Captain Future    Fans Forum Index du Forum
Captain Future Fans Forum
The definitive Captain Future forum for the fans community all over the world !
FAQ Rechercher Membres Groupes S’enregistrer Connexion
Captain Future Fans Forum Index du Forum
Captain Future Fans Forum Index du Forum Captain Future Fans Forum
Captain Future Fans Forum Index du Forum FAN CLUB
Captain Future Fans Forum Index du Forum Fan fictions [cadavre exquis] D'un mystère à l'autre
Sujet précédent :: Sujet suivant
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Jeu 17 Juil 2014 - 03:42
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 775
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] D'un mystère à l'autre
Coucou les filles!

J'ai planché un peu durant le début de mes vacances... qui ne sont pas encore finies, heureusement! Je vous envoie un premier tiboutte, la suite à venir sous peu, c'est déjà un peu avancé, mais pas encore tout à fait au point... Ashamed Question

Bonne lecture! Comme d'habitude, tous les avis constructifs sont bienvenus! Toutes les idées et suggestions aussi!



Grabo était en train de se verser à nouveau du café lorsqu'il entendit un léger bip provenant de son ordinateur. Cette fois, ce n'était pas Timarrow, mais Vadek qui tentait de le rejoindre. Il se hâta vers son écran et lut rapidement le message. Il appela immédiatement Kim, qui n'était jamais très loin depuis que leur équipe avait réussi à faire rater l'enlèvement de Valérie Swann.

Kim prit rapidement connaissance du message lui aussi, les sourcils froncés.

-Khalil et Black sont retournées seules sur Mars, ça veut dire qu'Aled'ja mijote encore quelque chose, déclara-t-il à haute voix, autant pour Grabo que pour lui-même. Je m'attendais à ce qu'elle ne lâche pas prise facilement, malgré la libération de Flam et de Miss Randall, et ce que Vadek vient de nous transmettre le confirme. Il faut absolument découvrir ce qu'elle trame!

Puis, pour lui-même, il ajouta:

-Oui, il le faut... Je le dois à Flam, et à toi aussi, Rik... Il y a déjà assez de victimes manipulées, soumises à son emprise, sans compter les morts... Il faut la vaincre! Mais j'ai bien peur que cela signifie sa propre mort à elle, jamais elle ne renoncera d'elle-même, elle a passé si près de réussir son plan... Aled'ja ne connaît pas le sens du mot échec. Même toi Rik, tu n'aurais pu le lui apprendre... Aled'ja n'a jamais aimé qu'elle-même! Je l'ai tout de suite compris, contrairement à toi...

Kim eut un grand soupir.

-Pauvre Rik, si seulement j'avais été là pour te faire entendre raison! Peut-être serais-tu en vie, à l'heure qu'il est... Si tu avais écouté ton petit frère, tu ne serais pas tombé dans le piège d'Aled'ja!

Grabo observait Kim pensivement et respectait sa réflexion, sans savoir ce qui le tourmentait ainsi. Seuls quelques proches de Kim savaient que la mort de son frère aîné lui pesait toujours autant, même après toutes ces années. Mais personne ne connaissait les circonstances de la mort de Rik, sauf Kim... et Aled'ja.

***

Aled'ja Korn réfléchissait. Elle s'était calmée progressivement de la colère qui l'avais saisie lorsqu'elle avait appris que le capitaine Flam et Joan Randall lui avaient échappé à cause de la maladresse de Markus Saunders. Il n'avait pas été assez vigilant, et par sa faute son plan se trouvait retardé.

-Je prendrai les affaires en main personnellement maintenant, se jura-t-elle. J'aurais dû me douter que Saunders négligerait les intérêts d'Alveola pour les siens propres! Il ne pensait qu'à s'amuser avec les femmes, celui-là... Bon débarras!

Elle se dirigea vers une petite table, dans le coin de la pièce qu'elle avait transformée en bureau, dans une maison en banlieue de Seattle. Sur la table reposait la boîte scellée qui contenait, croyait-elle, les pensées de Joan Randall. La Martienne jeta un regard triomphant sur la boîte, certaine de posséder toutes les cartes maîtresses du jeu de patience qu'elle allait entamer avec le capitaine Flam. D'autant plus que maintenant, elle prendrait les choses en main, elle ne ferait confiance en personne d'autre qu'elle-même...

-Curtis Newton, à nous deux! Vous n'aurez pas le choix de coopérer avec moi, si vous tenez à Joan Randall un tant soit peu! Et je sais que vous tenez à elle, j'en sais même beaucoup plus! La lecture des pensées est une source de renseignements si précieuse!

Elle se mit à rire: toute sa bonne humeur était revenue! Absorbée qu'elle était à échafauder la poursuite de ses projets, elle n'entendit pas immédiatement son transmetteur biper.


Flamme
Wink
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Jeu 17 Juil 2014 - 03:42
Auteur Message
Publicité

Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Jeu 17 Juil 2014 - 11:43
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 458
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] D'un mystère à l'autre
Coucou flamme!

Merci d'avoir repris la suite du point de vu de Kim et d'Aled´ja! Good Master Master Master Youpi Best jump jump jump jump

J'adore ce que tu as fait de ce personnage! Je suis en train de plancher sur l'autre cadavre exquis. J'espère poster bientôt.

A+

Frégo Smoke
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Back to top
Jeu 17 Juil 2014 - 21:45
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 775
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] D'un mystère à l'autre
Frégo 80 a écrit:
Coucou flamme!

Merci d'avoir repris la suite du point de vu de Kim et d'Aled´ja! Good Master Master Master Youpi Best jump jump jump jump

J'adore ce que tu as fait de ce personnage!



Coucou Frégo!

Tu veux parler de Kim, j'imagine? J'ai toujours aimé Kim, Kiss et je voulais lui donner plus d'importance qu'il en a eu à date, lui faire jouer un rôle que vous découvrez au fur et à mesure...

Bizz Vizz
Flamme
Wink
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Jeu 17 Juil 2014 - 22:14
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 458
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] D'un mystère à l'autre
Coucou flamme!

Je veux aussi parler d'Aled´ja. Wink

A+

Frégo Cool
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Back to top
Ven 18 Juil 2014 - 02:24
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 775
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] D'un mystère à l'autre
Coucou Frégo!

Merci de ta remarque! Surtout que c'est toi qui as créé Aled'ja! Master

Elle va faire honneur à son nom et à son héritage génétique! horified

Pour l'instant, je reviens plus sur Kim, mais Aled'ja va aussi revenir bientôt... Wall

Bizz Vizz
Flamme
Wink
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Ven 18 Juil 2014 - 23:41
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] D'un mystère à l'autre
Un petit coucou rapide les filles pour remercier Flamme de continuer cette histoire! jump jump jump

Aled'ja est vraiment diabolique....Tant qu'elle pense avoir les cartes maitresses et notamment la boite de Joan, on peut esperer qu elle fera un faux pas? Mr. Green

O-tho

Back to top
Jeu 24 Juil 2014 - 02:57
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 775
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] D'un mystère à l'autre
Coucou, les filles!

J'ai décidé de faire entrer Kim en scène un peu plus tard, et de poursuivre avec Aled'ja... Evil


Voici au autre tiboutte, il y en aura un autre prochainement...

Bonne lecture et Bizz Vizz!
Flamme
Hello

Aled'ja prit son transmetteur et ses yeux se rétrécirent en voyant qui l'appelait. Elle avait pourtant bien recommandé à cette taupe de ne pas communiquer avec elle par ce moyen, mais plutôt d'envoyer les messages à son laboratoire secret sur Mars, caché au coeur des ruines de Korak.

Méfiante, elle établit le contact.

-Que veux-tu? Je t'avais pourtant ordonné de ne pas communiquer directement avec moi!

-Je le sais, Madame, murmura un homme à voix basse. Mais ce que j'ai à vous dire est si intéressant que j'ai pensé que vous voudriez être au courant le plus tôt possible...

Aled'ja ne broncha pas. Il en fallait beaucoup pour l'impressionner, surtout après avoir essuyé tous ces contretemps dans le déroulement de ses projets, contretemps entièrement dus à des complices incompétents et non fiables! Elle répondit d'une voix glaciale:

-Raconte toujours, mais fais vite! La communication est-elle sécurisée, au moins?

-Absolument, Madame! Vous pensez bien que j'ai pris toutes mes précautions...

-Viens-en au fait! coupa Aled'ja.

L'homme eut un bref moment d'hésitation devant cette manifestation évidente de mauvaise humeur, mais il déclara très rapidement:

-Le Président a contacté le capitaine Flam pour avoir des nouvelles de sa mission. Vous savez qu'il avait été chargé de retrouver Miss Randall et de la livrer à la justice, et que ces recherches devaient être menées dans la plus grande discrétion...

Oui, Aled'ja savait. Elle était au courant de presque tout ce qui se passait et se disait entre les murs du bâtiment de la Police Interplanétaire, grâce à sa taupe...

-Figurez-vous que le président s'est fait répondre qu'il aurait toutes les réponses à ses questions ce soir même, et que le capitaine enverra le marshall Ezra Gurney pour rencontrer le Président à sa place. Le capitaine refuse de quitter son équipe, qui met tout en oeuvre pour tenter de ramener Miss Randall à un état de conscience normal. Il paraît qu'elle est amnésique et ne se souvient de rien...

Aled'ja ne put s'empêcher de sourire méchamment. Et de jubiler intérieurement:

-Vous pouvez toujours essayer de lui redonner ses souvenirs, Capitaine...Vous ne réussirez pas! Pour ce faire, vous avez besoin de ses pensées d'origine et de l'altérateur de pensées, et c'est moi qui les ai!

La voix de l'homme reprit, interrompant les pensées d'Aled'ja:

-J'ai pensé que vous aimeriez avoir les enregistrements de cette conversation, Madame...

A sa grande surprise, l'homme s'entendit répondre:

-Non! Il n'est pas question de vous faire repérer! J'ai une meilleure idée, et c'est moi qui vais m'en charger!

-Qu'allez-vous faire, Madame?

-Vous n'avez pas besoin de le savoir! Contentez-vous de continuer à espionner, et continuez d'envoyer vos comptes-rendus à mon laboratoire de Korak! Vous ne devez plus communiquer avec moi directement, sous aucun prétexte, à moins que je vous en donne l'ordre! Et j'exige que vous m'obéissiez sans discuter! C'est bien compris? Sinon, votre vie ne vaudra pas cher, sans parler de celle de votre famille...

Abasourdi et terrifié, l'homme répondit servilement:

-J'ai très bien compris, Madame...

Et Aled'ja coupa brusquement la communication.

Elle reprit son mauvais sourire et ricana:

-Maintenant, je sens que ça va devenir intéressant! Je vais assister moi-même à cette petite réunion... On n'est jamais mieux servi que par soi-même!

Elle s'empara du diffuseur d'atomes ainsi que d'un neutraliseur d'émission de chaleur corporelle qu'elle avait déposés à côté du communicateur, les glissa dans un compartiment de sa ceinture et gagna le hangar, où se trouvait sa navette personnelle.
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Jeu 24 Juil 2014 - 10:18
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 458
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] D'un mystère à l'autre
Coucou Flamme!

Cette Aled"ja! Angry Angry Angry Je me dit qu'il va s'en passer des choses dans le bureau du président! tu fais durer le suspense au possible! Good Master Master Master J'ai hâte de voir la suite! Qui est cette taupe? Neutral Cette communication avec le comet aussi facilement enregistrée, ça me semble trop beau pour être vrai pour Aled'ja! L'Équipe du Capitaine Flam prépare sûrement quelque chose!
J'hâte de voir la suite! Mort de Rire Mort de Rire

jump jump jump jump jump jump

A+

Frégo Smoke
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Back to top
Sam 26 Juil 2014 - 03:19
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 775
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] D'un mystère à l'autre
Coucou!

J'ai eu un peu de temps pour avancer, donc voici un autre tiboutte à vous mettre sous la dent... J'ai une autre petite suite, mais elle n'est pas encore prête... peut-être le sera-t-elle d'ici à dimanche! Commentaires bienvenus!

Bonne lecture!
Bizz Vizz
Flamme
Wink

Ezra se dirigeait d'un pas nerveux vers le bureau du Président Carthew. Il était plongé dans des pensées contradictoires depuis qu'il avait quitté le Cyberlabe, toujours immobilisé à l'aéroport interspatial de New York.

Lorsqu'Otho était venu le chercher dans le salon du Cyberlabe pour lui signaler l'appel du Président, il s'attendait à ce qu'il soit destiné à Curtis Newton. Mais l'androïde lui ayant expliqué que le capitaine s'était à nouveau retiré dans sa cabine sur les instances de Simon parce qu'il était près de s'écrouler de fatigue, le marshall s'était immédiatement dirigé vers le poste de pilotage pour répondre à l'appel et expliquer au Président que le capitaine ne pouvait lui répondre en ce moment, victime de la fatigue occasionnée par les tentatives de trouver une solution au problème posé par l'état de santé de Joan. Le président avait haussé les sourcils, visiblement surpris de la tournure des événements. Mais il avait causé une véritable onde de choc quand il avait ordonné que Joan soit ramenée à l'hôpital militaire de New York afin qu'elle y soit soignée et gardée à vue en attendant que l'enquête se poursuive.

Ezra et Otho et Grag, qui s'était joint à eux, en avaient momentanément perdu la voix, incapables de répondre quoi que ce soit, sous le choc. Ezra avait été le premier à reprendre finalement le contrôle sur lui-même, ravalant son indignation, et avait rapidement fait signe aux deux Futuremen de garder silence et surtout, leur calme. Puis, se tournant vers le Président, il lui avait affirmé au que Joan était innocente du crime dont ont l'accusait, et que c'était une organisation criminelle qui avait tenté de lui en faire porter la responsabilité. Conscient qu'il serait difficile de tout expliquer au Président en présence des deux affreux et du capitaine qui risquait de revenir à tout moment au poste de pilotage, il lui avait demandé une entrevue pour mieux lui expliquer la situation. Ce dernier avait été déçu de ne pouvoir parler directement au capitaine Flam, mais il avait été compréhensif et avait immédiatement accepté le rendez-vous demandé par Ezra.

Lorsqu'il avait pris l'ascenseur qui le mènerait jusqu'au bureau de Carthew, Ezra songeait encore à la vive réaction d'Otho, à laquelle celle de Grag avait fait écho, dès que la communication avait été terminée. L'androïde et le robot avaient été indignés de l'attitude du Président:

-Non, mais quelle mouche l'a piqué? A l'entendre, on croirait que Joan est une dangereuse criminelle! s'était indigné Otho.

-C'est comme si elle était présumée coupable sans avoir été jugée! avait renchéri Grag. Si le chef avait entendu ça, il aurait dit au Président sa façon de penser, tout Président qu'il est!

Ezra, soucieux, n'avait pas répondu immédiatement. Mais il avait déclaré aux deux fidèles Futuremen qu'il valait mieux expliquer calmement au Président tous les dessous de l'affaire, et qu'il serait mieux d'y aller seul. Il se doutait bien que les deux lascars risquaient de s'emporter, et que Curtis était trop épuisé et secoué émotionnellement pour réagir en toute neutralité face à l'attitude du Président.

Lorsqu'il sortit de l'ascenseur qui l'avait conduit au sommet de l'immeuble de la Police Interplanétaire, il vit qu'il était attendu: la secrétaire de Carthew le fit immédiatement entrer, après lui avoir adressé un bref signe de tête.

Il s'avança d'un pas déterminé vers le Président, qui se dirigea vers deux fauteuils et l'invita à prendre place dans l'un d'eux. Après qu'Ezra se fut assis, Carthew fit de même, et aborda directement le sujet:

-Vous n'ignorez pas que la nouvelle du meurtre du général Swan est tenue secrète, Marshall Gurney. Néanmoins, tout le haut commandement est sur un pied d'alerte, et le ou la coupable de ce meurtre devra faire face à la justice, quelle que soit son identité. Vous comprendrez qu'aucun traitement de faveur ne pourrait être accordé à qui que ce soit...

-Vous ne croyez tout de même pas que Miss Randall soit la coupable, monsieur le Président? rétorqua Ezra.

-Je ne peux me résoudre à le croire, en effet... Mais toutes les apparences sont contre elle, vous le savez bien! Et c'est cela que tous les hauts gradés qui sont au courant de l'affaire gardent en tête, actuellement! Ils veulent à tout prix que le coupable soit puni de façon exemplaire, et je ne pourrai pas intervenir dans l'enquête, encore moins dans les procédures judiciaires! Personne ne sait encore que le capitaine Flam a retrouvé Miss Randall, sauf moi, mais je ne pourrai soustraire longtemps la vérité à ceux qui me la demanderont! Je suis pris entre l'arbre et l'écorce, dans une position très inconfortable! Mais je suis prêt à vous écouter, Ezra, vous le savez bien! Et si vous pouvez apporter la preuve que Miss Randall est innocente, je serai le premier à m'en réjouir! Mais vous devez comprendre qu'elle est considérée comme suspecte numéro un, malgré la bonne réputation qui était la sienne au sein du service! Et qu'en tant que telle, elle doit se mettre à la disposition des autorités!

Ezra soupira. Le problème était justement là... Les Futuremen n'avaient pas encore eu le temps de rassembler assez d'éléments de preuves pour prouver irréfutablement la culpabilité d'Aled'ja. Le témoignage de Markus Saunders serait déterminant pour l'enquête, s'il acceptait de coopérer. Quant à Joan, elle n'était pas absolument pas en état de se défendre elle-même des accusations qui pesaient contre elle. Elle avait besoin de soins, et seuls le capitaine Flam et le Professeur Simon possédaient les connaissances et les compétences que requérait la complexité de son état.

Il expliqua tout cela à Carthew, qui accueillit toutes ces informations avec intérêt. Ezra était sur le point d'en dire plus sur l'amnésie de Joan et l'analyse de ses pensées contenues dans la mystérieuse boîte scellée, quand il ressentit soudain une puissante intuition. Il se sentait observé, mais cette sensation était totalement différente de celle qu'il avait habituellement, sachant qu'il était filmé par les caméras de surveillance qui captaient en permanence tout ce qui se passait dans le bureau du Président. Il se retourna, ne vit évidemment personne, mais la sensation persistait. A un point tel qu'il préféra garder secrète l'existence de cette boîte scellée. Il devait comprendre plus tard à quel point il avait bien fait...

Puis, après que Carthew l'eut invité à prendre congé, il regagna le Cyberlabe, mais cette sensation d'être observé, épié, ne le quitta que lorsqu'il sortit du bâtiment de la Police Interplanétaire.

**

Dans une ruelle sombre, non loin de l'entrée de ce même bâtiment, Aled'ja stoppa son diffuseur d'atomes et son neutraliseur de chaleur corporelle. Cette rencontre avait été très enrichissante, mais elle avait senti qu'Ezra n'avait pas tout dit. Il semblait avoir été sur le point de le faire, mais quelque chose l'avait retenu. Et elle n'osait pas se risquer à le suivre jusque dans le Cyberlabe, elle n'était pas prête à se jeter dans la gueule du loup! Elle avait mieux à faire...

-Tant pis! Quel dommage de ne pouvoir avoir un altérateur de pensée portatif et plus rapide! Ç'aurait été un jeu d'enfant de pouvoir mettre le Président à ma merci! Mais je vais m'amuser autrement!

Elle envoya un message anonyme à toutes les chaînes de télédiffusion des Neuf Mondes. Ce message révélait qu'une jeune agent des services secrets de la police Interplanétaire avait tué le général Swan dans les bureaux mêmes du quartier général de New York, et que le capitaine Flam et son équipe de Futurement étaient chargés de la retrouver.

Aled'ja sourit perfidement. Nul doute que cette nouvelle se répandrait comme une traînée de poudre! Et que le capitaine n'aurait d'autre choix que de livrer sa chère miss Randall à la justice! S'il refusait de le faire, le Président n'aurait pas d'autre choix que de le faire rechercher lui aussi, à titre de complice!

Elle était fière de son coup... Après tout, elle était une Korn (Quorn)! Elle devait faire honneur à son nom...
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Sam 26 Juil 2014 - 04:16
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 458
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] D'un mystère à l'autre
Coucou Flamme!

Tu es absolument démoniaque! horified Devil Naughty . Tu viens de nous chauffer ce grillpoline à blanc!

Si la nouvelle d'Aled'ja sort, au moins Ezra aura la certitude qu'il a été épié. J'attends la suite avec impatience! J'aurais bien ajouté mon fion mais je te laisse aller jusqu'au bout de ce que tu préconise! Good Master Master Master

jump jump jump jump jump jump

Frégo Cool (Qui travaille cette fin de semaine! Bad )
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Back to top
Sam 26 Juil 2014 - 04:54
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 775
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] D'un mystère à l'autre
Coucou Frégo!

Z'est pas moi qui zuis démoniaque, z'est Aled'ja... Evil

Z'ai encore avancé, tu verras bientôt ce que ze préconize... Wink

Merci pour tes commentaires, ça m'encourage et me motive beaucoup! Devil

Bizz Vizz
Flamme
Very Happy
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Sam 26 Juil 2014 - 13:35
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 775
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] D'un mystère à l'autre
Coucou!

Frégo, je vois que tu es là, alors tu vas pouvoir prendre connaissance de cet autre tiboutte! Je me suis réveillée tôt ce matin, alors j'en ai profité! Mais là, je n'ai plus d'avance... J'ai tout de même une bonne idée de la façon dont j'aimerais faire évoluer l'histoire, Kim va revenir en scène, et je n'en ai pas fini avec Saunders... Evil

Je compatis pour le boulot de weekend... Sad Un peu de lecture te changera les idées!

Bizz Vizz
Flamme
flower

Ezra regagna rapidement le Cyberlabe; il avait hâte de rendre compte de sa conversation avec le Président au capitaine et au professeur Simon. Et de leur parler de cette mystérieuse sensation d'être observé, épié, durant son entretien avec lui. Lorsqu'il pénétra dans le poste de pilotage, il n'y trouva que Grag. Otho était parti veiller Joan pour que le professeur Simon puisse prendre un peu de repos, et Curtis était toujours plongé dans un profond sommeil. Ezra décida donc d'aller se coucher lui aussi, ne se doutant nullement de ce qui les attendait, l'équipe des Futuremen et lui, à leur réveil.

**

Curtis se sentait totalement impuissant, en proie au plus profond découragement. Malgré tous ses efforts et ceux de Simon, à chaque fois qu'il tentait d'envoyer une pensée d'origine, contenue dans la boîte scellée, dans le cerveau de Joan, il s'en créait quatre nouvelles, qui s'opposaient à ses souvenirs réels et transformaient peu à peu sa personnalité, la rendant totalement différente de la jeune femme intègre, loyale et entière qu'elle était. Ces nouvelles pensées prenaient le dessus sur les anciennes et les court-circuitaient, et Joan devenait de plus en plus hostile à sa présence. Lorsqu'il s'approcha d'elle, elle le frappa au visage et le regarda durement. Incapable de supporter ce regard, Curtis, le coeur serré, laissa échapper un cri qui le réveilla en sursaut. Trempé de sueur, le coeur battant, il eut à peine le temps de comprendre qu'il avait fait un cauchemar lorsque Grag fit brusquement irruption dans sa cabine.

-Capitaine! Viens vite au poste de pilotage! Il se passe quelque chose de grave!

Et le robot repartit immédiatement, se dirigeant vers la cabine d'Ezra. Curtis était tout à fait réveillé, maintenant. Que se passait-il? Comment allait Joan? Il repensa rapidement à son rêve, mais n'eut pas le temps de s'y attarder: Grag lui avait demandé d'aller au poste de pilotage et non à l'infirmerie où se trouvait la jeune femme, cela le rassura momentanément sur son état. Mais il n'était pas du tout préparé à ce qui l'attendait lorsqu'il gagna le poste de pilotage.

Il y trouva Grag et Otho, dont la mine consternée le frappa immédiatement. Aucun des deux ne parlait, ce qui était en soi un mauvais signe: normalement, ils auraient déjà commencé à se disputer... Le professeur Simon était resté dans l'infirmerie, à veiller Joan. A l'écran s'affichait le visage grave du Président.

Ezra arriva quelques instants après, les yeux encore embrumés par le sommeil. Mais lorsqu'il reconnut son supérieur à l'écran et vit son expression, il sut, tout comme Curtis, qu'il était arrivé quelque chose.

-Capitaine, je suis désolé, mais je me vois dans l'obligation de vous ordonner de conduire Miss Randall à l'hôpital militaire de New York, où elle sera gardée en observation en attendant son procès. Depuis ce matin, la nouvelle du meurtre du général Swan par une jeune agent des services secrets fait la une de tous les médias d'information des Neuf Mondes. Malgré tous nos efforts pour garder cette nouvelle secrète, il y a eu une fuite... Je dois également vous dire que si vous refusez d'obtempérer, vous serez accusé de complicité dans cette affaire! Croyez que je regrette ce qui arrive, mais je n'ai pas le choix. La population doit garder confiance envers les forces de l'ordre, et elle s'attend évidemment à ce que justice soit faite...

Curtis serra les dents. Il était absolument hors de question qu'il livre Joan à la justice, surtout dans l'état où elle était! Pourtant, il comprenait bien la position du Président. Mais il avait juré à Joan de la protéger, et il tiendrait sa promesse. Même si pour cela il lui fallait devenir hors-la-loi... S'il la conduisait dans cet hôpital militaire, elle allait dépérir, peut-être perdre la raison, faute de soins appropriés, et cela, il ne pourrait jamais se le pardonner.... Il ne pouvait l'abandonner ainsi!

Il inspira profondément, et répondit calmement au Président en le regardant droit dans les yeux:

-Président, je suis au regret de vous dire qu'il m'est impossible de conduire Miss Randall à l'hôpital militaire de New York. Son état requiert des soins que seuls le professeur Simon et moi sommes en mesure de lui donner. Toute mon équipe et moi, sommes prêts à demeurer à votre disposition à la base de Tycho, jusqu'à ce qu'elle soit rétablie. Mais cela nous empêchera de partir à la recherche de la véritable coupable qui a monté toute cette machination...

Carthew eut un regard chargé de compréhension. Il hocha la tête, et reprit, d'un ton mystérieux:

-Je peux tout de même vous dire que je suis encore le seul à savoir que vous avez retrouvé Miss Randall... Mais je ne pourrai pas garder cette information secrète très longtemps. Peut-être juste assez pour vous laisser le temps de quitter le Système solaire...

Curtis eut un regard reconnaissant pour le Président. Il s'empressa de répondre:

-Merci de votre confiance, Président! Je vous ramènerai l'auteure de cette machination et je prouverai l'innocence de Miss Randall! Et avec l'aide de Simon, je la sortirai de son amnésie!

Le Président avait bien remarqué que le regard gris du capitaine avait légèrement vacillé, et que sa voix avait tremblé lorsqu'il avait prononcé cette dernière phrase. Il sourit au justicier de l'espace, et ajouta:

-S'il y a un quelqu'un capable de réussir tout cela, c'est bien vous et votre équipe! Bonne chance, capitaine, mais faites vite! Vous n'aurez pas beaucoup de temps...

Curtis fit un bref signe de tête au Président, et la communication fut coupée. Puis, il se tourna vers Ezra et lui serra la main en lui disant:

-Je regrette, Ezra, mais vous devez retourner au siège de la Police Interplanétaire. Je ne peux et ne veux vous imposer une vie de hors-la-loi recherché par les forces de l'ordre. Soyez certain que je saurai mettre un terme aux agissements d'Aled'ja, et que je ne saurai trouver le repos avant d'avoir ramené Joan à son état normal. Peut-être aurez-vous la chance de découvrir quelque chose de votre côté...

Ezra jeta un regard appuyé à Curtis Newton, et finit par répondre:

-Capitaine, vous devez savoir que le Président a appelé ici hier, mais vous étiez parti vous coucher, et sachant combien vous aviez besoin de repos, j'ai pris l'appel. Carthew m'a dit que les autorités réclamaient déjà le retour de Joan, mais la nouvelle du meurtre n'était pas encore connue des médias, hier soir... Je lui ai demandé une entrevue pour clarifier la situation, et j'ai préféré le mettre moi-même au courant. Je me suis dit que ce serait plus facile en personne... Je lui ai tout raconté en détails, mais lorsque j'ai été sur le point de lui révéler l'existence de la boîte scellée, j'ai senti une présence... comme si quelqu'un d'invisible nous épiait! Alors je n'ai rien ajouté, de crainte de trop en dévoiler!

Curtis réfléchissait... Il était impossible à quiconque de pénétrer dans le bureau du Président sans être vu, et on ne pouvait y accéder que par la porte. De plus, l'endroit était surveillé constamment et sous tous les angles par maintes caméras de surveillance... Mais quelqu'un qui disposait d'un diffuseur d'atomes permettant de se rendre invisible, et d'un neutralisateur de chaleur corporelle permettant de déjouer les caméras infrarouges, aurait pu s'introduire dans le bureau du Président et écouter la conversation! Peu de personnes disposaient d'un diffuseur d'atomes... A sa connaissance, il n'y avait que lui... et les sbires d'Aled'ja!

-Ezra, il est fort possible que quelqu'un à la solde d'Aled'ja - ou Aled'ja elle-même - ait assisté à votre entretien! Mais comment aurait-elle pu savoir que vous alliez rencontrer le Président? Quoi qu'il en soit, il est heureux que vous n'ayez pas dévoilé l'existence de la boîte scellée que nous avons en notre possession!

Puis, prenant conscience que les minutes s'écoulaient inexorablement, Ezra déclara précipitamment à Curtis:

-Vous devez partir, Capitaine, avant que Carthew dévoile la vérité à tout l'Etat-Major! Je vous aiderai au maximum de mes capacités! Peut-être découvrirai-je qui savait que j'allais rencontrer le Président... et comment les médias ont appris le meurtre de Swan! Je communiquerai avec vous en envoyant mes messages à Tycho, par voie sécurisée, et seulement en cas de nécessité absolue... Je vous en prie, soyez prudent! Et prenez soin de Joan... Elle ne pourra plus compter que sur vous, maintenant...

Curtis hocha la tête sans répondre. Puis, Ezra se dirigea rapidement vers sa cabine pour récupérer ses affaires, revint au poste de pilotage pour saluer brièvement Curtis, Grag et Otho, et quitta le Cyberlabe sans se retourner. Ce n'est que lorsqu'il entendit démarrer les puissants cyclotrons du vaisseau qu'il jeta un coup d'oeil derrière lui, pour assister au décollage du Cyberlabe et le regarder disparaître dans le ciel. Resté seul sur le tarmac, Ezra ne put s'empêcher d'envoyer une pensée vers l'équipage et vers sa filleule:

-Capitaine, puissiez-vous mettre bientôt fin aux activités d'Aled'ja Korn! Et toi, ma petite Joan, redevenir toi-même et surtout, trouver le bonheur!

Puis, d'un pas vif, il se dirigea vers la sortie de l'aéroport, en songeant au défi qui l'attendait: il devait découvrir comment Aled'ja ou quelqu'un à sa solde avait bien pu apprendre qu'il aurait un entretien avec le Président, et ainsi profiter de l'occasion pour espionner leur conversation. De toute évidence, il y avait une taupe entre les murs du quartier général de la Police Interplanétaire, et c'était probablement cette même personne qui avait dévoilé la nouvelle du meurtre de Swan et la mission du capitaine Flam, chargé de retrouver l'agent coupable, aux médias ou à Aled'ja...

Ezra avait un air plus déterminé que jamais lorsqu'il prit place à son bureau. Aled'ja s'était vraiment bien débrouillée pour nuire aux Futuremen, les obligeant à s'éloigner du système solaire pour lui laisser le champ libre. Mais le marshall tâchait de demeurer optimiste: tôt ou tard, elle finirait par commettre une erreur, mais il souhaitait que ce soit pour bientôt...
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Sam 26 Juil 2014 - 14:29
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 458
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] D'un mystère à l'autre
Coucou Flamme!

Merzi pour ta publication matinale! flower Carthew fait vraiment écran z'adore! Good Z'ai hâte maintenant de voir Kim entrer en zcène! Ezra aurait aura auzzi du pain sur la planche!. Vivement la suite!

Mort de Rire Mort de Rire jump jump jump

Vizz!

Frégo Cool
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Back to top
Dim 27 Juil 2014 - 18:16
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] D'un mystère à l'autre
Hello !

alors, Flamme, je dis bravo !!!

déjà, l'implication personnelle de Kim est franchement bien trouvée, avec ce "petit" compte qu'il a à régler personnellement avec Aled'ja, et puis tout ce rebondissement avec l'onde de choc médiatique... Carthew fait de son mieux, et Ezra aussi ! Il est toujours aussi attachant, notre colonel !

je ne dirai qu'une chose : j'ai hâte de lire la suite, c'est palpitant !

bravo pour ces "devoirs de vacances" à toi aussi ! Et pour cette abondante et passionnante lecture !

bizz vizz

Limeye
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Dim 27 Juil 2014 - 20:35
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 775
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] D'un mystère à l'autre
Coucou Limeye!

Il y a en effet plusieurs personnes qui ont un compte à régler avec Aled'ja, chacun des protagonistes ayant une bonne raison de lui en vouloir... Et ce que je préconise, c'est que ce sont l'entraide et la collaboration, pas toujours évidente, facile ou volontaire, de tous les protagonistes impliqués, qui vont permettre à Flam et son équipe de venir à bout de l'ambitieuse Martienne... Chacun va apporter sa pierre à l'édifice, plus ou moins directement...

Bizz Vizz
Flamme qui cogite encore pour la suite
Doubt
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Aujourd’hui à 01:43
Auteur Message
Contenu Sponsorisé

Sujet du message: [cadavre exquis] D'un mystère à l'autre
Back to top
Page 7 sur 12
Aller à la page: <  1, 2, 36, 7, 810, 11, 12  >
Sauter vers:  
Montrer les messages depuis:
Back to top
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure