Captain Future    Fans Forum Index du Forum
Captain Future Fans Forum
The definitive Captain Future forum for the fans community all over the world !
FAQ Rechercher Membres Groupes S’enregistrer Connexion
Captain Future Fans Forum Index du Forum
Captain Future Fans Forum Index du Forum Captain Future Fans Forum
Captain Future Fans Forum Index du Forum FAN CLUB
Captain Future Fans Forum Index du Forum Fan fictions [jeu] Défi à dix mots
Sujet précédent :: Sujet suivant
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Sam 29 Avr 2017 - 00:58
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 775
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Unbelievable horified

Wow, Frégo, tu ne perds jamais la main... Master

A peine l'univers est-il débarrassé d'Ul Quorn, qu'il se retrouve avec une nouvelle ennemie aussi redoutable... Run

N'Rala non plus ne laissera personne se mettre en travers de son chemin... J'espère que Flam , Simon et toute l'équipe réussiront à ramener notre cher Ezla et Anders à leur état normal... C'est dur de les imaginer dans cet état! Pleure

Bravo Frégo! J'ai hâte de te relire... Best

Amitiés
Flamme

flower
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Sam 29 Avr 2017 - 00:58
Auteur Message
Publicité

Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Sam 29 Avr 2017 - 03:51
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 458
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Bienvenue/ Nostalgique/ Atermoiement / Indifferent/ Sauvage / Filante/ Lugubre/ Chatoyer/ Subterfuge/ Manipulation.

Coucou. Me revoici! Et on enchaîne! Fouet

- Oh, celle-là, elle ne l’emportera pas au paradis! Nous avons aussi nos STRATAGÈMES! Gronda Otho.

- Boule de gomme, en cet instant, je souhaiterais la BIENVENUE à n’importe laquelle de tes idées saugrenues. Fit Crag.

- Je sais ou tu veux en venir Otho! Fit Joan. Mais aujourd’hui je serais prête à refaire l’expérience du transfer de pensée sans ATERMOIEMENT pour prêter à nouveau mon corps à Curtis et lui donner l’énergie nécessaire pour contrer cette vipere! Elle me rend presque NOSTALGIQUE du temps ou notre pire ennemi était Ul Quorn!

- En temps ordinaire ce genre de SUBTERFUGE pour recourir à nouveau à ce procédé de MANIPULATION de la pensée vous mériterait à tous deux un choc électrique derriere la tête. Fit Simon de son ton INDIFFÉRENT habituel.

S’il avait encore son corps et sa voix d’humain, son ton aurait vraiment été beaucoup plus SAUVAGE.

-Tu ne seras cependant pas mise à nouveau à contribution pour cette expérience, Joan. Continua Simon. Curtis ne voudrait pas que tu cours ce risque inutile. Ce sera Otho qui sera volontaire pour l’échange de pensée avec Curtis. Le cerveau artificiel d’Otho devrait le rendre resistant aux éffets les plus graves de la blessure infligée à Curtis par le fluide. Curtis aura, quant à lui un corps sain à sa disposition pour que son esprit regagne toute son intégrité pour résoudre cette LUGUBRE affaire.

Tout éclair de colere qui était venu CHATOYER les beaux yeux de la jeune femme, disparut à la vitesse d’une étoile FILANTE. Elle aurait elle-même besoin de toutes ses facultés pour combattre N’Rala à leurs côtés et protéger à nouveau celui qu’elle aime.

Ta Da!

Frégo Cool
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Back to top
Sam 29 Avr 2017 - 07:36
Auteur Message
LudyNewton
Lieutenant Randall
Lieutenant Randall

Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2017
Messages: 69
Localisation: France
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Bravo les filles Smile
Super contente de voir que le site est animé et que vous êtes toutes encore là.
Il nous colle à la peau, le Capitaine LOL
_________________
LudyNewton

-------------------------------

Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal mais par ceux qui regardent sans rien faire. (Albert Einstein)

Back to top
Sam 29 Avr 2017 - 15:20
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Coucou à toutes !

Merci à Jovienne et Frégo pour avoir déjà dégainé !

Je vais me lancer à mon tour... juste le temps de l'écrire !

Bizz

Limeye
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Sam 29 Avr 2017 - 16:00
Auteur Message
LudyNewton
Lieutenant Randall
Lieutenant Randall

Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2017
Messages: 69
Localisation: France
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Very Happy Hello les filles, Bravo pour les premiers défis publiés.
J'avais peur de commencer le défi et de perdre le fil de mon histoire alors du coup j'ai fait d'une pierre deux coups.
La suite contient donc les dix mots Smile
Du coup je la publie ici ainsi qu'avec le reste de l'histoire.

Bonne lecture et bravo pour la reprise des défis c'est SUPER Very Happy


***************

Une fois arrivé sur Tycho, Curt partit comme promis prévenir Joan. Il frappa à sa porte. N’ayant pas obtenu de réponse il l’entrouvrit et constata que la jeune femme était profondément endormie. Il préféra ne pas l’interrompre dans son sommeil, elle en avait grand besoin. Il retourna donc auprès de ses compagnons.

- Je vais chercher quelques affaires sur la base puis je repars avec Joan. Nous allons sur Jupiter. L’un d’entre-vous peut-il rester près de sa cabine le temps que je fasse l’aller-retour ? Je ne voudrais pas qu’elle se réveille seule dans le vaisseau.

- Entendu Capitaine, répondit Otho. Je me porte volontaire.

- Il est clair boule de gomme que tu n’auras pas besoin de faire appel à de nombreux SUBTERFUGES pour accomplir cette mission, le railla immédiatement Crag

- Moi au moins je contribue à faire évoluer nos vies et maintenant que Joan est là je pense que notre petite famille va vite s’agrandir.

- Cela suffit vous deux ! Nous partons une dizaine de jours avec Joan. Passé cet ATERNOIEMENT, je ne veux plus entendre vos disputes, MANIPULATIONS diverses et variées et propos sur notre vie privée et encore moins en présence de Joan. Je ne veux pas qu’elle subisse inutilement vos pressions.

Comme à son habitude, le Professeur restait INDIFFERENT au cadrage de l’androïde et du robot. Même s’il avait coutume d’assister à ce type de scène, il était persuadé, cette fois, que le jeune homme avait été suffisamment clair pour être entendu et compris.
Les deux compagnons appréciaient beaucoup Joan et ne souhaitaient que le bonheur de leur Capitaine. Il était donc fort à parier que cette fois ils obéiraient ou du moins feraient leur maximum pour le faire car comme on le sait tous « Chassez le naturel, il revient au galop ».

Otho avait cependant toucher une corde sensible et ceux qui le connaissaient bien pouvaient entrevoir l’air NOSTALGIQUE qui émanait du professeur en pensant à Curt tout bébé ainsi qu’à ses parents qui ne connaîtraient pas leur descendance.

Curt ne prit que quelques minutes à rassembler quelques affaires. Sa cabine contenait déjà tout ce qu’il fallait. Il avait tenu absolument à retourner sur la base car il conservait précieusement dans une petite boite un bijou de toute beauté qu’il avait trouvé, sur Raka, lors d’une de ses missions. Ce bijou, pierre, une pierre montée sur un collier avait la particularité de faire cohabiter un reflet bleuté ainsi qu’un reflet grisé. Il l’avait trouvé peu de temps après sa rencontre avec Joan. Le reflet bleuté lui avait de suite fait penser aux yeux de la jeune fille. Il s’était dit qu’il trouverait bien un jour l’occasion de lui offrir. Cette Saint Valentin lui semblait donc être l’occasion rêvée.

Il retourna très vite sur le Comète, pris congés de ses compagnons en leur ayant préalablement expliqué qu’ils ne partiraient réellement pour Jupiter que dans quelques heures, le temps de récupérer. Il leur précisa que tous deux souhaitaient être seuls et les pria de ne pas les déranger durant au moins les dix prochains jours. Nous étions le 5 février, il voulait clairement être tranquille pour la Saint Valentin.

Comme convenu avec Joan, il avait placé le Comète en vol stationnaire et s’était couché dans sa cabine. Très vite le sommeil l’avait rattrapé.
Il dormait depuis quelques heures quand il fut réveillé en sursaut par des hurlements.
Il n’eut besoin que de quelques secondes pour se remémorer les évènements de ces dernières heures et se remettre les idées en place. Il se précipita dans la cabine de Joan.
Elle était dans son lit, remuait, hurlait comme un animal qui vient d’être capturé et ne comprend pas ce qui lui arrive.

Très vite il tenta de la calmer, il essaya de la retenir dans le lit pour qu’elle arrête de s’agiter mais il comprit très vite que c’était la pire des choses à faire. Elle devint de plus en plus SAUVAGE et se débattait de toutes ses forces. Elle finit par le frapper au visage.
Il décida une autre approche. Il la lâcha, s’écarta du lit, alluma la lumière et se rapprocha de nouveau mais cette fois sans la toucher il parlait tout doucement.
- Joan, tout va bien. C’est Curt. Nous sommes à bord du Comète….

La jeune fille ralentit ses mouvements effrénés et commença à se calmer. Elle ouvrit progressivement les yeux. En apercevant le Capitaine, elle le regarda puis se mit à lui sourire légèrement.

- Joan, comment te sens-tu ?

- Oh Curt j’étais à nouveau dans cet endroit LUGUBRE et je ….

- Chuuuut, chasse cette pensé de ton esprit. C’est fini nous sommes là rien que tous les deux …

- Cuuurt ?

- Oui Joan ?

- Est-ce que tu peux t’allonger à côté de moi ?

- Non je ne vais pas m’allonger à côté de toi, je vais plutôt t’emmener dans ma cabine, nous y serons bien mieux.

Et il la porta jusque dans sa cabine. A peine l’avait-il allongée sur le lit, il s’installa à côté d’elle, elle déposa sa tête sur son torse, et elle s’endormit.

Il se réveilla quelques heures plus tard. Elle était allongée à côté de lui, sa main posée sur son bas ventre. Il admirait ses cheveux lumineux et CHATOYANT et y glissait délicatement sa main. Elle ouvrit les yeux et le regarda avec curiosité.

- Où sommes-nous ?

- Nous sommes dans ma cabine. Je te souhaite la BIENVENUE dans mon univers.

- Je ne comprends pas, je me suis endormie dans ma cabine, comment suis-je arrivée ici ? Que s’est-il passé ?

- Rien je t’assure. Tu as fait un gros cauchemar cette nuit et je t’ai juste pris avec moi pour que tu puisses dormir paisiblement.

- Je n’ai aucun souvenir

- Ne t’inquiète pas, c’est probablement des restes de la drogue que cette brute t’a injectée. N’oublie pas que le Professeur a précisé qu’il te faudrait plusieurs jours pour reprendre une vie normale.

- Oui tu as raison, il m’a rappelé que je ne devais pas aller trop vite. En attendant, je ne sais pas toi mais moi j’ai une petite faim.

- Excellente idée, je te propose d’aller prendre un petit thé avec quelques gâteaux dans le salon.

Ils s’installèrent sur le canapé du petit salon. Curt attrapa une petite télécommande et actionna l’ouverture des stores. Ils avaient ainsi une vue magnifique sur Tycho.

- Regarde Joan à droite, cette belle étoile FILANTE.

- Oh qu’elle est magnifique. Elle me fait penser à une promesse que je tu m’as faite il y a bien longtemps.

- Oui je sais et tu as tout à fait raison. Lorsque nous sommes repartis de la Comète de Halley, je t’avais promis qu’un jour nous trouverions un endroit pour vivre nous deux. Et bien peut être pourrions-nous commencer à y penser sérieusement.


*********

LudyNewton

_________________
LudyNewton

-------------------------------

Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal mais par ceux qui regardent sans rien faire. (Albert Einstein)

Back to top
Sam 29 Avr 2017 - 16:07
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Wah, wah, wah Wow Wow Wow Wow Wow
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Dim 30 Avr 2017 - 16:14
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Hello !

Bon, alors, je ne sais pas ce qui s'est passé, mais j'avais posté mon défi hier, et pfft ! Il a disparu ! C'est Flamme qui m'a alertée, je n'avais pas remarqué...

Du coup, je le remets Neutral

Bizz

Limeye

****

- Bon, tout le monde est prêt ?
- Oui, Curtis, répondirent Simon et Otho, alors que Eek et Oog opinaient du chef.

Il échangea un bref regard avec le grand robot assis à côté de lui au poste de pilotage et celui-ci activa le compte à rebours. Bientôt, les moteurs des cyclotrons vrombirent, et le vaisseau vibra avant de quitter le sol alors que le toit de la base lunaire s'ouvrait pour le laisser passer.

Le jeune homme ressentait comme une joie SAUVAGE à l'idée de partir pour sa première expédition d'envergure, dans l'ensemble du système solaire. Cela allait les mener jusqu'aux confins de la ceinture de Kuiper, dans un des lieux les plus LUGUBRES et inhospitaliers qui soient. Il se sentait assez INDIFFERENT à l'idée de ne plus voir les monts entourant le cratère de Tycho durant des mois, voire plus. Etre NOSTALGIQUE était un état qu'il ne connaissait pas – pas encore. Et c'était sans aucun ATERMOIEMENT qu'il avait mené les préparatifs de cette expédition. Ils allaient pouvoir, durant les semaines à venir, non seulement explorer et découvrir, enrichir encore les bases de données de Tycho, mais aussi tester les capacités du vaisseau et de leur équipe, leur complémentarité, leur résistance. C'était tout un défi, une aventure, tant scientifique, que technique et humaine qui les attendait, et cela les réjouissait tous.

Grag fit tourner le vaisseau au-dessus de la base, comme pour un dernier au revoir, mais déjà, ils pouvaient voir la magnifique masse bleue de la Terre. Mais ce n'était pas sur Terre qu'ils comptaient se rendre en tout premier lieu, mais sur Mars. Avec souplesse, comme s'il avait répondu au doigt et à l'oeil du robot, le vaisseau pivota légèrement et le ciel infini s'offrit alors à la vue de ses occupants. Une étoile FILANTE éclaira un bref instant la voûte étoilée, comme pour leur indiquer la direction à suivre. Ils s'éloignèrent de la Lune, puis Curtis ordonna le passage en vitesse supra-luminique. Il était si heureux de partir que Simon dut recourir à un SUBTERFUGE pour le faire prendre un peu de repos. L'enthousiasme de son garçon faisait, certes, plaisir à voir, mais il ne lui fallait pas oublier certaines contraintes. Et Simon allait demeurer particulièrement vigilant.

Aucun n'imaginait cependant tout ce qu'ils allaient vivre et traverser, les dangers qu'ils allaient affronter, les amis qu'ils allaient rencontrer, les ennemis qu'ils allaient se faire. Les noms d'Ul Quorn et de l'Empereur de l'Espace ne résonnaient pas encore à leurs oreilles. De même ceux du président Carshew et d'Ezra Gurney, et de Kim Ivan. Grag et Otho ignoraient encore toutes les MANIPULATIONS qu'ils allaient devoir réaliser pour que leur chef réponde aux étoiles qui CHATOYERAIENT dans les yeux de Joan Randall. Non, tout cela, ils l'ignoraient encore alors que résonnait dans le cockpit le signal de BIENVENUE des autorités martiennes.

_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Dim 30 Avr 2017 - 16:26
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 775
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Ça alors! Unbelievable Shocked

Frégo, tu es aussi redoutable quand tu manies le fouet que quand tu fais le ménage... Wink Quelle productivité, avec deux défis en moins de temps qu'il faut pour s'en remettre... Unbelievable Ça prendrait les smileys à la bouche grande ouverte jusqu'à terre du forum allemand... Sourire

Bravo LudyNewton pour cette magistrale intégration d'un défi dans ton histoire! C'était si bien orchestré... Clap

De mon côté, contrairement à Frégo, cette période d'inactivité m'a rouillée un peu... Mais j'ai retrouvé avec plaisir un copain longtemps absent: Mad

Enfin, voilà ce que ça a donné... J'espère bien venir à bout de cette histoire avant le délai de 18 mois dont parle Jovienne! J'ai poursuivi ce défi commencé en janvier 2015, et dont la dernière partie remonte à juillet 2016... Ashamed Wall


Bienvenue/ Nostalgique/ Atermoiement / Indifférent/ Sauvage / Filante/ Lugubre/ Chatoyer/ Subterfuge/ Manipulation

Curtis suivit les agents de la Police Interplanétaire qui l’escortèrent jusqu’à une salle de dimensions très modestes, qui faisait penser à un cabinet médical, avec une table d’examen en plein milieu… L’un des coins de la pièce disparaissait derrière un rideau… Trois hommes restèrent non loin de lui à le surveiller… Manifestement, ils attendaient quelqu’un d’autre…

Qu’allait-il se passer? Il savait que jusqu’à présent, toutes les tentatives pour différencier le vrai capitaine Flam de son sosie avaient échoué… Lui-même se demandait bien ce qu’il pourrait dire ou faire pour prouver sa bonne foi… L’un de ses ennemis (était-ce Kahlon?) s’était révélé bien rusé, cette fois! La situation semblait désespérée… sinon, il aurait retrouvé sa liberté depuis longtemps!

Sa fameuse intuition lui disait que la seule qui pourrait résoudre l’énigme était Joan… La moindre intervention de sa part serait bienvenue, se disait-il maintenant… Pourtant, des pensées nostalgiques l’envahirent… Certes, ils se connaissaient depuis longtemps, mais les atermoiements s’étaient multipliés… Il ne s’était pas permis de lui déclarer ses sentiments, il l’avait tenue à distance tout ce temps! Il le regrettait, une fois de plus…

Il ignorait que son sosie se trouvait juste de l’autre côté du mur, attendant lui aussi ce qui allait se passer en se moquant intérieurement de tous les efforts faits jusqu’à présent pour le démasquer… Le capitaine se doutait bien que des caméras savamment dissimulées allaient filmer la moindre de leurs réactions…

***

Soudainement, la porte s’ouvrit et Joan entra, accompagnée d’Ezla et du professeur Simon. Son visage était fermé et son regard inexpressif, totalement indifférent … Le cœur de Curtis se serra… quel contraste avec l’expression de ses yeux quand elle le voyait habituellement! Il fut pris d’un désir sauvage d’étrangler cet imposteur de ses mains… Joan en était réduite à se méfier de lui, tant que son identité ne serait pas établie… Celle qu’il aimait était confrontée à un cruel dilemme, mais il gardait confiance en ses capacités à le reconnaître entre tous…

-Monsieur, commença Ezla, vous allez passer derrière le rideau et vous dévêtir.. Vous trouverez une serviette que vous passerez autour de votre taille, et vous reviendrez vous allonger sur la table d’examen…
Curtis fut saisi d’étonnement, et une pensée, aussi fugace qu’une étoile filante, lui vint à l’esprit… Était-il le premier des deux suspects à subir cette étrange mise en situation?

Néanmoins, il obtempéra sans discuter, mais fut saisi d’une profonde timidité en s’allongeant sur la table d’examen… Jamais Joan ne l’avait vu ainsi, aussi exposé, mais elle ne manifesta aucun sentiment en l’examinant attentivement… Le silence dans la pièce était lugubre , et il ne fut interrompu qu’une seule fois, lorsque la jeune femme lui demanda de se retourner sur le ventre… Ce faisant, il avait eu le temps de voir que Joan avait lancé un bref coup d’œil au professeur Simon… Mais quand son regard bleu se reporta sur lui, aucune tendresse n’y chatoyait, et cela lui fit mal…

Il sursauta un peu quand il sentit sa main sur sa peau, et son doigt appuyer dans le bas de son dos, du côté gauche, en marquant un arrêt… En d’autres circonstances, il aurait pu apprécier cette caresse… Il avait à peine eu le temps de se demander ce qui se passait, quand il entendit sa voix, tranchante et pleine de colère :

-Le subterfuge est découvert! Monsieur, vous en avez terminé avec vos manipulations douteuses!

Curtis n’en crut pas ses oreilles… Il eut du mal à réaliser ce qui arrivait, surtout quand il l’entendit déclarer à Ezla : Colonel, il faut mettre tout de suite cet homme aux arrêts : c’est lui l’imposteur!


TBC? Or not? Langue Rolling Eyes
Flamme
flower

_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Dim 30 Avr 2017 - 16:35
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 775
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Ça alors! (bis) Unbelievable Shocked Unbelievable

Limeye, tu as posté pendant que je préparais ma réponse aux défis précédents, et m'apprêtais à poster mon défi... Une autre rencontre de grands esprits, une autre manifestation d'atomes crochus... Game

Comme j'ai aimé ce retour en arrière, cette étape si importante dans la vie du jeune Curtis que ce premier voyage, ce premier départ de Tycho! Good Master

Personne ne pouvait se douter, évidemment, de tout ce que l'avenir leur réservait... Incluant un super site réunissant des fans inconditionnels! Youpi

Encore bravo Limeye! C'est toujours un plaisir de te lire! Master

Amitiés
Flamme
flower

_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Dim 30 Avr 2017 - 16:43
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Ah ben voilà qu'un autre de mes messages disparaît ! Je me demande si cela ne vient pas de mon pc... Bad

Je te félicitais, Flamme, pour ton défi et te priais de ne pas nous faire attendre 18 mois ! Je me demandais aussi si ce n'était pas un subterfuge pour faire croire au faux qu'il pouvait continuer à se prendre pour le vrai...

Bon, ça m'agace, cette histoire de messages qui disparaissent à peine à peine je les envoie... Question

Je fais faire comme Jelle si cela continue : GRRRRRRRRRRRRRR !!!

Bizz

Limeye
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Dim 30 Avr 2017 - 17:01
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 775
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
limeye a écrit:
Je me demandais aussi si ce n'était pas un subterfuge pour faire croire au faux qu'il pouvait continuer à se prendre pour le vrai...


C'était amusant de lire l'explication... Laughing Je garde l'idée... Wink

J'ai retrouvé avec plaisir l'expression favorite de Jelle... Ah Ah Ah!

Amitiés
Flamme
flower
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Dim 30 Avr 2017 - 17:05
Auteur Message
LudyNewton
Lieutenant Randall
Lieutenant Randall

Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2017
Messages: 69
Localisation: France
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Excellent Limeye colle d'habitude. Je partage aussi super le retour arrière et j'adore l'ouverture sur l'avenir dans le dernier paragraphe.
J'ai l'impression que parfois les messages disparaissent s'il n'y a pas de titre

LudyNewton
_________________
LudyNewton

-------------------------------

Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal mais par ceux qui regardent sans rien faire. (Albert Einstein)

Back to top
Dim 30 Avr 2017 - 17:44
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 458
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Salut Flamme, Limeye et Ludy Newton!

Flamme, je ne te trouve pas rouillee du tout!
Tu as toujours ton sens du suspense!
Master  Aaaaaargh! Notre pauvre capitaine! C'est pas humain! Il nous faut un autre tirage! jump jump jump


A+


Frego Cool
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Back to top
Dim 30 Avr 2017 - 18:17
Auteur Message
LudyNewton
Lieutenant Randall
Lieutenant Randall

Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2017
Messages: 69
Localisation: France
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Oui je suis d'accord avec Frego, un autre tirage.
Voici deux mots:

Lunatique / incompréhensible

A votre tour?

bonne soirée

LudyNewton

_________________
LudyNewton

-------------------------------

Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal mais par ceux qui regardent sans rien faire. (Albert Einstein)

Back to top
Dim 30 Avr 2017 - 19:11
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
J'ajoute mes mots, à mon tour :

idolâtrie et chardon Wink

ce qui nous donne :

lunatique / incompréhensible / idolâtrie / chardon

à vous !

bizz et bonne soirée Bye

Limeye

_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Aujourd’hui à 01:45
Auteur Message
Contenu Sponsorisé

Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Back to top
Page 43 sur 46
Aller à la page: <  1, 2, 342, 43, 44, 45, 46  >
Sauter vers:  
Montrer les messages depuis:
Back to top
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure