Captain Future    Fans Forum Index du Forum
Captain Future Fans Forum
The definitive Captain Future forum for the fans community all over the world !
FAQ Rechercher Membres Groupes S’enregistrer Connexion
Captain Future Fans Forum Index du Forum
Captain Future Fans Forum Index du Forum Captain Future Fans Forum
Captain Future Fans Forum Index du Forum FAN CLUB
Captain Future Fans Forum Index du Forum Fan fictions [jeu] Défi à dix mots
Sujet précédent :: Sujet suivant
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Ven 21 Mar 2014 - 17:54
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 511
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Coucou! Imaginez Simon faisant des associations libres pour faire le point. Pas avec un psychanalyste, on s’entend, car ce n’est pas très scientifique! Mort de Rire

inextricable/ piétiner / diablerie / sort / expulser / lapalissade / déborder / campagne / convoiter / prix/ élémentaire / dodu.

INEXTRICABLE : S’aimer et s’attendre en secret si longtemps dans le cas de Curtis et Joan. Le pire c’est que tout le monde, y compris les criminels, ont percé ce secret…sauf Curtis et Joan! Il est temps de secouer les puces de mon garçon! Et c’est toute une LAPALISSADE que je viens d’énoncer là!

PIÉTINER : C’est là que je regrette de ne plus avoir de corps. Le faire au sens propre me ferait peut-être arrêter de le faire au sens figuré. Peut-être qu’un transfert de pensée entre moi et Mala...Ah non, je ne vais pas me mettre à faire ce genre de DIABLERIE moi aussi!

SORT : On peut dire qu’il s’acharne beaucoup sur Joan et Curtis. Ça me fait douter de mon choix de carrière. J’aurai dû me faire exorciste pour pouvoir EXPULSER les démons qu’il engendre. Ah, zut! Me voilà encore en train de DÉBORDER!

CAMPAGNE : La seule que je vois depuis des mois est celle que nous menons contre un ou l’autre de nos innombrables ennemis mortels. Ça me fait vraiment CONVOITER des vacances sur Cerberus! Non, finalement les associations libres ça ne va pas du tout. Je pourrais en payer le PRIX de souhaiter une telle chose!

ELÉMENTAIRE : Seules certaines particules ont encore le mérite de l’être. C’est la seule chose dont je suis certain en ce moment.

Soudain, Simon fût interrompu par la mine perplexe de deux petites créatures DODUes : Limaille et Frégo.

-Ah mes petits amis, heureusement que vous êtes là pour me rappeler à la réalité. Une certitude contre toutes les incertitudes. Revenons aux choses sérieuses maintenant.

Vizz! Naughty Cool

Frégo
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Dernière édition par Frégo 80 le Ven 21 Mar 2014 - 21:54; édité 1 fois
Back to top
Ven 21 Mar 2014 - 17:54
Auteur Message
Publicité

Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Ven 21 Mar 2014 - 20:58
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 051
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Brao Frégo !

c'est délectable ce voyage dans les pensées de Simon !

et j'aime comment ce sont les deux bestioles qui le ramènent à la réalité !

on lance le prochain Mr. Green jump

on veut la suite de l'histoire d'O-tho jump jump jump jump jump jump jump jump

je vous propose :

tartine / jardiner /

bizz vizz

Limeye
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Ven 21 Mar 2014 - 21:51
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 511
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Je vais enchaîner avec énigme et affronter pour:


tartine / jardiner / énigme / affronter

A+

Frégo Cool
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Back to top
Ven 21 Mar 2014 - 22:18
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 789
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Coucou les filles!

Frégo, je regrette tellement de ne pas avoir le smiley à la bouche grande ouverte jusqu'au plancher: je l'aurais mis à coup sûr! Unbelievable Quelle idée gé-ni-a-le, ma-gis-tra-le, de nous faire découvrir aussi humoristiquement les pensées de Simon! Master Good Best Clap J'ai adoré!

Moi aussi j'ai hâte à la suite (personne n'a dit fin... Game Mr. Green ) de l'histoire d'O-tho!
jump jump jump jump jump jump jump

Alors j'ajoute insoutenable et quintessence

tartine / jardiner / énigme / affronter / insoutenable / quintessence

Ze sais pas pourquoi, z'ai touzours de la mizère à placer les mots relatifs à la bouffe dans les histoires... Mad Et ze sens que zardiner va aussi me faire Mad Mad Mad Dézà que z'avais trouvé "dodu" difficile à cazer... Laughing

Bizz Vizz
Flamme
Ashamed
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Sam 22 Mar 2014 - 05:01
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Coucou les filles,

Limeye et Flamme, j'ai bien ri avec les pitreries des 2 rigolos! Entre les affres de Curtis et ceux de Grag et Mala qui ont echange leurs pensees, on passe aux reflexions douces ameres philosophiques du professeur Simon...Vraiment tres original tout ca, bravo!

Bon j espere finir cette histoire au prochain episode, je commence a epuiser mon neurone la...

Alors je rajoute: poncif/ moulage

En resumant

tartine / jardiner / énigme / affronter / insoutenable / quintessence / poncif/ moulage

On se gate les filles, on se gate avec tout ca.... Mr. Green


O-tho

Back to top
Sam 22 Mar 2014 - 17:59
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 511
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Je vais ajouter culminant pour:

tartine / jardiner / énigme / affronter / insoutenable / quintessence / poncif/ moulage / culminant

A+

Frégo Cool
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Back to top
Sam 22 Mar 2014 - 21:27
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 051
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
on va jusqu'à 12, ok ?

J'ajoute donc :

perroquet

tartine / jardiner / énigme / affronter / insoutenable / quintessence / poncif / moulage / culminant / perroquet

A vous !

bizz vizz

Limeye
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Dim 23 Mar 2014 - 03:11
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 789
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Coucou les filles!

J'ajoute éclaircir


tartine / jardiner / énigme / affronter / insoutenable / quintessence / poncif / moulage / culminant / perroquet / éclaircir

Reste le dernier mot d'O-tho, et c'est parti!

J'aime boooooocoup ce dans quoi tu t'es embarquée, O-tho, c'est pas grave si tu ne termines pas au prochain épisode, j'adore faire durer le plaisir... Mr. Green Et je ne suis pas inquiète pour ton pooooovre neurone, il se régénère très bien depuis plus d'un an... Clap

Bizz Vizz à toutes!
Flamme
Youpi
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Dim 23 Mar 2014 - 05:46
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Coucou les filles,

Je termine alors par irascible.

En resumant:

tartine / jardiner / énigme / affronter / insoutenable / quintessence / poncif / moulage / culminant / perroquet / éclaircir /irascible

pffew...Bon courage a toutes!

O-tho Mr. Green

Back to top
Lun 24 Mar 2014 - 20:18
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Coucou les filles,

Bon ...euh...Je ne dirai plus rien...au risque de me parjurer...encore... Mr. Green

tartine / jardiner / énigme / affronter / insoutenable / quintessence / poncif / moulage / culminant / perroquet / éclaircir /irascible

Des qu’Hampton avait recu le message officiel du president mettant le camp d’Elite de Ramgate en quarantaine tout en exigeant une collaboration totale avec l’equipe assignee a l’enquete sur la mort suspecte des agents, il savait que le temps lui etait compte, et qu ‘a court terme il serait decouvert. Ce qui aurait du etre le point culminant de sa carriere devenait un veritable fiasco. Il avait alors decide de jouer sa derniere carte et satisfaire son ultime plaisir: soumettre le Capitaine Futur a l’epreuve finale, lui qui a priori represente la quintessence de l’agent parfait! Serait-il le premier et l’unique homme digne de faire partie de l’Elite?

Il avait aussi du organiser sa fuite, il ne pouvait compter sur le poncif General-en-Chef Mc Carthy pour le defendre. A peine avait-il coupe la communication avec le Capitaine, l’informant de son sort et des conditions de l’epreuve finale, qu’il s’etait mis en route vers un petit astroport prive, situe dans la jungle plutonienne, ou l’attendait une navette qu’il avait dissimulee a cet effet. Un sourire de satisfaction eclaira son visage. S’echapper etait un jeu d’enfant après avoir neutralise le Capitaine. Il sortit de son cyber vehicule et actionna le deverouillage de la navette. Il s’appretait a monter les quelques marches lorsqu’il sentit un objet froid contre sa nuque suivi d’une voix qu’il reconnut aussitot.

“Alors Hampton, on veut fausser companie sans regler ses dettes? Tsk tsk tsk…Je pensais que tu serais plus intelligent que d’essayer de me doubler! Emmenez le a la base!”

&-&-&-&

Simon avait entame une course contre la mort pour identifier la toxine et son activite precise. Il decouvrit tres vite qu’elle provenait d’une plante locale. Il decida de retourner au Comet, le laboratoire scientifique de la Police n’etant pas suffisamment equipe pour les experiences qu’il planifait afin de trouver un antidote. Il contacta aussitot Otho qui investiguait dans l’usine afin qu’il puisse determiner qui en etaient les pourvoyeurs. Il esperait que ceux-ci connaissaient l’existence d’un contrepoison- le temps etait un luxe qu’il n’avait pas…

“Professeur, justement j’ai du nouveau pour vous!” declara Otho tout excite.

“J’ai decouvert qu’Hampton payait la mafia locale pour lui fournir le poison qui etait ensuite encapsule dans les nanoparticules. J’ai reussi a intercepter la derniere livraison par chance, et je dois dire que le gaillard a ete cooperatif, faut dire que je sais etre persuasif…pas comme ce tas de ferraille au coeur d’artichaut!”

“Bien joue Otho” repondit Simon sans relever la pique d’Otho, cela n’etait pas le moment d’alimenter leur chamaillerie.

“Je vais contacter Ezra tout de suite, il doit lancer un ordre d’arret contre Hampton et je dois le mettre au courant des derniers developpements” poursuivit le professeur.

“Otho il faut que tu questionnes les fournisseurs et par extension la mafia au sujet d’un antidote potentiel. Le re-synthetiser serait plus facile que de le creer de zero. Je viens juste de lancer les experiences pour determiner le mode d’action exact sur les cellules cardiaques. Et Otho, j’ai aussi absolument besoin que tu me ramenes la plante dont le poison est extrait, après moulage je pourrais separer les substance actives- souvent quand un organisme synthetise un poison, il contient aussi le contrepoison afin de se proteger lui-meme”

“Bien sur Professeur”

“Au fait, as tu des nouvelles de Curtis? Je n’arrive pas a le joindre”

“Non pas depuis qu’on s’est separe et qu’il allait a Ramgate” repondit Otho quelque peu alarme.

“J’avoue que son silence m’inquiete, surtout qu’on sait maintenant qu’Hampton fait partie du complot. Grag, j’aimerais que tu te rendes tout de suite a Ramgate, le Capitaine et Joan pourraient avoir besoin de ton aide”

“Tout de suite Professeur. Ne vous en faites pas, je vais les sortir de la, je suis parfaitement conscient qu’il est crucial de retrouver Joan le plus vite possible et d’arreter Hampton, et de…”

“Ca va, inutile d’en faire une tartine, tu vas faire exploser tes boulons” interrompit Otho.

“Ah t’es jaloux parce que tu vas aller jardiner alors que moi je vais aller sauver le chef et Joan!”

“Et qui c’est qui bavarde comme un perroquet alors que…”

“Bon vous croyez vraiment que c’est le moment de nous faire une scene?” coupa le Professeur d’un ton sec.

Les deux comperes se regarderent, penauds et desoles. L’heure etait vraiment grave si le Professeur se montrait inhabituellement irascible. Ils se depecherent de suivre ses ordres sans mot dire cette fois-ci…

&-&-&-

Curtis regarda la porte ouverte sans bouger. Il decida d’abord de tester les armes a proton qu’on lui avaient remises et tira contre l’ecran video. Elles etaient effectivement bien inoffensives; il esperait cependant qu’elles seraient efficaces dans le cadre de l’epreuve. Il se demandait quels challenges il devrait affronter. Il sentit soudainement une excitation le parcourir, resoudre des enigmes etait une passion pour lui, et meme si celle-ci semblait particulierement dangereuse, elle ne faisait pas exception a la regle. Il allait relever le defi!

Il marcha hors de la piece et se retrouva dans un couloir sombre. Il avanca lentement, les sens a l’affut quand soudainement un bruit aigu quasi insoutenable se fit entendre. Il resista a l’envie de poser ses mains sur ses oreilles. Bien lui en prit quand une trappe s’ouvrit brusquement du plafond devant lui et une forme humaine en jaillit. Curtis se projeta rapidement contre le mur. Il sentit des balles siffler a ses oreilles, il tira aussitot. Touche, le corps s’ecroula sur le sol. Curtis s’approcha et reconnut un robot androide. Un frisson le parcourut: ces robots androides etaient silencieux et précis, sans etats d’ame, des adversaires extremement efficaces. Il savait que si un seul tir le touchait il etait un homme mort. Il devait reussir a 100%, non seulement pour lui, mais surtout pour Joan. Joan…Ou etait-elle? Non il ne pouvait pas penser a elle maintenant, il avait besoin de toute sa concentration. Si tant etait qu’Hampton avait dit la verite, un antidote l’attendait dans le dernier piege. Il ferma les yeux un instant, respira profondement pour s’eclaircir les idees et reprit son chemin le long du corridor….


O-tho Rolling Eyes Devil

Back to top
Lun 24 Mar 2014 - 21:02
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 511
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Coucou O-tho!

Eh oui! on est encore tenus en haleine cette fois-ci! Devil Good Master Clap horified Il faut ce qu'il faut ! Ce sera pour le prochain tirage! Peut-être! Rolling Eyes Mr. Green

A+

Frégo Cool
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Back to top
Mar 25 Mar 2014 - 03:24
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 789
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Coucou!

O-tho, je ne me peux plus! jump jump jump jump jump

J'ai adoré cette suite qui n'est pas une fin... pour mon plus grand plaisir! Master Good Best Clap

C'est un tirage qui convenait à merveille pour une chaude discussion entre Grag et Mala ... Mort de Rire

Je me demande bien ce qui attend Curtis... Question Ou est passée Joan? Question Qui a intercepté Hampton? Question

C'est quelque chose de réussir à bâtir une telle intrigue avec nos mots pas toujours faciles à caser... Master Master Master

Vivement le prochain chapitre... Tu as un neurone vraiment inépuisable... Laughing

Bizz Vizz
Flamme très impressionnée
Youpi
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Mar 25 Mar 2014 - 06:33
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 051
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Hello les filles !

hum, perso, je dirai que nous n'aurons pas la fin avant au moins deux ou trois tirages... l'intrigue devient complexe... l'un essaye de doubler l'autre... il y a l'antidote à mettre au point... plus les épreuves que le Capitaine doit affronter... enfin retrouver Joan... faire revenir Ezra dans l'histoire.

tout cela mérite bien quelques chapitres de plus Mort de Rire

ou comment réussir à faire écrire une mini-histoire à quelqu'un qui ne voulait pas faire plus que des défis Game

cela dit, j'adore ! Et j'attends la suite, forcément... mais pour cela, Flamme, Frégo et ma pomme, faut qu'on se mette au boulot jump jump jump

bizz et bonne journée ! (ou nuit selon le fuseau...)

Limeye
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Sam 29 Mar 2014 - 12:40
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 511
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Tartine/ jardiner/ énigme / affronter/ insoutenable/ quintessence/ poncif/ culminant/ perroquet/ éclaircir/ irascible.

Coucou tout le monde!

Plus vite on s’y mettra, plus vite on aura la suite d’O-tho! Alors on déguidine! Mr. Green

De retour dans la miteuse salle de bal du Bronx où Saturnia vient d’empoisonner toute une brochette des pires criminels des neufs monde, y compris son compagnon de longue date, Khalon. Joan est toujours tapie dans l’ombre d’une loge au dessus de la salle. Elle pouvait observer discrètement les nouvelles copines de Saturnia faire leur entrée.

- Alors Saturnia, je suppose que tu ne nous a pas fait venir dans ce trou miteux pour nous proposer une TARTINE ou pour JARDINER. Fit Rosa Molémos. Maintenant que ces empêcheurs de tourner en rond ne sont plus dans nos jambes, qu’est-ce qu’on fait?

- C’est toute une ÉNIGME en effet d’essayer d’enfin trouver et profiter des fruits des entreprises de nos chers compagnons fraichement disparus sans perdre notre temps à des vendettas personnelles comme AFFRONTER le capitaine Flam. Fit Rhéa Ghur.

- Rhéa, tu viens d’énoncer joliment l’ennuyeuse et INSOUTENABLE QUINTESSENCE du bandit revanchard et du mélomane type des dernières années. Et Khalon ne faisait vraiment pas exception à la règle. Les choses vont changer à partir de maintenant, c’est une promesse que je te fais, Rosa. Fit Saturnia

- Oui mais comment? Fit Mildred Kells, la femme de l’empereur de l’espace. Flam reste quand-même un obstacle.

Elles furent interrompues par le retour des intendants. Ils avaient les mains en l’air et étaient suivis par Renn Gibo, la femme du Dr. Gibo alias l’Empereur de l’immortalité. Elle portait des lunettes translucides.

- Flam est encore plus prévisible, ennuyeux et PONCIF que nos idiots de maris. Même mon PERROQUET a plus d’originalité. Voyez ce que ces 3 là cachent sous leurs maquillage et habits de valets! Je les ai surpris avants qu’ils appellent les flics! Mildred, prête-moi ton démaquillant!

Après qu’ils furent aspergés de démaquillant, elles reconnurent toutes le Capitaine Flam, Ezra Gurney et Mala.

Joan écarquilla les yeux. Comment faire pour libérer Curtis, Ezra et Mala? Même avec l’effet de surprise, elle n’avait aucune chance seule contre 5 femmes enragées. « Il faut vraiment que la Colonel Watson et son détachement se dépêchent à arriver! » Son portable vibra discrètement. « Nous avons encerclé l’immeuble, nous allons donner l’assaut. Tenez vous prête! Over. Colonel Watson. »

- Ah, cher Capitaine! Votre capture est vraiment le point CULMINANT de cette soirée, et ce n’est pas votre petite blondinette qui vous sauvera cette fois-ci! Nous allons vous éliminer de ce pas! Railla Saturnia.

L’urgence de la situation, l’envie qu’avait Joan d’ÉCLAIRCIR ses comptes avec Saturnia et son caractère IRRASCIBLE, avaient annulé toute aspiration à la prudence chez Joan. Elle bondit de la loge et abattit Saturnia d’un rayon paralysant. Au même moment, la colonel Watson et son détachement faisaient irruption sans la salle.

A+
Frégo Cool
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Back to top
Dim 30 Mar 2014 - 01:51
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 789
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Frégo, tu te joins à O-tho pour nous laisser ainsi, les nerfs en boule, à attendre la suite d'un défi! horified Tu arrêtes en pleine action, on en veut plus! Entre autres, les félicitations de Curtis, d'Ezra et des deux lascars... Devil Et l'accolade entre Joan et la colonel Watson... Good

J'en oubliais le coucou... Ashamed

Frégo, quelle bonne idée tu as eue de poursuivre ce fameux défi, et tu l'as fait de façon ma-gis-tra-le, comme d'habitude! Master Good Best Clap

Je suis renversée, retournée, je bondis, jump jump jump jump jump , je grille...

J'aurais bien deguediné plus vite, mais j'ai eu à faire face à des facteurs hors de mon contrôle qui ont considérablement affecté ma productivité.... Wall

Alors, voilà... J'ai eu boooooooocoup de difficulté à faire court, et boooocoup de difficulté, tout court.. Mr. Green

Tartine/ jardiner/ énigme / affronter/ insoutenable/ quintessence/ poncif/ moulage / culminant/ perroquet/ éclaircir/ irascible

Joan grignotait sa tartine sans appétit... Elle n'avait pas dormi de la nuit. Impossible pour elle de détacher ses pensées de Curtis. Incapable d'avaler une bouchée de plus, elle se leva, enfila un manteau léger et quitta son appartement en direction de Central Park, non loin de là... Une petite marche au grand air lui ferait du bien... Heureusement qu'elle était en congé: elle n'aurait pas pu se concentrer sur son travail.

Le spectacle des arbres, des pièces d'eau, des gens qui jardinaient dans le jardin communautaire, ou qui flânaient en profitant des rayons du soleil, la détendit un peu. Le monde continuait de tourner comme si de rien n'était. La tête lui tournait aussi, elle n'arrivait pas à comprendre...

Le comportement de Curtis envers elle depuis son retour, il y a quelques jours, avait été si bizarre, toute son attitude était en soi une énigme à résoudre... Ils ne s'étaient pas croisés depuis plusieurs semaines, à cause d'une mission qu'il devait mener sur Saturne avec son équipe, à la demande du Président. Elle s'était heurtée à un silence total, un mystère absolu entourant le déroulement de cette enquête; aucune information n'avait filtré, même Ezra n'avait pu la renseigner, ayant été laissé lui aussi dans l'ignorance. A son retour, lorsqu'ils s'étaient croisés, Curtis n'avait fait aucune allusion à cette mission qui lui avait été confiée. Il s'était comporté avec elle exactement comme d'habitude, à un détail près: son regard. Une lueur s'y allumait lorsqu'il la regardait, qui n'y était pas avant. Son coeur avait fait un bond dans sa poitrine. Mais bien vite, cette lueur l'avait mise mal à l'aise, voire attristée. Il n'y avait pas de tendresse dans ce regard, que du désir, mêlé à un autre sentiment qu'elle ne parvenait pas à déchiffrer; cela sonnait faux. Son intuition lui disait qu'il y avait un mystère là-dessous. Elle devrait garder la tête froide et laisser ses sentiments de côté: il n'y avait pas lieu de se réjouir de l'attention que le capitaine lui portait, elle en était convaincue...

Cette résolution s'était révélée prémonitoire; la veille en soirée, elle écoutait tranquillement un film chez elle, lorsque le vidéotransmetteur avait sonné: Simon lui avait alors demandé si elle était seule, et devant sa réponse affirmative, l'avait mise en garde: elle ne devait ouvrir à Curtis sous aucun prétexte! Il leur avait échappé et n'était pas dans son état normal. Grag et Mala étaient en route pour son appartement, il y avait bien des chances qu'il s'y rende. Au même moment, le carillon de la porte d'entrée avait résonné, et lorsqu'elle avait vu par le judas que c'était Curtis qui se trouvait à sa porte, elle avait étouffé un petit cri. Le professeur lui avait recommandé de tenir bon, le robot et l'androïde ne se trouvaient pas très loin de chez elle... Mais Curtis avait déjà commencé à forcer la serrure, et il s'était introduit dans l'appartement. Il l'avait brutalement saisie et embrassée; elle avait compris qu'elle était en danger et qu'elle devrait l'affronter... Elle s'était libérée d'un coup sec, et il avait tenté de l'attraper à nouveau, mais elle avait eu le temps de se réfugier dans sa chambre et de verrouiller la porte. Il avait aussitôt foncé dedans, et au moment où il avait réussi à entrer, elle s'était précipitée sur lui par l'arrière et avait réussi à le maîtriser en lui appliquant au niveau des vertèbres cervicales la prise secrète que Mala lui avait apprise, et il s'était effondré à ses pieds. Grag et Mala étaient arrivés, et la tension insoutenable qu'elle avait subie ces dernières minutes avait retombé peu à peu.

Elle avait pu rassurer le robot et l'androïde qui s'étaient inquiétée de savoir si elle allait bien et si elle avait besoin que l'un d'eux demeure avec elle. Mais Joan avait refusé: elle était encore sous le choc, elle avait besoin de se remettre de ses émotions, mais elle préférait demeurer seule. Grag et Mala avaient donc emporté Curtis, l'avaient ramené au Cyberlabe et ils avaient décollé pour Tycho sans tarder. Après une nuit blanche, sans aucune nouvelle, Joan, ne pouvant avaler son déjeuner, était partie se promener à Central Park.

Toujours assise sur le banc, elle songeait à ce qui était arrivé. Partager un baiser, et encore plus, avec Curtis, c'était la quintessence de ses espoirs secrets. Mais celui qu'il lui avait arraché hier ne correspondait en rien à ce qu'elle désirait. Il s'était comporté si différemment de l'homme chevaleresque qu'elle connaissait! Cette image qu'elle avait de lui ressemblait peut-être à un poncif, mais il n'en demeurait pas moins que jamais Curtis ne se serait permis la moindre inconduite avec elle. Il n'était plus lui-même, ou bien... cet homme n'était pas lui. Maintenant qu'elle avait laissé retomber la poussière, qu'elle pouvait penser à cet incident avec plus de détachement, elle décida de communiquer avec les Futuremen: elle voulait connaître la vérité. Lorsqu'elle les contacta, elle se fit répondre de venir immédiatement les rejoindre: ils avaient besoin de sa présence, et Grag était déjà en route pour la ramener sur Tycho.

A peine sortie du hangar abritant le Cyberlabe, elle avait été accueillie par Mala, qui après un rapide bonjour, lui avait demandé de la suivre. Il l'avait fait entrer dans l'infirmerie, sur le comptoir duquel était étalée toute une série de moulages qui l'intrigua un peu, mais elle ne leur porta pas longtemps attention: elle reporta son regard sur Curtis, qui reposait sur l'un des lits médicalisés, les yeux fermés, les bras et les jambes maintenus par des liens magnétiques. Le professeur prit la parole, après l'avoir saluée avec compassion et lui avoir exprimé ses regrets pour ce qui s'était passé la veille au soir.

-Joan, notre plus récente enquête est sur le point d'atteindre son point culminant.

-Oui, son point culminant, ne purent s'empêcher de reprendre, à l'unisson, Grag et Mala.

-Cessez de m'interrompre et de répéter ce que je dis comme des perroquets, les morigéna le professeur. Veuillez nous laisser seuls, maintenant, mais demeurez à proximité et prêts à intervenir si je vous appelle!

Les deux lascars, penauds, s'exécutèrent sans protester. Puis, se tournant à nouveau vers Joan, le cerveau volant lui dit doucement:

-Nous n'avons plus qu'un seul point à éclaircir, Joan: nous avons tenté de libérer Curtis des effets de l'hypnose qu'il a subie de la part de Kahlon, qui voulait faire souffrir Curtis de la pire façon qui soit pour lui. Il lui a ordonné de te manquer de respect, avant de t'assassiner. Curtis s'en serait voulu pour le restant de ses jours, par la suite... ce qui l'aurait probablement amené à mettre fin à sa propre vie s'il avait accompli ce que Kahlon lui avait imposé. J'ai procédé à plusieurs tentatives, ces derniers jours, pour renverser les effets de cette hypnose, mais hier soir, il a échappé à notre surveillance pour te retrouver: heureusement, Grag et Mala sont arrivés à temps. Je crois avoir réussi maintenant, mais il est préférable que tu sois en sécurité avec nous jusqu'à ce que nous ayons la certitude qu'il est bien redevenu lui-même.
Joan ouvrit grand les yeux: ainsi, c'était là l'explication de son étrange comportement... Dans ce cas, elle l'avait vraiment échappé belle, et Curtis aussi! Elle se sentait pleine de ressentiment envers Kahlon: elle était bouleversée par ce que cet être machiavélique avait comploté. Mais elle se reprit rapidement, et demanda à Simon:

-Que puis-je faire pour vous aider?

-Tu n'auras qu'à le regarder dans les yeux lorsque je le réveillerai: nous pourrons facilement déceler s'il représente encore un danger pour toi, à la façon dont il te regardera. Nous avons essayé de le faire réagir en lui disant ton nom et en lui montrant une photo de toi, sans succès: il faut que tu sois là en personne.
Joan retint son souffle: le moment était crucial, et elle craignait de croiser à nouveau le regard à la fois lubrique et irascible qu'il avait eu pour elle hier soir. Mais il fallait s'assurer que Simon avait réussi, et elle s'arma de courage et prit une profonde inspiration: elle était prête, et le signifia au cerveau volant. Simon retira le masque par lequel Curtis inhalait un gaz le maintenant endormi, et peu après, celui-ci ouvrit les yeux. Il fixa un moment le plafond, pendant qu'il tentait de reprendre ses esprits. Puis, il tourna la tête et son regard gris inquisiteur croisa les yeux bleus de Joan, où se mêlaient à la fois l'espoir, la tendresse et la crainte.

La jeune femme fut très émue de voir les prunelles grises s'adoucir en la voyant, et un éclair de tendresse y fuser. Des larmes d'émotions brillèrent dans les yeux de Joan, et le jeune homme voulut tendre la main pour les tarir, mais les liens l'en empêchèrent. Sans mot dire, le professeur Simon coupa le champ magnétique des liens, libérant Curtis, et celui-ci prit tendrement Joan dans ses bras. Elle se blottit contre lui et laissa aller sa tête contre son épaule. Ni l'un ni l'autre n'entendit le professeur sortir doucement de l'infirmerie et refermer la porte, pas plus que le cri de joie poussé simultanément par l'androïde et le robot.
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Dernière édition par flamme le Dim 30 Mar 2014 - 20:36; édité 1 fois
Back to top
Aujourd’hui à 20:50
Auteur Message
Contenu Sponsorisé

Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Back to top
Page 11 sur 46
Aller à la page: <  1, 2, 310, 11, 1244, 45, 46  >
Sauter vers:  
Montrer les messages depuis:
Back to top
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure