Captain Future    Fans Forum Index du Forum
Captain Future Fans Forum
The definitive Captain Future forum for the fans community all over the world !
FAQ Rechercher Membres Groupes S’enregistrer Connexion
Captain Future Fans Forum Index du Forum
Captain Future Fans Forum Index du Forum Captain Future Fans Forum
Captain Future Fans Forum Index du Forum FAN CLUB
Captain Future Fans Forum Index du Forum Fan fictions [cadavre exquis] D'un mystère à l'autre
Sujet précédent :: Sujet suivant
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Dim 16 Fév 2014 - 19:40
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] D'un mystère à l'autre
Coucou les filles !

autant je ne voyais pas vraiment comment agencer les éléments précédents, comment avait pu se monter la machination, les échanges de souvenirs, etc... autant, je vois assez comment poursuivre. Frégo, j'adore ta dernière phrase, "derrière mon diabolisme se cachent des avenues de solutions !" C'est vrai !

Flamme, je me suis dit que j'allais te faire dégringoler de ta chaise à avoir ajouté un passage ce matin si tôt après Frégo Shocked ! En fait, quand j'ai lu le passage de Frégo juste avant l'extinction des feux hier soir, je me suis dit qu'il y avait là largement matière à embrayer pour mon imagination foisonnante Mort de Rire (il faudrait le smiley qui écrit). Et j'ai pu le faire un petit peu ce matin, et j'ajoute un nouveau tiboutte ce soir ! La seule chose, c'est que j'ai commencé à écrire un passage sur Curtis, mais il est court et je pense avoir encore un peu matière, donc, finalement, et comme chronologiquement, je peux inverser les deux, je vous livre plutôt ce qui se passe chez le colonel et chez Joan... je reviendrai à Curtis ensuite (quand j'aurai un peu laissé courir mon imagination).

bizz vizz

Limeye


Ezra trouva rapidement chez lui les documents qu'il avait énumérés devant Mala et Curtis. Il prit l'album photos qu'il possédait, mais aussi les documents relatifs aux années d'études de Joan. Ils se rendirent ensuite chez Joan.

- Bien, Grag, maintenant, c'est plus délicat, commença Ezra. Il faut qu'on trouve ce qui pourrait vraiment aider Joan. Elle s'est souvenue du regard de Curtis, de Frégolo et Limaille. Il faut s'appuyer là-dessus en premier. Si nous trouvions une photo où elle est avec vos petits amis, cela conforterait son souvenir. Mais nous devons aussi penser à tout ce qui pourra "réveiller" sa mémoire, la vraie. Je vais voir dans sa chambre, mais regarde dans la petite bibliothèque du salon. Je pense que c'est là qu'elle a rangé ses propres albums photos.
- On les prend tous ?
- Oui.

Ezra entra dans la chambre de la jeune femme pendant que Grag commençait l'inventaire de la bibliothèque. Le colonel soupira, hésita un instant. Feuilleter des livres, regarder sur des rayonnages était une chose, fouiller dans les affaires de la jeune femme, en était une autre. Il se reprit en se disant qu'il était bien le seul à être capable de le faire et que si elle retrouvait toute son intégrité, elle lui pardonnerait certainement cette intrusion dans sa vie privée.

Il ouvrit d'abord son armoire, il n'y avait que des vêtements. Dans le tiroir au milieu, il ne trouva que ses sous-vêtements, sur lesquels il ne s'attarda pas. Dans la coiffeuse étaient rangés les deux écrins avec les bijoux de la mère de William. Il les emporta, ne serait-ce que pour éviter qu'ils ne tombent entre des mains malhonnêtes. Il n'oubliait pas que les complices de Saunders avaient les moyens d'entrer chez la jeune femme. Il se dit qu'il ferait changer le code par le gardien en partant. Il trouva aussi son nécessaire de coiffure, brosse, peigne, rubans. Il hésita à prendre ces petites choses, puis se dit que cela pourrait être nécessaire. Il songea que même si elle avait quelques affaires personnelles dans sa cabine dans le vaisseau, il devait aussi tout simplement lui prendre quelques vêtements de rechange.

Son regard fit le tour de la chambre, et il s'approcha de la petite table de nuit. Dans le tiroir, il y avait sa montre, les petits écouteurs qu'elle utilisait parfois pour écouter de la musique en lisant et une boîte d'aspirine. Par contre, dans le petit rangement en dessous, il découvrit une simple boîte en carton, sans doute une ancienne boîte à chaussures. Et là, il comprit qu'il avait mis la main sur quelque chose d'aussi important que les albums photos. Il s'assit sur le lit pour y regarder rapidement, mais déjà il savait qu'il pouvait emporter tout le carton. Il y avait quelques lettres, de William, une photo de Joan toute petite avec sa grand-mère, une autre de William et lui-même, jeunes hommes tout fraîchement promus de l'Académie de la police interplanétaire. S'y trouvait aussi la médaille décernée à titre posthume à William. Puis il découvrit deux cailloux très différents, dont il ignorait la provenance (mais que Simon pourrait peut-être identifier, pensa-t-il), un beau petit coquillage, des fleurs séchées dans une petite pochette, une petite fiole contenant une fine poussière sur laquelle il s'interrogea un instant avant de se douter qu'il s'agissait de poussière lunaire. Dans le fond de la boîte, il trouva aussi une enveloppe cachetée sur laquelle elle avait simplement tracé les mots : mes dernières volontés. Il se demanda si ce document était différent de celui en sa possession. Il referma rapidement le couvercle sans poursuivre plus l'inventaire, son regard refit le tour de la pièce. Il prit dans le bas de l'armoire un petit sac de voyage dans lequel il rangea ce qu'il comptait emporter. Puis il se demanda s'il devait décrocher ce qui se trouvait sur les murs. Mais il se dit qu'il emportait déjà suffisamment de choses pour l'instant et que s'ils ramenaient bientôt Joan chez elle, cela pourrait être important qu'elle retrouve son intérieur inchangé.

Il rejoignit Grag dans le salon qui avait rassemblé les albums photos, trois au total, et qui en regardait un, pensif.

- Tu as fini, colonel ?
- Oui, Grag, j'ai trouvé des choses qui, je l'espère, nous aideront et surtout aideront Joan. Tu as trouvé les albums photos ?
- Oui, j'ai trouvé quelques photos avec nous tous aussi, et Limaille et Frégolo.
- C'est bien. Alors, je pense que nous pouvons retourner au vaisseau.

Ils remontèrent sur le toit de l'immeuble de Joan où Grag avait posé le Cosmolem. Durant le vol, Grag demanda à Ezra :

- Ezra, qu'est-ce qui est arrivé vraiment aux parents de Joan ?
- C'est une longue et douloureuse histoire, Grag, dit Ezra en soupirant. Malheureusement, je crois que nous ne pourrons pas nous contenter de n'évoquer que des souvenirs heureux pour Joan.

Le grand robot hocha la tête, puis dit, un peu philosophe :

- Va falloir que le chef arrête de déconner avec Joan, Colonel. Parce que sinon, ce n'est pas à Saunders que je vais coller une punition, mais à lui...
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Dim 16 Fév 2014 - 19:40
Auteur Message
Publicité

Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Dim 16 Fév 2014 - 21:02
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 775
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] D'un mystère à l'autre
Coucou Limeye!

Je suis encore soufflée... Comme tu dis, le problème n'est pas le manque d'abondance de matière, bien au contraire... Il y en a tant, que ce soit les apports de Frégo que les tiens, qu'on n'a que l'embarras du choix, et je ne sais plus trop quelle direction prendre!

J'ai tellement aimé la sensibilité de ton dernier post! Hug C'était touchant d'imaginer notre Grag au cœur sensible Kiss regarder les albums de photos de Joan , et encore plus de voir Ezra découvrir sa boîte à souvenirs... flower Je me doutais bien qu'il ferait une trouvaille de ce genre, en lisant le début du paragraphe... je ne me suis pas trompée! Wow

J'ai évidemment eu un coup de cœur pour la dernière phrase de Grag, dont j'aime bien la philosophie! Best Clap

Bizz Vizz
Flamme
encore dans les nuages Wow
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Lun 17 Fév 2014 - 00:56
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] D'un mystère à l'autre
Coucou les filles,

Alors la chapeau! J'adore et c'est palpitant a souhait! Good jump jump
Pov' Joan, elle est quand meme dans de sales draps...Je me demande ce que vous lui reservez...Et Curtis qui ne peut meme pas l'aider pour ses souvenirs (cf la remarque de Crag... Mr. Green ) . S' il avait declare ses sentiments avant, il se sentirait moins impuissant...et puis il ajouterait a la confusion des sentiments la...A moins que cela ne le mette au pied du mur! Mr. Green Wink

O-tho

Back to top
Mar 18 Fév 2014 - 12:47
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] D'un mystère à l'autre
Coucou O-tho !

je pense que Curtis comprend qu'il est au pied du mur. Maintenant, je dirai plus (dans mon esprit) que tout va dépendre de la façon dont les souvenirs de Joan vous lui revenir et comment ils vont agir pour les conforter et l'aider à différencier les vrais de ceux qui lui ont été imposés.

j'ai écrit un tiboutte que je vous livre. Je peux encore continuer, mais si quelqu'un veut reprendre la main, je laisse la place sans problèmes !

bizz vizz

Limeye


Se retrouver seul fit un étrange effet à Curtis. Il se sentait vidé comme rarement il avait pu l'être, puisant si loin dans ses ressources. Il était aussi traversé par un fort sentiment de culpabilité, celui de ne pas avoir su et pu protéger Joan, alors qu'il aurait eu les moyens de le faire, et qu'à cause de lui, de ses sentiments pour lui, on avait voulu se servir d'elle pour le faire tomber. Il savait qu'ils n'avaient été l'un et l'autre que des instruments aux mains d'Aledj'a et qu'un complot dépassant leurs simples personnes était en route. Qu'il fallait le contrer. Mais que seul, il ne pouvait contre-attaquer. Il devait aussi accepter de collaborer avec d'autres.

Il s'assit sur le bord de son lit, Simon avait eu parfaitement raison de l'envoyer se reposer un peu. Il se prit la tête entre les mains. Que pouvait-il faire maintenant ? Comment pouvait-il aider Joan ? Dans tous ses souvenirs, imposés comme réels, comment réussirait-elle à faire le tri ? Comment faire en sorte qu'elle leur accorde toujours sa confiance ?

Il finit par s'allonger, se demandant si les documents, photos que ramènerait Ezra seraient suffisants pour y parvenir. "Il y a son courage, et sa force de caractère, mais dans quelle mesure ne sont-ils pas altérés eux aussi ? Et ses sentiments ?" Il ferma les yeux pour ne pas laisser des larmes en couler.

**


Curtis dormait encore lorsqu'Ezra et Grag revinrent au Comète. Le soir tombait, la journée avait été éprouvante pour tous et après un rapide repas, le colonel alla s'allonger un moment dans sa cabine. Grag était passé voir Mala, pour discuter un peu de tout cela, puis il était rapidement retourné à l'infirmerie pour aider Simon. Dans un coin, sur un petit meuble, Ezra avait déposé le sac qu'il avait rapporté de chez Joan, les albums photos.

- Nous avons pris ce qu'Ezra jugeait utile, dit le robot, en désignant les documents. Mais comment va Joan, professeur ?
- Elle dort toujours, mais son activité cérébrale est intense, un peu comme si elle était en plein rêve. Son cerveau fonctionne normalement sur le plan purement physiologique : il contrôle ses organes comme le fait n'importe quel autre cerveau humain. Mais je pense qu'il reçoit toujours ces sortes de flashs, de souvenirs contradictoires. Cela peut expliquer ces courbes que tu vois là, ajouta-t-il en désignant un des écrans de contrôle.
- Vous lui avez fait une perfusion aussi, professeur ?
- Oui, elle est anémiée, elle a besoin de récupérer aussi, physiquement. J'ai commencé à étudier la boîte scellée, Grag. Si sa lecture est assez simple, par contre, il n'est pas forcément facile de faire le tri dans tous ses souvenirs.
- Même les plus anciens ?
- Oui, même les plus anciens, car rien n'indique qu'ils n'ont pas été eux aussi altérés.

Le robot resta un moment silencieux, puis il s'assit auprès des écrans de contrôle de Joan, et commença à relever les données et effectuer sa surveillance attentive.

Il était près de minuit lorsque Curtis entra dans l'infirmerie. A son air et à son regard, le professeur et le robot comprirent qu'il était très déterminé.


******************************************************

donc au 20/02 : contrairement à ce que j'avais posté précédemment, j'ai supprimé le petit passage dans lequel Grag et Simon évoquent l'altérateur de pensées. Je pense que c'est plus clair ainsi...

Limeye
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Dernière édition par limeye le Jeu 20 Fév 2014 - 21:19; édité 2 fois
Back to top
Mer 19 Fév 2014 - 04:13
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 775
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] D'un mystère à l'autre
Wow, Limeye!

J'ai beaucoup aimé! Mis je commenterai mieux demain... je suis brûlée de ma journée...

Bizz
Flamme
Snore
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Mer 19 Fév 2014 - 23:20
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] D'un mystère à l'autre
Coucou Limeye,

Ou lala, pas cool de t'arreter la! Mr. Green ....Que va-t-il faire, hmmm?

Pov' Curtis, angoisse a l'idee que Joan ne le reconnaisse plus vraiment et surtout que ses sentiments envers lui aient change!

O-tho Good jump jump jump

Back to top
Jeu 20 Fév 2014 - 01:15
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 775
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] D'un mystère à l'autre
Coucou!

Oui, Limeye, c'est dommage que tu te sois arrêtée en si bon chemin... Sad Surtout avec un Curtis déterminé, ayant passé par tout un cheminement intérieur! Tu as bien résumé la situation, O-tho... Je n'ose croire que les sentiments de Joan envers lui aient changé... mais il fera probablement d'intéressantes découvertes en s'attelant à cette tâche de longue haleine que de faire avec Joan le tri de ses souvenirs! flower Il va apprendre à mieux la connaître, Wow ce qu'il aurait dû faire bien avant! Confused

Je peux prendre la relève, mais je vais avoir besoin de relire... Ashamed je ne sais trop quelle direction prendre... Ashamed

- Ne faudrait-il pas brancher cette boîte scellée sur l'altérateur de pensées ? Est-ce que ça nous aiderait à faire le tri ?
- Probablement, Grag.


Ce bout-là me laisse perplexe... ils n'ont pas l'altérateur de pensées, et il me semblait dangereux de tenter de remettre tout ça en ordre, d'après ce que Saunders disait...

Mad Mad Mad Globlaugh Globlaugh Globlaugh

Bizz Vizz
Flamme
Wall
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Jeu 20 Fév 2014 - 12:36
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] D'un mystère à l'autre
Coucou Flamme,

je rejoins ton avis... j'ai fait une tentative pour débloquer la complexité du "traitement" possible des souvenirs de Joan, et je crois que j'emmêle tout le monde un peu plus... donc, je vais supprimer ce passage et me consacrer à des choses que je maîtrise mieux au niveau de l'écriture !

je fais la modification de ce pas ! Et éventuellement, je continuerai avec Curtis, mais si jamais vous avez des idées entre temps, allez-y Wink

bizz vizz !

Limeye
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Jeu 20 Fév 2014 - 19:24
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] D'un mystère à l'autre
J'ai continué... j'avais besoin d'une petite pause avant de me remettre dans mon rôle de maman..., après celui de travailleuse Very Happy

bonne lecture ! Dites-moi si les modifications et ajouts vous conviennent !

Limeye


Curtis s'avança vers les écrans, y jeta un bref mais attentif regard. A son grand soulagement, l'état de Joan était en nette amélioration. La perfusion et les soins de Simon et Grag faisaient leur oeuvre. Il était cependant trop tôt pour la réveiller, il valait mieux la laisser récupérer physiquement.

- Elle est en train de récupérer, chef, dit le robot pour rompre l'étrange silence qui n'était traversé que par les bips réguliers des appareils de contrôle.
- Oui, je vois cela, répondit-il avec calme. Grag, Simon, bravo.
- Tu t'es reposé, mon garçon ?, demanda Simon avec bienveillance.
- Oui, merci, ça va. Je voudrais commencer à regarder les albums photos de Joan. Le plus récent. Quand elle se réveillera, deux choses seront nécessaires à mon sens : que Eek et Oog soient présents...
- Ils ne sortent pas d'ici, l'interrompit Grag pendant que Simon bougeait légèrement ses tubes oculaires en signe d'acquiescement.

Et les deux petits animaux couinèrent pour rappeler leur présence, Eek était assis à côté de son maître, et Oog veillait près du lit de Joan.

- ... C'est très bien, Eek, Oog, merci à tous les deux, les félicita Curtis en leur jetant un regard qui les rendit très fiers. Et l'autre chose, c'est qu'il faut que nous ayons quelques photos montrant bien qui nous sommes et surtout, si on en trouvait d'abord une avec Eek et Oog, ce serait l'idéal.
- Il y en a au moins une, chef, dit Grag. Quand j'étais avec Ezra chez Joan, il m'avait demandé de les prendre, je les ai feuilletés très rapidement pour voir s'il s'agissait des bons. Ils sont là, ajouta-t-il en désignant les affaires posées dans un coin.

Curtis s'approcha alors, vit rapidement les quatre albums - les trois ramenés de chez Joan, plus celui qui était chez Ezra - et le sac avec les affaires.

- Qu'y a-t-il dans le sac, Grag ?, demanda Curtis.
- Des affaires que le colonel a prises chez Joan, il pensait que cela pouvait être utile aussi, dans un premier temps. On lui a aussi ramené des vêtements et des affaires de toilette que j'ai rangés dans sa cabine.
- Hum, bien.

Curtis ouvrit le sac, découvrit la boîte en carton, s'en saisit et en souleva le couvercle. Comme Ezra quelques heures plus tôt, il comprit instantanément de quoi il s'agissait, et il la referma sans y fouiller. Il regarderait cela plus tard, et peut-être en présence d'Ezra. Puis il approcha une chaise, s'assit et commença à regarder les albums photos. Il regarda à chaque fois la première et la dernière page, pour trouver au plus vite le plus récent. Ce fut le premier dont il tourna les pages avec attention, sortant parfois une photo qu'il mettait de côté sur la table. Simon et Grag le laissaient faire, sans oser intervenir. Puis il referma l'album, étala les photos les unes à côté des autres, il en avait choisi une dizaine.

- Celle-là, dit-il, je pense qu'elle sera bien.

Simon plana jusqu'à lui et Grag s'approcha pour regarder par dessus l'épaule de son Capitaine. C'était une photo de Joan avec Eek et Oog dans les bras, photo que le robot avait prise lors de leur séjour sur Styx. Le cadre était reposant, enchanteur, Joan était détendue et souriante, avec Eek et Oog qui lui faisaient un petit câlin.

- Les autres sont réussies aussi, précisa Curtis, mais je trouve que celle-là donne une bonne idée de ce que Joan peut ressentir en présence de nos petits amis.
- Tout à fait bien vu, Curtis, dit Simon. Et les autres ?

Il regarda le reste de la sélection, il y avait deux autres photos de Joan avec Eek et Oog, dont une à bord du Comète. Les autres la montraient avec l'un ou plusieurs des membres de l'équipe, sur Titania lorsqu'ils faisaient les relevés dans l'ancienne cité, ou pareillement sur Styx. Il avait pris soin de ne choisir des photos qu'avec eux-mêmes ou Ezra, sans les Stagians pour éviter dans un premier temps des interrogations qui auraient pu la perturber.

- On commencera doucement, dit Curtis d'un ton très sérieux. Surtout, aucune précipitation, aucun zèle à vouloir lui montrer plus de choses qu'elle ne sera capable de regarder, d'accepter. Le plus important, c'est de lui redonner confiance. C'est primordial.
- Combien de temps faut-il la laisser dormir à ton avis, Curt ?, demanda Simon.
- Je te laisse juger, Simon. Tu la suis et l'observes depuis que vous nous avez récupérés. Mais je serais favorable à ce qu'elle dorme encore au moins jusqu'au matin. Et qu'on l'aide plutôt à se réveiller normalement.
- Nous le ferons, répondit Simon.
- Bien, dit Curtis. Je vais prendre les autres albums et les regarder. Je vais aussi redormir un peu. Réveille-moi en cas de souci, Simon. A plus tard.
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Ven 21 Fév 2014 - 02:59
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 775
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] D'un mystère à l'autre
Coucou Limeye!

J'aime beaucoup la tournure que tu fais prendre à l'histoire! Master Curtis va s'atteler à une tâche délicate, ça me rappelle un peu Un amour contre l'oubli, mais en situation inversée et tout de même différente... Wow

Je vais m'orienter sur une autre piste et te laisser développer cette partie de l'intrigue... Je suis très curieuse de découvrir en même temps que Curtis tous les souvenirs de Joan.... Clap

Bizz Vizz
Flamme
jump jump jump
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Ven 21 Fév 2014 - 06:46
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 458
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] D'un mystère à l'autre
Coucou Limeye!

Moi aussi j'aime la tournure que tu donnes à l'histoire et la sensibilité que tu donnes aussi à Curtis dans son plan d'aider Joan à se retrouver. Wow Kiss Good

Vizzz!

Frégo Cool
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Back to top
Ven 21 Fév 2014 - 11:39
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] D'un mystère à l'autre
Hello !

contente que ça vous plaise... je vais poursuivre un peu dans cette direction, je me sens plus à l'aise que dans les détails techniques Mad

je posterai d'ici peu...

bizz et belle journée flower

Limeye
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Ven 21 Fév 2014 - 18:57
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] D'un mystère à l'autre
La suite promise...

J'avoue m'être remis en tête une version qui circule souvent dans les histoires allemandes concernant les parents de Joan. Je n'ai pas réussi à déterminer si c'est la version d'Hamilton (je n'ai rien lu de précis à ce sujet) ou si c'est une invention de nos amis d'outre-Rhin... Cette idée m'est revenue en traduisant "The final source", et j'en reprends certains éléments. Vous vous doutez que je brode autour Devil , car je ne peux me contenter de cette version minimaliste. Je commence tout juste à l'aborder dans le passage suivant. J'espère que ça vous conviendra !

bizz vizz !

Limeye


Le jeune Capitaine regagna sa cabine tout aussi déterminé qu'il l'avait quittée. Il posa les quatre albums de photos sur son bureau, et cette fois, il entreprit de les regarder dans l'ordre chronologique et en détails. Il laissa d'abord de côté celui d'Ezra. Le premier album montrait Joan bébé. Il n'y avait aucune photo de Sabine, sa mère, quand elle était enceinte, ni du mariage de ses parents. Il découvrit la petite enfance normale de la jeune femme, même si très vite, une chose le frappa. Le regard distant, voire absent de sa mère. Autant il savait ce qu'il était advenu de William Randall - sa mort tragique face à celui qu'on appelait Le Faucon, le propre frère d'Ezra, que celui-ci avait finalement abattu -, autant il ignorait tout de la mère de Joan. Jamais elle n'y avait fait allusion, de même qu'Ezra.

Il tourna les pages, vit Joan toute petite fille entourée par deux fillettes plus grandes qu'elle, puis avec ses grands-parents, très âgés. Il retira chaque photo, pour regarder si quelque chose avait été écrit au dos qui pourrait les guider. Il comprit qu'il s'agissait de ses grands-parents maternels. La dernière photo où il put voir la mère de Joan était celle du quatrième anniversaire de celle-ci. Ensuite, et comme il allait le constater dans les albums suivants, il n'y en avait plus aucune. Qu'était-il advenu d'elle ? Il décida que ce serait une des premières questions qu'il poserait à Ezra, dans quelques heures.

Puis il fit dérouler le film de sa vie. Il comprit, en reconnaissant certaines architectures ou types de paysages, que Joan se trouvait sur des planètes différentes, des villes différentes, au gré des mutations et des missions de son père. Elle l'avait suivi à chaque fois. Mais régulièrement, elle avait classé des photos où elle et parfois William se trouvaient en présence de sa grand-mère paternelle. Curtis devina que même si la mère de William avait vécu sur Terre, Joan avait été très proche d'elle et lui avait certainement rendu visite à chacun de ses passages ici. Il se demanda si elle était encore vivante. Elle ne paraissait pas très âgée sur les photos, moins que les parents de Sabine. Il était tout à fait possible qu'elle soit encore en vie. Ce serait un autre point à aborder avec Ezra.

"Si seulement cela était possible... à condition qu'elle soit encore en bonne santé et qu'elle ait toute sa tête... elle serait un soutien précieux !", songea-t-il en refermant le premier album. Il ouvrit le suivant sans la moindre hésitation. Ce deuxième album retraçait l'adolescence de la jeune femme, elle était souvent seule sur les photos, au moins jusqu'à ses douze-treize ans. Ensuite, on y voyait ses amis, mais rarement les mêmes. Puis, il y eut comme un vide. Un trou de deux années durant lesquelles aucune photo n'avait été classée, peut-être même qu'aucune n'avait été prise. C'était à la suite de la mort de William.

Il fut frappé par les photos suivantes. Il avait beau s’y être attendu, cela lui fit quand même quelque chose de voir Joan à côté d’un jeune homme, puis d’un autre. Et de la revoir soudain presque adulte, après ce vide de deux années. Son visage était désormais proche de celui qu’il lui connaissait, même si à l’époque, elle portait les cheveux plus courts. La principale différence était son regard. Le regard de Joan sur ces photos n’était pas celui qu’il lui connaissait. Quelque chose l’avait fait changer, mais il ignorait ce que cela pouvait être.

Il referma ce deuxième album, puis, avant de regarder le dernier à nouveau, il se leva pour se préparer un café. Il repassa rapidement par l’infirmerie, jeta juste un œil aux différentes données qui s’affichaient. Il décida d’emporter aussi le carton "boîte à souvenirs" de Joan, sans pour autant être certain d’y regarder. Il hésitait beaucoup à ce sujet. Du moins, il hésitait vraiment à le faire seul. Il regagna sa cabine, et ouvrit le troisième album qu’il avait déjà regardé. Il ne contenait que des photos qu’il pouvait qualifier d’uniquement "professionnelles". S’y trouvaient les trois photos - une par année d’étude - de sa promotion de l’académie de la police interplanétaire, trois photos du groupe d’élèves. Il regarda chacune avec plus d’attention que tout à l’heure. Il y avait aussi quelques photos de la soirée de fin d’étude, où Joan posait, souriante aux côtés de quelques autres jeunes diplômés, qu’il avait remarqués sur les photos de groupe. Puis la plupart des photos suivantes concernaient ses missions. Elle avait pris quelques clichés, à chaque fois, des lieux où elle s’était rendue, sans doute quand elle pouvait faire relâche. Sur la plupart, on pouvait voir Ezra ou un ou plusieurs membres des Futurmen. Il apparaissait parfois, mais finalement, assez peu. En tout cas, sur aucune photo, ils ne paraissaient vraiment proches.

Il s’étira, puis voulut refermer l’album lorsqu’une petite pochette s’en échappa, qu’il n’avait pas remarquée jusqu’à présent. Elle était glissée entre la dernière page et la couverture. Intrigué, il pensa d’abord qu’il s’agissait de photos qu’elle n’avait pas eu le temps de ranger, mais il comprit bien vite, en l’ouvrant qu’il n’en était rien. Ce fut un nouveau choc pour lui. Le point commun de ces quelques photos, c’était lui.
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Dernière édition par limeye le Ven 13 Juin 2014 - 21:20; édité 1 fois
Back to top
Ven 21 Fév 2014 - 18:58
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] D'un mystère à l'autre
Coucou Limeye,

Tendresse et douceur, comme tu sais si bien faire! Good

Hmm je me demande si dans le lot il y a une photo de Curtis et Joan..qui parle plus que tous les mots ne sauraient dire... Mr. Green

O-tho

Back to top
Ven 21 Fév 2014 - 21:52
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 458
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [cadavre exquis] D'un mystère à l'autre
Coucou Limeye!

Concernant la mort du père de Joan aux mains du Faucon, le propre frère d'Ezra, c'est bel et bien la version originale d'Hamilton. Et c'est vrai aussi qu'Ezra a été obligé de tuer son propre frère. Hamilton ne s'étend pas plus que ça à ce sujet. Alors pour ce qui est de ta version à toi, Sky's the limit! Mr. Green J'ai hâte de voir ta suite! jump jump jump jump jump

A+

Frégo Cool

P.S. Je vous envoie les dossiers des Futuremen que j'ai trouvé sur le site de Pascal. Vous trouverez celui de Joan Randall qui fait une brève description de son enfance.
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Back to top
Aujourd’hui à 23:47
Auteur Message
Contenu Sponsorisé

Sujet du message: [cadavre exquis] D'un mystère à l'autre
Back to top
Page 4 sur 12
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 510, 11, 12  >
Sauter vers:  
Montrer les messages depuis:
Back to top
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure