Captain Future    Fans Forum Index du Forum
Captain Future Fans Forum
The definitive Captain Future forum for the fans community all over the world !
FAQ Rechercher Membres Groupes S’enregistrer Connexion
Captain Future Fans Forum Index du Forum
Captain Future Fans Forum Index du Forum Captain Future Fans Forum
Captain Future Fans Forum Index du Forum FAN CLUB
Captain Future Fans Forum Index du Forum Fan fictions [jeu] Défi à dix mots
Sujet précédent :: Sujet suivant
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Dim 30 Avr 2017 - 22:28
Auteur Message
Jovienne
Lieutenant Randall
Lieutenant Randall

Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2015
Messages: 118
Localisation: Ben. .. Jupiter, quoi
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Coucou à tou(te)s,

Eh bien, eh bien, ça va un peu vite pour moi tout ça, du coup.
Bravo pour tous vos défis ! Mention spéciale à Frego pour ses deux contrats remplis coup sur coup. Flamme, bien sûr qu'on veut la suite, tu es obligée de poursuivre ! Limeye, on retrouve ta plume, jolie ambiance, installée avec de belles descriptions, un style très littéraire que j'adore. LudyNewton, bienvenue et bravo pour ton activité de ces derniers jours.... Je n'oublierai pas d'aller commenter du côté de ta St Valentin, dès que je trouverai un moment un peu posé.

Et donc, je peux quand même, pour ne pas vous retarder dans votre enthousiasme, rajouter deux mots :


lunatique / incompréhensible / idolâtrie / chardon / obscurité / convoiter

Bye

Jovienne
_________________
...tout ce qu'on rêve est fiction et tout ce qu'on accomplit est science, toute l'histoire de l'humanité n'est rien d'autre que de la science-fiction. Ray Bradbury.

Back to top
Dim 30 Avr 2017 - 22:28
Auteur Message
Publicité

Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Dim 30 Avr 2017 - 23:56
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 511
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Coucou!


De mon côté je ajouter ordre et universel pour:


Lunatique/ Incomrehensible/ Idolâtrie/ Chardon/ Obscurité / Convoiter/ Ordre/ Universel. Il manque 2 mots!  Fouet  ( Celle-là , je vais en faire ma préférée  Devil )


A+


Frégo  Cool
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Back to top
Lun 1 Mai 2017 - 02:14
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Bonjour a toutes et a tous!

Ah, mea culpa, ca faisait bien longtemps que je n'avais poste!

Je voudrais tout d'abord souhaiter un bon anniversaire a Flamme (un peu en retard oops.... Embarrassed ) et la bienvenue a LudyNewton!

Merci de nous offrir une nouvelle histoire (une St Valentin plutot mouvementee dis donc, mais je n'ai pas encore tout lu...).

Alors les defis ont repris, je vais avoir un sacre retard, mais je me regale a l'avance!

LudyNewton c'est un defi de defi que d'utiliser les mots pour continuer ton histoire, bravo! Good

Frego, toujours aussi percutante, et les mechants bien mechants... Wink

Limeye, tres original et bien ficele ce retour a un jeune capitaine! Good

Flamme, j'ai hate de savoir la suite, ce poovre capitaine, il est mis a dure epreuve Confused

Jovienne, j'ai vraiment beaucoup aime tes histoires, meme si je n'ai pas beaucoup commente, et ton defi ressemble a un debut...

Bon, je sais que j'ai une suite a ecrire (mais je ne suis pas la seule.... Mr. Green ), faut juste que je me replonge dans ce que j'ai ecrit precedemment.

Je vous donne 2 mots: sucette et ciseaux


Pour resumer:
lunatique / incompréhensible / idolâtrie / chardon / obscurité / convoiter / sucette / ciseaux

Et comme j'ai ete inspiree , voici mon defi (la liste de 2 en arriere....)

Migration/ Osciller/ Depasser, Stratageme/ Courgette/ Tempete/ Melancolie/ Fluide/ Placide/ Insu


Grag et Mala en etaient sans voix- ce qui etait un exploit il fallait l’avouer. Le Capitaine, tout aussi silencieux, clignait des yeux a son INSU comme si ce geste pouvait effacer la vision qui se presentait a lui. Non seulement la peau de Joan etait d’une couleur vert COURGETTE, mais la jeune femme pouvait maintenant tenir dans la paume de sa main.

Cet etat de MELANCOLIE collective fut soudain rompue par le Professeur.

“ Nous vous ecoutons, Joan, dites nous ce qui s’est passe exactement”

“Eh bien, Ezra et moi etions en mission dans le secteur de Pluton pour enqueter sur la recrudescence des actes de piraterie quand soudainement, nous avons ete pris dans une TEMPETE interstallaire. Au tout debut, cela ressemblait a une banale MIGRATION de photons, rien de bien inquietant, jusqu’a ce que les ondes deviennent FLUIDES et se mettent a OSCILLER. Je n’avais jamais rien vu de tel auparavant! Nous avons d’abord pense que c’etait un STRATEGEME des pirates, mais nous avons vite ete DEPASSES par la situation; nous n’avons helas rien pu faire d’autre que de rester PLACIDES et d’attendre que le phenomene passe. "

“hmmm…Et Ezra, ou est –il?”

“Attendez un instant Professeur, je le sors de ma poche…”

-O-tho

Back to top
Lun 1 Mai 2017 - 02:18
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
oops ...je n'avais pas pris la derniere liste pour les mots...

Alors les voici:
Lunatique/ Incomprehensible/ Idolâtrie/ Chardon/ Obscurité / Convoiter/ Ordre/ Universel/sucette /ciseaux

O-tho

Back to top
Lun 1 Mai 2017 - 02:25
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 511
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Salut O-Tho!


Comme toujours, il y a l'excellente chute!  Laughing Pov Ezra! Entre nous deux, il est vraiment malmené! Mad


A+


Frégo  Cool
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Back to top
Lun 1 Mai 2017 - 02:42
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 789
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
O-tho, quel plaisir de te retrouver! Youpi Merci pour tes voeux d'anniversaire: avec la renaissance des défis et ce dernier-né de ta part, ça fait vraiment un beau cadeau! Best

Toi non plus, tu n'as pas perdu la main... Game Et j'ai vite retrouvé ce réflexe de me demander comment tu allais terminer, à peine avais-je commencé à lire... Langue

J'ai aussi vite retrouvé le résultat final: Mr. Green Laughing Mort de Rire Ah Ah Ah! Et je souhaite vivement que tu poursuives le défi de la stèle, si l'inspiration t'est favorable... jump jump jump

Quand je pense que je n'ai même pas besoin de donner des mots, le compte y est déjà! Unbelievable Clap Master C'est super les filles! Best A vos claviers donc, dès que vous avez le temps...

Amitiés
Flamme
toujours flower

_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Lun 1 Mai 2017 - 09:26
Auteur Message
LudyNewton
Major Mars
Major Mars

Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2017
Messages: 161
Localisation: France
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Bonjour,

Comme j'ai proposé les mots en premier, voici mon défi.
Tout comme le dernier j'ai mixé l'histoire donc je publie des deux côtés.

Voici les mots pour rappel
Lunatique / Incompréhensible / Idolâtrie / Chardon / Obscurité / Convoiter / Ordre / Universel / Sucette / Ciseaux

***********************************


- Joan ?

- Oui Curt ?

Il s’approcha et s’allongea à côté d’elle dans le lit et la prit dans ses bras.

- Anders a retrouvé les agents.

- C’est merveilleux, comment vont-elles ?

- Non, Joan, répondit-il en baissant les yeux. Je suis désolé mais c’était trop tard. Elles n’ont pas survécu.

- Oh Mon Dieu, Curt, ce n’est pas possible. Les pauvres ! Certaines étaient plus jeunes que moi et d’autres étaient des mères de famille. C’est trop injuste. Pourquoi moi je m’en suis sortie ?

- Joan, tu as eu la chance d’être la dernière à avoir été kidnappée.

- Non Curt, j’ai surtout eu la chance de te connaître et que tu me retrouves à temps. D’ailleurs comment as-tu fait ? Tu ne m’as pas raconté comment tu m’avais libérée et où j’étais exactement.

- C’est juste Joan.

Et il commença à lui raconter toute l’histoire depuis l’appel du Président, en passant par la prévoyance du Professeur à installer une géolocalisation de secours. Il ne parla pas de la première pièce qu’ils avaient découverte avec Crag. Il était inutile que la jeune femme ait davantage de visions d’horreur.
Elle lui demanda ce qu’il en était de l’enquête sur Billy McCold. Il ne put lui répondre que ce qu’il savait c'est-à-dire pas grand-chose. Cependant il lui exprima les soupçons qu’il avait de complot, au plus haut niveau de la Police des Planètes.
Il fut étonné de constaté à quel point sa mémoire semblait sélective. Elle paraissait oublier ce qui se rapportait à sa peur et ses cauchemars mais semblait bien retenir tout ce qui concernait l’affaire.

- Bon à présent je te propose de partir en direction de Jupiter.

- Oui avec plaisir, s’exclama-t-elle.

- Nous y serons à l’abri car personne ne sait où nous allons. Sachant qu’il y a au minimum un espion dans son entourage, le Marshal ne s’amusera pas à dire que nous nous y trouvons. Nous serons donc tranquilles le temps de voir s’il se passe d’autres évènements. Je vais m’installer au poste de pilotage. Que vas-tu faire de ton côté ?

- Je vais mettre un peu d’ORDRE dans la cuisine, puis je vais prendre une douche et me recoucher un peu.

- Oui tu as raison, j’avais presque oublié que tu avais perdu à « Pierre, papiers, CISEAUX » et que tu étais de corvée de vaisselle.

- Comment ça, de quoi parles-tu ? Je vais ranger car il faut bien que quelqu’un le fasse.

Encore une perte de mémoire, il préféra ne pas en faire cas devant la jeune femme.

- Parfait bon repos mon amour et je reviens dès que la voie sera suffisamment dégagée pour mettre le pilotage automatique. Il déposa un baiser timide sur ses lèvres et quitta la cabine.

Il commença les manœuvres et très vite le vaisseau se mit en mouvement. Il profita d’être seul pour contacter la base lunaire.

- Capitaine ? Nous te manquons déjà lui répondit Crag qui venait de prendre l’appel.

- Crag, l’heure n’est pas à la plaisanterie, malheureusement. Peux-tu demander à Otho et au Professeur de nous rejoindre ?

- Pas de souci, Capitaine, ils sont déjà là autour de moi.

- Parfait.

- Que se passe-t-il mon garçon ? Un problème avec Joan ? s’enquit le Professeur

- Plusieurs choses et oui en effet j’ai quelques inquiétudes au sujet de Joan.

- La vie à deux est déjà compliquée, Capitaine, ricana Otho.

- Professeur, Joan ne fait quasiment que dormir depuis que nous l’avons retrouvée. Elle s’éveille seulement pour de courtes durées et elle souffre de micro pertes de mémoire fréquentes.

- Il me semble normal qu’elle n’ait pas encore retrouvée la mémoire de tout ce qu’elle a subi. Il est même fort possible qu’elle ait enfoui au plus profond d’elle-même certains sévices afin de ne pas affronter ces souvenirs.

- Cela me semble effectivement normal. Cependant, ce que je ne m’explique pas ce sont les pertes de mémoire qu’elle a à son réveil sur ce que nous avons fait ou dit durant son éveil précédent. Je trouve cela d’autant plus étrange que cela me semble assez sélectif. J’ai vraiment l’impression qu’elle retient tout de ce que je lui dis sur la situation mais pas le reste. Sa mémoire long terme ne semble pas affectée.

- Oui effectivement tu as raison, ce n’est pas normal. La drogue ne devrait plus faire d’effet en tout cas ne pas avoir d’impact sur les agissements présents et ce type de drogue en principe ne permet pas de différencier les souvenirs. C’est du tout ou rien.

- J’ai de plus un mauvais pressentiment. Comme si toute cette histoire n’était que les prémices et que ce Billy McCold n’était que la première étape d’un piège encore plus machiavélique. Je soupçonne même un haut gradé de la Police des Planètes. Plus j’y repense et moins je crois que Joan ait été kidnappée par hasard.

- Capitaine ? Que pouvons-nous faire pour t’être utile.

- Pour l’instant rien. J’ai promis à Joan que nous passerions les dix prochains jours seuls sur Jupiter. Je ne veux pas revenir sur cette promesse pour plusieurs raisons. Si c’est nous qui sommes visés nous devrions être à l’abris sur Jupiter.

- Ok mon garçon, soit prudent et continue à bien t’occuper de Joan.

- Merci Professeur. A tous, à bientôt. Pour information, le Marshal va mener une enquête en parallèle de son côté, n’hésitez pas à lui apporter votre soutien.

Il mit fin à la communication et plaça le Comète en pilotage automatique et partit rejoindre Joan.

Les trois jours suivants se déroulèrent sur la même lignée. Joan avait beaucoup dormi. Désormais elle passait toutes les nuit auprès du Capitaine. Les cauchemars ainsi que les pertes de mémoires semblaient s’atténuer un peu.

Le 10 février, à peine arrivés à l’aéroport de Jovopolis, ils décidèrent de se dégourdir les jambes en faisant un petit tour à pied. Ils passèrent à côté du palais du gouverneur. La demeure était vraiment magnifique, toute illuminée dans l’OBSCURITE de cette soirée bien avancée. Le manoir témoignait de la beauté de l’architecture jovienne.
Ils retournèrent au Comète avec dans l’idée de bien dormir afin de partir au petit matin en expédition toute la journée.
Le lendemain, muni chacun d’un petit sac à dos avec le strict nécessaire, ils prirent la direction de la jungle. Le seul petit luxe qu’ils s’accordèrent fut deux petites SUCETTES à la fraise. Ils voulaient revoir avec un œil de touristes la métropole en ruine où l’empereur de l’espace les avaient enfermés avec Otho.
La végétation était luxuriante et variée, le mélange de couleurs qu’elle présentait était tout simplement magnifique. Curt s’approcha de Joan et la décala délicatement sur sa droite.

- Que fais-tu ? lui demanda-t-elle, sur un ton qui n’était pas des plus aimables

- J’essaye juste d’éviter que tu te fasses piquer par tous ces CHARDONS, se justifia-t-il.

- Ok, Merci répondit elle

Son comportement était vraiment INCOMPREHENSIBLE. En temps normal elle se serait précipitée dans ses bras pour le remercier, elle aurait été impressionnée par son savoir UNIVERSEL qu’il démontrait maintenant avec des connaissances en botanique.
Décidemment il était de nouveau très troublé par la jeune femme, non seulement il n’était plus l’objet de son IDOLATRIE mais en plus elle devenait LUNATIQUE. Il y a à peine quinze minutes ils marchaient, main dans la main, fou amoureux de se retrouver où ils s’étaient rencontrés la toute première fois.

Au détour d’un sentier ils furent arrêtés par deux hommes armés.

- Bonjour Capitaine Futur, ravi de vous rencontrer enfin en chair et en os. Nous vous attendions.

- Vous nous attendiez, mais comment cela ?

- Mon patron CONVOITE la récompense qui est promise pour ta capture. Plusieurs de vos « Amis » ont décidé de se rassembler pour proposer une très belle compensation à celui qui te mettra hors d’état de nuire.

- J’ai une petite question ? Comment pouviez-vous savoir que vous me trouveriez ici ?

- Désolé, je ne connais pas toutes les techniques de mon patron si c’était le cas je serai LE PATRON ! Bon maintenant suffit, remets-nous tes armes.

Le Capitaine se tourna vers Joan et constata qu’elle était comme un zombie. Il voulait au départ lui faire un petit signe comme d’habitude pour qu’ils puissent lancer une offensive simultanée mais il constata avec désarrois qu’elle ne lui serait d’aucun secours. Elle semblait ailleurs, comme insensible et déconnectée de ce qu’il se passait.
Il commença à remettre les armes et profita d’un moment d’inattention d’un des hommes, pour pousser le second dans les chardons et récupérer l’un de ses pistolets à proton pour mettre hors service celui qui était resté debout. Puis il n’eut qu’à faire de même avec celui qui se relevait en souffrance, du champ d’épineuses.

- Joan il faut que nous regagnons le Comète au plus vite, nous y serons à l’abri.

Voyant qu’elle ne réagissait pas, il l’attrapa par la main et il l’entraîna dans sa course en direction de l’aéroport.
Décidemment la balade romantique dans les ruines de la cité serait pour un prochain jour.
Une fois calfeutré à l’intérieur du vaisseau Curt prépara du thé et proposa à Joan de s’installer dans le salon pour discuter.

- Joan, as-tu quelque chose à me dire ? N’aies pas peur je peux tout entendre ? As-tu prévenu quelqu’un de notre venue sur Jupiter, tous les deux, seuls ?

- Curt, les seules personnes avec qui j’ai parlé de notre escapade en solitaire sont le Professeur et Ezra. Pourquoi penses-tu que je puisse donner des informations à tes ennemis, c’est absurde. Tu doutes de ma loyauté et des sentiments que j’éprouve à ton égard.

- Je suis désolé, Joan. Je te trouve tellement bizarre depuis que je t’ai retrouvée. Tu as tellement changé. J’ai l’impression de ne plus te reconnaître.

*************

Je vous souhaite un excellent 1er mai.
Bonne journée

LudyNewton

_________________
LudyNewton

-------------------------------

Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal mais par ceux qui regardent sans rien faire. (Albert Einstein)

Back to top
Lun 1 Mai 2017 - 09:56
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 051
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Hello !

O-tho, Flamme m'a pris les mots du clavier : moi aussi, je me suis demandé comment serait la chute ! J'ai bien ri d'imaginer Ezra vraiment minuscule, le pauvre... mais je rappelle qu'en effet, on se demande toujours ce qui se cache derrière la porte... Wink

LudyNewton, tu dégaines vite Good Mais cela te permet aussi d'avancer ton histoire, c'est une bonne idée ! Et le mystère s'épaissit, le suspense est toujours aussi prenant et mon inquiétude grandit pour Joan... que lui est-il donc arrivé ? Est-ce que Curtis (peut-être aidé par les Futurmen) parviendra à résoudre cette énigme pour la St Valentin... la dead line approche Run

je vais plancher de mon côté en profitant du jour férié (mais j'ai aussi d'autres laits sur le feu...)

bizz

Limeye
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Lun 1 Mai 2017 - 12:14
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 511
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Bonjour Ludy Newton,


Merci pour cette suite! On nage en effet en plein mystère concernant le comportement de Joan mais on commence à comprendre le mobile de son enlèvement et les intentions de celui qui se trouve derrière tout cela. C'est très bien mené! Master  Je commence à avoir ma petite idée de ce qui se passe avec Joan  Neutral
mais je ne vais pas gâcher le suspense pour les autres! Mr. Green


Livres-nous vite une autre suite!  jump jump jump Clap


A+


Frégo  Cool
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Back to top
Lun 1 Mai 2017 - 15:56
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 051
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Bon, quand on a l'idée, ça vient vite... Wink Je pense que vous allez être contentes de retrouver un certain personnage né de mon imagination... Wink

Enjoy ! Laughing

*****

Lunatique / Incompréhensible / Idolâtrie / Chardon / Obscurité / Convoiter / Ordre / Universel / Sucette / Ciseaux

****

Un beau soir s'étendait sur la plage déserte. Déserte ou presque. L'OBSCURITÉ ne tarderait pas à recouvrir les lieux, mais il demeurait encore quelques lueurs au couchant.

La plage était donc presque déserte, tranquille en tout cas. Deux silhouettes s'y devinaient, assises côte à côte. Les reflets du couchant soulignaient une chevelure blonde et une brune qui ne voyait pas souvent les lames des CISEAUX, car la jeune femme à laquelle elle appartenait portait ses cheveux très longs. La jeune femme blonde avait entouré ses genoux de ses bras et la brune dégustait une SUCETTE à la framboise avec un plaisir évident.

- Joan, disait la jeune femme brune, c'est une loi UNIVERSELLE. Les hommes mettent toujours plus de temps que les femmes à admettre leurs sentiments… Même si cette attitude peut nous paraître INCOMPREHENSIBLE, elle est pourtant bel et bien réelle.
- Je ne sais plus que faire, Jelle. Crois-tu que je CONVOITES l'impossible ?
- Non, je ne pense pas. Seulement, Curtis a toujours tant de choses en tête, tant d'aventures à mener, de recherches, de bandits à poursuivre…
- Parfois, je me demande si je ne devrais pas essayer de l'oublier…, soupira-t-elle en prenant un air LUNATIQUE.
- Pas question !, jeta Jelle presque comme un ORDRE. Je suis certaine qu'il a des sentiments pour toi. Simplement, il ne faut pas lui demander de se comporter avec IDOLATRIE comme le font la plupart des mâles amoureux.
- Même Davies ?, sourit Joan.
- Davies est une exception. Comme Curtis, d'ailleurs. Sinon, il ne serait pas avec moi. Et réciproquement.

Joan resta silencieuse. Elle contemplait, pensive, la mer étale à cette heure. Elle avait toujours aimé cette heure si particulière de la fin du jour, quand la pénombre s'avançait doucement, presque indistinctement et que la mer prenait alors cette couleur magnifique des CHARDONS en fleur. Mais quand la première étoile s'allumait, elle ne pouvait s'empêcher de lever alors les yeux vers la voûte céleste et d'envoyer une pensée secrète pour l'homme qui faisait tant battre son coeur…

_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Lun 1 Mai 2017 - 16:53
Auteur Message
LudyNewton
Major Mars
Major Mars

Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2017
Messages: 161
Localisation: France
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Bonsoir

Effectivement, contente de revoir Jelle et le décors d'Ixio Smile
Bravo pour ce défi

LudyNewton

_________________
LudyNewton

-------------------------------

Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal mais par ceux qui regardent sans rien faire. (Albert Einstein)

Back to top
Mar 2 Mai 2017 - 00:48
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 789
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Bonjour Les filles!

C'est si agréable de retrouver du nouveau sur le forum après une journée surchargée au travail... Good

Bravo pour ta suite, LudyNewton! Tu réussis bien à intégrer les défis dans ton histoire, ça fait déjà deux! J'ai eu beaucoup de compassion pour Curtis quand il a dit à Joan qu'il avait l'impression de ne plus la reconnaître... Sad En effet, elle a un étrange caractère maintenant, pas très facile à vivre... Elle n'est vraiment plus la même... Neutral

Frégo, tu as gardé l'habitude de deviner très vite les secrets des auteures... Wink Je commence à avoir moi aussi une idée de ce qui se passe... Idea

Limeye, tu excelles dans l'art d'écrire des conversations, et le duo Jelle-Joan nous en a fourni beaucoup de très émouvantes... Ce défi nous ramène dans le temps, et j'ai beaucoup aimé... Clap Et c'est vrai que cela évoque Ixio!

Désolée, mais je ne pourrai pas plancher sur le dernier tirage avant le weekend... Ashamed Mais j'ai été très heureuse de lire les vôtres! Ça fait plaisir de voir dégainer vite! Master

Amitiés
Flamme
flower

PS: merci pour vos commentaires, c'est toujours intéressant de les lire! Best
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Mar 2 Mai 2017 - 22:47
Auteur Message
Jovienne
Lieutenant Randall
Lieutenant Randall

Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2015
Messages: 118
Localisation: Ben. .. Jupiter, quoi
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Hello à tous,

Ravie moi aussi de retrouver le sens de la chute d'Otho... savoureux, vraiment. Je ne m'attarde pas, il se fait tard chez moi, mais mon défi est prêt, donc je vous le poste. Promis, je reviens à vous plus longuement une autre fois...

Jovienne

***

- Tu ne m'ôteras pas de l'idée que s'il est parfois aussi LUNATIQUE, ces derniers mois, c'est bien à cause de cette décision INCOMPRÉHENSIBLE qu'ils ont prise il y a presque deux ans.

Otho appuya ses propos d'un hochement de tête définitif, tout en refermant le couvercle d'un des boîtiers d'entretien du cyclotron numéro 3. A ses côtés, Grag, ouvrit la bouche pour lui répondre. Comme souvent, ils occupaient leurs longues heures d'entretien du Comet en commentant les faits et gestes de leur chef.
L'apparition de ce dernier dans le hall d'envol de la base de Tycho stoppa net la réponse qui commençait à naître sur les lèvres métalliques du grand robot. Il regarda approcher son chef avec cet air D'IDOLÂTRIE que, malgré un visage bien moins mobile que son compagnon androïde, il savait si bien prendre parfois.

- Tu vas être content, capitaine, nous avons terminé. Le Comet est propre comme un sou neuf !

Curtis lui répondit d'une voix pressée :

- Parfait, nous décollons, direction New York. Le Président nous attend.
- Oh, oh, y a des CHARDONS dans le menu de Carthew, on dirait, et il va nous falloir enlever les piquants qui le gènent.

L'air gourmand qui animait Otho montrait sans doute possible qu'il n'était pas contre un peu d'action. Finies pour un temps les tâches plus ou moins rébarbatives d'entretien de la base.

Quelques instants plus tard, un grand vaisseau, le plus beau probablement de la galaxie, s'élevait vers L'OBSCURITÉ de l'espace.


***


- Merci d'être venu, capitaine, je n'avais pas eu besoin de vous appeler depuis plusieurs mois, depuis que vous nous avez aidé face aux pirates qui CONVOITAIENT les réserves minières des petites lunes de Pluton.
- Je vous suis reconnaissant de m'économiser, président, j'ai ainsi mené quelques explorations intéressantes au delà d'Éris, mais vous savez aussi que je suis à votre disposition. Dites-moi donc ce qui motive votre appel.
- Avez-vous déjà eu l'occasion de vous rendre sur Encelade ?

Curtis Newton leva un sourcil intéressé et admit qu'il n'avait jamais mis les pieds sur la lune de Saturne. Il écouta attentivement le président des 9 mondes lui exposer une situation forcément préoccupante puisqu'il éprouvait le besoin de faire appel aux Futuremen.

Quelques minutes après, la mine sombre, il sortait du bureau présidentiel. Otho, devant le Comet, le voyant arriver visage fermé, très fermé, l'interpella :

- Quels sont les ORDRES, chef ?
- Départ immédiat pour Encelade. Je vous explique en route.

Les manoeuvres délicates qui les occupèrent alors avaient un côté UNIVERSEL. Sur tous les astroports de la galaxie, l'affluence des vaisseaux obligeait les équipages à la concentration lors des calculs de trajectoires de décollage et d'atterrissage.

- Alors, que te voulait donc Carthew ? Vu la tête que tu fais, il en va au moins de l'avenir de la Voie Lactée ! Un dictateur qui part en SUCETTE et qui louche sur tout le système solaire ? Des pirates qui coupent irrémédiablement notre approvisionnement en un minerai quelconque ? Un orage magnétique sans précédent ? Un compte à rebours pour la fin du monde ?

Curtis dut couper court à la logorrhée verbale de son androïde qui menaçait de les noyer sous les hypothèses.

- L'une des principales cités sous-marines d'Encelade ne répond plus. Et il est impossible de s'y rendre, ni par le puits principal d'accès, détruit par une tempête d'une violence rare, ni par la voie des eaux, à cause de courants marins infranchissables à cette période de l'année.

Simon émis un petit bruit interrogatif, Grag détourna un instant le regard de ses commandes et Otho résuma l'avis général :

- Et c'est tout ? Ils ne peuvent pas de débrouiller sans nous ? Tu ne nous as pas tout dit, là, vu la tête que tu fais depuis tout à l'heure.

La voix de Curtis Newton se fit brusquement aussi coupante qu'un CISEAU.

- C'est le major Joan Randall qui est à la tête des services de sécurité civile de cette cité.

Quelques secondes de silence suivirent ses paroles. Cela faisait deux ans qu'il n'avait pas prononcé ce nom-là. Deux ans que la jeune femme était sujet tabou en sa présence, deux ans que les jeunes gens avaient décidé, d'un commun accord avaient-ils dit, de mettre un terme à leur relation. Les compagnons du capitaine Future se donnèrent le temps de prendre la mesure de l'incroyable nouvelle, la digèrant et méditant sur les improbabilités du hasard.

Et Otho eut, comme souvent, le mot de fin de la conversation de ce jour-là :

- Et bien, enfin, nous allons faire comme au bon vieux temps. A défaut de sauver tous ceux de Megara, nous repartons au secours des jeunes filles en détresse.

Curtis Newton l'entendit à peine. L'esprit visiblement ailleurs, le regard portant loin vers le noir de l'espace, il était déjà concentré. Etait-ce sur les objectifs à venir ? Sur des souvenirs surgis du passé ? Lui seul le savait et nul ne se serait hasardé à lui poser la question.

***

Bye
_________________
...tout ce qu'on rêve est fiction et tout ce qu'on accomplit est science, toute l'histoire de l'humanité n'est rien d'autre que de la science-fiction. Ray Bradbury.

Back to top
Mar 2 Mai 2017 - 23:16
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 511
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Cool Bonsoir Jovienne!


Merci pour ton passage!  Very Happy  C'est vraiment intrigant comme debut d'histoire! Nos tourteraux qui ont eu une
separation de raison?  Rolling Eyes  Quand meme les deux comparses doutent de l'equilibre mental de leur chef, ca me poised a couloir en savoir plus ! Good jump Une suite?




Frego Cool  
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Back to top
Mer 3 Mai 2017 - 00:00
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 789
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Bosoir les filles!

Oooohhh, Jovienne, quel point de départ pour un défi qui ne demande en effet qu'à se transformer en histoire... Master

Cette décision de mettre un terme à leur relation (qui avait duré longtemps ou non? que de questions...) semble avoir eu un impact non négligeable sur Curtis... Il n'est plus que la moitié de lui-même, on dirait...

J'espère que le destin sera plus fort qu'eux... et leur fera changer leur décision! Ils sont faits l'un pour l'autre... Wow Hug

Moi aussi, comme les deux affreux, j'aurais envie de revenir au bon vieux temps... jump

Bravo, Jovienne, j'adore! Mais il faut que tu continues... Good

Amitiés
Flamme
flower
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Aujourd’hui à 09:46
Auteur Message
Contenu Sponsorisé

Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Back to top
Page 44 sur 46
Aller à la page: <  1, 2, 343, 44, 45, 46  >
Sauter vers:  
Montrer les messages depuis:
Back to top
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure