Captain Future    Fans Forum Index du Forum
Captain Future Fans Forum
The definitive Captain Future forum for the fans community all over the world !
FAQ Rechercher Membres Groupes S’enregistrer Connexion
Captain Future Fans Forum Index du Forum
Captain Future Fans Forum Index du Forum Captain Future Fans Forum
Captain Future Fans Forum Index du Forum FAN CLUB
Captain Future Fans Forum Index du Forum Fan fictions [jeu] Défi à dix mots
Sujet précédent :: Sujet suivant
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Sam 15 Mar 2014 - 15:51
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 051
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Coucou !

je crains qu'Elaine ne se soit encore perdue... j'ajoute donc un mot, on va faire un défi à douze (pas grave, hein ?)

inextricable / piétiner / diablerie / sort / expulser / lapalissade / déborder / campagne / convoiter

bizz vizz

Limeye
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Sam 15 Mar 2014 - 15:51
Auteur Message
Publicité

Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Sam 15 Mar 2014 - 21:33
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 511
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Je vais ajouter prix pour:

inextricable / piétiner / diablerie / sort / expulser / lapalissade / déborder / campagne / convoiter / prix

à vous!

Frégo Cool
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Back to top
Dim 16 Mar 2014 - 00:49
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 789
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Coucou les filles!

J'ajoute élémentaire pour:

inextricable / piétiner / diablerie / sort / expulser / lapalissade / déborder / campagne / convoiter / prix / élémentaire

Il n'en manque plus qu'un... O-tho, c'est toi qui vas conclure ce tirage! Ça promet pour le chapitre 5 jump jump jump jump

Bizz Vizz
Flamme
Mr. Green
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Dim 16 Mar 2014 - 03:46
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 789
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Recoucou les filles!

Dernier petit message avant d'éteindre... Je vous ai laissé une petite devinette sur le tchat... Avez-vous une idée de ce dont il s'agit? Question

Bizz Vizz et bonne nuit!
Flamme
Snore
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Dim 16 Mar 2014 - 07:31
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Coucou les filles,

Petit passage rapide pour vous donner le dernier mot, si je compte bien....Faudrait pas que je ralentisse votre creativite.... Mr. Green

Je rajoute dodu, alors en resumant:

inextricable / piétiner / diablerie / sort / expulser / lapalissade / déborder / campagne / convoiter / prix / élémentaire/ dodu

Avec tout ca je suis bien gatee pour continuer.... Confused

O-tho

PS je ne vois pas toujours le tchat, bizarre....

Back to top
Dim 16 Mar 2014 - 13:49
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 789
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Coucou!

O-tho, tu nous finis ce tirage de manière rigolote, y'a pas à dire! Mr. Green Mais ça va faire des méninges de plus à creuser... Mad

Il arrive que le tchat prenne un certain temps avant d'apparaître, mais je vais mentionner ici ma devinette:

Il y aura bientôt un nouvel événement à souligner! Beer Dans quelques heures, pour être exacte... Avez-vous une idée de ce dont il s'agit?

Limeye a tenté une réponse avec ma première intervention sur le forum allemand, mais j'étais encore anonyme à cette date l'an passé... C'est tout autre chose, un événement qui a suscité une réaction en chaîne et dont on profite encore des répercussions...

As-tu une idée? Et toi, Frégo? Sinon, la réponse dans quelques heures.... Mais j'aimerais que vous tentiez une réponse avant...

Bizz Vizz et bonne journée!
Flamme
Game
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Mar 18 Mar 2014 - 22:39
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Coucou Flamme,

A ma grande honte, je confesse que non je n'avais encore pas trouve cet evenement a souligner... Question Je savais ce que ce n'etait pas, mais je sechais sur ce que c'etait jusqu'a ce que je lise la reponse...!
Et je dis Bravo les filles! Que ca dure aussi longtemps est un testament de votre imagination et votre sens de l'aventure! Good Master

Et quel plaisir de vous lire!


O-tho

Back to top
Mar 18 Mar 2014 - 22:56
Auteur Message
O-tho
Captain Future
Captain Future

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 313
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Re coucou les filles,

Et avec tout ca j'en oublie de poster mon histoire.....

Pffff...C'est booooooocoup plus long que je ne le pensais.. Shocked .Dans quoi je me suis embarquee la.. Confused Faut dire aussi que je m'arrete quand je n'ai plus de mots... Mr. Green Et y'a des mots qui ont ete un tantinet difficile a placer... Mr. Green

Bon voila le chapitre 5....Promis j'essaie de finir au prochain numero!

inextricable / piétiner / diablerie / sort / expulser / lapalissade / déborder / campagne / convoiter / prix / élémentaire/ dodu


Des son arrivee sur Pluton, toute l’equipe se rendit au quartier general de la police interplanetaire pour s’enquerir des derniers developpements de l’enquete. Le gouverneur Roberts les recut aussitot, et leur annonca que l’equipe scientifique locale avait entre temps identifie dans les munitions des nanoparticules elementaires qui contenaient une substance inconnue jusqu’a present et dont il ne parvenaient pas a determiner la nature exacte. Roberts avoua aussi que son equipe etait presentement debordee et mal equipee pour ce genre d’analyse. Curtis ordonna aussitot a Simon et Grag de partir rejoindre le laboratoire militaire pour aider a caracteriser cette substance, il ne pouvait pas les laisser pietiner, il en allait de la vie des agents. Bien qu’il commencait a avoir une petite idee sur la question, il etait plus qu’urgent de decouvrir le mode d’action de cette substance et surtout de trouver un remede, si tant cela etait faisable et le plus rapidement possible.

“Non, je ne peux pas douter, il doit y avoir un antidote, et je le trouverai!“ se jura-t-il interieurement, son inquietude sur le sort de Joan le torturait.

Curtis envoya Otho enqueter a l’usine de munitions alors que lui-meme allait directement au camp d’elite de Ramgate rencontrer le general Hampton et son equipe. A ce stade de l’enquete il ne fallait negliger aucune piste. Il n’avait encore aucune certitude quant a l’identite du ou des coupables, et si les soupcons reposaient a l’heure actuelle sur le general-en-chef Mc Carthy, Curtis etait certain qu’il y avait complicite sur Pluton. Il se promit de venir a bout de cette diablerie.

Des son arrive a Ramgate, Curtis fut introduit dans le bureau du general Hampton, un homme de haute taille aux cheveux gris et la barbe taillee avec precision. Il se tenait droit et fier, militaire dans toute sa splendeur. Il serra la main de Curtis d’une poigne ferme.

“Capitaine Future, c’est un honneur de vous recevoir malgre les circonstances! J’ai peu d’informations supplementaires a vous donner, helas. Ce qui s’est passé est tout simplement incomprehensible, cette situation semble inextricable, mais nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour vous aider”

“Je vous remercie mon General, nous allons avoir en effet besoin de toute l’aide possible pour faire la lumiere sur cette affaire. Mais avant toute chose, il me faut absolument conferer avec l’agent Landor.”

“Agent Landor vous dites? Ah oui…un resultat de 99% …Presque reussi…Elle est actuellement a l’infirmerie pour observation, je vous y emmene tout de suite”

Curtis suivit Hampton hors du batiment administratif pour se diriger vers un etablissement plus petit ou ils furent accueillis par un infirmier particulierement dodu qui faisait office de receptionniste.

“Ah Krems, pouvez-vous me dire ou se trouve l’agent Landor?” interrogea Hampton.

Krems tapota aussitot sur sa console de ses doigts poteles.

“En chambre d’observation, mon General”

Hampton remercia le subalterne. Suivi de Curtis il prit le couloir de gauche et s’arreta devant une porte fermee.

“Apres vous Capitaine” fit Hampton avec un geste de la main.

Curtis ne percut le piege qu’au dernier moment, et n’eut guere le temps de reagir; il sentit un coup violent sur sa tete et perdit connaissance.

&-&-&-&

Curtis cligna des yeux plusieurs fois et reprit lentement ses esprits, une douleur lancinante dans sa tete. Il regarda autour de lui tout en se relevant avec precaution. Il se trouvait dans une petite piece fermee et vide, seul un ecran jonchait l’un des murs. Celui-ci s’alluma soudainement et le General Hampton apparut.

“Ah cher Capitaine, enfin reveille, et vous allez devoir l’etre avec ce que je vous ai reserve…”

Une lueur amusee passa dans les yeux du General.

Curtis sentit la rage l’envahir.

“Qu’avez vous fait de l’agent Landor!”

“Tsk tsk…Patience patience, mon cher ami, vous le saurez tout bientot…Ah cher Capitaine, je dois avouer que je vous attendais avec un certain plaisir…. Et c’est un reve devenu realite pour moi de vous avoir ici! Vous representez l’elite au sens supreme du mot! Vous mettre au defi est mon ultime satisfaction!”

“Alors c'est cela votre petit jeu: Mc Carthy a la tete et vous le second a faire la basse besogne!”

Hampton ricana, le yeux flamboyant de colere.

“Le general McCarthy n’est qu’un pietre idealiste trop naïf. Il desirait un corps d’agents d’elite, des hommes et des femmes exceptionnels, au service de la democratie. Je lui ai promis de realiser son reve, il m ‘a donne carte blanche. Moi seul ai transforme son reve en vision! C’est simple et brillant Capitaine, il y a les meilleurs et les autres, et les autres ne m’interessent pas …”

Curtis ouvrit grand les yeux d’horreur alors que les pieces du puzzle s’agencaient dans sa tete. McCarthy etait innocent, sa seule faute etait d’avoir fait campagne et apporte son support inconditionnel pour ce programme d’elite. Il avait trouve en Hampton la personne ideale pour son project. Hampton avait certes realise son reve mais a quel prix ! Il avait discretement elabore et implemente son plan- a moindre frais, eloigne de tout sur Pluton, utilisant tout simplement la selection naturelle: une resistance a l’entrainement physique intense et a la guerre psychologique qui culminait avec l’epreuve finale. Seuls ceux qui s’en sortaient vivants etaient dignes de faire partie de l’elite! Expulser au lieu d’exterminer les perdants n’avait jamais fait partie de son plan.

Pris a son propre jeu, ne convoitant ni richesse ni gloire mais l’ombre du pouvoir, Hampton etait devenu obsede fou par la perfection. Il avait perdu son compas moral, la fin justifiant les moyens!

“Quand les bornes sont franchies, il n’y a plus de limite” Curtis aurait rit de sa lapalissade si les circonstances avaient ete differentes.

“Alors autant les eliminer, n’est-ce pas? C’est pourquoi vous avez introduit une substance cardiotoxique dans les nanoparticules contenues dans les munitions?”

“Ah Capitaine, on ne peut rien vous cacher, vous etes a la hauteur de mes esperances! Effectivement, des qu’un tir vous atteint, les particules se deversent dans le sang et vont automatiquement s’accumuler dans les cellules cardiaques ou elles deversent une puissante toxine. Evidemment, plus vous etes touché par les tirs, plus la concentration en toxine est forte et plus les ravages sont rapides…”

“Ah… je lis votre anxiete vis a vis de l‘agent Landor… 99%...hmm…Quel dommage, j’avais beaucoup d’espoir, c’etait un element tres prometteur…Puis-je anticiper votre prochaine question? Effectivement, il y a un antidote, je ne doute pas de votre capacite a le synthetiser, mais dans ce cas precis, c’est le temps qui vous manque cruellement….Mais je suis bon joueur Capitaine, alors voici les regles: vous allez subir l’epreuve finale, vous ne pouvez pas me priver de ce petit plaisir d’autant que je vous ai concocte quelques surprises, specialement pour vous. Il va sans dire que vous n’avez guere le choix, c’est votre seule porte de sortie! Les armes que vous avez ne sont efficaces que lors de l’epreuve. Le contrepoison vous attend tout a la fin, si jamais vous arrivez jusque la…car dans cette nouvelle version du test, un seul tir vous touche et vous mourez instantanement… Alors Capitaine, incarnez-vous l’agent parfait, d’esprit et de corps? Un seul moyen de le savoir: laissons donc parler l’epreuve finale!”

Sur ces mots, Hampton coupa la communication.

Une porte s’ouvrit brusquement derriere lui en sifflant - le jeu venait de commencer…


O-tho

Back to top
Mer 19 Mar 2014 - 01:58
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 511
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
AAARRRGH! Mr. Green Master Good Mad

Tu nous laisse vraiment en plein suspense! Mais ça vaut le coup! Le 6e épisode n'en sera que plus épique et, espérons-le, romantique! Wow Naughty

A+

Frégo Cool
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Back to top
Mer 19 Mar 2014 - 02:49
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 789
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Mad Mad Mad Mad Mad

Double AAAAAARRRRGGGHHHH! C'est pas tenable, c'est inhumain! horified horified horified

Tu sais O-tho, t'es vraiment pas obligée de tenir ta promesse d'essayer de finir au prochain défi! Game Et ça vaut vraiment la peine de placer 12 mots, ça dure plus longtemps... Mr. Green Laughing Mort de Rire Youpi

J'A-DO-RE! Master Master Master Best Best Best Clap Clap Clap

Vivement la suite! jump jump jump

Ça va me motiver à pondre le mien... Ashamed

Bizz Vizz
Flamme
Run
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Mer 19 Mar 2014 - 10:32
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 051
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Je commence à craindre le pire ! Mon imagination s'emballe ! Que va-t-il arriver à Curtis ? Quelles sont ces épreuves qui l'attendent ? Notre super-héros sera-t-il à la hauteur du défi qui l'attend ? Grag et Simon pourront-ils l'aider ? Et Mala ? Devra-t-il affronter Joan en combat ?

gasp !!! que d'inconnues !

alors, vite, les filles, mettons-nous à nos défis pour avoir la suite !

bizz

Limeye jump jump jump jump jump
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Mer 19 Mar 2014 - 22:04
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 789
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
limeye a écrit:

alors, vite, les filles, mettons-nous à nos défis pour avoir la suite !

bizz

Limeye jump jump jump jump jump



Tu n'auras pas à le dire deux fois, Limeye... ze me suis dépêchée, z'ai tellement hâte, c'est vrai que ça aide à l'inspiration! Alors voici le mien, bonne lecture!

Bizz Vizz
Flamme
jump jump jump jump jump jump


inextricable/ piétiner / diablerie / sort / expulser / lapalissade / déborder / campagne / convoiter / prix / élémentaire / dodu

"Ça ne peut pas continuer ainsi! Je dois prendre une décision, ça ne peut plus durer..."

Curtis faisait les cent pas dans le laboratoire de Tycho, hanté par ses pensées. Simon, planant au-dessus du comptoir, apparemment occupé à consulter des données, dirigeait discrètement de temps à autre l'un de ses yeux-lentilles vers lui. Mais il se gardait bien d'intervenir: il savait que son garçon finirait par lui avouer ce qui le tracassait, il avait déjà une bonne idée de la situation inextricable qui le mettait dans un tel état...

"Il y a déjà trop longtemps que cette affaire piétine... Il lui faut reconnaître la vérité, et l'accepter! Si seulement Elaine et Roger étaient encore là... Elaine, surtout, aurait su trouver les mots justes!"

Curtis poursuivait son va-et-vient incessant dans le laboratoire, mais il commençait à ralentir un peu l'allure... Simon sentait intuitivement que le moment des confidences approchait...

"Cupidon a vraiment usé de diablerie avec ces deux-là! Faire tomber amoureux deux êtres aussi entiers, passionnés, hors du commun et... têtus, chacun à leur manière! Quel coup du sort, tout de même: ils se complètent parfaitement, ils sont vraiment faits l'un pour l'autre! Si seulement...

Simon interrompit sa réflexion, alerté par le silence qui régnait maintenant dans le labo: le bruit des pas de Curtis avait cessé, il s'était immobilisé tout près de lui, le regard déterminé. Soudain, la porte s'ouvrit, livrant passage à Grag et Mala, chacun d'eux flanqué de sa bestiole respective. Ils n'avaient pas fait deux pas que Simon leur enjoignit calmement mais fermement de sortir, les expulsant littéralement du labo, à leur grand ébahissement. Puis il reporta toute son attention vers son garçon.

-Simon, j'ai quelque chose à te dire... commença-t-il.

Le cerveau volant attendit silencieusement, encourageant Curtis d'un léger mouvement de ses yeux-lentilles.

-J'aime Joan, et je crois qu'elle m'aime aussi...

Si Simon avait pu sourire, il l'aurait fait: il venait d'entendre tout un euphémisme! Son garçon ne semblait pas encore tout à fait certain des sentiments de Joan envers lui, alors que toute l'équipe connaissait cette lapalissade depuis bien longtemps! Curtis hésitait à poursuivre, si bien que le professeur lui demanda doucement:

-Lui as-tu avoué tes sentiments?

Le regard de Curtis lui fit comprendre que non. Puis, soudainement, les paroles débordèrent: il y avait si longtemps qu'il retenait toutes ses émotions!

-Comment dois-je m'y prendre, Simon? Je ne sais pas du tout quel est le meilleur moyen! Et je ne sais pas du tout quelles seront les conséquences, peu importe sa réponse! Il n'y a aucune donnée scientifique qui pourrait m'être utile dans ce cas!

Simon pouvait facilement imaginer Curtis réfléchir à se sujet, il se doutait que son esprit avait dû battre la campagne à tenter de trouver le meilleur moyen...

-Mon garçon, quand on convoite quelque chose... ou quelqu'un, dans ton cas!, il faut savoir trouver les moyens de l'obtenir! Laisse parler ton coeur, il t'inspirera tout naturellement les bons mots, tu verras!

Curtis laissa échapper un soupir, à la fois de soulagement et d'appréhension. Soudain, un cri étouffé se fit entendre derrière la porte:

-Aïe! Tu m'écrases le pied, tas de ferraille!

-Tais-toi, boule de gomme, ils vont nous entendre!

-Fallait pas me marcher sur le pied!

-J'ai pas fait exprès... espérons qu'ils ne nous ont pas entendus! Juste comme on allait en apprendre plus...

Curtis et le professeur échangèrent un regard amusé, avant que ce dernier déclare:

-Nous aurions dû nous douter que ces deux affreux voudraient savoir à tout prix de quoi nous parlions... les laissons-nous entrer, Curtis?

Le jeune homme rit de bon coeur, en signe d'assentiment. Simon haussa le ton, invitant le robot et l'androïde à entrer. Ils ne se firent pas prier, et aussitôt Grag déclara:

-Chef, il y a une précaution élémentaire à prendre avant de faire ta déclaration à Joan...

-Oui, interrompit l'androïde, fais-la asseoir avant! Elle risque de perdre connaissance et de tomber...

Après plusieurs minutes passées à recevoir ce genre de conseils, Curtis se dirigea finalement vers le hangar du Cyberlabe, après avoir fait un clin d'oeil discret à Simon. Dès que la porte se fut refermée, les deux affreux se tournèrent vers le cerveau volant et lui demandèrent, pleins d'espoir:

-Vous croyez que ça va marcher, professeur? Il faut qu'il réussisse! Depuis le temps qu'on attend ça...

-Pas seulement nous, il y a plein de fans aussi qui en ont marre d'attendre!

Le professeur répondit calmement, avec un brin de malice:

-Je crois que Curtis saura se débrouiller... Mais vous auriez pu éviter de parler du petit bébé dodu, je trouve... Chaque chose en son temps!
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Dernière édition par flamme le Ven 21 Mar 2014 - 14:56; édité 1 fois
Back to top
Jeu 20 Mar 2014 - 21:12
Auteur Message
limeye
General Anders
General Anders

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012
Messages: 1 051
Localisation: Ixio
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Coucou Flamme !

Nos deux affreux dans toute leur splendeur ! Curieux, malins, impayables ! J'ai beaucoup ri à les imaginer écoutant à la porte ! Et le coup du bébé dodu... hihihihi !!!!

voici le mien ! Souvenez-vous, il y a longtemps, très longtemps, j'avais laissé Grag et Otho aux prises avec l'inverseur de pensée, sur une idée de Frégo. Nous étions par la suite parties sur d'autres thématiques, d'autres idées, je m'étais dit que je les aurais tirés d'affaire à l'occasion d'un manque d'inspiration... voici donc ce que ça a donné !

bonne lecture !

Limeye


Otho grogna. La situation paraissait inextricable. Cela faisait maintenant plusieurs heures qu'il était engoncé dans la carcasse métallique de Grag. Il s'y sentait très mal. Il trébuchait à chaque pas, se cognait dans les couloirs de Tycho, au point qu'il avait décidé de ne plus bouger. Mais ce qui devenait le plus pénible, c'était qu'il avait faim. Et manger des boulons et boire de l'huile... très peu pour lui.

Grag, ce pauvre maladroit de Grag, n'était pas mieux ! Il déprimait, se sentait tout mou, dans le corps de son ami. Oh, un temps, cela l'avait amusé de se transformer en tas de choses différents. Mais maintenant, il s'ennuyait et piétinait de long en large dans le salon.

Ce stupide androïde avait bien eu besoin de s'occuper de l'échangeur de pensées ! Oh, certes, ils avaient tiré du mauvais pas où ils se trouvaient le chef et Joan, et d'ailleurs, ceux-là semblaient se porter bien mieux depuis qu'ils avaient retrouvé leur propre corps. Ils filaient le parfait amour...

Grag soupira. C'était bien la peine de s'être creusé la tête pour inventer des tas de stratagèmes pour les faire se tomber dans les bras, quand il avait finalement suffit d'une diablerie d'Otho... Mais coquin de sort !, maintenant plus personne ne se souciait d'eux, et surtout pas le Capitaine et Joan, alors que eux, s'étaient fait tant de soucis !

Simon les avait expulsés du laboratoire, las de leurs plaintes et jérémiades. Il en avait assez aussi de remettre toujours les mêmes doigts à Grag (ou plutôt à Otho) qui se cognait toujours au même endroit. Seul intérêt de l'affaire : cela avait révélé une faiblesse chez le robot, et ce n'était pas une lapalissade...

Grag (dans le corps d'Otho) allait bien devoir s'y résoudre : puisqu'Otho (dans son corps) ne voulait plus bouger, ça allait être à lui d'aller demander de l'aide au chef. Seulement, Curtis avait disparu, entraînant Joan jusqu'à sa chambre. Et Grag ne se voyait vraiment pas interrompre la première nuit des amoureux ! Pourtant, puisque Simon ne voulait pas les aider, qu'Eek et Oog ne leur étaient d'aucune utilité, il fallait faire quelque chose. Car Otho faisait déborder son huile au lieu de s'en servir avec parcimonie.

Le robot marcha d'un pas léger jusqu'à la partie habitation de la base, puis au fil des secondes, son pas devenait lourd, plus lourd que jamais Otho n'avait marché ainsi.

"Je vais devoir faire campagne pour ce maladroit ! Avec son apparence ! C'est à s'y mélanger les pinceaux ! Heu, non, les boulons..."

Grag s'arrêta devant la porte de la chambre de son chef. Hésita à lever la main pour frapper. Il colla son oreille à la porte, mais constata que ses bonnes oreilles lui manquaient. Impossible d'entendre le moindre bruit.

"Hum, après tout, il vaut peut-être mieux ne rien entendre... Et si j'appelais Ezra à l'aide ? Il serait plus compréhensif, lui... Mais il faudrait éviter qu'il débarque avec Ken, sinon, ce petit coco s'amuserait à nos dépends et on n'aurait pas fini d'en entendre... Il serait capable de convoiter toute ma provision de chocolat en échange de son aide !"

Un appel résonna à sa montre (ou plutôt, à celle d'Otho). C'était l'androïde, toujours figé dans son corps métallique d'emprunt, qui venait aux nouvelles.

- Alors, Grag ! T'as trouvé le chef ?
- Non.
- Ben, qu'est-ce que tu fiches ? Si tu crois que je m'amuse, là... je meurs de faim !
- Stupide gomme balloune ! Le chef est parti dans SA chambre AVEC Joan ! Et tu voudrais que je les dérange en pleine nuit d'amour parce que tu as faim ? Mais te rends-tu compte du prix que ça va me coûter ?
- Ce qui est élémentaire, carcasse métallique, c'est que je vais t'assommer dès que tu reviendras si tu ne leur demandes pas de l'aide ! Je crève la dalle ! Il faut que je mange !
- Et bien, tu devras te priver de nourriture jusqu'à demain matin ! Et de toute façon, un petit régime, ça ne te fera pas de mal, tu es trop dodu !

Et Grag tourna les talons pour aller s'empiffrer de tas de choses qu'il n'avait jamais goûtées.
_________________
L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile (A. Camus)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. (Gandalf le gris).

Back to top
Jeu 20 Mar 2014 - 21:29
Auteur Message
Frégo 80
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2013
Messages: 511
Localisation: Toronto, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Coucou Flamme et Limeye!

Grag et Mala ne se peuvent vraiment plus dans vos histoires! Mad Mr. Green Good Master Je vais me creuser pour faire un défi avec une vision philosophique du professeur Simon!

A+

Frégo Cool
_________________
La Liberté est celle de dire deux plus deux égale quatre. Si cela est acquis, tout le reste suit. (George Orwell dans 1984).

Back to top
Ven 21 Mar 2014 - 00:41
Auteur Message
flamme
Marshall Gurney
Marshall Gurney

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2013
Messages: 789
Localisation: Lévis, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Coucou les filles!

Limeye, tu m'as rappelé de si bons souvenirs avec cette inversion de pensées... Laughing

J'ai tellement ri devant leurs préoccupations alimentaires... Mort de Rire

Mais je constate quelque chose: tu as bien dit que tu les tirerais d'affaire, et là, ce n'est pas encore fait... alors, tu vas récidiver? Mort de Rire jump jump jump

Frégo, j'ai bien hâte de voir ce que tu vas concocter! je suis grilpolinée, trampogrillée... Mr. Green jump jump jump

Bizz Vizz
Flamme
Youpi
_________________
Life begins at the end of your comfort zone
(Neale Donald Walsch)

Back to top
Aujourd’hui à 20:51
Auteur Message
Contenu Sponsorisé

Sujet du message: [jeu] Défi à dix mots
Back to top
Page 10 sur 46
Aller à la page: <  1, 2, 39, 10, 1144, 45, 46  >
Sauter vers:  
Montrer les messages depuis:
Back to top
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure