Captain Future    Fans Forum Index du Forum
Captain Future Fans Forum
The definitive Captain Future forum for the fans community all over the world !
FAQ Rechercher Membres Groupes S’enregistrer Connexion
Captain Future Fans Forum Index du Forum
Captain Future Fans Forum Index du Forum Captain Future Fans Forum
Captain Future Fans Forum Index du Forum FAN CLUB
Captain Future Fans Forum Index du Forum Fan fictions [cadavre exquis] Les visages de mon ennemie (troisième partie)
Sujet précédent :: Sujet suivant
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Lun 16 Déc 2013 - 18:28
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] Les visages de mon ennemie (troisième partie)
Hello les filles !

je vous livre un autre passage. Pour l'heure, je suis en effet dans la description des préparatifs, avant de rédiger les adieux proprement dits. J'essaye aussi de ne pas avancer trop vite par rapport à Frégo, et à ce qui arrive à Emma et Isabella. Car il y a bien un moment où il faudra que l'on soit raccord Very Happy

après avoir beaucoup cogité sur Ivanov, il est un autre personnage qui me pose problème. C'est Mac Clinton. Je ne sais pas du tout comment amener ses réflexions, ses hésitations... je ne sais même pas encore s'il reste sur Tyrial ou s'il part pour Phoebe.

A votre avis ?

Bizz et bonne lecture !

Limeye Smile


Le petit groupe formé de Curtis, Simon, Ezra et Andrew constatèrent dans les heures suivantes toute l'organisation des pirates. Très vite, et presque comme s'ils y étaient habitués, les groupes s'étaient formés, qui pour aider Nekiri à l'inventaire, qui pour armer les vaisseaux, qui pour travailler à bord du Phénix. Andrew prêta main forte à l'équipe du grand Jovien, Simon et Grag retournèrent à bord du Phénix. Avec Kim et Ezra, Curtis fit le tour des vaisseaux. Kim dût discuter avec quelques-uns de ses hommes parmi ceux qui n'avaient pas participé à l'aventure du Balkan et qui hésitaient. Il les aidait à prendre leur décision. A l'astroport, ils retrouvèrent le groupe des ingénieurs avec Mac Clinton qui aidaient aussi à l'armement des vaisseaux.

- Vous avez de bons vaisseaux, Kim. Le contraire m'aurait étonné, lui fait remarquer Curtis alors qu'ils avaient fait le tour des trois premiers appareils, et se dirigeaient vers le dernier, le plus imposant.

C'était un vaisseau du même type que ceux de la police de l'espace, capable d'embarquer une centaine d'hommes à bord, et très bien armé.

- Sa forme me dit quelque chose, poursuivit Curtis.

Kim rit franchement.

- Le contraire m'aurait étonné, Capitaine ! Celui-là, j'avoue que je ne suis pas peu fier de la manière dont je l'ai récupéré ! Je vous passe les détails, mais c'était un appareil de la police de l'espace. Des agents qui tentaient de nous faire prisonniers... et que nous avons bien roulé, au point de partir avec leur vaisseau ! Nous l'avons maquillé, un peu, et arrangé à notre manière. Il est équipé avec le vol oscillatoire, comme les autres, bien entendu.
- Hum, je vois. Votre histoire, Kim, était parvenue jusqu'à mes oreilles... c'est après votre exploit que le Président m'a appelé pour que je tente de vous arrêter...
- Ouais, je dois dire qu'à part vous, y'avait pas grand monde à être capable de le faire ! Ca va en surprendre plus d'un de nous voir arriver ensemble, quand même.
- C'est certain.
- Capitaine, je vous crois quand vous avez promis à mes hommes qu'ils resteront libres. Mais que fera Carthew ? Et son Etat Major ? Comment leur expliquerez-vous les choses ?
- Je leur dirai la vérité, Kim. Et je mettrai aussi Carthew devant certaines réalités : soit il accepte notre aide, à tous, soit nous repartons. Tous. Moi, compris.
- Une sorte de chantage ?
- Non, je veux plutôt mettre en balance notre liberté d'action. Faire comprendre à Carthew qu'il va falloir nous laisser agir pour "nettoyer" le secteur de Saturne. Ensuite, nous aviserons. Mais je fais confiance à l'intelligence du Président. Et en échange de votre soutien à sa cause, il ne pourra que vous rendre votre liberté et lever les sanctions et peines de prison qui pèsent sur vous.
- Ce serait donné une sacrée chance à mes gars de mener une vie normale, Capitaine.
- Pas seulement à vos hommes, Kim. A vous aussi.

Et les deux hommes se fixent un moment, sans rien dire.

La journée passa bien vite, sans qu'ils voient les uns et les autres le temps filer, et ce fut seulement à la nuit tombante qu'ils regagnèrent la maison de Kim. Maëva était restée avec Joan, la docteur Darmont lui avait rendu visite et elle était satisfaite de l'état de la future maman. Elle avait discuté un peu avec Maëva, après avoir vu Joan.

- Docteur Sanchez, je suis soulagée. Je vois que cette jeune femme est bien entourée et aussi raisonnable. Si elle continue ainsi, tout devrait vraiment rentrer dans l'ordre. Qu'en pensez-vous ?
- Je n'ai pas les mêmes qualifications que vous, Docteur Darmont, mais je suis de votre avis. Elle prend bien les préparations contre les nausées, et aussi les fortifiants, elle reste allongée le plus possible. Comme les après-midis sont plutôt beaux, je suggèrerai bien d'ailleurs qu'elle puisse s'allonger dehors, sur une chaise-longue ou un transat.
- Il faudrait éviter qu'elle soit trop au soleil, pour ses jambes, mais sinon, c'est en effet une bonne idée. Comment pensez-vous qu'elle va vivre le départ des hommes ?
- Elle sera courageuse. Elle se sent bien, ici, en sécurité. Elle vous fait confiance, et quand je dis "vous", ce n'est pas seulement à vous, Docteur, mais aussi à toute votre communauté. Et elle ne veut pas prendre le risque de perdre son bébé. Elle fera tout pour le garder, c'est certain.
- C'est bien. Mais leur départ sera aussi source d'inquiétude...
- Je pense que le Capitaine fera en sorte de donner régulièrement de ses nouvelles. Et Joan sait aussi que dès que vous la jugerez en mesure de voyager, alors, il pourra revenir la chercher. Si tout va bien, la séparation ne sera pas trop longue. Cela la motive aussi à bien suivre vos conseils.
- Cela prendra quand même quelques semaines...
- Elle le sait, ne vous inquiétez pas.
- Bien, je vous crois, Docteur. Je reviendrai la voir dans deux jours.

Limeye

Back to top
Lun 16 Déc 2013 - 18:28
Auteur Message
Publicité

Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Lun 16 Déc 2013 - 18:29
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] Les visages de mon ennemie (troisième partie)
Coucou Limeye!

Merci pour cette suite! :-*. De mon côté j'avance lentement avec la suite que je veux poster. Difficile de faire en sorte qu'Isabella et cie tirent leur épingle du jeu dans ce nid de serpents et aussi d'arranger les interactions entre les serpents eux mêmes. [gonenuts] [mindoubt]. Pour ce qui est de MacClinton. C'est un gars terre à terre et dévoué et qui se considère encore sous les ordres d'Ezra. Il ne va pas oublier la discussion qu'il a eu avec lui.Il va vouloir faire sa part dans la lutte qui s'annonce. Je pense aussi qu'il est une figure d'autorité pour les deux collègues valides qui lui restent,

A+

Frégo
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Coucou Frégo !

oui, j'imagine que la suite des aventures sur Uranus n'est pas simple du tout...

merci pour ton avis pour Mac Clinton, je coinçais vraiment sur lui...

Bizz

Limeye Smile
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Coucou Limeye!

J'ai été déconnectée juste quand j'allais poster ma réponse, alors j'ai dû recommencer...

J'avais pensé faire rester MacClinton sur Tyrial, je me disais qu'ainsi Myriam et lui pourraient se côtoyer... mais Joan aussi sera là, alors finalement il devrait partir lui aussi! Et quoi de mieux que la perspective d'une séparation pour faire prendre conscience de certaines choses à Myriam, pourquoi pas... Very Happy

Mon côté fleur bleue fait des siennes, [flower] il ne laisse jamais de répit et refait surface constamment! ;D

Bizz
Flamme
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Coucou Limeye,

Je pense effectivement comme Frego pour McClinton. Pour moi il a le sens du devoir et il suivra les agents de la Police Interplanetaire pour se battre. Mais bon, comme ce n'est pas ma muse qui frappe, je vous laisse le soin de la laisser s'exprimer.... ;D

O-tho

Back to top
Mer 18 Déc 2013 - 18:22
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] Les visages de mon ennemie (troisième partie)
Hello !

voilà, j'ai fait avancer un peu le "cas" Mac Clinton. Vous vous souvenez de ce que l'on disait ? Quand on ne sait plus comment faire avancer une histoire, on a quelques possibilités : faire faire un câlin à Flam et Joan , faire raconter une blague à Ken , ou bien un moment d'anthologie entre Grag et Mala . Devinez quelle option j'ai choisie...

bizz vizz

Limeye


Durant les jours suivants, une intense activité régna dans la petite cité, et principalement autour de l’astroport. Chacun savait ce qu’il avait à faire, et Curtis et Ezra notamment comprirent rapidement qu’ils allaient être prêts à partir très vite. Chaque jour, le Capitaine était en communication avec le Président. Pour l’heure, rien ne les empêchait de décoller et de rallier Phoebe.

Un après-midi qu'il se trouvait à bord du Phénix pour aider, George Mac Clinton surprit une conversation entre Grag et Mala. Il avait terminé la vérification des cyclotrons et l'inspection de la salle des machines. Tout était en ordre, le vaisseau était opérationnel. Grag et Mala étaient en train de terminer l'installation de sanitaires et d'une vraie cuisine pour permettre à d'éventuels passagers de voyager plus confortablement qu'eux. Des rangées de sièges couchettes étaient également en cours d'installation dans la grande salle. Grag et Mala, tout occupés à leur bricolage, n'eurent pas conscience de la présence de George et celui-ci s'arrêta net en les entend.

- Tu feras bien attention au chef et au professeur, hein, ma vieille boîte de conserve !
- Oui, oui, je peux t'assurer qu'il faudra me démonter boulon par boulon avant de pouvoir poser la main sur eux ! Et toi, tu feras attention à toi aussi !
- Ouais, je ferai surtout attention à Joan et au bébé. Le chef la retrouvera en pleine santé, avec moi, elle se remettra vite sur pied et je l'empêcherai d'avoir des coups de blues !
- Tu auras une mission difficile : il faudra qu'elle garde le sourire, c'est bon pour le bébé que sa maman ait le moral.
- Oui, je sais que ce sera délicat. Mais j'en ai vu d'autres ! Et surtout, toi qui ne dormiras jamais, il faudra veiller à ce qu'on reçoive des nouvelles régulièrement. Je compte sur toi pour m'envoyer des messages si le chef n'avait pas le temps !
- Et tu auras intérêt à m'en donner aussi ! Et puis j'avais une idée...
- Toi, avoir une idée ? Parmi tous tes fils électriques et tes vieux ressorts, ça arrive à germer, ça ?
- Parfois. Je vais demander à Eek de rester aussi avec toi et Oog. A vous trois, personne ne pourra faire de mal à Joan et au petit.
- Ouais, c'est sûr que je ne voudrais pas être à la place du malotru qui oserait porter la main sur Joan : se retrouver avec les crocs de Eek dans les fesses, ça fait mal !
- Bon, dis, passe-moi la perceuse, là, car tu causes, gomme balloune, tu causes, mais c'est moi qui bosse en attendant ! Et on va remettre une plaque comme ça, là, et je pense qu'on va pouvoir annoncer que le Phénix est près à reprendre les airs !
- Un vrai palace qu'on leur a fait. Il nous reste quand même à rendre la petite cabine plus confortable. Si Joan devait y voyager encore...
- Tu as raison. On va installer des couchettes plus grandes et plus confortables.
- Tu crois qu'on doit en faire une petite ?
- Pourquoi ?
- Ben, si jamais vous ne reveniez pas avant plusieurs mois..., s'interrogeait Mala. Pour le bébé. Pour qu'il puisse voyager en toute sécurité.
- J'espère bien qu'on aura réglé son compte à cet affreux bonhomme de Guggenheim avant la naissance du bébé ! D'ailleurs, si ça devait arriver... dès que Joan aura sa première contraction, tu me préviendras, je ferai embarquer le chef à bord du Comète et on arriverait dare-dare !

George comprit que les deux amis n'allaient pas tarder à quitter la cuisine, il fit demi-tour sans bruit et sortit du vaisseau. Il se dirigea vers un des hangars, pour y ranger les outils qu'il avait emportés. Il vit au loin, parlant avec Grabo et Arko, le Capitaine Flam et le colonel Ezra. Il venait de comprendre que Joan ne serait pas du voyage et pour quelles raisons. Il comprenait aussi pourquoi elle n'était pas réapparue depuis leur arrivée sur Tyrial, et pourquoi le Capitaine avait le regard toujours soucieux. Ce n'était plus leur survie qui le tracassait, ni même, comme il l'avait cru, le coup d'état. C'était Joan. Et leur enfant.

"Je vais partir moi aussi", se dit-il. "Je ne vais pas rester ici. J'aurais proposé de le faire s'il avait fallu laisser des hommes en arrière, pour assurer la survie de tous, voir la protection des familles. Mais je ne veux pas rester, plus maintenant. Le devoir m'appelle, de toute façon. Je ne veux pas que Guggenheim détruise notre bien commun à tous ! Et si je ne peux me battre pour Joan... je peux être utile sur Phoebe. Pour préparer des vaisseaux, les entretenir, veiller à ce qu'ils soient bien armés, pour ceux qui iront au combat. Il ne faut pas que des soldats pour lutter."
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Mer 18 Déc 2013 - 23:47
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] Les visages de mon ennemie (troisième partie)
Coucou Limeye,

Voui voui tous ces trucs on les connait et on sait les appliquer aussi... Mr. Green
Vu que Ken n'est pas la, que Flam et Joan font crac-crac pratiquement partout ailleurs pour le moment, il ne te restait donc qu'une solution....que tu as excellemment exploitee comme d'hab!

Pov' McClinton, s'il lui restait dans la tete ne serait-ce qu'un mince espoir avec Joan, la discussion l'a tue d'emblee! Somme toute, c'est mieux ainsi, il peut ouvrir les yeux sur ce qu'il y a autour de lui... Mr. Green

O-tho

Back to top
Jeu 19 Déc 2013 - 01:08
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 458
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] Les visages de mon ennemie (troisième partie)
Et oui, ils sont savoureux ces deux Grag Mala là! Mr. Green Et l'heure est ellement grave qu'ils ne s'en rendent même pas compte quand ils s'insultent! Laughing Pour McClinton...well, l'univers est grand! Wink

Vizzz!

Frégo Cool
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Back to top
Jeu 19 Déc 2013 - 02:14
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 775
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] Les visages de mon ennemie (troisième partie)
Coucou les filles!

Limeye, tu as choisi une option éprouvée, en effet... Good Run Ces chers Grag et Mala ... ils ont relâché leur vigilance, heureusement que ce n'est que MacCLinton qui a entendu!

J'aime beaucoup son courage, son réalisme face aux circonstances... et comme O-tho et Frégo l'ont souligné, il pourra mieux réaliser qu'il n'y a pas un seul poisson dans la mer... Wow

Bizz
Flamme
flower
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Sam 28 Déc 2013 - 14:22
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] Les visages de mon ennemie (troisième partie)
Hello les filles !

j'ai écrit un nouveau tiboutte de cette histoire, pour décrire un peu comment se passent les journées des préparatifs. Je ne peux pas vraiment écrire plus, car c'est à Frégo de faire avancer l'intrigue du côté d'Isabella et d'Emma ! Car j'aurais bien évoqué leur situation lors d'un échange entre Curtis et le Président, mais je manque de billes pour l'heure... quelques soient les choix de Frégo, d'ailleurs !

ensuite, je pourrais songer à la rédaction des adieux... j'ai beaucoup d'idées aussi pour la suite !

bonne lecture et bon samedi !

bizz vizz !!!

Limeye


Curtis s'efforçait de passer le plus de temps possible avec Joan, de rester auprès d'elle au moins plusieurs heures par jour, même s'il était appelé à se rendre quotidiennement à l'astroport et au centre de communication. La docteur Darmont passait régulièrement voir Joan, Maëva veillait à sa tension chaque jour. Pour l'heure, ni l'une, ni l'autre ne notaient d'amélioration pour sa santé et surtout celle de son enfant, mais cela ne les inquiétaient pas outre mesure. Maëva disait avec philosophie que si les choses ne s'arrangeaient pas, au moins, elles ne s'aggravaient pas...

Joan profitait le plus possible des moments où Curtis était avec elle dans la journée. Il n'avait plus ramené le moindre document à lire, ni même de courrier à adresser au Président. Dans ces moments-là, on les laissait seuls.

Si Kim avait ordonné l'équipement et la révision complète de l'ensemble des vaisseaux, il ne voulait pas non plus tuer ses hommes à la tâche. Il mesurait aussi que ceux qui étaient revenus de leur étrange aventure sur l'astéroïde avaient aussi besoin d'être en famille. Il en renvoyait souvent chez eux, ne gardant pour les travaux que ceux qui étaient restés sur Tyrial.

Il avait fini par trancher en ce qui concernait le départ de Grabo ou Arko. Les deux hommes le suivraient. Car Jade l'avait un jour interpellé en lui disant que si les deux ne partaient pas, ce serait elle qui partirait en les laissant sur Tyrial. Kim aurait sincèrement préféré qu'Arko reste sur Tyrial, se souvenant du malheur qui avait frappé sa propre famille, avec la mort de son beau-frère. Et quand il avait rappelé cela à Jade, celle-ci lui avait seulement répondu que la piraterie et la liberté étaient deux choses différentes et que si Arko ne revenait pas, au moins, elle serait fière de ce qu'il aurait fait. Alors que mourir en attaquant un convoi commercial n'avait rien de glorieux.

Lorsque Joan n'avait pas besoin d'elle, qu'elle se reposait ou que Curtis était à ses côtés, Maëva apportait son aide à l'hôpital, quelques heures par jour. Mais elle passait aussi du temps avec Andrew. Celui-ci ne se sentait guère de compétences pour aider à la préparation des vaisseaux, et même s'il passait chaque jour lui aussi à l'astroport, en général avec le Capitaine, il n'y restait pas bien longtemps. Par contre, il discutait souvent stratégie avec Grabo, Nekiri et Ezra.

Le Président Carthew avait envoyé des troupes sur Rhéa pour contrer le raid prévu par les hommes de Guggenheim, et l'assaut avait été repoussé. Mais Guggenheim tenait toujours Titan, Encélade et Japet, et Curtis se disait que mener une opération commando en gagnant Phoebe et en attaquant par surprise la petite escadrille présente sur Japet serait une bonne occasion de mesurer leur propre potentiel et de commencer à faire le ménage. Nul ne s'attendait à les voir arriver, même le Président n'avait qu'une vague idée des forces arrivant avec le Capitaine, et celui-ci refusait toujours de lui dire d'où sortaient les renforts qu'il amenait avec lui.

Grag passait ses heures d'oisiveté - bien rares - à faire la leçon à Eek concernant Joan, Oog et Otho. Il tentait de faire comprendre à son chien que la vie de ses trois amis était entre ses mains, ou plutôt ses pattes et ses crocs. Et que s'il arrivait la moindre chose à l'un d'entre eux, il serait sévèrement puni. Le chien manifestait une sorte de mépris, voire d'agacement devant les dires de son maître, tentant de lui faire comprendre qu'il avait très bien saisi son rôle et qu'il serait vigilant. Mais Grag ne cessait de multiplier les conseils, au point que cela finissait même par agacer Simon qui se demandait s'il n'allait pas devoir débrancher quelques temps le grand robot, histoire de lui remettre les idées au clair.

Le professeur aidait au mieux, là où l'on pouvait avoir besoin de ses compétences. Il accompagnait souvent Curtis au poste de communication, pour suivre lui aussi les entretiens quotidiens avec le Président. Et il passait voir Joan chaque jour.
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Sam 28 Déc 2013 - 15:49
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 775
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] Les visages de mon ennemie (troisième partie)
Coucou Limeye!

Je trouve un peu inquiétant qu'il n'y ait aucune amélioration pour Joan et le bébé, même s'il n'y a aucune aggravation non plus... Sad

Curtis a bien retenu la leçon de la Dre Darmont, en ne rapportant rien d'inquiétant lorsqu'on le laisse seul avec Joan... Mr. Green

Je ne suis pas surprise que Grabo et Arko partent tous les deux... ça doit discuter moins ferme depuis que la décision a été prise! Good L'attitude de Jade ne me surprend pas non plus, elle réagit dignement, en femme de tête... Good

On sent que le départ approche... commet vont se passer les adieux? Je ne doute pas que tu aies bien des idées en tête!

Bizz Vizz
Flamme
Wink
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Sam 28 Déc 2013 - 16:09
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] Les visages de mon ennemie (troisième partie)
Coucou Flamme,

dans mon esprit, il faut un peu de temps pour que Joan aille mieux, mais je ne tiens pas non plus à lui faire subir trop de difficultés, elle a eu son lot dans cette histoire (et dans d'autres aussi). Ca va aller mieux, mais petit à petit... ce qui permettra à Otho d'annoncer quelques bonnes nouvelles à son chef ! Mais j'anticipe...

oui, j'ai quelques idées pour les adieux en effet ! J'imagine bien des dialogues entre Maëva et Andrew, entre Curtis et Joan, entre Kim et Myriam, entre Grag et Otho (ça promet... Mr. Green ) . Mais ce sera dans quelques temps... je repars sur Et si... les choses se mettent en place, maintenant, il me faut du temps pour rédiger !

bizz vizz !

Limeye
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Sam 28 Déc 2013 - 17:50
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 458
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] Les visages de mon ennemie (troisième partie)
Coucou les filles!

Je sais que je tarde un peu à écrire une suite! Mad J'ai beaucoup d'idée en tête! Il reste juste de les écrire! J'essaierai de poster bientôt!

A+

Frégo Cool
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Back to top
Sam 28 Déc 2013 - 21:36
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] Les visages de mon ennemie (troisième partie)
T'inquiète, Frégo, nous ne te mettons pas la pression ! Wink

L'important, c'est déjà d'avoir les Idea !

bon courage pour l'écriture et profite bien si tu es en vacances !

bizz vizz

Limeye
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Jeu 23 Jan 2014 - 03:41
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 458
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] Les visages de mon ennemie (troisième partie)
Coucou!

Voici (Enfin!) une suite avec la mission d’Isabella et cie! Mad Wink

La navette du Colonel Tor faisait route vers Lulanee avec Isabella et Emma à son bord, ainsi que les 2 adjoints de Tor et une vingtaine de gardes. Les 2 femmes remarquèrent des combinaisons antiradiations utilisées par des mineurs et des instruments de dé-irradiation.

Elles remarquèrent aussi des visages familiers parmi les gardes. D’abord celui du Général Raad, et d’un garde à stature imposante qui avait une forte ressemblance avec la Capitaine d’Issa. Ensuite, elles reconnurent les visages déguisés de la Capitaine D’Issa et du lieutenant Majorek. Ils semblaient indemnes et alertes.

Les deux femmes s’efforcèrent de cacher leur étonnement. Elles sauraient plus tard comment et pourquoi le général était à bord de leur navette et comment leurs coéquipiers s’y étaient également retrouvés.

Le voyant de la console de communication se mit à clignoter. Tor ordonna un visuel de celui qui appelait. Le visage jaune et radieux d’un Uranien chauve, boursoufflé aux yeux bruns apparût sur l’écran. Isabella reconnût ce visage. C’était un visage haï que jamais elle ne s’attendait à revoir. C’était Guldhur, le majordome de Richard Guggenheim qui était aussi un savant sans scrupules.

Tor mit un genou à terre et inclina la tête en signe de soumission.

- C’est un honneur d’être à vos ordres Monsieur. Fit le colonel Tor. Quels sont vos désirs?

- D’abord que tu me montres et me confirmes l’identité des quatre envoyés du Président Carthew que je t’ai ordonné de capturer. Ensuite, je contemplerais bien le cadavre de ce cher Général Raad. Il NOUS a causé beaucoup d’ennuis celui là! J’ai failli attendre. Dit Guldhur d’un ton glacial.

- Voyez par vous-même, Monsieur. Dit Tor. Je vous envoie des images du compartiment de détention. Le corps du général y est aussi. J’ai la tristesse infinie de vous annoncer que ce ne sont pas ceux que vous recherchez ni eux, ni leur vaisseau.

Isabella et Emma contemplèrent en silence les images du compartiment. Il y avait effectivement 4 prisonniers. 3 femmes et un homme. Elles les reconnurent comme faisant parti des 25 agents sous les ordres du Général Grant, tous des natifs d’Uranus. Il y avait aussi un corps inanimé qui ressemblait au Général Raad. Emma Watson tourna la tête vers celui qu’elle avait reconnu dans le cockpit. Il lui fit signe de ne rien faire pour le moment.

La voix glaciale de Guldhur attira de nouveau leur attention.

- Bien, pour leur retour sur la planète mère, ils auront une place de choix à notre petite réception. Quant aux hommes et femmes de Sky City qui vous accompagnent, en échange de leur apport en énergie, il me plaira de relâcher certains de leurs concitoyens. Il me plairait aussi voir certains d’entre eux se convertir.

- Certains accepteront sûrement ce très grand honneur avec reconnaissance, Monsieur. Rétorqua Tor avec pompe et mièvrerie.

Isabella réprima sa fureur et une envie de vomir.

- Je vous attends sur la place des patriotes auprès de l’obélisque d’honneur, mon cher ami. Répondit onctueusement Guldhur. Il coupa la communication.

- C’est toute une curée en perspective qui nous attend sur cette « Place des Patriotes ». Dit la Colonel Watson en brisant le silence. Et je crois aussi deviner la fonction de ce fameux Obélisque d’honneur, Colonel Tor. Ajouta-t-elle.

En effet Colonel…Hoomz, ce sera une fosse aux serpents qui s’enroulent et se mordent les uns avec les autres. Il vous faut maintenant décider ce qui aidera le mieux le bien ultime : vous joindre à nous pour « la curée » ou vous en tenir à votre mission planifiée, avec les conséquences que cela implique. Dit-il.

- On ne pourra pas tout avoir en effet. Conclut Emma Watson. Vous me laisseriez donc partir avec mon équipe sans poser de questions. Je me demande vraiment quel est votre intérêt à nous laisser faire cela. Si nous réussissions, votre temps et celui des autres qui partagent votre condition seraient comptés. Et je ne parle pas de ce qui va se passer lorsque vous serez tous en manque d’énergie vitale.

- Pour mes intérêts et de ceux qui partagent ma condition, il est beaucoup trop tard. Notre vie n’est plus une vie. Notre intégrité est perdue. Lorsque le moment sera venu, moi et mes 2 fils ferons l’ultime sacrifice en entraînant le plus d’utilisateurs possible dans notre sillon. Fit Tor en désignant les deux gardes qui étaient avec lui.

Tor et Watson se parlaient et se comprenaient à demi mots.

- Si nous réussissons, nous viendrons à Lulanee chercher nos 4 compagnons qui sont dans la cale et secourir ceux qui peuvent l’être, je vous le promets. Dit Emma en regardant aussi dans la direction du Général Raad qui lui fit un signe de tête. Elle choisit de ne pas mentionner leur projet de trouver et parler à la Dr. Balah Ahr. J’aimerais aussi pouvoir m’entretenir un instant avec nos compagnons.

- Nous serons à la portée des radars de Lulanee dans 30 minutes. Vous devrez avoir quitté cet appareil avec la navette tout terrain qui se trouve dans le hangar avant ce temps. Prenez l’équipement dont vous avez besoin. Monsieur D’Isso, ingénieur de métier, vous accompagnera également. Fit Tor en regardant le grand Uranien qui se trouvait à côté de la Capitaine d’Issa.

Sur ce, la Capitaine d’Issa et son frère firent l’accolade à un autre Uranien avant de rejoindre la Colonel Watson avec Isabella et le Lieutenant Majorek. Ils prirent chacun une combinaison antiradiation et un dispositif portable de de-irradiation. Le Colonel Tor remit également un document scellé à la colonel Watson.

"Si on pouvais travailler d'autres pierres des profondeurs et les incorporer de quelque manière à ces dispositifs, cela nous aiderait vraiment." Pensa Isabella.

Ils eurent un bref entretien avec les quatre officiers du Général Grant qui se trouvaient dans la calle et s’étaient portés volontaires pour servir d’appât pour tromper Guldhur et ses hommes. Le cadavre était un des agents de Guldhur qui avaient tentés d'assassiner le Général Raad. On l'avait maquillé pour lui faire prendre l'apparence du Général.

La major Ilhan, celle qui commande ce détachement leur signifia que la supercherie face à Guldhur devait être menée à son terme et qu’ils feraient tout en leur pouvoir pour rester en vie et aider leurs compatriotes.

- Neutralisez-nous ce gisement maudit, mon Colonel! Fit la Major Ilhan.

- J'y compte bien, Major. Promit Emma,

Emma, Isabella et leur équipe partirent avec la navette tout terrain pour joindre le pied chaîne de montagnes ceinturant les grandes cavernes et Lulanee.

Vos impressions sont les bienvenues

A+

Frégo Cool
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Dernière édition par Frégo 80 le Jeu 23 Jan 2014 - 16:07; édité 1 fois
Back to top
Jeu 23 Jan 2014 - 13:27
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] Les visages de mon ennemie (troisième partie)
Coucou Frégo !

bravo d'avoir continué et repris le fil Clap Clap Clap

tu as choisi finalement une option "simple" pour la conspiration du colonel Tor. Mais son face à face avec Guldhur promet d'être intéressant... Il y a là l'opportunité de se débarrasser de ce sordide personnage !

maintenant, reste à nos "femmes" (Isabella et Emma) et à leur équipe à trouver le gisement. J'ai hâte de lire leur rencontre avec le Peuple de la Noirceur... jump jump jump

bizz

Limeye
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Dernière édition par limeye le Ven 24 Jan 2014 - 06:36; édité 1 fois
Back to top
Ven 24 Jan 2014 - 02:25
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 775
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] Les visages de mon ennemie (troisième partie)
Coucou les filles!

J'ai dû relire un peu, j'avais perdu le fil... Embarrassed Je suis bien contente qu'Isabella et Emma partent avec le lieutenant Majorek et la capitaine d'Issa, j'aime mieux les savoir tous ensemble... avec le frère de cette dernière! Good

Je suis aussi très curieuse de lire cette rencontre avec le peuple de la Noirceur... jump jump jump

Tor joue à merveille son double jeu... mais quel camp choisira-t-il à la fin? Il semble sincère dans ce qu'il a dit et ce qu'il a fait, mais je ne peux m'empêcher de me demander si on peut lui faire aveuglément confiance... Neutral

Chose certaine, l'intrigue avance, on sent que l'attaque contre l'emprise de Guldhur et Guggenheim approche... Tu as présenté les choses de façon très claire, les liens sont faciles à faire! Master Good Clap

Bizz Vizz
Flamme
Clap
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Ven 24 Jan 2014 - 08:41
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] Les visages de mon ennemie (troisième partie)
Coucou Frego!

Super suite!
T'en fais pas Flamme, moi aussi j'ai du me replonger dans les episodes precedents, faut dire que ca devient complexe, mais sans etre Tor-du... Mr. Green
Elles ont du cran et du courage ces dames...Mais moi non plus je ne fais pas confiance a Tor...( c'est bien connu le Tor-tue...Bon je ferais bien d'aller me coucher! Mr. Green ) et Guldhur n'est peut-etre pas si dupe que ca non plus...
Et avec tous les rebondissements que vous nous concoctez, c'est le trampogril assure ici!

O-tho jump jump jump

Back to top
Aujourd’hui à 23:47
Auteur Message
Contenu Sponsorisé

Sujet du message: [cadavre exquis] Les visages de mon ennemie (troisième partie)
Back to top
Page 4 sur 36
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 534, 35, 36  >
Sauter vers:  
Montrer les messages depuis:
Back to top
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure