pas été surpris qu’elle lui dise qu’elle demandait le divorce. Qu’avait-on fait à sa bien-aimée? Et qui avait fait cela?

Comme en réponse à cette dernière question, Joan reprit :

-Kahlon avait bien raison! Tu n’as fait que te servir de moi pour flatter ton ego! Mais c’est terminé, maintenant! A ton tour de souffrir!

Curtis avait à peine entendu la fin de sa diatribe, frappé par cette révélation : c’était donc son ennemi juré, ce cruel métis qui s’en prenait encore à lui de la manière la plus sournoise et méchante qui soit, en retournant la femme qu’il aimait contre lui! Il devait sortir de cet imbroglio, et la libérer des griffes de ce mécréant pour de bon! Mais comment?

Joan s’était rapprochée de lui tout en parlant, elle n’eut donc pas conscience de la présence de Mala dont la silhouette s’encadrait dans la porte, suivi de près par Crag. Il s’approcha doucement par derrière, mais avant qu’il ait pu atteindre Joan, celle-ci se retourna et redoubla de fureur lorsqu’elle le reconnut. Il ne lui laissa pas le temps de crier ni de faire quoi que ce soit : il l’empoigna et lui appliqua la prise cervicale qu’il lui avait pourtant enseignée-quelle ironie!-pour la paralyser. Il la rattrapa avant qu’elle ne tombe sur le sol et l’y étendit doucement, pendant que Crag libérait son chef sans plus attendre. Il coupa court à toute question en déclarant :

-On t’expliquerai plus tard! Vite, il faut filer d’ici! Nous n’avons pas beaucoup de temps! Le professeur nous attend dans le Cosmolem!

Cutis prit Joan dans ses bras, et suivit son fidèle duo d’amis. Ils regagnèrent le Cyberlabe et purent décoller sans encombre. Le professeur était en train de s’occuper de Joan dans l’infirmerie, et Curtis, resté seul avec Crag et Mala dans le poste de pilotage, eut droit à toute une avalanche de reproches , que les deux lascars lui lançaient en rivalisant de malice :

-As-tu eu ta leçon, là?

-Ouais, tout ça ne serait pas arrivé si tu t’étais un peu occupé de Joan!

-Ouais, depuis Mathusalem qu’elle t’attend!

-Ouais, on a vu que sa patience a des limites!

***

Après avoir lu vos histoires, je me dis que j'aurais pu mentionner que Curtis était presque nu sur la table, que Joan avait un fouet dans les mains, que j'aurais dû laisser plus de temps à Joan pour attiser le désir de Curtis, et que sais-je encore...? Mais sur le coup, ces idées ne me sont pas venues, juste après vous avoir lues, hé, hé, hé!

Flamme

Back to top
Jeu 19 Déc 2013 - 05:58
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Anthologie des Histoires avec 10 mots imposés
Bonsoir les filles !

Bravo Frégo pour cette version hyper-romantique d'un défi bien allumé jusqu'à présent Wink ! et bravo Flamme aussi, j'en tremblais de savoir ce qui allait leur tomber dessus ! Il y aurait presque matière à écrire une nouvelle avec cette trame ! Bon, maintenant, faut nous fournir la suite de vos histoires aussi ;D

du coup, on en relance un ?

je propose : héritage / saveur

bizz

Limeye
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Coucou a Toutes,

Flamme excellent! Smile Je dois avouer qu'en lisant que Curtis etait "était enchaîné par les quatre membres" et que Joan arrive en tenue plus que legere, mon imagination ne tenait plus en place!...Que de ... possibilites...[devil] ;D

Pour le defi, je rajoute:

cabanon/ safran (toujours au hasard... ;D)

Donc en resumant:

héritage / saveur/ cabanon/ safran

On ajoute un theme aussi?

Frego, Flamme et Elaine, a vos claviers!

O-tho
----------------------------------------------------------------------------------------------------------
Je vais ajouté jungle et chaos

Cela fait donc: héritage / saveur/ cabanon/ safran/Jungle/Chaos

Bizz!

Frégo
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
J'ajoute va-et-vient et désagréable! Donc:

héritage / saveur/ cabanon/ safran/Jungle/Chaos/va-et-vient/désagréable


Pour le thème, rien ne me vient à l'esprit...pour l'instant!

Bzz!

Flamme
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------
bonjour Flamme!

j'ai du mal à croire que tu n'es pensé à la versionSM qu'à la fin, moi j'y ai pensé de suite ;D [devil] et la petite réplique de mala [rolllaugh].
frego qui nous écrit un mariage [confusion3] je ne m'y attendais pas, mais alors pas du tout! Jusqu'à la fin j'ai cru que Kim Ivan nous révélerait une truc grave ;D

donc [goodjob]l'étonnement j'adore [goodjob] et franchement va-et-vient [naughty] on va de nouveau s'amuser ;D [devil]

héritage / saveur/ cabanon/ safran/Jungle/Chaos/va-et-vient/désagréable/ drapé / soutien gorge

allez je taquine [poke2]
bizz

Elaine
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Coucou les filles,

Hmm Elaine, je me demande bien ce qui t'a inspire pour nous donner ces 2 derniers mots... ;D

En tout cas, ils m'ont permis de finir mon histoire ...avec un petit clin d'oeil a Limeye... ;D

Curtis etait comme tetanise. Il sentait la sueur perler sur son front. Dans sa tete, c’etait une vraie jungle. La gorge seche, il deglutit avec peine. Il prit une profonde inspiration pour chasser le chaos de ses pensees, et s’avanca vers le microphone des que les premieres notes se firent entendre. Pourtant tout avait bien commence…jusqu’a ce pari stupide avec Otho….

Les Futuremen avait passé la journee de la veille a la plage avec Ken, dans la maison aux Hamptons que Curtis avait recue en heritage, Joan revenant de mission tard dans la nuit. Bien que Curtis ait regrette son absence, cette petite excursion lui avait fait du bien et l’avait detendu. Baignade rafraichissante, concours de chateau de sable, partie de beach volley, le va-et-vient incessant de la mer au sable pour recharger -et surtout decharger- les pistolets a eau, sans oublier la margarita sirotee a l’ombre du cabanon. C’est au cours du diner que tout avait manifestement derape, Otho avait propose un de ses paris fallacieux…depuis le temps, il aurait du savoir, surtout ne pas relever ses defis..une faiblesse du moment, peut-etre une margarita de trop…qui lui avait laisse comme une saveur desagreable dans la bouche apres coup….

“Si je perds je nettoie la base de fond en comble, si tu perds, je te donne un gage de mon choix!” avait declare Otho.

Lorsqu’ils etaient arrives le lendemain a la soiree organisee par la Police Interplanetaire, Joan etait deja la. En la voyant dans sa robe jaune safran, Curtis ne put s’empecher de palir, alors qu’Otho affichait un immense sourire tout en adressant un clin d’oeil a Joan.

“Alors chef, on dirait bien que j’ai eu raison sur la couleur de sa robe!” s’esclaffa Otho, qui après que toute l’equipe eut salue Joan, dut tirer Curtis par le bras pour reclamer son du. Celui-ci ne pouvait detacher ses yeux de Joan. Bien que la robe ne fut pas de la bonne teinte pour lui, elle lui collait comme une seconde peau, moulant ses delicieuses formes. Ses yeux s’etaient surtout attardes sur le drapé coquin de sa poitrine, elle ne portait pas de soutien gorge, il en aurait parie…

Otho revint peu de temps après chercher Joan qui le regarda d’un air interrogateur.

“Ne t’en fais pas” la rassura t-il, “je t’ai dit ce matin que tu ne regretterais pas que Curtis perde ce pari!”

Otho eut un sourire malicieux, alors qu’ils entraient dans la salle de Karaoke. Curtis venait de s’avancer jusqu’au micro alors que les premieres notes de “I am sexy and I know it” venaient de retentir…

O-tho (qui va aller se coucher ce coup-ci...)

PS: Chercher la chanson sur you tube si vous ne connaissez pas…mais de preference quand les enfants sont couches….

Back to top
Jeu 19 Déc 2013 - 05:59
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Anthologie des Histoires avec 10 mots imposés
Bonjour les filles !

Excellent, Otho ! je ne connais pas la chanson, chuis au boulot, donc c'est comme avec les enfants, je vais éviter... même s'il n'y a pas grand-monde dans les couloirs (c'est toujours à ce moment-là qu'un gêneur débarque ;D).

En tout cas, oui, il faut se méfier des paris de Mala !!! [rolllaugh]

Bizz et à plus tard !

Limeye
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Coucou Limeye,

Je suis un peu etonnee que cette chanson ne soit pas connue outre-atlantique...Imaginez ma surprise quand mon petit garcon est revenu de l'ecole un jour en chantant ca! :o

Ici elle est tellement populaire qu'ils en ont fait une parodie avec Elmo, un personnage de Sesame Street (programme pour enfant), bien sur cela s'intitule: "I am Elmo and I know it..." ;D

Le plus drole quand meme ce sont les paroles (si vous cherchez "I am sexy and I know it lyrics"...), et quand j'imagine Curtis chanter ca ... [rolllaugh]

Je pense que nos canadiennes doivent connaitre!?

O-tho
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Bonjour - bonsoir les filles !

J'étais partie sur une version sordide de ce défi, j'ai finalement tout recommencé car c'était d'un triste... et je n'arrivais pas à caser les deux mots d'Elaine ! Voici donc quelque chose de plus drôle, enfin, j'espère Wink

Bonne lecture !

Limeye Smile


Joan grogna, agacée. Son téléphone venait de sonner alors qu'elle écoutait une de ses chansons préférées de l'album L'Héritage des Celtes, celle où chantait Karen Matheson. Elle décrocha et émit un "Allo" peu aimable.
- Joan ! Au bureau tout de suite ! On a trouvé une piste sérieuse concernant le réseau de prostitution sur lequel on enquêtait depuis plusieurs semaines.
Peu après, elle se retrouva dans le bureau d'Ezra, à préparer une infiltration dans le bar à hôtesses "Saveurs du soir".
- On soupçonne vraiment que ce ne soit pas qu'un simple bar à strip-tease, mais que cela sert de couverture à une activité beaucoup plus douteuse. Il se pourrait même qu'il y ait du trafic de drogue. Tu vas y aller pour te faire recruter. Tu danses très bien, non ?
- Les slows avec Curtis, devant les cabanons de plage à Hawaï, à part ça...
Ezra leva les yeux au ciel. Et Joan pensa simplement "Heureusement que Curtis est sur Neptune... Il serait dingue de me savoir transformée en vamp aguicheuse, même pour les besoins d'une enquête."
Une heure plus tard, elle faisait face au patron du bar, et devait bien reconnaître que l'homme ne ressemblait pas du tout à l'image du "mac" qu'elle se faisait. Très beau, charmant, plein de tact. Pas le genre lourdingue qui la zieute de haut en bas pour tenter de deviner la couleur de ses dessous. Pour l'occasion, elle en avait d'ailleurs choisi de couleur jaune safran, qu'elle avait achetés récemment.
- Vous ferez partie du spectacle ce soir. Un tout petit numéro pour commencer. Si cela vous plaît et que votre prestation est bonne, je vous engage. C'est le public aussi qui fait son choix.
Elle hocha simplement la tête, espérant qu'elle n'aurait pas à se produire trop longtemps...
Le soir-même, elle entrait en scène. Le décor était celui d'une jungle, avec lianes, plantes exubérantes, et même un fond sonore qui n'était pas sans rappeler les cris des animaux de ces lieux. Elle avait rapidement repéré les lieux, pour l'heure, elle n'avait rien vu de criminel. Elle commença son strip-tease, et sentit très vite les regards des clients se porter vers elle. Elle tentait de se détacher du chaos qu'elle suscitait, car divers sifflements et commentaires fusèrent, appréciateurs. Le va-et-vient de l'un de ses bas entre ses cuisses déclencha un tonnerre d'applaudissements.
Ce n'était pas désagréable, mais elle fut bien contente de quitter la scène. Elle s'isola dans sa loge, le sang battait à ses tempes. La dernière fois qu'elle avait fait cela, c'était pour Curtis uniquement. A cet instant, on frappa à la porte. Elle enfila un peignoir et ouvrit. Elle s'attendait à trouver le directeur de l'établissement, mais elle fut bien surprise de voir un visage totalement inconnu s'encadrer dans la porte.
- Monsieur ? Que voulez-vous ?
- Et bien, Miss... votre prestation était tellement... réussie, que je vous embauche !
Elle se dit qu'elle tenait peut-être là une piste sérieuse, pour leur enquête.
- Mais le directeur du bar...
- ... est un ami. Je m'arrangerai avec lui, ne vous inquiétez pas. J'ai besoin de professionnelles, vous savez.
- Hum, je vois...
- Pouvez-vous me suivre ?
- Vous permettez que je me change ?
- Bien entendu, je vous attends à la porte. Mais faites vite !
Ces derniers mots l'étonnèrent un peu, mais trop contente d'avoir ferré peut-être le chef du réseau, elle s'habilla rapidement et sortit.
Elle le suivit dans le couloir et se retrouva bientôt dans une belle voiture noire, aux vitres teintées. Un peu inquiète cependant, elle hésita, puis se souvint qu'elle portait une puce bien dissimulée dans sa chaussure et qu'Ezra la ferait suivre illico.
La porte se referma et elle entendit alors la vraie voix de l'homme qui se tenait assis à côté d'elle.
- En route, Otho !
- Curtis ?
- Ah quand même...
- Mais qu'est-ce que ça signifie ? Et mon enquête ?
- Joan, pas la peine de te draper dans ta conscience professionnelle. Je suis très sérieux. C'était très dangereux.
- Trop dangereux pour moi, hein ! Dis-le !
- Si nous n'étions pas intervenus, je n'ose même pas imaginer ce qu'ils auraient fait de toi. Ezra est au courant, ajouta-t-il très vite. Et ses hommes sont sur place. J'avais juste pour mission de te faire sortir discrètement et en toute sécurité.
Elle lui jeta un regard en coin, d'un air boudeur. Il lui sourit, amusé, se pencha à son oreille et murmura :
- Ce nouveau petit soutien-gorge jaune safran te va à merveille... quand je pense que tu as osé le montrer à tout le monde...
Elle devint écarlate. Il avait donc assisté à toute la scène...
Il ajouta de cette voix chaude qu'il n'avait que pour elle :
- Tu peux continuer à bouder si tu veux, mais à ta place, j'essayerai de découvrir l'effet que ça me fait...

Limeye

Back to top
Jeu 19 Déc 2013 - 06:03
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Anthologie des Histoires avec 10 mots imposés
Coucou O-tho!

Certainement que je connais cette chanson et cette vidéo. Curtis va vouloir se retrouver 100 pieds sous terre c'est certain! ;D

Allez, je vous met un lien internet ci-dessous! Wink

www.universalmusic.fr/.../lmfao-sexy-and-i-know-it/

J'espère que ça va marcher.
Coucou Limeye!

On imagine très bien le sordide non exprimé de ton histoire et c'est très réussi. [goodjob]

Voici mon histoire

Mala était de nouveau dans une de ses phases de curiosité qui faisait sa réputation de cassecou unique en son genre. Il voulait passer une journée en tant que femme, se mettre à leur place, se perdre dans le CHAOS d'une soirée de filles et savoir se qu'elles disent des hommes en leur absence. D'habitude, la curiosité de Mala donnait toujours son lot de surprises DÉSAGRÉABLES pour Curtis et son équipe. Tous se remémorent son concours de callage de vodka marsienne sur la planete du même nom lors de leur 2e confrontation avec Kahlon. Ezra était intervenu pour le tirer de cette JUNGLE et éviter que leur présence vienne trop tôt aux oreilles de Khalon.

Mais ce soir, Curtis voulais soustraire Joan aux avances de ce capteur d'HÉRITAGE Avery Norton qui la pousuivait de ses assiduités et qu'Anders lui avait tout bonnement assigné comme partenaire pour la soirée du président. Les deux seraient en service pour assurer la sécurité en se faisant passer pour des invités et surveiller tout VA-ET-VIENS suspect. Curtis voulait que Mala se fasse passer pour Joan pour cette soirée. Il avait le sentiment DÉSAGRÉABLE qu'il allait se paser quelque chose durant cette soirée. Joan avait été un peu mal à l'aise en voyant Mala se transformer en son alter égo et essayer ses SOUTIENS GORGES ET sa robe couleur SAFRAN avec DRAPÉ assorti.

Mala avait plaisanté.

- Ça pourrait être pire, Joan. Je pourrais mettre des sous vêtement à SAVEUR de gomme balloune.

- Je vais quand-même te recommander une chose, Mala. Dit Joan. Ne te retrouve pas seul avec lui dans un CABANON exigu.


Ils ne le savaient pas encore mais ils éviteraient à Joan d'être la cible d'un attentat. Norton fut démasqué et alla grossir le nombre des forçats en route pour Cerbérus. Joan aurait une soirée et une nuit d'amour avec Curtis .

Bizz!

Frégo

Back to top
Jeu 19 Déc 2013 - 06:06
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Anthologie des Histoires avec 10 mots imposés
Elaine, en te lisant:

j'ai du mal à croire que tu n'es pensé à la versionSM qu'à la fin, moi j'y ai pensé de suite et la petite réplique de mala

je me suis aperçue que je me suis mal exprimée: c'est sûr que j'y ai pensé moi aussi, tout de même... ;D [devil] mais je n'ai pas pensé l'écrire, je n'ai pas osé... Mais après vous avoir lues, je me suis dit que j'aurais pu! :o Et comme il fallait bien que je me concentre sur le reste de l'histoire, je ne me suis pas étendue sur le sujet (sans jeu de mots!) :P

En passant, que signifie l'expression version SM? Je ne fais pas semblant de connaître quelque chose quand je ne sais pas ce que c'est... C'est peut-être la fatigue, mais ça m'échappe...bien que je m'en doute un peu.. Mais je ne veux pas me douter, je veux savoir!

Bon, je vais peaufiner le dernier défi, la nuit porte conseil... [snore] J'ai toujours hâte de terminer, pour aller voir ce que les autres ont écrit! Je passe par-dessus, mais c'est difficile de résister à la tentation!

Flamme
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Bonjour à toutes !

Frégo, je me demande si ce petit défi n'est pas un avant-goût supplémentaire de ce que tu as en tête pour le cadavre exquis...

Le lien n'a pas fonctionné vers la vidéo !

Je vous souhaite une bonne fin de nuit, un petit déj' à Elaine et finalement, une belle journée aussi tant que j'y suis Very Happy

Limeye
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Coucou rapide les filles,

Merci Frego d'avoir envoyer un lien, j'essaie avec ceux-ci.

Lien vers le texte de la chanson:
http://www.azlyrics.com/lyrics/lmfao/sexyandiknowit.html

Lien vers une video qui je pense est OK...Je ne savais pas qu'il y avait tant de versions on line (sans compter les parodies...)! Celle-ci est juste avec des images fixes... ca vous donne une idee de la musique ;D

http://www.youtube.com/watch?v=NFTvMSgRn_I

O-tho
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Bonjour les filles,

j'ai trouvé la chanson, évidemment....mala je le vois bien jouer le jeu, [rolllaugh]. le streap tease est une bonne idée et me rappelle une courte nouvelle où Joan a une tenue de pompier et joue avec le tuyau. ;D
;D.
A moi de poser une question à Frego, un capteur d'héritage est une expression que je ne connais pas, tu pars du principe que Joan est d'une famille fortunée?
SM c'est sadomasochiste, je ne suis pas obligée de développer là :o ;D

a moi aussi mes mots m'ont posé problème [wallbash] mais bon, petit hommage à Frégo et Limeye, ...

bizz

***

héritage / saveur/ cabanon/ safran/Jungle/Chaos/va-et-vient/désagréable/ drapé / soutien gorge

Le président Cathew était sceptique, Anders s’emportait un peu vite à son goût, rien ne prouvait que le gouvernement pouvait mettre la main sur l’héritage des Newton . D’ailleurs celui-ci n’était pas entièrement répertorié, qu’il soit scientifique ou immobilier, le capitaine flam savait effacer les traces. Plusieurs mois qu’ils n’avaient aucune nouvelles, sa réélection grâce à l’arrestation de Zarro avait désormais une saveur amère.
Où étaient –ils ? Avaient-ils survécus dans ce vaisseau prison vers Kelabus ?
A des milliers de kilomètres de là l’équipe du capitaine s’abritait dans un cabanon et subissait la colère des éléments ; les flux de laves étaient aussi magnifiques que mortels, la nuit leur couleur safran se nuançait dans les orangés. La jungle environnante accentuait par le chaos des bruits d’animaux l’angoisse de tous. Les va-et vient- de la construction du vaisseau sous les secousses continuelles étaient particulièrement oppressants et chacun travaillait jusqu'à l'épuisement sous la menace de la désagréable et angoissante incertitude du départ.
Ces derniers instants étaient particulièrement intenses pour Joan et Curtis, tout son équipe le ressentait, aussi ne disaient ils rien lorsqu’ils les voyaient s’éclipser discrètement sous le drapé des feuille de bananiers. Curtis s’était enfin décidé , s’il leur restait une heure ou s’ils rentraient, ils assumaient enfin leur relation. Isolés, ils se ressourçaient grâce à l'amour de l'autre et en ce moment à la veille du départ, ils en avaient encore plus besoin. Il l’embrassait très intimement et ses lèvres suivaient sa nuque, l’ouverture de son uniforme, le soutien gorge glissa sans effort , le laissant savourer sa conquête sans se lasser. Ce petit moment de bonheur fut de courte durée. A peine étaient –ils revenus que l’eruption magmatique commença pour de bon.

Joan se réveilla à cet instant,une chaleur très agréable se diffusant en elle, Curtis ne dormait plus depuis un moment..

Elaine
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Coucou Élaine!

Vraiment hyper romantique ton histoire, j'adore! [eyeheart]. Un capteur d'héritage est un courreur de dot si tu préfères. Et oui, je pars de la prémisse qu'une partie de la famille de Joan est fortunée.

Coucou Limeye!

Je suis consciente que mes deux derniers défis ressemblent à des exercises de cogitation pour mon cadavre exquis. [wallbash] [mindoubt]. Il est temps que je me concentre sur celui-ci

Bizz!

Frégo
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Brrrr, encore la dernière à passer! C'est pas facile après de telles histoires! Enfin... je suis dans une période "chalet au bord d'un lac perdu dans les bois", alors, voilà ce que ça donne!

Mais d'abord, mes commentaires:

O-Tho: Bien sûr que je connais cette "toune" comme disent mes filles, mais comme elles n'ont pas "trippé" dessus et moi non plus, (ça m'a fait sourire, mais sans plus) je ne les ai jamaies entendues la chanter! En passant, on avait des atomes crochus pour certains passages de nos récits, surtout côté chiffons, comme tu vas voir... [naughty]

Limeye: j'ai a-do-ré! Le trop dangereux qu'on n'avait pas entendu depuis longtemps, les allusions de Curtis, le fait qu'il ait été spectateur dans la salle... Ça m'a rappelé un peu "Double Trouble" de Carlise, mais j'ai préféré ta fin! Je viens de voir qu'Elaine y a fait a;llusion aussi!

Frégo: ah, Frégo... C'est amusant de voir que la gomme balloune est aussi populaire!!! ;D J'ai bien aimé le côté coquin de l'histoire, et l'espièglerie de Mala... Wink

Elaine: effectivement, tu n'as pas besoin de développer le SM, tout de même! Encore que je serais bien curieuse de voir comment tu t'y prendrais pour me l'expliquer, ça pourrait être tordant! [rolllaugh] J'adore les histoires comme la tienne, surtout la dernière partie... [devil]

Maintenant, voici la mienne: mon indécrottable romantisme revient en force!


Curtis attendait Joan, debout sur la véranda. Elle lui avait dit qu’elle avait une surprise pour lui. Il contemplait le paysage enchanteur qui s’étalait devant lui, les grands arbres se reflétant dans le lac, les montagnes majestueuses qui semblaient accrocher les nuages. Cette petite maison dans les bois était un vrai refuge : Curtis était enchanté de pouvoir fuir le rythme trépidant et le chaos de son ancienne vie. La végétation luxuriante, telle une jungle, recouvrait les murs du bâtiment ainsi que le cabanon adjacent. Tout ici inspirait à la paix.

Il appréciait cette vie tranquille, héritage de son nouveau choix de vie. Il savourait la caresse du vent doux sur son torse nu, et il reporta son regard vers le lac : le soleil se couchait lentement, en donnant au ciel des teintes de safran et de rose. Il commençait à trouver que Joan mettait longtemps à revenir, il lui tardait de retrouver à nouveau la saveur de sa bouche, la douceur de son corps sous ses mains…

Il perçut un léger mouvement derrière lui, et la seconde d’après il sentit les mains de Joan sur son dos : elle le caressait avec un mouvement de va-et-vient qui était loin d’être désagréable et qui le fit frissonner…

Il se retourna, et fut émerveillé par la vision qu’elle offrait : elle portait une robe dont le drapé mettait merveilleusement en valeur sa silhouette. Il ne put s’empêcher de sourire malicieusement : il était absolument im-pos-si-ble de porter un soutien-gorge avec cette robe…. Et lorsqu’il la prit dans ses bras, lui caressant le dos en laissant ses mains descendre vers ses fesses, il sut qu’elle ne portait rien d’autre que cette robe...

Coquine, elle lui demanda :

-Eh bien, tu aimes? Tu ne dis rien…

-Elle te va à merveille, mais tu n’en auras pas besoin pour le bain de minuit…
***

Flamme
[flower]

Back to top
Jeu 19 Déc 2013 - 06:07
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Anthologie des Histoires avec 10 mots imposés
coucou Flamme,

en haut et en bas de chacun de tes messages il y a une icône modifier, celui du haut c'est avec smileys, celui du bas c'est sans....
tu aurais dû rester au chat, no soucy, tu sais les galettes bretonnes ce sont juste des galettes (alors là si limeye elle réagit pas [burn] [poke] ;D

C'est effectivement à double trouble que je faisais allusion!J'aime beaucoup ton paysage, soupir...romantique [eyeheart]

Visiblement tu es la seule qui a compris la dernière allusion [devil], j'ai dû rater un truc ;D...et ta chute m'a donné une idée d'histoire!on fait la suite?

je propose un bain de minuit, avec les mots suivants

reflet / interdiction

partantes?

bizz

Elaine
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Thématique du bain de minuit, allez zou ! Tout le monde à l'eau !

j'ajoute donc : despérado / suave

j'avais pensé à galette saucisse, mais bon, je suppose que ça n'aurait pas suscité l'enthousiasme des foules pour le bain de minuit ;D. Cela dit, Elaine, tu as raison, ça a beau être le plat national du pays gallo (la région comprenant l'Ille et Vilaine, la moitié du Morbihan et la moitié des Côtes d'Armor - donc la moitié de la Bretagne), ce n'est vraiment que de la galette [pop]

oui, je me suis inspirée en effet de Double Trouble de Carlisle... bien vu, les filles ! Je n'avais pas encore mis Joan en situation d'enquête un peu chaude (1er et 2ème degrés) dans un défi, c'était l'occasion... et en effet le "trop dangereux pour toi", ça faisait un bail aussi... des fois, il faut revenir aux fondamentaux ;D pour éviter de s'égarer [runaway]

faudra m'expliquer pour ta dernière allusion, Elaine... sinon, j'aurais bien vu une version deuxième degré de toute la scène volcanique... un peu comme ma "promenade" de Joan, tu vois Wink [naughty]

bon, allez, Limeye, au boulot ! Un peu de sérieux quand même... mais je vous assure que le soleil me fait de l'oeil par la fenêtre et c'est un peu dur de se motiver - motivée (il faut se motiver...)

bizz

Limeye Smile arrête de raconter ta vie
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Coucou les filles!

Elaine, tu as de la suite dans les idées! Je finis avec un bain de minuit, et toi tu veux commencer une suite? [devil]

Pour modifier un texte déjà posté, je ne suis pas sûre d'avoir bien compris pour les icônes, je ne les vois pas (pourtant, je suis du type visuel!). Je vais approfondir le sujet!

Limeye, pas de problèmes pour les histoires de vie!| C'est distrayant au possible, sur le chat c'était drôle, mêm si je n'ai pas réusi à suivre!

J'ajoute, pour le défi: feu et nuage ...

Donc: reflet/interdiction/desperado/suave/feu/nuage

Bizz
Flamme
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Coucou!

Je vais ajouter Tourbillon et Bassin

Ça fait donc:


reflet/interdiction/desperado/suave/feu/nuage/ tourbillon/bassin.

Frégo
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Eheh Flamme, J'aime beaucoup ton cote romantique et..coquin!

Alors pour ce nouveau defi du bain de minuit.... je rajoute: polisson/moite (j'ai meme pas fait expres!)

En resumant:
un bain de minuit
reflet/interdiction/desperado/suave/feu/nuage/ tourbillon/bassin/polisson/moite

A vos claviers,

O-tho

Back to top
Jeu 19 Déc 2013 - 06:09
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Anthologie des Histoires avec 10 mots imposés
Recoucou les filles,

Bon comme j'ai ete la derniere a donner les mots, et comme le decalage horaire joue en ma faveur ;D voici ce que j'ai concocte...

Curtis se tournait et se retournait dans son lit. Non, le sommeil ne viendrait pas encore cette nuit. Il se leva en soupirant, se dirigea vers la porte-fenetre grande ouverte et sortit sur la terrasse. Le tourbillon de ses pensees l’etourdissait tandis que ses pas l’entrainaient doucement sur la plage.

Toute l’equipe des Futurement accompagnee de Joan avait decide de s’octroyer quelques jours de vacances apres leur derniere mission. Ils s’etaient arretes lors de leur voyage de retour sur une petite planete hors des sentiers battus , un vrai petit paradis qui sentait bon les iles des Caraibes. De frequenter Joan au quotidien, dans un petit bikini polisson, ses sourires lumineux, son regad plus bleu que l’ocean, son rire frais, Curtis sentait ses doutes, ses hesitations et ses interdictions fondre comme neige au soleil.

C’est alors qu’il l’apercut, de dos, au bord de l’ocean, dans sa petite nuisette courte, ses cheveux pales doucement caresses par la brise. Ses yeux s’agrandirent quand il vit son vetement glisser le long de son corps d’un mouvement fluide. La nuit claire et sans nuages lui permit de decouvrir ses tresors caches, d’admirer la courbe de ses reins et les suaves ondulations de son bassin quand elle penetra dans l’eau. La gorge seche, les mains moites, Curtis ne pouvait detacher les yeux de cette sirene, dont le chant muet l’avait capture sans aucune resistance.

C’est alors qu’un petit cri le tira de sa transe. Joan semblait en detresse, battant de ses mains la surface de l’eau. Tel un desperado, il se rua a son secours et plongea dans l’ocean.
Si Joan fut surprise de le voir, elle ne le montra pas, son soulagement fut le plus fort quand il la prit dans ses bras.

“J’ai senti quelque chose la, qui me frolait les jambes” murmura Joan, d’un ton encore inquiet.

C’est alors que Curtis realisa qu’elle etait nue tout contre lui. Sentir ses formes epouser etroitement les siennes, toucher sa peau douce et respirer son parfum, ce fut comme un feu courant dans ses veines. Il se degagea doucement, juste assez pour la regarder dans les yeux- ce fut sa seule erreur. Parmi le reflet de la lune et des etoiles, il vit aussi son futur- il s’y perdit avec delice et frenesie.

A l’autre bout de la plage, Mala appela doucement vers l’eau.

“Bon travail Fregolo, tu peux faire disparaitre tes nageoires maintenant…”

O-tho
--------------------------------------------------------------------------------------------------------
OOOOOHHHHH! [master] [master] [master] [master] [master]

O-Tho, c'est si di-vi-ne-ment romantique! [loveu] Mon coeur de guimauve a fondu, mon clavier est tout collé (non, j'exagère!). Mais ton récit m'a vraiment touchée, j'aurais même eu envie d'embrasser Mala et Fregolo pour les féliciter! :-*

Bon, hum... ce n'est pas facile de passer après toi! [afraid]

Comme Elaine m'a tendu la perche, j'ai continué sur l'histoire précédente, tout était déjà bien mis en place... ;D Mais disons que je ne suis pas empêtrée dans les préliminaires... [devil] je voulais absolument poster ce soir, demain je n'aurai probablement pas le temps! Donc, pesé et emballé!

Flamme [flower]


C'était une nuit idéale, le ciel sans nuages laissait la lune briller de tout son éclat. Son reflet scintillait juste au milieu du petit bassin naturel que formait la petite cascade qui se jetait dans le lac, tout près de la maison... Le parfum suave des sapins embaumait l'air tiède.

Joan et Curtis, tous deux moites de désir, se dirigeaient lentement vers le tourbillon de la cascade. Ils s'étaient mutuellement promis que ce soir, il n'y aurait pas d'interdiction: tels des desperados, ils prendraient tout l'un de l'autre. Ils se regardèrent l'un l'autre, avec un feu dévorant dans les yeux, le sourire polisson... avant d'entrer dans l'eau, d'ou se dégagea bientôt un nuage de vapeur...


Bonne nuit!

Flamme
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Elaine, c'est OK pour les icônes Modifier! Merci pour le coup de pouce!

A +

Flamme
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Coucou à toutes !

merci O-Tho et Flamme de m'avoir donné si belles lectures pour mon petit déjeuner... Wink

il fallait bien s'attendre à ce que Mala concocte quelque chose ;D

quant au nuage de vapeur... waouh, rien que ça :o !!!

bonne journée à toutes !

Limeye
------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Back to top
Jeu 19 Déc 2013 - 06:09
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Anthologie des Histoires avec 10 mots imposés
Bonsoir !

voilà ma version. Je ne suis pas certaine que vous la validerez, car je flirte avec la thématique, mais ça me semblait difficile de faire original après déjà vous deux défis, O-Tho et Flamme !

à vous de juger...

Limeye Smile


- Tu crois vraiment que ça va marcher, ton truc, Ken ?, demanda Otho un rien sceptique.
- Oui, bien sûr ! De toute façon, vos idées n'ont rien donné. On a tout essayé. Le filtre d'amour, la magie vaudou, même d'envoyer Curtis faire des achats de maillots de bain avec Joan. Résultat des courses : on en est toujours au même point. Alors autant tenter de leur faire jouer la princesse au petit pois.
- N'empêche que cette idée de petit pois... je me demande bien où tu l'as trouvée, dit Grag en se grattant la tête.
Ken leva les yeux, vit dans la glace en face le reflet du visage empli de doute de ses deux amis et pour l'occasion, complices.
- En tout cas, le petit pois n'est sujet à aucun interdiction. Pas comme certains composés de vos filtres, sans Simon et le prétexte de recherche médicale, vous n'auriez jamais pu vous en procurer certains...
- Ouais, des vrais despérados... bon, alors, tu as compris Grag ce que tu dois faire ?
- Oui, oui. J'occupe le chef et Joan avec une discussion très sérieuse, pendant que Ken se faufile dans leurs chambres.
- Voilà. Allez ! Exécution !
Quelques heures plus tard, Otho réveilla Ken d'une voix suave :
- Hé, Ken ! Ca marche ! Viens voir !
L'adolescent ouvrit un oeil, grogna un peu, finit par se lever. Dehors, il devina la silhouette de Joan. Bien installés en embuscade, Grag veillait. Les deux amis le rejoignirent, espérant voir aussi Curtis se lever pour retrouver la jeune femme. Mais une dispute impromptue entre Oog et Eek leur fit quitter leur poste d'observation. Quand ils y revinrent, il n'y avait plus personne et Ken, constata, amer, que Joan s'était recouchée. Il voyait la forme de son corps sous la couverture.
- Bon, allons-nous coucher, soupira Otho, très déçu. On trouvera une autre idée pour demain.
Un peu plus loin, près du lac, dans un recoin qu'ils avaient découvert deux jours plus tôt et dont ils n'avaient bien entendu pas révéler l'existence à leurs amis, Joan et Curtis étaient blottis l'un contre l'autre.
- Ca devient vraiment trop simple de leur échapper, ma douce, disait-il tendrement. Ils n'y voient que du feu !
- Quand même, ça m'a étonné que Ken veuille manger des petits pois ce soir, il déteste cela.
- Cependant, je commence à trouver un peu compliqués tes prétextes pour prendre un bain de minuit. Et tu as de ces envies bizarres... Le dessert de fraises il y a deux jours, des huîtres pour le repas de ce midi... En plus, ce soir, il y a des nuages... même Simon va finir par avoir des doutes. Vouloir observer les étoiles avec un ciel couvert comme celui-ci...
- J'étais prise dans le tourbillon de mes pensées... j'ai proposé la première idée venue... sans vraiment faire attention à la météo ! Il n'y a pas de vent, et il fait bon. On pourrait vraiment prendre un bain de minuit, tu sais !
- Chiche ?
- Chiche ! Et sans maillot...
- Pourtant, les derniers que tu as achetés te vont à ravir...
- Hélas, ils ne feront pas toute la saison ! Je serai obligée d'en racheter pour l'été prochain.
- C'est juste dans deux mois l'été prochain sur Terre !
- Oui, mais d'ici là..., elle eut ce petit sourire coquin qu'il aimait tant.
- D'ici là quoi ?
- J'aurai pris du poids !
Il la regarda un peu interloqué. Elle lui prit la main, la posa sur son bassin et la fit glisser sur son ventre, d'un petit geste polisson.
- J'attends ton bébé, lui murmura-t-elle contre ses lèvres.
Il la regarda avec des grands yeux, il ne savait plus quoi dire. Il sentit la sueur perler à son front, tout son corps devenir moite. Les yeux de Joan brillèrent :
- Alors, on le prend ce bain de minuit ? Je suis sûre de me sentir déjà beaucoup plus légère dans l'eau !

Limeye

Back to top
Aujourd’hui à 14:53
Auteur Message
Contenu Sponsorisé

Sujet du message: [jeu] Anthologie des Histoires avec 10 mots imposés
Back to top
Page 6 sur 10
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  >
Sauter vers:  
Montrer les messages depuis:
Back to top
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure