Captain Future    Fans Forum Index du Forum
Captain Future Fans Forum
The definitive Captain Future forum for the fans community all over the world !
FAQ Rechercher Membres Groupes S’enregistrer Connexion
Captain Future Fans Forum Index du Forum
Captain Future Fans Forum Index du Forum Captain Future Fans Forum
Captain Future Fans Forum Index du Forum FAN CLUB
Captain Future Fans Forum Index du Forum Fan fictions [jeu] Défi à dix mots
Sujet précédent :: Sujet suivant
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Lun 1 Fév 2016 - 14:12
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Coucou les filles et merci Kiss

Il manque des mots pour le prochain, non ?

Je fais le rappel (pour pas mélanger avec le tirage du centième) :

impérieux / rebelle / papier / cryogénie / conjuguer / diversifier / pataquès / opportun

Bizz vizz !

Limeye
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Lun 1 Fév 2016 - 14:12
Auteur Message
Publicité

Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Jeu 4 Fév 2016 - 01:40
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 775
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Coucou les filles!

Allez, je nous en ajoute un neuvième... Il n'en manquera plus qu'un... Qui va se dévouer?

J'ajoute proliférer... Wink


Récap: impérieux / rebelle / papier / cryogénie / conjuguer / diversifier / pataquès / opportun / proliférer

Bizz Vizz
Flamme
flower
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Jeu 4 Fév 2016 - 04:07
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 458
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Moi! Moi! Moi!


Je vais ajouter Félon pour:


Impérieux/ Rebelle/ Papier/ Cryogénie / Conjuguer/ Diversifier/ Pataquès / Opportun/ Proliférer/ Félon


A+ Mr. Green


Frégo  Cool
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Back to top
Jeu 4 Fév 2016 - 06:58
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Coucou les filles,

Que de lecture en retard! Merci pour vos defis, je me suis bien regalee! Il y a vraiment tous les styles et des idees tellement differentes!

Bon, j'ai reussi a pondre le dernier....Mais ces mots n'etaient pas propices pour continuer le defi precedent, ce sera donc pour le prochain...


réjouissances / tradition / occasion / profiter / neige / incandescence / centenaire / conception / boulimie / foie gras / bataille

“Attention, Joan, ne perdez pas le rythme!”

Joan soupira. Rien a faire…Aujourd’hui, elle etait incapable de se concentrer. IL etait sur le voyage de retour et elle attendait avec impatience son appel. C’etait devenu une tradition depuis peu, pour Curtis de l’appeler personnellement lorsqu’il revenait de ses expeditions. Que donnerait-elle pour que la sonnerie soit celle de sa porte et non de son telephone? Si jamais ca arrivait, elle saurait profiter de l’occasion, ca c’est sur! D’abord, elle lui concocterait une petit diner. C’est bien connu, le coeur d’un homme passe avant tout par son estomac…Ensuite… Elle avait d’autres rejouissances en tete…

“Regardez comment je positionne mes mains, la!”

Joan se reprit pour se concentrer a sa tache. Mais quelques minutes plus tard, elle ne put s’empecher de laisser son esprit vagabonder de nouveau. Elle preferait songer a la conception du menu…Du saumon fume? Du foie gras? Ah non, pas de foie gras! Enfin, plus depuis qu’elle avait appris que le gavage des oies etait interdit depuis longtemps (considere inhumain depuis des siecles apparemment, et dire qu’elle n’en avait rien su!), et que dorenavant, ce mets delicat etait le fruit d’un culture tridimensionnelle de cellules hepatiques en boite de petri. Ca lui avait fait passer aussitot sa boulimie legendaire.

“Non, non, vous improvisez la, lisez bien ce qui est ecrit!“

Quoiqu’a bien y reflechir, la cuisine ca n’etait pas son fort….Meme si Ezra lui disait qu’elle faisait des progres, elle avait encore du chemin a faire…Non, il fallait bien l’avouer, ce n’etait pas avec ses talents au fourneau qu’elle allait l’impressionner. En plus, avec la tempete de neige qui faisait bataille sur New York en ce moment, le capitaine de son coeur devrait etre tres motive pour braver les elements. A ce rythme la, elle serait centenaire avant qu’il ne se decide enfin a lui avouer ses sentiments! Et pourtant, vu l’incandescence de son sourire lors de leurs dernieres retrouvailles, elle gardait espoir…

“D’ailleurs,” songea-t-elle amusee, “ l’avantage de s’enticher d’un scientifique archeologue, c’est que plus je vieillis et plus je devrais l’interesser, non?”

“Regardez bien comme je place mes doigts, Joan!”

“Je n’arrete pas de les regarder, vos doigts! Mais vous avouerez tout de meme que, quand on en a 12, c’est quand meme plus facile pour jouer de la guitare venusienne, non ?”


(Merci a Jovienne pour m'avoir donne l'idee, involontairement s' il en est... Mr. Green )


Pour le prochain defi, je propose les mots: pirouette/cacahuete (ca doit etre le rhume carabine qui me donne ces idees Ashamed )... si jamais vous voulez monter a 12,,,Sinon, ce sera pour le prochain!

Impérieux/ Rebelle/ Papier/ Cryogénie / Conjuguer/ Diversifier/ Pataquès / Opportun/ Proliférer/ Félon

O-tho

Back to top
Jeu 4 Fév 2016 - 10:08
Auteur Message
Jovienne
Lieutenant Randall
Lieutenant Randall

Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2015
Messages: 118
Localisation: Ben. .. Jupiter, quoi
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Coucou O-tho,

Clap Chapeau ! Joan qui se met à la guitare vénusienne par amour, il fallait y penser ! Et l'art de la chute, toujours... Jusqu'à la dernière ligne, on ne sait pas ce qu'elle fait (et j'ai obligé mes yeux à ne pas anticiper trop sur la page... du coup j'en ai bien profité !). jump

Merci, merci Clap

Et du coup, avec les mots rajoutés, je me mets vite au fameux "ce n'est pas le moment" ! Livraison probable ce week-end.

A +,
Jovienne
_________________
...tout ce qu'on rêve est fiction et tout ce qu'on accomplit est science, toute l'histoire de l'humanité n'est rien d'autre que de la science-fiction. Ray Bradbury.

Back to top
Jeu 4 Fév 2016 - 11:28
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Mr. Green Coucou Otho !

Belle idée en effet... comme on le disait dans l'histoire de Jovienne, on n'avait pas encore exploité ce "dada" de Curtis... Peut-être parce que nous ne sommes pas très douées en musique Mr. Green

Moi, je suis partante pour le défi à 12 mots, avec ceux que tu as proposé...

Cela donnerait :

impérieux / rebelle / papier / cryogénie / conjuguer / diversifier / pataquès / opportun / proliférer / félon / pirouette / cacahuète

A vos claviers !

Enjoy !

Limeye
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Jeu 4 Fév 2016 - 14:43
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Hello les girls (puisqu'on n'est toujours qu'entre filles...)

Cela faisait longtemps, mais me voilà qui dégaine la première ! Il faut dire que j'ai peu à faire aujourd'hui au taf', et que j'avais l'idée pour ce défi depuis que Otho avait proposé la thématique du "C'est pas le moment !"

Voici donc le résultat !

impérieux / rebelle / papier / cryogénie / conjuguer / diversifier / pataquès / opportun / proliférer / félon / pirouette / cacahuète


****

Installé sagement dans le grand salon de Tycho, Ken jouait avec son yo-yo. Il était temps pour lui d’avoir des occupations de son âge et non plus de courir les aventures périlleuses à travers tout l’univers. Cela, c’était bon pour les grands. Il suivait du regard, avec attention, les mouvements de son jouet, lorsque soudain, celui-ci se brisa. Pris d’un IMPERIEUX besoin de jouer encore et encore, il se rua en dehors du salon à la recherche de quelqu’un qui pourrait l’aider à le réparer.

Il réfléchit et évita le laboratoire : le professeur Simon serait certainement REBELLE à toute réparation de fortune d’un jouet anodin. Aucun de ses neurones n’aurait à fournir d’effort pour cela, il n’aurait même pas à tracer de croquis sur une simple feuille de PAPIER… Donc, exit Simon.

Ken pensa à juste titre obtenir plus d’écoute de la part de Grag et se dirigea vers l’atelier du grand robot. Des bruits bizarres se faisaient entendre, et il dût frapper fort pour que Grag daigne cesser son travail.

- Ah, Ken ! Que fais-tu ?
- J’ai cassé mon yo-yo, Grag. Tu veux pas me le réparer ?
- Ah non, c’est pas le moment, Ken ! Je suis en plein essai d’un nouveau processus de CRYOGENIE.
- Crie au génie ? Tu cries au génie, toi ?
- Je fais de la cryogénie, en un seul mot, idiot !
- Bon, bon, te fâche pas, Grag. Je vais me débrouiller…
- Demande à ce fainéant de gomme balloune ! Il n’a que cela à faire, lui…

Pas découragé, Ken quitta l’atelier et se rendit au hangar. En général, Otho y bricolait toujours quelque chose sur le Comète. C’était bien le cas.

- Otho !
- Salut Ken ! Tu viens me filer un coup de main ? C’est gentil, mon garçon. Je ne peux jamais compter sur Grag…
- Il fait de la … chais pas quoi.
- De la cryogénie.
- Ah oui. Il s’est moqué de moi ! Je croyais qu’il criait au génie, je ne comprenais pas…
- Ouais, tu ne savais plus CONJUGUER… Il va peut-être falloir que tu révises tes cours, non ?
- Oh, non, Otho ! J’étais en train de jouer… mais mon yo-yo s’est cassé ! Tu veux pas m’aider à le réparer ?
- Ah, c’est que… c’est pas trop le moment, là, tu vois… je suis occupé à un truc sérieux sur le Comète… Je dois DIVERSIFIER certains appareillages pour qu’on puisse naviguer plus aisément au-delà de Kuiper… Je ferai cela tout à l’heure !

Ken quitta le hangar, un peu dépité. Si ni Grag, ni Otho ne pouvaient l’aider… Hum, bon, il allait voir auprès d’Ezra, mais il doutait quand même un peu des capacités du colonel en matière de bricolage et de ses connaissances en jouets pour enfants.

Ezra se trouva en effet totalement incompétent et fit tout un PATAQUES quant aux doutes émis par Ken sur ses capacités de bricoleur. Il en était presque en colère, et Ken se carapata bien vite des lieux. Visiblement, il n’était pas OPPORTUN de déranger le colonel en pleine visite sur un site virtuel créé par un collectionneur de whiskys. Là non plus, ce n’était pas le moment !

"Bon", soupira le jeune garçon, " Il ne faut pas désespérer. Il me reste encore Joan et le Capitaine ! Avec un peu de chance… Joan est douée de ses mains et Curtis pourra bien m’aider ! Mais il faut encore que je les trouve… Peut-être que le Capitaine est avec Simon dans le laboratoire ? En train de tester une bactérie pour empêcher des virus mutants de PROLIFERER ?"

Il entreprit une fouille minutieuse de la base, parcourant la cuisine, montant jusqu’à l’observatoire. Impossible de trouver trace de Joan. Il finit par oser s’aventurer dans les quartiers privés, là où se trouvaient leurs chambres à tous. Il frappa en toute innocence à la porte de celle de Joan, mais il ne reçut aucune réponse. Fallait-il qu’il soit FELON pour entrer ? Cela ne lui ressemblait pas et il abandonna l’idée de la trouver.

Restait le Capitaine… Au cours de ses pérégrinations, Ken ne l’avait vu nulle part. Soit il se trouvait dans le laboratoire avec Simon, soit…

"Et bien, tant que je suis dans le coin, autant frapper aussi à la porte du saint des saints…", se dit-il.

Il s’avança dans le couloir jusqu’à la porte de la chambre du Capitaine. Il aperçut alors une petite forme ronde qui faisait des PIROUETTES : c’était Oog qui s’amusait avec Eek, lui faisant des courbettes, se transformant en gros cœur, alors que Eek lui lançait des regards énamourés.

- Ben, vous en faites de ces trucs, vous deux ! Vos maîtres vont encore vous chercher partout ! Dites, vous n’auriez pas vu Joan ou le Capitaine ? Ca fait un moment que je les cherche… j’ai besoin d’aide.

Eek s’assit sur son petit derrière, la tête levée au plafond. Oog fit un grand sourire malicieux et désigna la porte devant laquelle ils étaient tous arrêtés.

- Ah, ok ! Le Capitaine est bien là !

Il voulut frapper, mais à cet instant, une drôle de pensée s’immisça dans son esprit : Eek était en train de lui faire passer un message. Seulement, Ken ne connaissait pas bien le langage du chien lunaire et il ne comprit pas que Eek lui disait : "Ce n’est pas le moment !"

Ken dut insister, frapper plusieurs fois avant que la porte ne s’ouvre. Le jeune garçon ne fit pas vraiment attention à l’air un peu surpris de Curtis, ni même au fait qu’il semblait à peine sorti de son lit.

- Ah Capitaine ! J’ai besoin de toi ! Je suis content de te trouver !
- Heu… qu’est-ce qu’il y a, Ken ?

Son soupir sembla vouloir dire : "Pas moyen d’être tranquilles, ici… déserte la Lune ? A d’autres…"

- Mon yo-yo est cassé ! Tu peux m’aider à le réparer ?
- Ah non, Ken ! Ce n’est vraiment, mais vraiment pas le moment !
- Tu saurais pas où est Joan ?, demanda alors le jeune garçon tout piteux et prêt à pleurer devant son jouet cassé.
- Pour elle aussi, ce n’est pas le moment.

Et Curtis referma vivement la porte, la verrouilla, avant que Eek ou Oog ne parvienne à se glisser par l’entrebâillement. Néanmoins, les deux petits animaux avaient pu apercevoir Joan, couchée dans le lit, le regard désolé…

- Tu le crois, ça ?, dit Curtis en s’approchant d’elle. Je mets tout le monde au travail, sur des choses qui les passionnent, Ezra en a pour des heures avant de consulter toute la liste des whiskys, Otho va passer au moins une demi-journée sur le Comète, Grag n’en parlons pas et Simon émergera du laboratoire dans trois jours, tout ça pour être dérangés par ce gamin qui a cassé son yo-yo ! Je rêve…
- Là où tu ne rêves pas, c’est qu’il pleure… il va falloir le consoler.
- Qu’il aille manger des CACAHUETES, oui ! Ca lui fera les pieds… Moi, j’ai mieux à faire…, dit-il cette fois d’une voix chaude.

Et Joan oublia bien vite Ken, ses larmes et son yo-yo, perdue dans le regard gris sombre de Curtis…
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Jeu 4 Fév 2016 - 18:35
Auteur Message
Jovienne
Lieutenant Randall
Lieutenant Randall

Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2015
Messages: 118
Localisation: Ben. .. Jupiter, quoi
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Waouh Limeye ! Vitesse supersonique (ou intersidérale)
Clap Clap
J'aime beaucoup jump mais je ne sais pas si nous ne devrions pas te donner un gage et te faire recommencer : l'idée de départ, c'est que pour une fois, c'est Joan qui doit envoyer à Curtis un "c'est pas le moment" (on renverse les rôles )...

Mais ce pauvre Ken qui se retrouve baladé de l'un à l'autre parce que Curtis les a tous trop bien occupés ! Mort de Rire

Allez, voici le mien qui était presque prêt et que je viens juste de terminer.

Bye
Jovienne


Impérieux rebelle papier cryogénie conjuguer diversifier pataquès opportun proliférer félon pirouette cacahuète 

***

Une base spatiale, aux fins fonds de la Voie Lactée. Un couple, pistolet à protons à la main courait vers une porte métallique en train de se refermer. Ils sautèrent et passèrent juste à temps. Une fois à couvert, l'homme appuya sur un petit détonateur. Une explosion retentit et un feu d'artifice orange, gris et noir apparut dans le ciel derrière eux, tandis qu'ils reprenaient leur souffle.

Quelques instants plus tard, à l'abri dans le grand cargo gouvernemental qu'ils avaient rejoint sans encombres, ils prenaient conscience de ce qu'ils venaient de traverser.

- Curt...
- Joan, je...

Il ne finit pas sa phrase, préférant enfouir son visage dans ses cheveux. Puis, lentement, très lentement, il se pencha vers elle, sans la quitter du regard, et il l'embrassa. Elle passa ses bras autour de son cou et répondit à son baiser, attentive à la douce chaleur qui commençait à monter au creux de son corps qu'il explorait sensuellement, comme un livre dont il aurait tourné page après page. Il devenait progressivement plus IMPERIEUX dans ses caresses. Elle avait fermé les yeux mais les rouvrit brusquement. .."un livre, c'est ça ! " Elle respira un grand coup."Oh, mon Dieu, je vais me maudire, ... demain, ... tout à l'heure..."

- Curt, attends, ce n'est pas le moment... Je crois que j'ai trouvé.

La main de Curtis avait découvert le chemin vers ses seins. Il murmura :

- Joan,... si tu savais, comme j'ai envie, depuis si longtemps, et aujourd'hui...
- Curt, écoute-moi.

Sa voix s'était un peu affermie. D'un air presque REBELLE, elle arrêta la main coquine en la couvrant de la sienne.

- C'est ça la solution, pas dans les fichiers numérisés, mais dans l'un des vieux livres PAPIER !

Curtis soupira, posa son front contre celui de Joan. Il la regarda, contrit, chercha à reprendre son souffle, et pour finir lança :

- Je suppose que je l'ai bien méritée, quelque part, celle-là. Tu as raison. Allons voir ce qu'il en est à la bibliothèque. Il n'y a pas de temps à perdre.

Alors qu'ils passaient en courant devant le laboratoire de CRYOGENIE du professeur Junio, Curtis songea que les basses températures qui y régnaient pourraient lui être utiles pour faire revenir son corps à son état normal. "Ce n'est pas le moment, ma petite Joan, mais je te promets qu'il y en aura un très bientôt. .. et je tiens toujours mes promesses !"

Devant les rayonnages de vieux ouvrages, ils cherchèrent à CONJUGUER tout leur talent pour arriver à la solution. Joan passait rapidement en revue les index et tables des matières de ceux qui semblaient intéressants tandis que Curtis DIVERSIFIAIT leur recherche en analysant le système de classement.

- pff, c'est un véritable PATAQUÈS ce catalogue, on n'y comprend rien ! Pourquoi un livre sur l'allergie aux CACAHUÈTES côtoie-t-il l'encyclopédie astronomique en neuf volumes ?

- J'espère que ce n'est pas comme dans ce vieux film, tu sais, "le nom de la rose", où les pages sont empoisonnées. .. Pardon, l'humour n'est pas réellement OPPORTUN en ce moment.

Il la regarda, stupéfait.

- Mais bien sûr. .. Tu es géniale !

Elle fit la grimace.

- Tu veux dire qu'il y a réellement de la ciguë sur ces vieux papiers que je manipule depuis tout à l'heure ? Où est l'antidote ?
- De la ciguë, je n'espère pas, personne ne connaît de remède mais de l'acide lyophilisé, comme sur la chemise de Kim Evan, probablement ! Je parie que des molécules de H2SO4 PROLIFÈRENT sur les couvertures de ces documents. Attention à tes mains, surtout.
- Ce serait donc l'archiviste le responsable ! Quel FÉLON ! Lui qui aime à passer pour un fonctionnaire modèle et dévoué !

L'homme fut immédiatement entendu et mis aux arrêts. Il tenta bien de s'en sortir par quelques PIROUETTES de langage mais les agents eurent tôt fait de lui montrer l'absurdité de ses mensonges. Alors qu'il acceptait enfin de reconnaître son implication et qu'il commençait à coopérer avec la Police Interplanétaire, Curtis prit doucement le coude de Joan et l'entraîna hors de la pièce d'interrogatoire.

- Ce n'est plus de notre ressort, lui chuchota-t-il à l'oreille.

Elle le suivit jusqu'à l'entrée de sa chambre. Là, il la regarda tendrement et fit glisser sa main dans ses cheveux blonds. Elle lui sourit et approcha ses lèvres des siennes tout en ouvrant la poignée dans son dos. Tous ceux de Mégara devraient attendre leur sauveur pendant un temps : l'écriteau "do not disturb" allait pendre un bon moment sur la porte refermée.
_________________
...tout ce qu'on rêve est fiction et tout ce qu'on accomplit est science, toute l'histoire de l'humanité n'est rien d'autre que de la science-fiction. Ray Bradbury.

Back to top
Jeu 4 Fév 2016 - 21:29
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 050
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Bonsoir Jovienne !

Je n'avais pas tout compris de la thématique horified ! Bon, je m'y reprendrai sur le prochain défi, ce n'est pas bien grave Naughty

J'ai bien cru que sur le tien, à la fin, Joan dirait encore à Curtis que ce n'était pas le moment Mort de Rire

Juste une petite remarque Secret : on dit "pas de temps à pardre" (et non à perdre), maintenant que nous pratiquons le bilinguisme avec le Québec Mort de Rire

Bonne soirée !

Bizz Vizz

Limeye
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Sam 6 Fév 2016 - 18:35
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 775
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Coucou les filles! Je suis en verve... et en verbe... Ashamed

Youpi Clap Best

O-tho, j'étais vraiment heureuse de ta visite sur le forum, et surtout de te relire... Game Comme d'habitude, je me demandais comment tu nous finirais cette histoire... A quoi Joan pouvait-elle bien être occupée pendant qu'elle laissait son esprit l'entraîner vers des pensées plus agréables? Quelle bonne idée de lui faire apprendre la guitare vénusienne! Master Peut-être aura-t-elle plus de succès qu'avec le violon... Mr. Green Laughing Quant aux 12 doigts du professeur, c'est une belle manifestation de ton humour... Mort de Rire

Je suis jump jump jump jump de lire ton prochain défi, avec ce fameux thème "ce n'est pas le bon moment" ... qui se prête bien à une chute comme toi seule en as le secret! Youpi Et je n'oublie pas que tu as une histoire de stèle à développer... Wow Naughty jump jump



Limeye et Jovienne, je me suis bien amusée à vous lire, quelle belle surprise que ces deux défis en peu de temps, à propos de ce fameux moment qui n'est pas le bon! Unbelievable


Limeye, j'ai failli faire la même erreur que toi, j'avais une autre idée... Shocked J'ai donc recommencé avec une autre version, heureusement je n'étais pas rendue bien loin... Rolling Eyes Pauvre Flam ... Il a pensé a tout et à tous, sauf à ce Angry Mad Confused de yoyo... Mort de Rire Ton "cri au génie" m'a rappelé l'humour d'O-tho... Vous lui en faites dire de bien drôles... Mr. Green J'ai bien aimé la façon de Flam d'oublier le gamin et son yoyo, qui a aussi entraîné Joan à l'oublier... Naughty Devil C'est une belle façon de terminer!


Jovienne, le clou de ton défi est sans conteste cette pensée de Curtis quand Joan lui balance le fameux "ce n'est pas le bon moment...": effectivement, il l'a bien méritée! Confused Good Best Clap J'ai beaucoup aimé ses pensées suivantes, également... Je m'attendais à ce qu'il tienne ses promesses! Comme pour Limeye, j'ai bien aimé la fin... Wow Kiss


Frégo, tu m'as bien fait rire avec ton "Moi, moi, moi!" en réponse à ma demande de dévouement... Grâce à toi et O-tho, nous avons eu 12 mots, pour étirer le plaisir! Youpi Nous attendons toutes ta version, sans savoir à quoi nous attendre, comme d'habitude... Master



Voici ma version de ce défi au fameux thème... après avoir Mad , Question et Idea , je me suis bien amusée... Enjoy! Mr. Green


Impérieux / rebelle/ papier / cryogénie / conjuguer / diversifier / pataquès / opportun / proliférer/ félon / pirouette / cacahuète

La journée s'achevait, le soleil faisait peu à peu place à la nuit... Curtis quitta le bureau du Président avec un puissant sentiment de liberté et d'impatience mélangées... Il avait rempli avec succès sa dernière mission, reçu les remerciements du gouvernement des Neuf Mondes et surtout, il avait appris qu'Ezra et Joan, qui l'avaient si bien secondé dans le danger, obtiendraient un long congé bien mérité...

Mû par un impérieux sentiment qu'il ne pouvait plus maîtriser, le capitaine Flam se dirigeait d'un pas décidé vers le bureau de Joan, enfilant l'un après l'autre les nombreux corridors du quartier général de la Police Interplanétaire. Maintenant rebelle à toutes les pensées qui le retenaient naguère, il avait décidé de s'octroyer le bonheur de profiter de l'occasion qui se présentait à lui, ou plutôt à eux: avoir du temps libre simultanément! Il voulait passer quelques jours seul avec elle... totalement seuls!

Il se faisait une fête de ce temps qu'il pourrait passer avec elle... C'était bien beau sur le papier, mais il devait maintenant lui faire part de son projet... Naguère, il aurait été paralysé à cette idée... Maintenant, il faudrait un savant processus de cryogénie pour refroidir ses sentiments et sa détermination à faire le grand pas...

Il sourit, imaginant tous les stratagèmes imaginés par les deux lascars et leurs bestioles, quand ils conjuguaient leurs efforts pour les rapprocher l'un de l'autre, lui et la jeune femme... Ils avaient multiplié les tactiques, diversifié les stratégies... Ils avaient créé toutes sortes de pataquès aussi absurdes les uns que les autres, c'était si drôle en y pensant maintenant...

Il fut tiré de ses pensées en arrivant devant la porte du bureau que Joan partageait avec Ezra: Curtis s'aperçut qu'elle était verrouillée... Se pouvait-il que la jeune femme ait déjà quitté le QG? Elle n'était sortie du bureau du Président que quelques minutes avant lui... Il en déjoua bien vite le code et entra sans attendre la réponse... La jeune femme, assise devant son écran d'ordinateur, releva vivement la tête et son visage marqua une grande surprise...

Curtis s'assura rapidement qu'elle était bien seule dans le bureau, et se dirigea à grands pas vers elle... C'était le moment opportun, il ne laisserait rien ni personne lui mettre des bâtons dans les roues... Joan voulut parler, faire un geste de la main, mais il ne lui en laissa pas le temps... Il la fit se lever debout, l'enlaça tendrement, et lui dit chaleureusement:

-Joan, je t'emmène à l'instant... Je tiens à passer quelques jours avec toi, loin de tout et loin de tous... Viens, j'attends ce moment depuis si longtemps...

Il voulut l'embrasser doucement, mais à sa grande surprise, Joan se raidit, et le regard qu'elle porta sur lui ne fut pas celui qu'il avait espéré... La jeune femme était visiblement bouleversée, indéniablement rouge de confusion et manifestement embarrassée... Elle le regarda, et réussit à articuler:

-Curtis, ce n'est pas le bon moment... Vraiment, pas du tout! Je suis en cyberconférence avec le journaliste du Nine Worlds News pour l'informer des résultats de notre mission...

Elle avait terminé sa phrase en tournant la tête vers son écran, et Curtis suivit la direction de son regard... Le fougueux capitaine put constater en une fraction de seconde que l'homme n'avait rien perdu de la conversation, ni de la scène qui s'était déroulée devant ses yeux... Il était facile, à voir l'expression de ce journaliste, que l'article qu'il se promettait d'écrire parlerait beaucoup moins du succès de la dernière mission du capitaine Flam que de sa liaison amoureuse avec une jolie et charmante agent de la Police Interplanétaire... A n'en pas douter, les potins et commentaires proliféreraient à une vitesse plus que supraluminique!

Fidèle à son habitude, Curtis réagit instantanément face au danger, et s'asseyant au bureau de Joan, s'adressa au journaliste... Mieux valait attaquer de front!

-Je vois que vous avez surpris notre secret... Puis-je compter sur votre discrétion si je vous montre le cadeau que je désire offrir à cette jeune femme?

-Vous pouvez compter sur ma discrétion, Capitaine... répliqua le journaliste avec un sourire avide et félon qui laissait présager tout le contraire...

Curtis détacha alors sa montre, et après avoir discrètement appuyé sur un bouton, la montra au journaliste qui la fixa intensément:

-Vous voyez cette montre? Elle est unique dans tout l'univers... Regardez le petit point rouge, qui se promène d'une planète à l'autre... Suivez-le du regard... Vous ne pouvez le quitter des yeux... Vos paupières deviennent lourdes... Vous allez vous endormir et oublier tout ce que vous avez vu et entendu depuis le début de cette interview... Vous détruirez toutes les données que vous avez enregistrées et reprendrez tout de zéro...

-Oui... J'oublie tout... Je vais... tout détruire... J'ai... j'ai sommeil...

Les derniers mots du journaliste ne furent qu'un murmure, avant que se yeux ne se ferment complètement et que sa tête penche vers l'arrière...

Le silence se fit... Joan laissa échapper un soupir de soulagement et murmura:

-Quelle pirouette tu as réussie là, Curtis! Attends, je ferme mon écran, c'est plus sûr...

Après avoir rapidement joint le geste à la parole, elle regarda Curtis, et tous deux éclatèrent d'un rire profond, qui les aida à se libérer de la tension accumulée durant les dernières minutes...

-Quelle histoire! Tu aurais dû voir ton expression quand tu as réalisé que ce journaliste avait entendu ta déclaration pour le moins... édifiante! Ça valait son pesant de cacahuètes!


Curtis reprit sons sérieux, attira à nouveau la jeune femme dans ses bras, la fixa de son regard gris et répliqua en souriant:

-Je maintiens ce que j'ai dit... Maintenant, je vais sortir, tu vas terminer cette interview au plus vite, et je t'emmène...

Joan en eut le souffle coupé et cette fois, son beau regard bleu prit l'expression que Curtis aimait tant... Curtis sortit, Joan reprit sa place... Elle aurait un gros effort à faire pour conclure cette interview, mais elle saurait faire bonne figure face à ce journaliste... Curtis et elle l'avaient échappé belle!

Bizz Vizz
Flamme
flower
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Dim 7 Fév 2016 - 05:01
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 458
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Coucou les filles!

Super O-tho! Tu es revenue en grande forme! Merci Limeye, Jovienne et Flam pour vos histoires si sensuelles, drôles et romantiques. Malgré les embûches du thème, « Our heroin got her man! » ou vice versa! Mr. Green Devil Naughty Je crois que c’est mon tour. Une vilaine, ça vous tente? Devil Enjoy! Wink

impérieux / rebelle / papier / cryogénie / conjuguer / diversifier / pataquès / opportun / proliférer / félon / pirouette / cacahuète

N’Rala contempla longement son reflet. Rien n’avait vraiment changé dans son apparence. Pour une martienne, elle était encore jeune. Elle pourrait encore séduire n’import quel homme où, quand et comment elle le veut. Tous ...sauf lui, évidemment.

Elle avait finalement réalisé que pour Ul Quorn, elle s’était réduite à l’état d’un singe qui exécute ses meilleurs tours pour la minuscule CACAHUÈTE de son approbation. Tant de PIROUETTES dans l’espoir non d‘obtenir un peu d’affection de sa part...elle n’avait que faire des sentiments de ce genre, mais pour l’amener à tirer un peu plus profit des récompenses rattachées à son génie malfaisant, au lieu de perdre son temps à cette vendetta contre le Capitaine Futur, comme un médiocre FÉLON!

Elle secoua sa luxuriante chevelure verte. « Allons ma fille, ce n’est pas le moment de ressasser les mêmes vielles histoires! Tu es une grande scientifique. Il est temps pour toi de laisser tes propres projets PROLIFÉRER; ici, maintenant et au prix OPPORTUN! »

Elle avait l’embarras du choix dans ce PATAQUÈS de complices prêts à DIVERSIFIER leurs sphères d’activités et d’influence. Elle allait maintenant user de ses charmes pour CONJUGUER les potentiels de chacun.

Elle contempla un Ul Quorn, enfermé dans un tube de glassite, tout à fait conscient et baignant dans une substance utilisée en CRYOGÉNIE. Elle eut un sourire sardonique et ne put s’empêcher de le narguer une dernière fois. Elle écrit ses mots de circonstance sur une feuille de PAPIER qu’elle colla bien à vue sur le tube :

« Mon beau perfide, c’est maintenant à ton tour de m’attendre...et tu vas attendre très longtemps! » REBELLE à tout sursaut de sensiblerie, elle se détourna definitivement et sortit. Des projets IMPÉRIEUX dominaient maintenant son destin.


Bizz!

Frégo Cool
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Dernière édition par Frégo 80 le Lun 8 Fév 2016 - 04:14; édité 2 fois
Back to top
Lun 8 Fév 2016 - 02:21
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 775
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Coucou Frégo!

Alors. là... Shocked horified

Un récit mettant en scène un vilain ou une vilaine, venant de toi, ça me tente toujours! Tu en fais ce que tu veux... Master

Je vois que l'inspiration fonctionnait mieux en mettant la séquence de mots à l'envers, j'ai connu aussi ce phénomène à quelques reprises... Globlaugh Good Laughing

Ul Quorn a trouvé une ennemie à sa hauteur... Evil Angry

J'adore cette cette expression "ma belle perfide" que tu as masculinisée pour le besoin du défi, cette fois... Best Clap Mr. Green

Et le thème du "Ce n'est pas le bon moment", lancé à Flam par Joan c'est pour le prochain défi? Question

Je ne demande pas mieux, j'aime bien ton style percutant! Wink Good jump jump jump

Bizz Vizz
Flamme
flower
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Lun 8 Fév 2016 - 02:54
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 458
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Coucou Flamme!


C'est vrai que dans mon défi, c'est N'Rala qui se lance un ce n'est pas là moment à elle-même et un peu à Ul Quorn. Oops!  Ashamed  Je me rattraperai au suivant! Mr. Green  Allez O-Tho! C'est à toi, maintenant! Naughty


A+


Frégo  Cool
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Back to top
Lun 8 Fév 2016 - 06:47
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Coucou les filles,

Je me suis bien amusee a lire vos defis! Good Laughing Peu importe pour qui ce n'est pas le bon moment! Mr. Green

Limeye, povre Ken, qui se fait rembarrer par tout le monde! Laughing Curtis avait un bon plan, il avait seulement oublie le petit pot de colle, j'ai bien ri! Very Happy

Jovienne, c'est effectivement un prete pour un rendu! J'ai beaucoup aime aussi la reflexion du Capitaine, qui, honnete, se dit que quelque part il l'a bien merite! Mais c'etait reculer pour mieux sauter.... Naughty

Flamme, vraiment bien vu et original! Le Capitaine perd tous ses moyens quand il s'agit de Joan... Mr. Green
Ah Frego, tu nous fais les vilains comme personne, emballe et pese N'Rala, excellent! Mr. Green

Bon, voici ma version de " Ce n'est pas le bon moment...." Et Flamme, on dirait qu'on a les memes expressions!

impérieux / rebelle / papier / cryogénie / conjuguer / diversifier / pataquès / opportun / proliférer / félon / pirouette / cacahuète

Tout avait debute avec une affaire sordide de cryogenie d’organes preleves sur des cadavres et revendus a prix d’or sur des marches paralleles. Joan, qui enquetait sur cette affaire, soupconnait une complicite a l’interieur meme des services de la police interplanetaire, un felon grassement paye sans aucun doute pour fermer les yeux sur un commerce qui, avec leurs talents conjugues, ne faisait que proliferer. Sentant la police a ses trousses, le truand avait vite fait de diversifier ses activites illegales.

Apres une tentative d’intimidation, qui avait bien entendu echoue, Joan etait plus que jamais determinee a faire toute la lumiere sur cette affaire. Mais Curtis, inquiet pour elle, lui avait demande de rester sagement a couvert avec le reste de son equipe, le temps de demeler l’intrigue. Evidemment, la jeune femme n’avait pas apprecie…Elle etait bien decidee a ne pas rester a attendre les bras croises, et la fine mouche avait un plan qui valait bien son pesant de cacahuetes

&&&&

Averti par un message anonyme sur papier, qui revelait une frequence d’ecoute, le Capitaine en compagnie d’Ezra et d’une equipe de confiance de la police interplanetaire tentait d’etablir la connection, tandis que des ingenieurs se tenaient prets pour localiser le lieu d’emission. Ce qu’ils entendirent lorsque l’ecoute fut enfin installee, glaca le Capitaine d’effroi.

- C’est encore un coup de l’agent Landor, Monsieur, la rebelle du service. Elle est connue pour fouiner jusqu’a ce qu’elle trouve, elle est tenace celle- la!

- Je pensais que ce probleme avait deja ete resolu! Il ne faut surtout pas qu’elle decouvre notre banque d’organes!

- Pas de soucis, on a deja un autre gars sur le coup. Il n’attend juste que le moment opportun pour la faire taire de maniere permanente, et cette fois-ci elle ne s’en tirera pas avec une pirouette, je vous le garantis!

- Surtout pas de pataques! Il ne faudrait pas que ca remonte jusqu’a nous!


- Ca y est Colonel, on a localise le lieu, intervint l’un des agents.

- Ezra, je vous laisse le plaisir de les arreter, il faut que je retrouve Joan au plus vite! Declara le Capitaine d'un ton imperieux.

Fou d’angoisse apres avoir tente en vain de contacter son equipe, Curtis penetra dans l’appartement de service, ou il trouva Joan, fort agitee et faisant les cent pas dans le salon.

- Joan, est-ce que tout va bien? S’ecria le jeune homme.

Sans attendre de reponse, il se precipita vers elle et la serra dans ses bras. Il avait encore failli la perdre, et il ne s’habituerait jamais a cette idee. Le jeune homme s’ecarta doucement quelques moments plus tard, presque a regret, et plongea son regard dans ses grands yeux bleus surpris.

- J’ai eu si peur pour vous, murmura-t-il en se rapprochant d’elle, sa main caressant tendrement sa joue.

Il etait si proche qu’un souffle seulement les separait. Ses levres allaient caresser les siennes quand la jeune femme se detourna brusquement, les joues rouges, le regard fuyant.

- Ah… euh … Je suis desolee Capitaine, ce n’est pas le bon moment, je vous prie de me croire!

Sur ces mots, elle sortit de la piece, laissant le capitaine pantois ….pour revenir quelques instants plus tard, la respiration rapide, un grand sourire aux levres et une lueur triomphante dans les yeux.

- Alors Capitaine, l’affaire est resolue, apparemment?

Le jeune homme la regarda perplexe…”Decidemment, je ne comprendrais jamais rien aux femmes!”

…Pendant qu’un Mala tout en emoi faisait irruption dans la cuisine, ou Crag etait en train de concocter le diner.

- Je te le jure, ma vieille boite de conserve, c’est la derniere fois que j’accepte de me transformer en Joan, surtout si le chef n’est pas au courant!

O-tho

Back to top
Lun 8 Fév 2016 - 12:41
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 458
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Salut O-tho!


Quand Joan est de connivence avec les deux affreux pour faire à sa tête , il y a toujours des moments cocasses! La chute était comme tu les réussit si bien! Good Master Laughing Il y avait aussi un peu de romantisme. Wow


A+


Frégo  Cool
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Back to top
Aujourd’hui à 01:48
Auteur Message
Contenu Sponsorisé

Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Back to top
Page 39 sur 46
Aller à la page: <  1, 2, 338, 39, 4044, 45, 46  >
Sauter vers:  
Montrer les messages depuis:
Back to top
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure