Captain Future    Fans Forum Index du Forum
Captain Future Fans Forum
The definitive Captain Future forum for the fans community all over the world !
FAQ Rechercher Membres Groupes S’enregistrer Connexion
Captain Future Fans Forum Index du Forum
Captain Future Fans Forum Index du Forum Captain Future Fans Forum
Captain Future Fans Forum Index du Forum FAN CLUB
Captain Future Fans Forum Index du Forum Fan fictions [jeu] Défi à dix mots
Sujet précédent :: Sujet suivant
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Sam 24 Mai 2014 - 17:30
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 511
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Coucou Limeye!

Trop mignon!!! Wow Kiss Laughing Maintenant il reste le prochain défi pour avoir la version de Curtis et Joan de ce qui s'est passé pour que Limaille ait cette couleur rouge durant des jours! Naughty Devil

A+

Frégo Cool
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Back to top
Sam 24 Mai 2014 - 17:30
Auteur Message
Publicité

Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Sam 24 Mai 2014 - 22:32
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 789
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Coucou les filles!


C'est super d'avoir l'accès Internet en camping... J'en profite! Best

Limeye, c'était vraiment super adorable d'avoir le point de vue de Limaille et Frégolo.. Good Clap Mais si j'avais le petit Smiley préféré d'Elaine (le petit orange, qui trépignait en protestant...) à ma disposition, je crois que je l'aurais placé.... Confused

Tu nous laisses sur des charbons ardents, à nous demander ce qu'ils ont vu, même si on peut (veut) imaginer un peu... Neutral Mais si tu nous le fais découvrir dans le prochain défi, alors là, je comprends que tu veuilles nous garder sur le trampogril-grilpoline...

Je seconde la demande de Frégo: on veut la version de Flam et Joan sur le sujet... Devil Naughty Kiss Wow

jump jump jump jump

Bizz Vizz
Flamme
Wow et flower
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Dim 25 Mai 2014 - 16:17
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 051
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Coucou les filles !

je veux bien répondre à votre souhait, le problème, c'est que l'administratrice du forum (moi, en l'occurrence Mr. Green va me censurer Mort de Rire ). Ce n'est pas publiable Secret Naughty Embarrassed

et puis le suivant, je l'ai déjà écrit... le voilà d'ailleurs !

bizz vizz

Limeye


déclaration / voie / champion / déroger / altier / promiscuité / pouvoir (le nom commun) / chaleureux / dégarnir / cristallin / distrayant / entrelacer


Joan réprima un soupir en entendant la DECLARATION pompeuse du Général Halk Anders. Elle appréciait son supérieur hiérarchique, mais elle devait bien reconnaître qu'il n'était pas brillant quand il s'agissait de discourir. Par la grande baie vitrée de l'immense salle de réception de la Présidence, elle pouvait deviner les étoiles de la VOIE lactée, et songeait avec envie à Curtis, Grag, Otho et Simon, restés sur Tycho.

"Notre monde a son CHAMPION, mais le champion vit en ermite, loin de la folie du monde... Et il a bien raison", songea-t-elle en tentant de se concentrer à nouveau sur le discours du général. Elle pestait aussi contre Ezra qui avait trouvé le moyen de DEROGER à cette cérémonie, et l'avait envoyée pour représenter le service, avec Billy et Elisabeth. Ces deux collègues s'ennuyaient autant qu'elle, mais Billy gardait le port ALTIER et Elisabeth était vraiment ravissante dans son uniforme dont elle avait astiqué soigneusement les boutons. Même vêtue avec des guénilles, Elisabeth serait quand même élégante, pensa Joan avec une pointe d'envie. Elle appréciait beaucoup ses deux collègues, sérieux, efficaces, et se dit que la soirée aurait pu être pire : elle aurait pu subir aussi la PROMISCUITE de Ströder ou de Guilmore. Au moins, cela lui était épargné, et à Elisabeth aussi...

Enfin, le discours d'Anders prit fin, et tous purent relâcher leur garde à vous. Le général les invita à s'approcher du buffet, ce que tous firent avec empressement. Billy se fraya un chemin et ramena verres et assiettes de petits fours pour ses deux collègues.

- On reste le temps d'être poli, suggéra Billy en enfournant un petit four, puis je vous invite à un ciné, ça vous va les filles ?
- Volontiers, répondit Elisabeth. Je n'avais rien prévu ce soir, parce qu'avec ce genre de cérémonie, on sait à quelle heure ça commence - et encore ! - mais jamais à quelle heure cela se termine...
- C'est gentil, Billy, mais je crois que je vais rentrer à la maison. J'ai besoin de souffler un peu après la dernière mission, et je n'en ai guère eu le loisir encore.
- Comme tu veux...

Elisabeth et Billy échangèrent un regard entendu. S'ils en avaient eu le POUVOIR, ils auraient bien aimé savoir ce que Joan cachait comme petit secret. Mais malgré toutes leurs tentatives, et bien qu'elle ait totalement confiance en eux, elle ne s'était jamais laissé aller à des confidences trop personnelles. Impossible de savoir si elle avait quelqu'un dans sa vie.

Joan regagna son appartement peu après. Elle y retrouva une ambiance CHALEUREUSE, apprécia de glisser ses pieds dans ses petites mules, de laisser tomber l'uniforme, pour un déshabillé bleu clair et un kimono bleu nuit. Elle passa rapidement dans la salle de bain, se coiffa un peu et ôta le léger maquillage qu'elle s'était autorisée à porter juste pour la cérémonie, mince trait de crayon autour des yeux.

Elle s'installa sur son canapé, hésita entre un film et un livre, choisit le film, une comédie musicale à l'eau de rose, qui la fit rire tellement cela en était touchant. Mais le carillon de sa porte lui fit interrompre cette soirée durant laquelle elle songeait à se transformer en petit chat sur son canapé. Elle se leva pour ouvrir, après avoir vérifié qu'elle était présentable. Un gros bouquet de fleurs dissimulait l'identité de son visiteur. Elle n'ouvrit pas, mais alluma le petit interphone.

- Qui est là ?
- Joan, c'est moi...

Reconnaissant la voix du Capitaine de son coeur, elle n'hésita plus et déverrouilla la porte aussitôt.

- J'ai DEGARNI totalement la boutique du fleuriste en bas, je sais... c'est idiot, dit-il avec son sourire plein de charme qui la désarmait totalement. Tu n'as pas de vase assez grand pour mettre toutes ces fleurs...

Elle fit entendre son rire CRISTALLIN, qui faisait battre le coeur du Capitaine au moins autant que lorsqu'il voyait une étoile s'allumer dans les yeux de la jeune femme. Elle le fit entrer, le débarrassa de l'énorme bouquet, essaya plusieurs vases, et finit par le mettre dans un grand seau. Pendant ce temps, il expliquait :

- Je savais que tu aurais un dur après-midi, avec cette cérémonie...
- Surtout qu'Ezra nous a lâchement abandonnés, Billy, Elisabeth et moi ! Tu as de la chance de me trouver... car Billy nous avait invitées au cinéma, pour une soirée plus DISTRAYANTE que notre après-midi !
- C'est toi ma chance, Joan, dit-il en s'approchant d'elle alors qu'elle déposait le seau avec les fleurs sur la table du salon.

Puis il l'enlaça, l'entraîna jusqu'à sa chambre où plus rien n'allait pouvoir les empêcher de s'ENTRELACER jusqu'au petit matin.
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Dernière édition par limeye le Lun 2 Juin 2014 - 05:41; édité 1 fois
Back to top
Lun 26 Mai 2014 - 11:50
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 789
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Coucou Limeye!

Tu as repris l'excellente habitude de dégainer plus vite que ton ombre... Good Youpi

Et tu as décoché un récit vraiment plaisant à lire! Best Qui nous remet dans l'ambiance du DA, en mieux, comme toujours... Wink Mr. Green Clap

Joan avait-elle un pressentiment de la visite de Flam , qui aurait influencé le choix de sa tenue d'intérieur pour la soirée, ainsi que celui du film? Devil Naughty

J'adore ce qu'il lui dit à la fin, juste avant de l'entraîner... Wow flower

Bizz Vizz
Flamme
qui a une idée pour le prochain, en espérant que les mots s'y prêteront... Mad
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Mer 28 Mai 2014 - 05:23
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Coucou Limeye,

Ben la dis donc tu t'es bien rattrapee! Moi aussi je suis bien curieuse de savoir ce que les 2 bestioles ont pu voir qui les ait traumatise a ce point... Mr. Green Shocked Laughing

Et j'ai bien ri avec l'idee du seau pour mettre les fleurs! C'etait pour se faire pardonner tout ca? S'il croit qu'elle se laisse acheter avec des fleurs... Mr. Green Mais il a ete effectivement chanceux sur ce coup la!

Bon voici la suite de mon defi....Je n'ai pas dit fin, vous aurez remarque...Les mots ne s'y pretaient pas...la fin au prochain episode....pour sur...sisi! Mr. Green


déclaration / voie / champion / déroger / altier / promiscuité / pouvoir (le nom commun) / chaleureux / dégarnir / cristallin / distrayant / entrelacer

Part 12

Aussitot arrives dans le Comet, Curtis installa Joan a l’infirmerie et chargea Grag de la preparer et de lui inserer une intraveineuse. Pendant ce temps, il preleva quelques microlitres du contrepoison et les donna a Otho. Celui-ci rejoignit aussitot le Professeur qui les passa dans l’analyseur chimique afin d’en determiner la composition exacte. Bien que le Professeur ait ete en bonne voie de trouver l’antidote, cette solution etait de loin la plus facile et surtout la plus courte-c’etait encore et toujours une course contre la montre. Le resynthetiser a grande echelle devrait ensuite etre un jeu d’enfant. S’il etait en son pouvoir de sauver d’autres agents, il ne derogerait pas au serment qu’il avait prete des annees plus tot d’etre le champion de l’humanite.

Curtis administra le reste du contrepoison a Joan via l’intraveineuse, en esperant que la quantite soit suffisante pour neutraliser les effets de la toxine. Il avait decide de rester a l’infirmerie pour la surveiller. Il ne voulait pas le montrer, mais il etait terriblement inquiet a son sujet. Toutes ces interrogations qui se bousculaient dans sa tete: etait-il deja trop tard? Le contrepoison serait-il actif? Y aurait-il des sequelles? S’il devait la perdre…Non! Il refusa d’aller plus loin dans ses pensees. Il brancha le moniteur cardiaque et le coupla a un appareil a ultrason afin de controler la fonction et l’integrite tissulaire du coeur et laissa Grag faire les reglages. Il verifia aussi que ses poumons etaient clairs et sa respiration fluide. Soulage sur ce point, il put enfin passer un moment de repit avec la jeune femme et lui consacrer toute son attention.

Durant le bref trajet jusqu’au Comet, ils s’etaient tour a tour mis au courant des evenements qui avaient amene d’une part Joan a etre prisonniere d’ Hampton, et d’autre part Curtis a passer l’epreuve finale. Mais le jeune homme avait encore bien des questions pour elle.

Joan s’etait degarnie et etait maintenant allongee sur le lit dans un pyjama d’hopital, l’intraveineuse au bras, des fils reliant sa poitrine aux machines. Son visage etait encore pale, mais une lueur chaleureuse brillait dans ses grands yeux bleus. Etait-ce de la reconnaissance, de la tendresse ou plus encore?

“Apres avoir moi-meme subi l’epreuve finale, je vous avoue que je suis tres impressionne Joan, vous n’avez fait qu’une seule faute! ” declara Curtis d un ton altier, les yeux brillants.

Joan l’observa quelque peu surprise et un peu genee. Elle n’etait pas habituee a recevoir ce genre de compliments de sa part.

“Mais dites moi, votre erreur, c’etait bien la petite fille, n’est-ce pas?” continua-t-il.

“La petite fille? Ah non, ca n’etait pas ca du tout!”

Curtis la regarda etonne et se rapprocha du lit.

“Vous avez vu le livre qu’elle tenait sous son bras? Un traite de physique quantique…Elle etait bien trop jeune pour ca! Je me suis tout de suite mefiee et avec raison…”

“Mais alors si ce n’est pas la petite fille, quelle erreur avez vous donc commise? J’avoue que je suis bien curieux…”

Joan se mit a rougir legerement, baissa les yeux un instant et balbutia.

“Eh bien c’est quand j’ai rencontre euh …votre sosie…Et euh…Ca a ete quelque peu distrayant et euh… alors j’ai du perdre quelques precieuses secondes…”

Joan releva la tete et plongea son regard dans le sien. Curtis etait comme hypnotise. Ses grands yeux bleus l’attiraient, le retenaient. Il pouvait y lire une emotion profonde, puissante. Curtis se rapprocha plus pres encore, tendit doucement sa main vers la sienne comme s’il avait voulu la toucher, entrelacer leurs doigts. Joan sentit son coeur battre plus fort…

Un son cristallin interrompit leur conversation silencieuse, suivi de la voix de Grag.

“Chef, les instruments viennent de detecter une activite cardiaque anormale, le rythme s’accelere de maniere incontrolee!”

Joan se mit a rougir de plus belle. Curtis se racla la gorge et se tourna vers les machines qui surveillaient les fonctions vitales de la jeune femme. Il ne savait s’il devait benir ou maudire la promiscuite de Grag a cet instant. Ce dernier, qui ne s’etait apercu de rien, continuait, imperturbable, de monitorer les machines.

“Ah non fausse alerte, ca se calme on dirait. Et ca y est chef, la machine a ultrason est normalisee sur le mode de function cellulaire. Toute changement tissulaire devrait etre capture sur cet ecran”

Grag ayant fini de faire les derniers reglages et ne trouvant plus aucun pretexte pour rester apres que Curtis l’ait remercie, se retira bien contre son gre.

A peine fut il sorti qu’il se trouva happe par Otho.

“Alors tas de ferraille, qu’est ce qui se passe la dedans?

“Rien…”

“Comment ca rien? Il ne lui a pas fait sa declaration la le chef? Elle le merite bien, non?”

“Ca oui, on est bien d’accord! Mais tu connais le chef, du courage il en a, mais devant Joan…pfft, plus rien…”

“Pffft pour sur…de-ses-pe-rant! Il est incorrigible, incurable meme celui-la!”

“Tu crois que Joan arrivera a le changer?”

“Moi je te dis, le seul moment ou une femme reussit vraiment a changer un homme, c’est quand il est un bebe!”




O-tho

Back to top
Mer 28 Mai 2014 - 07:26
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 051
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Oh O-tho, quelle chute Master !!!!

Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

je ne m'y attendais pas du tout ! C'était si grave et sérieux, et un peu tendre et fondant aussi... Wow

sacré Mala !!! Je lui tire mon chapeau Clap

mais en effet, la fin semble proche... peut-être aura-t-on droit à un épilogue en plus Chut

Wink

bizz vizz

Limeye
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Mer 28 Mai 2014 - 11:19
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 511
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Coucou O-tho!

Grag et Mala Je les adorent! Wow Laughing Laughing Good Master

Je suis d'accord avec Limeye. Il nous la faut cette épilogue! Sans le moniteur cardiaque pour les interrompre! Mort de Rire jump jump jump jump jump

A+

Frégo Cool
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Back to top
Mer 28 Mai 2014 - 11:42
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 789
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Coucou les filles!

Aaaaaahhhh, ex-cel-lent O-tho!

J'ai tellement aimé quand tu as spécifié que c'était une suite et non une fin... Good Best Youpi

Tu m'as fait vivre toutes sortes d'émotions... Master Et j'ai beaucoup apprécié les touches d'humour que tu parsèmes tout le long du récit! Mr. Green

Mon coup de cœur va toutefois à Grag , qui ne semble pas comprendre pourquoi le cœur de Joan s'accélère de manière incontrôlée... Laughing Mort de Rire Je pense que Mala aurait saisi rapidement, lui! Naughty

Maintenant que Flam et Joan sont seuls, sans aucune autre promiscuité que la leur, peut-être qu'il va se passer quelque chose... jump jump jump jump jump jump jump Je ne désespère pas, on n'est pas dans le DA... Laughing

Continue O-tho! Je ne me lasse pas de te lire, et j'a-do-re ton humour! Clap

Bizz Vizz
Flamme
flower
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Dim 1 Juin 2014 - 05:16
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 789
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Coucou les filles!

Voici ce que j'ai composé avec le dernier tirage: j'essaierai de faire plus humoristique la prochaine fois... Ashamed

déclaration / voie / champion / déroger / altier / promiscuité / pouvoir (le nom commun) / chaleureux / dégarnir/ cristallin / distrayant / entrelacer

En y repensant maintenant, Joan savait qu'elle s'était toujours attendue à cette déclaration. Curtis avait choisi sa voie. Le champion défenseur de la justice intersidérale avait défini ses priorités, et il n'entendait pas en déroger pour l'instant. Il l'avait réitéré on ne peut plus clairement au président Carthew, elle l'avait très bien entendu en entrant dans le bureau du président, alors que toute l'équipe des Futuremen s'y trouvait, ainsi que le général Anders, Ezra et quelques-uns de ses collègues. Elle était arrivée en retard et avait manqué le début de l'entretien, mais ces paroles sans équivoque étaient parvenues à ses oreilles.

D'un air altier qui cachait parfaitement son désarroi, elle avait fait rapidement demi-tour, sortant aussi discrètement qu'elle était entrée. Aucune des personnes présentes dans la pièce ne semblait avoir remarqué son bref passage: leur attention était fixée sur l'homme aux cheveux roux dont ils buvaient les paroles.

Comme une automate, elle se dirigea vers son bureau. Elle prit son manteau et sortit rapidement de l'immeuble qui abritait le quartier général de la Police Interplanétaire: elle avait envie d'être seule, envie de réfléchir, et pour cela, il lui fallait éviter toute promiscuité avec ses collègues de travail, surtout que ceux-ci ne manqueraient pas de lui rapporter l'entretien du Capitaine avec le Président...

Ses pas la menèrent jusqu'à Central Park, près d'un des petits lacs. Elle s'assit sur un banc, et laissa ses pensées s'envoler. Si seulement il était en son pouvoir de chasser cet amour de son coeur! Le sourire chaleureux de Curtis et le doux regard qu'il avait eus pour elle lorsqu'ils s'étaient vus la dernière fois lui revenaient à l'esprit. Lui seul arrivait ainsi à dégarnir son système de défense, à affaiblir sa volonté de ne se consacrer qu'à l'idéal qu'elle poursuivait en tant que policière: le devoir avant tout! Comme lui, elle s'était juré de se battre pour faire respecter la justice, et avait décidé de renoncer à l'amour, jusqu'à ce qu'elle le rencontre... Il lui fallait chasser cet amour de son coeur, pour qu'ils puissent tous deux poursuivre leur objectif...

Les heures avaient passé. Le soleil déclinant se reflétant sur le plan d'eau cristallin la ramena à la réalité, la tirant de ses pensée. Elle prit le chemin de son appartement, sachant qu'elle ne pourrait supporter d'y rester seule, ce soir. Il lui fallait trouver quelque chose de distrayant à faire pour occuper sa soirée...

Elle jeta un rapide coup d'oeil à un jeune couple qu'elle croisa, marchant main dans la main, les doigts entrelacés... Cette image lui fit mal: elle avait mis de côté cette possibilité de vivre une relation amoureuse stable en choisissant sa carrière, et pour la première fois depuis qu'elle travaillait, elle remettait son choix en question... Parce qu'elle était amoureuse d'un homme qui avait fait le même choix qu'elle.

Mais elle se ressaisit rapidement. Elle ne devait pas se laisser aller ainsi au découragement. Elle avait choisi de faire passer son travail en premier, elle allait assumer ce choix...

**

Bizz Vizz

Flamme
flower
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Dim 1 Juin 2014 - 08:44
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 051
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Coucou Flamme !

c'est vrai que ce n'est pas un défi drôle, mais la vision du devoir avant tout, cette fois du côté de Joan , est très intéressante à envisager et très bien amenée ! Peut-être que si elle maintient cette attitude, très professionnelle, il y en a un qui s'en rendra compte et que cela le fera fléchir ? Hum, n'est-ce pas, Capitaine Flam ?

En tout cas bravo pour ce défi !

bizz vizz

Limeye
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Lun 2 Juin 2014 - 05:14
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Coucou Flamme,

Ben les filles la vous nous gatez! Entre ton defi et "Et si..." gloups gloups.... Shocked

Mis a part ca, Joan et son sens du devoir et son idealisme, c'est effectivemen tres credible! Good

Euh Flamme, ne dit on pas "qui se ressemble s'assemble"... Mr. Green Hein? Juste au cas ou t'aurais envie de faire une petite suite.... Wink

Bon euh Frego, tu nous la fais drole? Mr. Green


O-tho

Back to top
Lun 2 Juin 2014 - 05:52
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 051
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Hello !

je partage tes avis, O-tho : Flamme pourrait nous écrire une suite, version "qui se ressemble, s'assemble", et Frégo doit nous faire un défi drôle ! Est-ce trop demander, Frégo Wink ?

bizz vizz

Limeye
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Mar 10 Juin 2014 - 13:42
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 511
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Coucou!

Je vais tenter de la faire drôle! C’est un peu un entremet du dernier épisode de la saga d’O-tho et sa suite :

Otho s’arrêta sur sa dernière DÉCLARATION : « Le seul temps où une femme a le POUVOIR de changer un homme est lorsqu’il est un bébé! »

- Dans le cas du Chef, ça fais près de 3 décenies qu’il n’est plus un bébé, boule de gomme! Fit Crag.

- Tas de ferraille, un peu de silence quand je pense! Je pensais à la machine à remonter le temps qui ramasse de la poussière dans le laboratoire...Je me dit que si je remontait le temps je pourrait me transformer en femme, pour ajouter une présence féminine dans la vie du petit Curtis; et là je reviens à notre époque et, mine de rien on voit le chef DÉROGER un peu de sa VOIE de CHAMPION de la justice, devenir plus CHALEUREUX et profiter un peu plus des occasions de PROMISCUITÉ avec Joan et boom!... On les voit s’ENTRELACER.

- Pendant que nous y sommes, boule de gomme, pourquoi ne pas remonter le temps pour empêcher l’assissinat de Roger et Élaine? On déferait le négatif, c’est sûr, mais aussi tout le travail qu’on a fait pour que le chef devienne le chef et qu’il triomphe de ce pourri d’Hampton et autres vilaines engeances de son espèce! Il pourrait même risquer de ne jamais rencontrer Joan. Fit Crag de son ton le plus ALTIER. Si après notre démenage des derniers jours pour la sauver, tu as encore de l’énergie pour un autre de tes plans DISTRAYANTs, je te jure que je vais te DÉGARNIR de ta stupide casquette et que je vais te la faire bouffer, espèce d’élastique dégénéré!

Cela aurait dû dégénérer dans une dispute épique, mais le deux affreux furent interrompus par un rire CRISTALLIN. C’était celui de Joan.

- Ma vielle pouvelle, oublie mes plans absurdes! Je crois qu’ils se débrouillent très bien sans mes idées saugrenues finalement.

A+

Frégo Cool

P.S Prochain défi Very Happy voici mes mots:

soif, courir, symbiose
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Back to top
Mar 10 Juin 2014 - 17:02
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 051
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Hello Frégo !

excellent ! J'aime beaucoup les idées saugrenues de Mala... et celle-là vaut son pesant de cacahuètes Mort de Rire ! Grag a bien raison de se montrer un peu raisonnable... déjà avec la machine à faire des réductions, ils ont fait de sacrées bêtises, alors laisser la machine à remonter le temps entre les mains de Mala... ouh la la horified

j'ajoute aussi mes mots !

soleil / vermeil / pareil (nom ou adjectif, comme vous voulez)

ce qui donne :

soif / courir / symbiose / soleil / vermeil / pareil

à vous, O-tho et Flamme !

bizz

Limeye
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Mar 10 Juin 2014 - 23:59
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 789
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Coucou les filles!

Frégo, quelle bonne idée de partir avec cette fameuse finale d'O-tho, elle était mémorable... Mr. Green Laughing Mort de Rire

J'ai adoré ta finale à toi! Master Good Best Clap

Heureusement que Flam et Joan n'auront pas besoin des idées saugrenues de Mala , ça faisait presque peur... horified

Grag lui-même ne semblait pas très tenté... Mort de Rire

Cet entremets savoureux a très bien passé, je dirais même qu'on en redemande... Youpi

Et que ça ouvre l'appétit pour le plat suivant! jump jump jump


J'ajoute mes ingrédients à la sauce:

solennel / forfait / résoudre


Récap:

soif / courir / symbiose / soleil / vermeil / pareil / solennel / forfait / résoudre

A toi, O-tho! Et à tout(e) autre qui serait tenté d'ajouter son grain de sel... Wink

Bizz
Flamme
flower
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Aujourd’hui à 09:40
Auteur Message
Contenu Sponsorisé

Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Back to top
Page 18 sur 46
Aller à la page: <  1, 2, 317, 18, 1944, 45, 46  >
Sauter vers:  
Montrer les messages depuis:
Back to top
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure