Captain Future    Fans Forum Index du Forum
Captain Future Fans Forum
The definitive Captain Future forum for the fans community all over the world !
FAQ Rechercher Membres Groupes S’enregistrer Connexion
Captain Future Fans Forum Index du Forum
Captain Future Fans Forum Index du Forum Captain Future Fans Forum
Captain Future Fans Forum Index du Forum FAN CLUB
Captain Future Fans Forum Index du Forum Fan fictions [fan fiction] ELENA
Sujet précédent :: Sujet suivant
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Sam 21 Déc 2013 - 06:01
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 051
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] ELENA
Tu veux une suite pour bien dormir ?

Wink

suffit de demander... Mr. Green

Limeye insomniaque qui va se remettre dans JiYD

C’était la fin des vacances. Dans deux jours, elles devraient repartir sur Ganymède. C’était un moment important : Elena allait commencer l’école, et il ne fallait pas qu’elles arrivent trop tard, que la petite fille ait le temps de se réhabituer au changement d’horaire. Mais Joan se demandait si elles n’allaient pas rester un peu plus longtemps. Elle hésitait. Elle avait reçu quelques jours plus tôt un message de Curtis annonçant qu’ils étaient en route vers la Terre. Arriverait-il avant leur départ ?

Les filles étaient en train de jouer dans le jardin, avec leurs poupées et le petit chien des Ashton. Elles avaient étalé des couvertures sur la pelouse, sorti tous les vêtements, une petite dînette, et avec trois fois rien, elles avaient composé tout un univers. Joan s’était assise auprès d’elles et les aidaient à installer leur "campement". Quand Jelle surgit de la maison :

- Joan ! Un appel !

Elle releva la tête, et laissant tomber les jouets, elle courut vers la maison. Elle entra dans le bureau de Jelle, dont celle-ci ferma soigneusement la porte. Ken arrivait au bout du couloir, un peu curieux.

- File dehors, Ken.
- Ah, t’es pas drôle, Jelle ! Faut toujours être patient, avec toi !
- Tais-toi ! Tu crois que je ne meurs pas d’impatience, moi aussi ?

Et l’adolescent éclata de rire.

- Ok, je vais dehors, à une condition…
- Tu crois que tu es en mesure de poser des conditions ?
- Bien entendu ! Tu viens avec moi !

Jelle grogna, mais céda. L’important était que Joan soit tranquille pour parler à Curtis. C’était la première fois qu’ils se reparlaient vraiment depuis plusieurs semaines.

- Joan, c’est moi.
- Ca va ?
- Oui. On va entrer dans l’atmosphère terrestre. On sera à l’aéroport interplanétaire d’Ottawa dans une petite heure. Tu crois que vous pourrez y être ?
- Oui, je pense… en partant tout de suite.
- Désolé de te bousculer… on a eu des soucis avec l’émetteur… Cette sale bête d’Eek avait grignoté des fils… le temps qu’on trouve d’où venait le problème… on avait avancé beaucoup plus que je ne pensais et je n‘ai pas pu te prévenir plus vite.
- Ca ira. A tout à l’heure.
- A tout à l’heure.

Elle ressortit aussitôt, appela Jelle et Elena.

- Curtis et tout l’équipage arrivent dans une petite heure à Ottawa. On file.
- Je viens aussi !, dit Ken.
- Et nous aussi !, ajoutèrent les filles.
- Alors, dépêchez-vous ! On devrait déjà être partis, dit Jelle.
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Sam 21 Déc 2013 - 06:01
Auteur Message
Publicité

Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Sam 21 Déc 2013 - 11:45
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 511
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] ELENA
Coucou Limeye!

J'adore tes insomnies! Naughty Ken et Jelle font la paire comme fouines! Mr. Green Good Master

On retourne sur le grillpoline!

jump jump jump jump jump

A+

Frégo Cool
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Back to top
Sam 21 Déc 2013 - 12:37
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 051
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] ELENA
Coucou Frégo !

n'est-ce pas que, par moments, Ken et Jelle font concurrence à Grag et à Otho ?

la fin approche ! Encore un tiboutte avec Jelle (elle est vraiment dans un bon jour Mr. Green ), puis la conclusion appartiendra à nos Flam Wow Joan

bizz vizz et grillpoline bien !

Limeye


L’après-midi était bien avancé. Le jardin était silencieux. Les filles, sous la surveillance bienveillante de Grag et Otho, avaient gagné la plage et le lac. Davies les avaient accompagnés. Jelle, Ken et Ezra, avec Simon, étaient restés à la maison, mais hésitaient à les rejoindre. Fallait-il rester là au cas où, se disaient-ils tous, ou partir ?

Depuis qu’ils étaient arrivés, une poignée d’heures plus tôt, Curtis et Joan s’étaient enfermés et n’avaient pas donné signe de vie.

- C’est l’amour ou la mort, finit par dire Jelle, qui aurait voulu pouvoir percer le secret des murs de sa maison.
- Oui, dit Simon de sa voix étrange.
- Pourvu qu’ils ne fassent pas de bêtises, dit Ken, un peu inquiet.
- Pourvu qu’ils en fassent une énorme, oui, tu veux dire !, dit Jelle, agacée d’être aussi soucieuse.

Ezra éclata de rire, et ce rire fit du bien à tous.

- Je propose qu’on aille au lac. S’ils ont besoin de nous, ils sauront où nous trouver. Et je doute de toute façon qu’ils aient besoin de nous pour l’instant, alors j’aimerais autant profiter pour pouvoir prendre un bon bain !
- Ezra vainqueur par KO généralisé, ajouta Jelle. Tu as gagné, on va à la plage, mais… quand même…
- Non, Jelle, on s’en va ! Tous !, la taquina Ken.

Et ils quittèrent tous le jardin.
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Sam 21 Déc 2013 - 14:55
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 789
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] ELENA
Coucou Limeye!

J'ai raté ta "suite pour bien dormir" de quelques minutes, j'étais déjà partie me coucher!

J'adore Jelle, elle est aussi indispensable que le pouce dans une main! Mais je suis impressionnée de voir que Ken commence à devenir habile dans l'art de la maîtriser un peu... Good Ça fait deux fois qu'il a le dernier mot avec elle, dans tes deux derniers passages! Mr. Green Et heureusement, car elle est en train de battre Grag et Mala pour le concours de curiosité... Mort de Rire

C'est drôle et attendrissant de voir comment tout ce petit monde s'impose de rester dehors, n'osant réintégrer la maison et interrompre le bonheur de nos tourtereaux à se retrouver! Heureusement qu' Ezla a eu le bon sens de les occuper pendant ce temps... et qu'il ne pleut pas!

Trampogril et grilpoline ne dérougissent pas... que nous as-tu mijoté (i.e. qu'Est-ce que Flam et Joan nous mijotent) pour l'épilogue?

jump jump jump jump jump

Bizz-Vizz
Flamme
flower
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Sam 21 Déc 2013 - 17:47
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 051
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] ELENA
Et bien voilà comment Flam et Joan terminent l'histoire...

bonne lecture !

bizz vizz

Limeye à fond dans JiYD Wink (d'ailleurs, j'ai posté la fin de la journée)


Un regard gris ne pouvait se détacher d’un regard bleu profond. Elle caressait doucement son visage, du bout des doigts. Comme un souffle léger sur sa peau. Il prit sa main, celle qui portait le saphir, et déposa un léger baiser dans sa paume.

- Tu l’avais trouvée, finalement ?
- Oui. La veille de notre départ pour ici.
- J’ai craint de l‘avoir trop bien cachée… ou que tu n’en veuilles pas. J’ai beaucoup hésité à la glisser dans ta coiffeuse. Peut-être que j’aurais dû juste la mettre sous ton oreiller…
- Elle est magnifique… j’en ai eu les larmes aux yeux quand je l’ai vue, d’autant que le jour - ou plutôt la nuit - où je l’ai trouvée, tu me manquais beaucoup.
- Pourquoi ne m’as-tu pas appelé, si je te manquais autant ?
- Parce que… je ne voulais pas m’imposer. Je voulais que tu puisses décider de ton choix sans pression de ma part. C’est Jelle qui m’a poussée à t’écrire.
- Sacrée Jelle… tu sais que tu as l’amie la plus formidable qui soit ?
- Je sais, oui, répondit-elle avec un sourire lumineux.

Puis elle demanda :

- Curtis… quelle est la différence entre Meelin et moi ?
- La liberté. Et la vérité.
- Explique-moi ?
- La vérité… c’est que tu ne mens pas, même si tu as, comme moi, parfois du mal à dire les choses.

Elle sourit de cette remarque, si juste.

- Et la liberté… parce qu’avec toi, oui, je me sens libre. Et pas enfermé dans un monde qui m’étouffe, aussi beau soit-il, aussi envoûtant et doux.
- Comment vivra-t-on demain ? Je ne le sais pas…
- Moi non plus. Mais on a le temps, tout le temps de le décider et de faire des choix. Sans oublier Elena.
- Oui, sans oublier Elena.

Il déposa un léger baiser sur ses lèvres.

- Je peux continuer avec mes questions ?
- Oui !, dit-il en riant. Je t’ai dit que tu pouvais tout demander.

Puis plus sérieusement, il ajouta :

- Joan, on se doit la vérité, si on veut avancer… tous les deux, ensemble. C’est une exigence très lourde, je le sais, mais je sais aussi que si l’une de tes questions est difficile pour moi, certaines des miennes le seront pour toi aussi. Je ne veux pas du mensonge. Ni du secret. En tout cas… pas d’un secret qui déchirerait et serait destructeur. Je veux construire, pas combler des plaies non plus.
- Pourquoi n’as-tu pas eu d’enfants avec Meelin ?
- Incompatibilité génétique.

Elle le regarda, étonnée.

- Oui. Même si nous avons l’air très semblables, nous les Terriens et eux les Néméens, nos peuples ont subi des évolutions très différentes, très… disparates, je dirais. Il y avait une solution, que Simon a pu déterminer assez aisément d’ailleurs. Mais je n’en voulais pas.
- Laquelle ?
- La manipulation génétique.

Et il la sentit frémir entre ses bras. Elle savait exactement ce que cela signifiait et elle comprenait pourquoi il avait refusé cette solution. Qu’elle était une des choses contre lesquelles il se battait le plus. Qu’il refusait catégoriquement pour l’Humanité toute entière, mais aussi pour toutes les races vivantes de ce monde. Que l’évolution devait se faire à son rythme, lentement. Même si la science offrait des possibilités très étendues, peut-être… illimitées, mais qui pouvaient se révéler si dangereuses.

- C’est une des raisons qui nous a éloignés, Meelin et moi, l’un de l’autre. Pas la seule, je l’ai compris seulement durant ce voyage. L’autre, c’était qu’elle ne supportait pas de savoir que quelque part dans ce monde vivait, respirait l’enfant que j’avais eu avec une autre, avec toi. Elle aurait voulu… l’exclusivité de tout ce qui me touchait, me concernait. Némès est une planète, un monde extraordinaire, d’une richesse historique, géologique, végétale, animale… insoupçonnée pour nous autres, des Neuf Mondes. Mais c’était devenu une prison dorée, un lieu où je ne pouvais plus vivre, plus respirer, plus rien… inventer, créer, ni même penser.
- J’ai du mal à imaginer que l’amour puisse emprisonner à ce point… ce n’est pas ainsi que je vois les choses…
- Je le sais. Mais je ne l’ai compris que trop tard, et c’est aussi pour cela que je t’ai fait souffrir, et cela, j’ai beaucoup de mal à me le pardonner.
- Moi, je te le pardonne. Parce que je t’aime.
- Merci, mon amour. Ton pardon est aussi ce dont j’ai besoin.
- Curtis ?
- Oui ?
- J’ai encore envie de faire l’amour…
- Moi aussi… j’ai l’impression que je ne pourrais pas m’arrêter… j’ai tellement envie de te retrouver.
- Alors, viens, emmène-moi…
- Non… emmenons-nous… Partons ensemble…
- Oui… ensemble…



FIN

_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Sam 21 Déc 2013 - 19:10
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 789
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [fan fiction] ELENA
Oooooooooooooooooooohhhhhhhhhhhhhhh, Limeye!

Soupiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiir!

J'ai totalement fonduuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu!

Master Master Master Wow Wow Wow Clap Clap Clap flower flower flower

Flamme, en pleine opération nettoyage...
Mr. Green
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Aujourd’hui à 09:54
Auteur Message
Contenu Sponsorisé

Sujet du message: [fan fiction] ELENA
Back to top
Page 6 sur 6
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6
Sauter vers:  
Montrer les messages depuis:
Back to top
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure